La langue française

Rabougri

Sommaire

  • Définitions du mot rabougri
  • Étymologie de « rabougri »
  • Phonétique de « rabougri »
  • Citations contenant le mot « rabougri »
  • Images d'illustration du mot « rabougri »
  • Traductions du mot « rabougri »
  • Synonymes de « rabougri »
  • Antonymes de « rabougri »

Définitions du mot rabougri

Trésor de la Langue Française informatisé

RABOUGRI, -IE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de rabougrir*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant (d'une partie) d'une plante] Qui n'a pas atteint son développement normal; qui est petit, irrégulier, contourné, recroquevillé. Synon. chétif, ratatiné.Végétation rabougrie. Un désert de landes ternes et couleur de rouille, de bruyères naines, d'ajoncs rabougris (Vidal de la Bl., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 331).Des tiges rabougries faites d'un bois à grain fin et dur déjà dans les rameaux jeunes (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 517):
1. Le chemin (...) se perdait (...) parmi les arbres, de petits chênes tourmentés et rabougris, mutilés, tronqués, dépouillés, dans leur lutte perpétuelle contre le vent de mer, et qui tendaient en gestes désespérés des moignons de branches tordues... Van der Meersch, Empreinte dieu, 1936, p. 143.
B. − P. anal. [En parlant d'une pers., d'une partie du corps] Qui est petit, chétif, mal conformé. Synon. malingre, rapetissé, ratatiné.Corps, membre rabougri; vieillard rabougri. Vous verrez de malheureux enfants, pâles, chétifs, rabougris, à l'œil terne, aux joues livides, ayant peine à respirer, marchant le dos voûté comme des vieillards (L. Blanc, Organ. trav., 1845, p. 47).Gottfried avait en effet l'air vieilli, ratatiné, rapetissé, rabougri; il respirait d'un petit souffle pénible et court (Rolland, J.-Chr., Adolesc., 1905, p. 368):
2. Le trait marquant c'est que tous, sauf un ou deux, sont grêles et petits. Plusieurs ont l'air d'enfants: il y a des femmes hautes de quatre pieds. Tout cela est rabougri, nabot, chétif, mal bâti. De père en fils, ils ont bu du vin bleu, mangé des côtelettes de chien... Taine, Notes Paris, 1867, p. 44.
Au fig. [En parlant d'un trait psychol.] Qui manque de force, d'envergure. Synon. desséché, mesquin, racorni.Âme, esprit; raison rabougri(e). L'ambition rabougrie d'un paysan (Pergaud, De Goupil, 1910, p. 204).Celui qui s'assure par prudence courte, tâtillonne et rabougrie, et qui semble se désavouer lui-même à demi (Jaurès, Armée nouv., 1911, p. 388).
Empl. subst. La science vraie (...) ne date pas d'hier, et c'est ce dont les nains et rabougris de l'esprit qui encombrent les avenues et passages du XIXeSiècle, n'ont pas l'air de se douter (L. Daudet, Stup. XIXes., 1922, p. 36).Ces rabougris, ces faces de carême qui nous gouvernent et que je hais (Arnoux, Roi, 1956, p. 76).
Prononc.: [ʀabugʀi]. Fréq. abs. littér.: 123.

Wiktionnaire

Adjectif

rabougri \ʁa.bu.ɡʁi\

  1. (Vieilli) Qualifie le bois de mauvaise venue, dont le tronc est court, raboteux, plein de nœuds, sur lequel il ne pousse guère de branches.
    • Le bois rabougri n'est point pour les ouvrages.
  2. (Par extension) Qualifie des plantes entravées dans leur développement.
    • De chaque côté de la porte à claire-voie s’avançaient les rameaux tortus de deux pommiers rabougris. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834)
    • C’étaient de hautes falaises rocheuses, des cascades et de larges fleuves bouillonnants et désolés, des bouquets d’arbres et des fourrés de plus en plus rabougris. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 265-266 de l’éd. de 1921)
    • La strate arborescente est constituée essentiellement par Quercus sessiliflora qui y présente le plus souvent un aspect rabougri dû à la gélivure dont l'action se fait sentir vers 350-400 m. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 161)
  3. (Figuré) Qualifie une personne petite et chétive.
    • Comme le chantait la petite Française rabougrie : "Je ne regrette rien". — (William Bayer, La Ville des couteaux, trad. Gérard de Chergé, éditions Payot & Rivages, 2006, ch. 2)
    • Nous trouverions sans doute la malheureuse dans quelque attitude pauvre, rabougrie et rachitique comme ces prisonniers des plombs de Venise qui vieillissaient ployés en deux. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)

Forme de verbe

rabougri \ʁa.bu.ɡʁi\

  1. Participe passé masculin singulier de rabougrir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RABOUGRIR. v. tr.
Gêner, empêcher le développement d'un arbre, d'une plante. Il ne se dit proprement qu'en parlant des Arbres et des plantes que la mauvaise nature de la terre, les vents ou quelque autre cause empêchent de profiter. Quand les racines touchent le tuf, les arbres se rabougrissent. Le participe passé

RABOUGRI s'emploie adjectivement. Un jeune plant tout rabougri. Des arbres tout rabougris. Il se dit figurément d'une Personne petite et chétive. Un petit homme rabougri, tout rabougri.

Littré (1872-1877)

RABOUGRI (ra-bou-gri, grie) part. passé de rabougrir
  • 1En parlant des végétaux, mal venu et chétif. En l'année 1651, M. Naudé fit consulter cette compagnie [l'Académie française] sur le mot rabougri, qui signifie proprement une plante qui n'est pas venue à sa perfection et à sa juste grandeur, auquel sens on lit, dans les anciennes ordonnances, des arbres rabougris, Pellisson, Hist. de l'Acad. III. Il [un curieux] triomphe s'il a dans son jardin un arbre rabougri venu d'Amérique, Voltaire, Dict. phil. Rare.
  • 2En parlant des personnes, mal conformé, débile, de petite taille. Je sais que Lanoue [un acteur] a l'air d'un fils rabougri de Baubourg [autre comédien qui était fort laid] ; mais aussi il joue, à mon sens, d'une manière plus vraie que Dufresne, Voltaire, Lett. d'Argental, 5 juin 1744.
  • 3 Terme de marine. Rapetissé, mal formé, en parlant de la construction du navire, de sa mâture, etc.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rabougri »

De rabougrir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rabougri »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rabougri rabugri

Citations contenant le mot « rabougri »

  • C’était sans doute le moment le plus triste des années Mitterrand. 1994, à Liévin, le président de la République, affaibli par la maladie, terminait son second mandat, et pendant le congrès d’un PS rabougri, déposait une gerbe à la mémoire des 42 mineurs morts en 1974 pendant le coup de grisou. Née un an après ce triste moment, petite-fille de mineurs, Barbara Pompili désormais numéro 2 du gouvernement, connaît ces instants marquants. Quand elle est enfant, sur ces terres austères mais généreuses, bien que passionnée par le sujet, elle se formule une promesse : ne jamais faire de politique, ne jamais ressembler à certains élus de sa région, mus par l’intérêt particulier "et le clientélisme du monde politique". "Un monde sale", "une image dégradée" bien loin de la carrière de haut fonctionnaire à laquelle elle se destine, lorsqu’elle est à Sciences Po Lille, avant de prendre conscience que, en choisissant cette voie, elle ne sera qu’exécutante alors que très vite, son ambition, c’est l’action. http://www.magazine-decideurs.com, Barbara Pompili, une écologiste réformiste - Magazine Decideurs
  • Flore Vasseur explique qu’il y a toujours ce choix entre l’amour et la peur. Choisir celle-ci, c’est vivre rabougri et forcément malheureux. Vous aurez sans doute raison, mais vous aurez mal vécu. Lui préférer l’amour, c’est se libérer. C’est vivre comme si c’était la dernière fois. La Croix, C’est peut-être nous, les coupe-circuit
  • Eux aussi sont pris à la gorge. Même sa copine, l’infirmière libérale slovène qui travaille comme une mule, se voit refuser la nationalité française parce qu’elle occupe trois emplois pour s’en sortir. Résultat : elle accumule 271 heures de travail par mois, tombe sous le coup d’un article du Code du travail et n’a plus qu’à fredonner « La Marseillaise » entre deux crises de larmes. C’est qu’on est au royaume du tampon, dans un pays ligaturé par les normes et les procédures. De chapitre en chapitre et de copain en copain, Jardin en donne exemple sur exemple, tous affligeants. Impossible, même pour Kelly et sa bande, de réhabiliter un hôpital, car cela menacerait un rosier rabougri endémique. Pas question de stresser les plantes vertes. Inutile de dire que les héros du livre ne portent pas dans leur cœur les élites qui déconstruisent le masculin et le féminin, se tripotent au post-nationalisme diversitaire, pensent bio, vous veulent du bien et vous font du mal. Le matin, ils n’ouvrent pas leur boîte aux lettres par crainte des factures impayables qui les attendent. En revanche, ils prennent le train à l’aube et s’agacent d’entendre à la télé des statisticiens démographes qui tripatouillent les chiffres de l’émigration pour leur dire que ce qu’ils voient n’existe pas. , Une indignée tend le rond poing
  • Dans notre agir politique comme dans notre imaginaire rabougri, on prend le temps d’habiter un rétroviseur. A la recherche d’émule. A force de se faire l’ombre d’une bulle, avec une opiniâtreté nostalgique, on finira irrémédiablement dans un mur. La politique étant un rapport de force, un jeu d’intelligence et l’addition des stratagèmes, on se demande où sont passés ceux qui devraient être les cerveaux du pouvoir ? Les aiguilleurs ? Rezo Nòdwès, Flashback 18 novembre 2017 – Eddy Jackson Alexis : Les grandes tares du régime de Jovenel Moise | Rezo Nòdwès

Images d'illustration du mot « rabougri »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rabougri »

Langue Traduction
Anglais stunted
Espagnol enano
Italien stentata
Allemand verkümmert
Chinois 发育不良
Arabe قزم
Portugais atrofiado
Russe чахлой
Japonais 発育不全
Basque stunted
Corse stunted
Source : Google Translate API

Synonymes de « rabougri »

Source : synonymes de rabougri sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rabougri »

Partager