La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rachat »

Rachat

Variantes Singulier Pluriel
Masculin rachat rachats

Définitions de « rachat »

Trésor de la Langue Française informatisé

RACHAT, subst. masc.

A. − [L'objet du rachat est une chose]
1. Action de racheter. Les rachats et reventes des effets transférables s'opèrent dans les mêmes formes et ont les mêmes conséquences que les achats et les reventes des effets au porteur (Boyard, Bourse et spécul., 1853, p. 249).En ce qui concerne l'automobile, le rachat par Michelin en 1936 des actions Citroën est une opération bien connue (Industr. fr. caoutch., 1965, p. 35):
1. À la mort de Paul Hannong (1760), son fils cadet Pierre-Antoine lui succède à Strasbourg et à Haguenau; mais sa vie déréglée le mène à la faillite et son frère aîné Joseph Hannong, après avoir vendu à l'électeur palatin Charles-Théodore la fabrique de Frankenthal qu'il avait héritée de son père, revient à Strasbourg et négocie le rachat des deux ateliers. G. Fontaine, Céram. fr., 1965, p. 57.
DR., BOURSE. Faculté de rachat. Synon. de faculté de réméré*. (Dict. xixeet xxes.).
DR. ADMIN. Rachat de cotisations. ,,Opération par laquelle l'affilié à un régime de retraite ou de sécurité sociale acquiert des droits à pension pour la période antérieure à son assujettissement obligatoire en payant les retenues ou les cotisations correspondant à son activité professionnelle pendant cette période`` (Admin. 1972).
2. DR. Action de se libérer de, action d'éteindre (une servitude, une obligation) par le versement d'une somme. Synon. remboursement.Rachat d'une concession, d'une redevance, d'une servitude. Il s'agit pour le peuple du rachat de la dîme, de la liquidation de la propriété (Proudhon, Révol. soc., 1852, p. 296).
Rachat de rente. ,,Acte par lequel le débiteur d'une rente perpétuelle se libère de l'obligation d'en servir les arrérages en versant au crédirentier [créancier d'une rente] une somme égale au capital représentatif de la rente`` (Cap. 1936).
B. − [L'objet du rachat est une pers.]
1. Action d'obtenir la mise en liberté moyennant rançon. Le rachat des captifs, des esclaves, des otages. Ils venaient apporter les offres secrètes du roi Charles pour le rachat de celle qui avait été à ses batailles (A. France, J. d'Arc, t. 2, 1908, p. 215).
2. Au fig.
a) RELIG. Rédemption, délivrance, pardon. L'homme étant la souris dont le diable est le chat, On appelle ceci Rédemption, Rachat, Salut du monde (Hugo, Religions et religion, 1880, p. 198).Le Vendredi-Saint tombait le jour de la fête de l'Annonciation, en sorte qu'une même journée ramenait la commémoration des deux mystères qui avaient commencé et terminé le rachat des hommes (A. France, Contes Tournebroche, 1908, p. 26):
2. Le sacrifice apparaît comme la procédure qui permet de nouer l'humain au divin, les hommes entre eux et l'homme à lui-même. Il est le foyer d'où rayonnent en grand nombre mythes et rites: mythes du médiateur, du juste souffrant, du héros, du martyr et du saint, mythes de la résurrection, du triomphe sur la mort, du rachat par le sang, etc. Philos., Relig., 1957, p. 36-1.
b) Action de se racheter moralement. Rachat des fautes. Les prostituées sont plus près de Dieu que les femmes honnêtes (...) car leurs péchés, sans malice et sans joie, portent en eux le rachat et le pardon (A. France, Lys rouge, 1894, p. 205).Réussirons-nous jamais à racheter les hideurs africaines, les ignominies commises par nos officiers au nom du peuple français. Mais non, nous ne le pourrons pas. − Car il n'y a pas de rachat (Péguy, Grippe II, 1900, p. 26).
Prononc. et Orth.: [ʀaʃa]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1174-80 « action de racheter (en payant une rançon) » (Chrétien de Troyes, Perceval, éd. F. Lecoy, 7559); 1443 raichet « réméré » (Hist. de Metz, V, 421 ds Gdf. Compl.); 1930 rachat de police d'assurance (Loi du 13 janvier, art. 77 ds Cap. 1936); 1936 rachat de concession (Cap.); 2. ca 1225 « dédit » (Reclus de Molliens, Karité, 156, 7 ds T.-L.); 1278 « action d'éteindre une obligation par le versement d'une indemnité » (C'est Watier Wallet pour Gontier de Biekeriel, A. Tournai ds Gdf. Compl.); 1623 rachat de rente (Sorel, Francion, éd. E. Roy, t. 1, p. 74); 1963 rachat de cotisation (Lar. encyclop.); 3. ca 1480 « rédemption, salut » (Mist. Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 11333). Déverbal de racheter*. Fréq. abs. littér.: 128. Bbg. Keller (H.-E.). Notes d'étymol. gallo-rom. et rom. [Mél. Wartburg (W. von)] 1968, t. 2, p. 247.

Wiktionnaire

Nom commun - français

rachat \ʁa.ʃa\ masculin

  1. Action de racheter.
    • Vendre avec faculté de rachat, à condition de rachat.
    • Le rachat des chemins de fer par l’État.
    • Autant de raisons pour considérer le rachat d'une entreprise par ses cadres. — (Serge Peffer, Edouard Abbeloos, Christine Collet, Vade-mecum du financement des PME, 2010)
  2. Paiement d’une certaine somme pour l’amortissement, pour l’extinction d’une rente, d’une pension.
    • Le rachat d’une rente, d’une pension, le rachat d’une servitude.
  3. Délivrance, rédemption.
    • Le rachat des captifs.
    • Le Seigneur a donné son sang pour le rachat du genre humain.
  4. (Finance) Opération de désinvestissement vis-à-vis d’un fonds financier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RACHAT. n. m.
Action de racheter. Vendre avec faculté de rachat, à condition de rachat. Le rachat des chemins de fer par l'État. Le rachat d'une rente, d'une pension, Le paiement d'une certaine somme pour l'amortissement, pour l'extinction d'une rente, d'une pension. On dit de même Le rachat d'une servitude.

RACHAT signifie aussi Délivrance, rédemption. Le rachat des captifs. Notre-Seigneur a donné son sang pour le rachat du genre humain.

Littré (1872-1877)

RACHAT (ra-cha ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas) s. m.
  • 1Action de racheter. À peine avait-il vendu sa maison, que, se ravisant il en proposa le rachat à l'acquéreur.

    Terme de jurisprudence. Faculté ou pacte de rachat, faculté stipulée par le vendeur, de recouvrer la chose vendue, en remboursant dans un certain délai à l'acquéreur le prix ainsi que les frais et loyaux coûts que celui-ci a payés. On dit aussi faculté ou pacte de réméré. L'acquéreur à pacte de rachat ne peut user de la faculté d'expulser le preneur, jusqu'à ce que, par l'expiration du délai fixé pour le réméré, il devienne propriétaire incommutable, Code Nap. art. 1751.

    Le rachat d'une rente, d'une pension, le payement d'une certaine somme pour amortir, pour éteindre une rente, une pension. Nous sommes sur le point d'en voir une bien cruelle [une vérité], qui est le rachat de nos rentes sur un pied qui nous envoie droit à l'hôpital ; l'émotion est grande, mais la dureté l'est encore plus, Sévigné, Lett. à Pompone, 1er déc. 1664.

    On dit de même : le rachat d'une servitude.

    Rachat de marchandises, payement d'une certaine somme, pour obtenir la restitution des marchandises capturées en mer par un corsaire.

  • 2Délivrance, rédemption. On était convenu de part et d'autre que le prix du rachat des prisonniers serait, par tête, de cinq cents livres pour une personne libre, et de la moitié pour un esclave, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. VII, p. 219, dans POUGENS. Les Thébains accordent la faculté du rachat aux captifs que le sort des armes fait tomber entre leurs mains, à moins que ces captifs ne soient nés en Béotie ; car alors ils les font mourir, Barthélemy, Anach. ch. 34.

    Le rachat du genre humain, la rédemption opérée par Jésus-Christ.

  • 3En matière féodale, somme à laquelle était estimé le revenu d'une année du fief qui devait le droit de relief.

REMARQUE

On a dit rachet. Le rachet [des prisonniers] est pour l'amour de vous…, Malherbe, le Traité des bienf. de Sénèque, VI, 13.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li tiers cas, si est que nus fiés [nul fief] qui vient en descendant ne doit racat au segneur, Beaumanoir, XIV, 8.

XVe s. Le comte commanda que l'on ardist tout, si des rachats à argent les herauts n'avoient leur devoir, Froissart, II, II, 66. [II] le ferit si que il luy perça l'escu et le haulbert, et luy fist son glaive passer parmy le gros du cueur, et l'abatit mort sans rachapt, Perceforest, t. I, f° 82.

XVIe s. Rachapt est le revenu d'une année choisie en trois immediatement précedentes, le dit [l'arbitrage] des pairs, ou une somme de deniers pour une fois, au choix du seigneur, Loysel, 564.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RACHAT. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Franche personne, de franc ventre, sanz rachat [payement fait pour sortir de servage] et sanz aucun servage, Arch. nation. JJ 84, p. 500. (communiqué par SIM. LUCE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rachat »

Re…, et achat.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de achat, avec le préfixe r-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rachat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rachat raʃa

Fréquence d'apparition du mot « rachat » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « rachat »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « rachat »

  • Projet de rachat de l'OM : Ajroudi fait une dernière offre...
    LaProvence.com — OM | Projet de rachat de l'OM : Ajroudi fait une dernière offre à McCourt et lui adresse un ultimatum | La Provence
  • Les rumeurs vont bon train autour du Stade Malherbe depuis quelques jours mais, pour l'heure, la voix du staff malherbiste ne s'est pas faite entendre. Alors rachat ? Olivier Pickeu comme nouvel entraineur?  Un point sur la situation s'impose. 
    France 3 Normandie — Football : Le Stade Malherbe de Caen sera-t-il racheté par un fond d'investissement américain ?
  • Au terme d’un mois de joutes médiatiques, le camp de l’industriel franco-tunisien Mohamed Ayachi Ajroudi a annoncé avoir déposé son offre de rachat de l’Olympique de Marseille. Le montant n’a pas été clairement formulé, mais celui-ci doit couvrir le prix d’acquisition du club par Frank McCourt en 2016, ainsi que les dettes et dépenses relatives au fonctionnement depuis ce moment-là. Le clan Ajroudi s’engage aussi à payer le montant nécessaire pour régler le différend avec l’UEFA au sujet de la mauvaise gestion comptable de l’OM.
    Capital.fr — Rachat de l’OM : “Nous sommes prêts à payer 300, 500 ou même 700 millions”, estime l’avocat de Mohamed Ajroudi - Capital.fr
  • Bernard Arnault ne s'interdit rien. Patron de Louis Vuitton, l'homme d'affaires français de 71 ans négocierait actuellement avec le fonds Elliott Management pour le rachat de l'AC Milan. Et selon le journal Il Giornale, ce dernier souhaiterait attiré l'un de ses compatriotes dans ce projet de rachat, afin d'en faire sa tête de gondole : Kylian Mbappé.
    Foot National — PSG : Mbappé, tête de gondole du projet de rachat d'un géant italien ?
  • L'ethnographie n'est-elle pas une tentative de rachat et un symbole d'expiation de l'Occident ?
    André Reszler — L'Intellectuel contre l'Europe
  • Linklaters et White & Case sont intervenus sur une offre de rachat d’obligations et sur la nouvelle émission obligataire d’un montant total de 300 millions d’euros de Mercialys.
    Linklaters et White & Case sur une offre de rachat d'obligations de Mercialys - LE MONDE DU DROIT : le magazine des professions juridiques
  • La commissaire européenne Margrethe Verstager a jusqu’au 31 juillet pour autoriser ou non le rachat de Bombardier Transport par Alstom. Un dossier sensible qui rappelle qu’en matière de concurrence et de concentration, le droit européen s’impose.
    La Croix — Rachat de Bombardier : Alstom dans l’attente du « feu vert » de Bruxelles
  • Un consortium mené par le fonds d’investissement souverain saoudien a retiré jeudi son offre controversée de rachat du club anglais de Newcastle pour un montant de 300 millions de livres (333 M EUR), annoncent plusieurs médias britanniques.
    Sport | Rachat de Newcastle : le fonds d'investissement saoudien jette l'éponge
  • Vous devez faire erreur », m’a dit le patron il s’appelle Joseph Sanglard, il me l’a dit une heure plus tard en me servant ma cinquième prune, Joseph Sanglard dit Jos Sanglard, ancien fondeur de la Compagnie Minière, et qui a noyé son héritage et sa retraite dans le rachat de l’hôtel, il y a de cela onze ans, pensant être aux petits oignons, les pieds au feu en hiver, et le gosier au frais sous les tonnelles pamprées du printemps […].
    Philippe Claudel — Quelques-uns des cent regrets

Traductions du mot « rachat »

Langue Traduction
Anglais redemption
Espagnol redención
Italien redenzione
Allemand erlösung
Chinois 赎回
Arabe فداء
Portugais redenção
Russe выкуп
Japonais 償還
Basque amortizazio
Corse redenzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « rachat »

Source : synonymes de rachat sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rachat »

Combien de points fait le mot rachat au Scrabble ?

Nombre de points du mot rachat au scrabble : 11 points

Rachat

Retour au sommaire ➦