Reculé : définition de reculé


Reculé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RECULÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de reculer*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'un lieu] Qui est loin de tout, situé à l'écart, d'accès parfois difficile. Synon. éloigné, lointain, perdu, retiré.L'aile la plus reculée du château. Au fond de la plus reculée des ailes de votre château (Musset,Nuit vénit., 1834, 2, p. 38):
Antioche est une des villes les plus reculées, les plus isolées du monde. Une seule route y aboutit, une route qu'il faut prendre pour aller à Alep ou bien à Alexandrette. Soixante-dix kilomètres seulement d'Alexandrette, mais demandant neuf heures dans la belle saison. Barrès,Cahiers, t. 11, 1914, p. 43.
En partic. Éloigné de Paris et, au fig., éloigné des idées, des modes, des comportements parisiens. Un étranger, quelque instruit et sensé qu'il soit, ne peut, demeurant absent, porter (...) qu'un jugement grossier, comme le ferait le plus reculé des provinciaux qui voudrait être au fait de la littérature de la capitale (Sainte-Beuve,Prem. lundis, t. 2, 1836, p. 307).Une femme et (...) deux filles, fagotées comme des provinciales de préfectures très reculées (...) la femme avec un accent du Midi à jamais imperdable (Goncourt,Journal, 1892, p. 292).
Au fig. Dans les régions les plus reculées, les plus profondes de mon être (M. de Guérin,Corresp., 1834, p. 176).Ces rues de Combray existent dans une partie de ma mémoire si reculée (Proust,Swann, 1913, p. 48).
B. − [En parlant d'une date, d'une époque] Éloigné dans le temps. Synon. ancien, antique, séculaire.Époque reculée. J'ai tenté, par un article d'imagination, de reporter mon héros dans un âge reculé, en dehors de notre époque de critique et de prose (Quinet,Napoléon, 1836, p. 138).L'humanité animale la plus reculée, la période préhistorique et le passé tout entier continuent en moi à imaginer des poèmes, à aimer, à haïr (G. Bataille,Exp. int., 1943, p. 53).
C. − Au fig. Qui est à l'écart de la civilisation, du progrès. Je passerai les mers pour enseigner ces lois admirables aux peuples sauvages, aux nations reculées; je leur dirai: « Enfans de la nature! Jusques à quand marcherez-vous dans les sentiers de l'ignorance? (...) » (Volney,Ruines, 1791, p. 87).
Prononc. et Orth.: [ʀ əkyle]. Att. ds Ac. 1694-1878. Fréq. abs. littér.: 554. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 857, b) 873; xxes.: a) 876, b) 629.

Reculé : définition du Wiktionnaire

Adjectif

reculé

  1. Qui est éloigné, lointain.
    • Rapidement, Giselle gagna un appartement reculé, dont les fenêtres donnaient sur la route et elle poussa une porte. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Il loge dans le quartier de la ville le plus reculé.
    • Les régions les plus reculées.
    • L’antiquité la plus reculée.
    • La postérité la plus reculée.

Forme de verbe

reculé \ʁə.ky.le\

  1. Participe passé masculin singulier de reculer.
    • Selon une étude du cabinet Xerfi, le secteur des aliments santé dits « fonctionnels » – comme les yaourts au bifidus – a, pour la première fois de son histoire, reculé en 2009. — (Les alicaments en petite santé, 20Minutes.fr, 29 avril 2010 (à noter que, malgré la citation, les produits au bifidus ne peuvent pas être légalement appelés yaourt dans l’Union européenne))

Nom commun

reculée \ʁə.ky.le\ féminin

  1. (Vieilli) Espace qui permet de se reculer.
    • Dans cette galerie il n’y avait pas assez de reculée pour voir les tableaux.
  2. (Géographie) Extrémité d’une vallée en cul de sac.

Forme d’adjectif

reculée \ʁə.ky.le\

  1. Féminin singulier de reculé.

Forme de verbe

reculée \ʁə.ky.le\

  1. Participe passé féminin singulier de reculer.

Nom commun

reculée \ʁə.ky.le\ féminin

  1. (Vieilli) Espace qui permet de se reculer.
    • Dans cette galerie il n’y avait pas assez de reculée pour voir les tableaux.
  2. (Géographie) Extrémité d’une vallée en cul de sac.

Forme d’adjectif

reculée \ʁə.ky.le\

  1. Féminin singulier de reculé.

Forme de verbe

reculée \ʁə.ky.le\

  1. Participe passé féminin singulier de reculer.

Nom commun

reculée \ʁə.ky.le\ féminin

  1. (Vieilli) Espace qui permet de se reculer.
    • Dans cette galerie il n’y avait pas assez de reculée pour voir les tableaux.
  2. (Géographie) Extrémité d’une vallée en cul de sac.

Forme d’adjectif

reculée \ʁə.ky.le\

  1. Féminin singulier de reculé.

Forme de verbe

reculée \ʁə.ky.le\

  1. Participe passé féminin singulier de reculer.

Nom commun

reculée \ʁə.ky.le\ féminin

  1. (Vieilli) Espace qui permet de se reculer.
    • Dans cette galerie il n’y avait pas assez de reculée pour voir les tableaux.
  2. (Géographie) Extrémité d’une vallée en cul de sac.

Forme d’adjectif

reculée \ʁə.ky.le\

  1. Féminin singulier de reculé.

Forme de verbe

reculée \ʁə.ky.le\

  1. Participe passé féminin singulier de reculer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Reculé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RECULER. v. tr.
Tirer ou pousser un objet en arrière. Reculez un peu votre chaise. Reculez la table. Reculez-vous de là. Il se recula bien loin d'eux. Reculer une muraille, une haie, un fossé Les reporter plus loin. Il faut reculer de deux mètres cette muraille. Fig., Reculer les bornes, les frontières d'un État, Les porter plus loin, accroître le territoire de cet État.

RECULER signifie au figuré Éloigner quelqu'un du but qu'il se propose, retarder, ajourner quelque affaire. Cet événement a fort reculé ses projets, a reculé ses affaires, l'a fort reculé. Ce succès recula sa perte. Il a reculé ses paiements de six mois.

RECULER est aussi intransitif et signifie Aller en arrière. Faites reculer cette voiture. Comment voulez-vous qu'il recule? Le canon recule en tirant. Reculer d'un pas. Faites reculer tout le monde. Il se dit aussi, figurément, des Affaires et des personnes. Vos affaires reculent au lieu d'avancer. Il n'avance point, il recule tous les jours. Souvent c'est reculer que de ne point avancer. Il est trop avancé pour reculer. Il ne recule jamais, on ne l'a jamais vu reculer se dit d'un Homme très brave; et, figurément, d'un Homme qui soutient avec fermeté ses droits, ses opinions. Il aimerait mieux se faire tuer que de reculer. Prov. et fig., Reculer pour mieux sauter se dit lorsqu'On n'évite un inconvénient, un danger présent qu'en s'exposant pour l'avenir à un inconvénient, à un danger plus grave.

RECULER signifie encore, figurément, Différer, éviter de faire quelque chose qu'on exige ou qu'on désire de nous. Je voudrais qu'il me rendît ses comptes, mais il recule toujours. Il n'y a plus moyen de reculer. Je l'ai tellement pressé, qu'il ne peut plus reculer. Quelque proposition que vous lui fassiez, il est homme à ne pas reculer. Le participe passé

RECULÉ s'emploie adjectivement et signifie Qui est éloigné, lointain. Il loge dans le quartier de la ville le plus reculé. Il se renferme dans la partie la plus reculée de sa maison. Les régions les plus reculées. L'antiquité la plus reculée. La postérité la plus reculée.

Reculé : définition du Littré (1872-1877)

RECULÉ (re-ku-lé, lée) part. passé de reculer
  • 1Porté en arrière. Une muraille reculée par autorité de justice.
  • 2Porté plus loin, plus avant Des frontières reculées par la conquête.
  • 3À quoi on a mis un intermédiaire de plus. Ces comtes qui rendaient autrefois la justice dans les plaids du roi ; ces comtes qui menaient les hommes libres à la guerre, se trouvèrent entre le roi et ses hommes libres ; et la puissance se trouva encore reculée d'un degré, Montesquieu, Esp. XXXI, 28.
  • 4Ajourné, retardé. Les autres prétendants [à l'ordre du Saint-Esprit] prendront patience, s'il leur plaît ; ce n'est pas sans chagrin qu'ils verront leurs espérances reculées, Sévigné, 29 avr. 1686. Le traité de M. de Lorraine est rompu, après avoir été assez avancé, voilà votre pauvre amie [Mme de Vaudemont] assez reculée, Sévigné, 6 avr. 1672. Son hymen reculé flattait mon espérance, Th. Corneille, Ariane, I, 1. Tite, par vingt années de service dans une seconde place, n'est pas encore digne de la première, qui est vacante… il naît de dessous terre un autre clerc pour la remplir ; Tite est reculé ou congédié, La Bruyère, XIV.
  • 5Écarté, éloigné, lointain. Quel pays reculé le cache à mes bienfaits ? Racine, Esth. II, 3. Les Crétois nous conduisirent dans un bois antique et sacré, reculé de la vue des hommes profanes, Fénelon, Tél. V. Il se renfermait dans le lieu le plus reculé de son palais, pour mieux cacher sa défiance, et pour n'être jamais observé quand il préparait ses repas, Fénelon, ib. VIII. Les dissolutions des grands ne meurent point ; leurs exemples prêcheront encore le vice ou la vertu à nos plus reculés neveux, Massillon, Pet. carême, Exemples des gr. Ces traditions, qui remontent jusqu'aux siècles les plus reculés, prouvent au moins l'antiquité des peuples de l'Égypte, Condillac, Hist. anc. I, 2. Il [Thémistocle] voit l'amour des Grecs, la considération de l'étranger, son nom porté aux deux bouts de la terre et transmis à la postérité la plus reculée, Condillac, ib. III, 24. Quand, sorti vers le soir des grottes reculées, Il s'égare à pas lents au penchant des vallées, Chénier, Élégies, IV. Non : trop loin de ce lieu sa chambre est reculée, P. Lebrun, le Cid d'And. II, 9.
  • 6Arriéré, peu avancé. Cet écolier est bien reculé. Les nations musulmanes sont aujourd'hui très reculées.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « reculé »

Étymologie de reculé - Wiktionnaire

→ voir reculer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « reculé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
reculé rœkyle play_arrow

Citations contenant le mot « reculé »

  • Le PIB belge a reculé de 12,2 % au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent en raison de la crise du Covid-19, selon l’estimation « flash » de la Banque Nationale de Belgique (BNB), diffusée jeudi. sudinfo.be, Coronavirus: le PIB belge recule de 12,2% au deuxième trimestre
  • (AOF) - Aux Etats-Unis, les stocks des grossistes ont reculé de 2% en juin sur un mois, comparé à une baisse de 1,2% en mai. Capital.fr, Etats-Unis: les stocks de grossistes ont reculé en juin - Capital.fr
  • D'autre part, l'or pour livraison en août a perdu 0,51% soit 10,05 points, à $1.943,35 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en septembre a reculé de 2,79% soit 1,15 points pour un cours de $40,12 le baril, alors que le Brent pour livraison en octobre a perdu 1,95% soit 0,86 points pour un cours de $43,23 le baril. Investing.com France, Belgique: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice BEL 20 recule de 1,91% Par Investing.com
  • McDonald's a reculé de 2,5% après avoir annoncé des résultats trimestriels décevants en raison de la fermeture de ses restaurants pendant le confinement. Investir, Wall Street recule, les résultats et le plan de soutien déçoivent, Actualité des sociétés - Investir-Les Echos Bourse
  • Le chiffre d'affaires, lui, a reculé de quelque 2% à 38,3 milliards de dollars, à cause de la baisse des revenus tirés de la publicité. C'est un milliard de plus que ce qu'attendait Wall Street et à 10,13 dollars, le bénéfice par action dépasse largement les attentes. , Le bénéfice d'Alphabet recule, mais reste supérieur aux prévisions | LesAffaires.com
  • (AOF) - Le PIB allemand s'est contracté de 11,7% au deuxième trimestre 2020, en données annualisées, contre une contraction de 2,3% précédemment et un chiffre de -11,3% attendu par le consensus. D'un trimestre sur l'autre, il a reculé de 10,1%, contre -2,2% au précédent trimestre et un consensus de -9%. Capital.fr, Allemagne: le PIB recule plus que prévu au second trimestre 2020. - Capital.fr
  • 4. Un simple… siège reculé et le mari devient suspect leparisien.fr, Histoires d’enquêtes : un simple… siège reculé et le mari devient suspect - Le Parisien
  • Ne cesse pas de reculer derrière toi-même. René Daumal, Le Contre-ciel, Gallimard

Traductions du mot « reculé »

Langue Traduction
Corse ritirata
Basque erretiratu
Japonais 後退
Russe отступил
Portugais recuou
Arabe تراجعت
Chinois 退缩
Allemand zog sich zurück
Italien ritirato
Espagnol retirado
Anglais retreated
Source : Google Translate API

Synonymes de « reculé »

Source : synonymes de reculé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « reculé »


Mots similaires