La langue française

Rachitique

Sommaire

  • Définitions du mot rachitique
  • Étymologie de « rachitique »
  • Phonétique de « rachitique »
  • Citations contenant le mot « rachitique »
  • Images d'illustration du mot « rachitique »
  • Traductions du mot « rachitique »
  • Synonymes de « rachitique »
  • Antonymes de « rachitique »

Définitions du mot « rachitique »

Trésor de la Langue Française informatisé

RACHITIQUE, adj.

A. −
1. PATHOL. Qui est atteint de rachitisme; qui appartient, est dû au rachitisme. Enfant rachitique. Il paroît que les parens, qui ont eu des restes de maladies vénériennes, ou que ceux qui ont été attaqués d'écrouelles, donnent volontiers naissance à des enfans rachitiques (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p. 315).Quant aux sujets rachitiques, ou malades des poumons, des reins, de l'estomac, ou alcooliques, l'usine leur est interdite (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 316).
P. métaph. Ah! sainte Vierge (...) prenez pitié des âmes rachitiques qui se traînent si péniblement quand elles ne sont plus sous votre lisière (Huysmans, Cathédr., 1898, p. 351).
Empl. subst. Personne atteinte de rachitisme. Le thymus des rachitiques est un thymus volumineux (Boryds Nouv. Traité Méd.fasc. 8 1925, p. 291).
2. Plus couramment. Chétif, malingre. Il est extrêmement petit et tant soit peu rachitique; malgré ces défauts réels, il est pourvu d'une certaine grâce naturelle qui ne s'acquiert pas même dans le grand monde (Delécluze, Journal, 1824, p. 59).
B. − P. anal. [En parlant d'un végétal] Qui ne s'est pas développé normalement. Ces bois rachitiques contrastent avec les grands bois de Terre-Neuve dont on découvre le rivage voisin (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 270).J'aurais dû marcher à travers les pins rachitiques de cette terre mauvaise; − marcher jusqu'à épuisement (Mauriac, Th. Desqueyroux, 1927, p. 282).
REM.
Racho, adj. et subst.,abrév. fam., synon.Plutôt chétif (...) racho (...) la tête rentrée dans les épaules (Boudard, Cinoche, 1974, p. 128 ds Quem. DDL t. 23).Le petit racho, (...) sandalettes et poitrine creuse sur bide naissant (L'Observateur de Paris,mai 1982,n o7, p. 1, ds Quem. DDL t. 23).
Prononc. et Orth.: [ʀaʃitik]. Att. ds Ac. dep. 1762. La prononc. [-k-] du ch, évoquée ds Ac. 1798, n'a pas supplanté la prononc. plus anc. par [-ʃ-] (v. Rouss.-Lacl. 1927, p. 159). Étymol. et Hist. [1707 d'apr. Bl.-W.2-5]; 1. pathol. a) 1741 adj. (Desfontaines et Granet, Lettre, CCCXLII, 11 mars ds Observations sur les écrits mod., t. 23, p. 284); b) 1749 subst. (Buffon, Hist. nat., Paris, Impr. royale, t. 2, p. 404); 2. 1762 bot. (Ac.). Dér., d'apr. l'adj. gr. ρ ̔ α χ ι ́ τ η ς « de l'épine dorsale » (de ρ ̔ α ́ χ ι ς « rachis »), de rachis*; suff. -ique*. Fréq. abs. littér.: 45.

Wiktionnaire

Adjectif

rachitique \ʁa.ʃi.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui est affecté de rachitisme.
    • Un enfant rachitique.
    • Nous trouverions sans doute la malheureuse dans quelque attitude pauvre, rabougrie et rachitique comme ces prisonniers des plombs de Venise qui vieillissaient ployés en deux. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
  2. Qualifie une affection qui tient du rachitisme.
  3. (Par extension) (Familier) Qualifie des plantes avortées ou qui se développent mal.
    • Des blés rachitiques. — Des arbres rachitiques.
    • On appelle ainsi chez la Mère Cadet le feuillage clair-semé de deux ou trois arbres rachitiques. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème , 1848)
  4. (Par extension) (Familier) Qui est peu développé.
    • C'est ce qui explique à la fois le caractère rachitique du secteur commercial créé par les petits colporteurs et boutiquiers chinois, et son développement à pas de tortue. — (Hai Quang Ho, Histoire économique de l’île de la Réunion (1849-1881), page 288, L’Harmattan, 2004)

Nom commun

rachitique \ʁa.ʃi.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Malade atteint de rachitisme.
    • De plus en plus nombreux étaient les malheureux qui demandaient des soins et de la nourriture. C'était un défilé ininterrompu de clopineux, d’idiots de naissance, de rachitiques, d’épileptiques, d’ulcéreux, de variqueux perdus […]. — (Charles Le Quintrec, La Traversée du lac, chap. 4, Albin Michel, 1995)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RACHITIQUE. adj. des deux genres
. T. de Médecine. Il se dit des Personnes affectées de rachitisme. Un enfant rachitique. Substantivement, Un rachitique. Affection rachitique, Affection qui tient du rachitisme.

RACHITIQUE se dit, par extension, des Plantes avortées ou qui se développent mal. Des blés rachitiques. Des arbres rachitiques.

Littré (1872-1877)

RACHITIQUE (ra-chi-ti-k') adj.
  • 1 Terme de médecine. Affecté de rachitisme. Il y a au cabinet du roi un squelette d'enfant rachitique, dont les os des bras et des jambes ont tous des calus dans le milieu de leur longueur, Buffon, Hist. anim. ch. 11.

    Substantivement. L'urine rendue par les rachitiques, à l'époque où leurs os se ramollissent et se déforment, est souvent chargée de phosphate de chaux, Fourcroy, Conn. chim. t. X, p. 176, dans POUGENS.

    Qui a le caractère du rachitisme. Affection rachitique.

  • 2Il se dit des plantes qui se développent mal. Le blé rachitique ou avorté, Bonnet, Contempl. nat. Œuv. t. VIII, p. 257, dans POUGENS. Les suicides [dans l'Enfer de Dante] sont transformés en arbres rachitiques qui croissent dans un sable brûlant, Chateaubriand, Génie, II, V, 4.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rachitique »

Du grec ancien ῥαχίτης, rakhítês (→ voir rachis) et -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rachitique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rachitique raʃitik

Citations contenant le mot « rachitique »

  • La pire indécence du XXIè siècle, c’est l’Occident obèse face au tiers-monde rachitique. De Fatou Diome / Le ventre de l’Atlantique
  • Quand je dis rachitique, je parle en termes de centièmes de 1 pour cent, du genre 0,01 à 0,05 %. Sur un dépôt bancaire à vue de 1000 $, cela procure un revenu allant de 10 à 50 cents. Pour l’année ! Si l’argent traîne dans un compte-chèques, sachez que ça ne rapporte rien. Le Journal de Montréal, Des rendements minables de placements garantis | JDM
  • menard est devenu meconnaissable amaigri pour ne pas dire rachitique.. je ne pense qu il finira son mandat de maire.. la succession se prepare... lindependant.fr, Béziers : Robert Ménard visé par une enquête pour corruption - lindependant.fr
  • Or, ces derniers seront appelés à voter, soit, mais sans grande envie, car cette fois-ci ils endurent, subissent et éprouvent une effroyable situation psycho-socio-économique, et qu’aux élections, ils ne seront pas encore vraiment sortis de ses conséquences. En termes de marché, la demande politique sera forte, avec en face une offre politique rachitique… telle est l’équation à résoudre. , (Billet 370) – Les élections entre parties prenantes, "partis prenants" et prises de têtes
  • Un enfant rachitique. Crédit photo: iStock. RCI | Français, Une diète trop stricte peut mener au rachitisme chez les enfants – RCI | Français

Images d'illustration du mot « rachitique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rachitique »

Langue Traduction
Anglais rickety
Espagnol raquítico
Italien traballante
Allemand wackelig
Chinois 摇摇晃晃的
Arabe متهالكة
Portugais instável
Russe покосившийся
Japonais ガタガタ
Basque rickety
Corse rickety
Source : Google Translate API

Synonymes de « rachitique »

Source : synonymes de rachitique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rachitique »

Partager