La langue française

Pucier, pucière

Définitions du mot « pucier, pucière »

Trésor de la Langue Française informatisé

PUCIER, subst. masc.

Pop. Lit. Moi j'ai pas besoin de grand-chose; elle non plus. Trois chaises et un pucier (Sartre, Mort ds âme, 1949, p. 286).
P. méton. Sommeil. Il lui faut ses dix heures de pucier, tout comme à un mignard. Sans ça, monsieur a la cosse toute la journée (Barbusse, Feu, 1916, p. 25).
Prononc.: [pysje]. Homon. pucier (s.v. puce rem. 3). Étymol. et Hist. 1881 « lit » (Richepin, Chans. gueux, p. 289). Prob. issu, par altér. sous l'infl. de puce, de poussier « lit » (1841, Lucas, Les dangers de la prostitution ds Esn. 1966), lui-même issu de pous (d'où poussière*) au sens de « balle de blé » (v. FEW t. 9, p. 523b et Cellard-Rey); plutôt que dér. de puce*; suff. -ier* (v. FEW t. 9, p. 569b).

Pucier, -ière, subst.Marchand dans un marché aux puces. Les hommes d'affaires se mettent à l'écoute des puciers. « Nous étudions la possibilité d'installer un bureau de change dans le marché », explique Pierre Leroux (Libération,10 avr. 1984,p. 17, col. d).Empl. adj., rare. Qui appartient à un marché aux puces, qui y est implanté. Une banque pucière ouverte les samedis et dimanches pour vérifier les chèques français (Libération,10 avr. 1984,p. 17, col. d).

Wiktionnaire

Nom commun 1

pucier \py.sje\ masculin (pour une femme on dit : pucière)

  1. Exploitant d’un marché aux puces.
    • Je n’ai jamais pensé déchoir en vivant là ; car approcher les puciers, c’est apprendre à les connaître; et les connaître, c'est les aimer. — (Aïda Louppe, Marché aux puces: mes amis les cloches, Julliard, 1953, page 12)
    • […] il y est question d’un bouquin dégoté, 3 balles justement, chez un pucier de Poitiers […]. — (Philippe Brochen, « Du plein sur la planche », Libération, 23 août 2000)

Nom commun 2

pucier \py.sje\ masculin

  1. (Argot) Lit (variante probable de poussier).
    • Et puis, quoi, Fifine a trop d’masse
      Pour s’coller au pucier. Mais non !
      Pendant qu’elle y f’rait la grimace,
      Quoi donc que j’ bouff’rais, nom de nom ?

      — (Jean Richepin, Dab, La Chanson des gueux, 1876)
    • Je la renverse sur le pucier. — (San-Antonio, Bas les pattes !, Éditions Fleuve noir, 1954, chap. XVI)
    • Serrés sur un pucier grinçant, engoncés dans leurs vêtements d’hiver, Raymond Schwartz et Marie Germain chuchotent les mots tendres et gauches des amours clandestines. — (Marion Festraëts, Un village français, sur France 3, L’Express, 4 juin 2009)

Nom commun 3

pucier \py.sje\ masculin

  1. (Lyonnais) (Désuet) Lit.
    • Chez les négociants, c'est pas comme chez nous :
      Quand nous avons soupé et que notre apprentisse
      A fini sa journée et retourné sa lisse,
      La petiote n’a pas, pour gagner son pucier,
      Une rampe que tourne, ou le moindre escaïer.

      — (Anonyme, Déception d’un vieux Taffetatier (pochade nouvelle), impr. de Chanoine (Lyon), 1864, page 3)
  • Ben souvent, la nuit, z’il venait z’à la sourdine dans mon arcôve voir si j’étais clans le pucier. Il avait de la méfiance; mais barnique, la colombe et moi nous étions de mamis qu'aviont de z’oeuils que voyaient clair; et pour nous apincher il ne fallait pas l'être de la St-Chôse. — (Voyage de Gnafron dans le pays des oiseaux : Un crime, Journal de Gnafron, numéro 9, 17/09/1865, page 1)
    Note : arcôve : alcôve, barnique : bernique, mami : gamin, apincher = pincer, « il ne fallait pas l’être de la St-Chose » : inconnu, l’idée est sans doute « il fallait se lever de bonne heure ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pucier »

(Nom commun 1 et adjectif) (1953) De puce(s) dans la locution marché aux puces, avec le suffixe -ier.
(Nom commun 2) (1876) Selon le TLFi[1], probablement dérivé par altération du mot argotique parisien contemporain poussier (apparenté à poussière) sous l’influence de puce, sinon dérivé de puce ; dans les deux cas, allusion au fait que le lit peut parfois être l’« habitat » de la puce.
(Nom commun 3) (1864) De puce avec le suffixe -ier (même « métonymie » que ci-dessus).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pucier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pucier pysje

Citations contenant le mot « pucier »

  • Depuis quelques mois, l'ancien pucier a une nouvelle obsession, les municipales. « Ce n'est pas moi qui suis venu à la politique, c'est la politique qui est venue à moi. Je croyais en l'engagement associatif, et me disais laissons les politiques gérer. Mais les habitants ne parlent plus avec les élus à Saint-Ouen », tacle le candidat. Il ne revendique aucune étiquette mais avoue un vote Macron aux présidentielles. leparisien.fr, Saint-Ouen : Majdi Jeljeli, l’autre pucier qui convoite la mairie - Le Parisien
  • On se calme et on range son couteau Vendetta : par fils et filles de p... il faut entendre fils et filles de puciers. Oui, les biffins, les brocs, les marchands des Puces. Depuis que les puces sont Puces, ces marchands qui en sont l'âme, la culture, la verve et la dynamique pure, y ont souvent fait fortune, s'y sont fait un nom, forgé un renom. Depuis que les Puces existent donc, environ 1898, et qu'elles sont organisées en marchés – le premier, Vernaison, a ouvert en 1920 –, génération après génération, des familles entières en peaufinent l'esprit. Certaines ont bifurqué : ainsi de Guy Marchand, fils de pucier-ferrailleur, devenu chanteur-acteur, mais telle était sa Destinée ; d'autres se sont hissées dans la hiérarchie, devenant grands antiquaires parisiens, galeristes, décorateurs et plus encore. Ainsi des Steinitz, des Rodriguez et à leur suite, cette génération spontanée qui a débuté aux Puces avant de conquérir Paris intra-muros, représentée par Philippe Jousse, François Laffanour, Laurence Vauclair, Jean-Jacques Dutko, Alexandre Biaggi, Pierre Passebon, Jacques Lacoste ou encore Aline Chastel qui n'a jamais vraiment quitté les Puces et qui vient d'investir à L'Usine un énorme espace réserve aux professionnels. Fils et filles des p...uces, ça saute aussi des générations. Vanity Fair, La chronique du Concierge masqué : Faut-il fréquenter les fils de puces ?
  • Tous les dimanches. De 6 h à 13 h, Midi pucier, sur le parking du magasin Tridome (rue Louis Delage). Tél. 06 22 77 23 72 et 07 60 14 16 85. midilibre.fr, Toutes les brocantes et vide-greniers de la région, du jeudi 10 au dimanche 13 octobre - midilibre.fr
  • Après un an de procédures, Majdi Jeljeli, pucier depuis 25 ans à Saint-Ouen, a retrouvé un emplacement dans le marché. Depuis septembre 2014, un contentieux opposait le commerçant au maire UDI de Saint-Ouen, William Delannoy. Ce dernier lui reprochait de «ne pas s'être mis en conformité administrative»et «de ne pas exploiter personnellement son activité», «laissant penser qu'il y avait une sous-location ou un travail dissimulé».Le 22 janvier 2015, le tribunal administratif annulait l'arrêté du maire. Ne voyant rien venir, le plaignant avait de nouveau saisi la juridiction. Il a obtenu gain de cause. Le 18 septembre, la commission consultative du marché aux puces décidait de donner un avis favorable à sa réintégration. leparisien.fr, Saint-Ouen : le pucier retrouve sa place - Le Parisien
  • Arrivé d'Italie du Nord comme menuisier, l'homme avait été pucier. Il a ensuite ouvert un magasin, puis une galerie. Il disparaît à près de 89 ans après une longue maladie. Bilan, Avec la mort de Paolo Tonon, le marché de l'art genevois perd de sa couleur - Bilan
  • Sur sa trottinette, Balthazar Topor-Predec fait le tour des stands, histoire de prendre la température du marché aux puces de Saint-Ouen. Son job ? Fournir les puciers en papier bulle et autres emballages. «Un vrai indicateur de la santé du commerce !» lance ce jeune homme de 35 ans. Et sa mine réjouie l'est également : en ce moment, les affaires vont plutôt bien dans ce temple de la brocante, du recyclage et de la seconde main. «L'économie du tri et du développement durable, c'est nous qui l'avons inventée et ça ne date pas d'aujourd'hui !» rappelle Hugues Cornière. Ce disquaire spécialisé dans le rock est aussi, depuis 2013, le président des Puces de Saint-Ouen, un ensemble hybride qui s'étend au nord de Paris sur près de 7 hectares. Capital.fr, Puces de Saint-Ouen : le paradis de la brocante fait sa mue - Capital.fr
  • Patrick Belvisi, pucier de 1983 à 2014 leparisien.fr, Saint-Ouen : les Puces, 150 ans d’histoire en photos - Le Parisien

Traductions du mot « pucier »

Langue Traduction
Anglais pucier
Espagnol pucier
Italien pucier
Allemand pucier
Chinois 普西耶
Arabe pucier
Portugais pucier
Russe pucier
Japonais ぷち
Basque pucier
Corse pucier
Source : Google Translate API

Synonymes de « pucier »

Source : synonymes de pucier sur lebonsynonyme.fr

Pucier

Retour au sommaire ➦

Partager