Meneur : définition de meneur


Meneur : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MENEUR, -EUSE, subst.

A. − Vieilli
1. Personne qui conduit des animaux. Meneuse d'oies. C'est le lent galoubet de nos meneurs de chèvres! (Rostand, Cyrano, 1898, iv, 3, p. 160).
HIST. Meneur de loups. Personne à qui on attribuait le pouvoir de se faire suivre des loups. Par exemple, que pensez-vous de cette croyance aux meneurs de loup? (Sand, Prom. autour vill., 1860, p. 184).
2. Personne prenant en charge des nouveau-nés à Paris pour les placer chez des nourrices de province ou accompagnant des nourrices à Paris pour s'y placer. Meneur de nourrices. Les meneuses, de son temps, ramenaient chacune quatre ou cinq poupons à la fois (Zola, Fécondité, 1899, p. 256).
B. −
1. Personne qui a l'initiative de quelque chose et/ou qui en assure le déroulement, l'exécution.
Vieilli. Meneurs d'affaires. Les principaux meneurs de mon élection (Lamart., Corresp., 1831, p. 142).J'étais l'amie de tout le monde, le conseil et le meneur de tous les plaisirs (Sand, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 247).
− Dans le domaine soc., pol.[Gén. avec une nuance péj.] Synon. dirigeant, chef, instigateur, leader, agitateur.Meneur d'une faction, d'une grève, d'un parti, d'une révolte; meneur anarchiste. Celle qui la première avait ouvert la bouche, et qui semblait la meneuse du périlleux complot recommença de parler (Loti, Désench., 1906, p. 110).Une si soudaine colère n'est ni provoquée par la peur du progrès technique ni fomentée par quelques meneurs en mal de propagande (Debatisse, Révol. silenc., 1963, p. 203):
1. Jaurès... «Mon pauvre Barbentane, ce Jaurès! Il prend ouvertement la défense des meneurs syndicaux qu'on a jetés en prison pour propagande antimilitariste dans l'armée! Et il crie qu'on veut le tuer, l'assassiner!» Aragon, Beaux quart., 1936, p. 433.
2. Personne qui prend de l'ascendant sur d'autres et qui les influence dans leurs actions. L'histoire des Innocents III, des Pierre-le-Grand, et de tous les meneurs de siècle ou de nation (Balzac, Curé Tours, 1832, p. 248).L'avocat y parle [en cour d'assises] pour les deux ou trois jurés qu'il pense être «les meneurs» du jury (Wicart, Orateur, t. 2, 1936, p. 508):
2. Je ne me suis enrôlée sous le drapeau d'aucun meneur, et, tout en conservant estime, respect et admiration pour tous ceux qui professent noblement une religion, je reste convaincue qu'il n'y a pas sous le ciel d'homme qui mérite qu'on plie le genou devant lui. Sand, Corresp., 1835, p. 355.
Meneur d'hommes. Personne qui sait entraîner d'autres personnes dans une entreprise. Plein de charme, extraordinaire meneur d'hommes, il [Oppenheimer] avait réuni autour de lui une pléiade de mathématiciens (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p.44).
PSYCHOL., SOCIOL. Synon. de leader.Celui qui s'affirme meneur (Mounier, Traité caract., 1946, p. 18).Il y a un meneur [dans la bande] parfois autoritaire et à peu près indiscuté (sa position deviendra beaucoup moins solide au début de l'adolescence, vers treize ou quatorze ans); il y a des lieutenants qui aident et, au besoin, suppléent le meneur (Jeux et sports, 1967, p.122).
3. Meneur(-)de(-)jeu
a) HIST. DE LA LITT. Personne qui récite les textes de liaison entre les scènes dialoguées des drames liturgiques au Moyen Âge. (Dict. xixeet xxes.).
b) Personne qui présente et anime un spectacle, une émission de variétés ou de jeux à la radio ou à la télévision. À l'entr'acte, le meneur-de-jeu vint s'entretenir un instant avec M.Seurel (Alain-Fournier, Meaulnes, 1913, p. 168).Les messages publicitaires sont présentés par les meneurs de jeu ou les speakers (Weinand, Public. radioph., 1694, p. 34).
C. − Rare, vieilli. Personne qui mène (un certain comportement). Meneur de bruit. Je le trouvais trop fol et trop meneur de vacarme (Sand, Beaux MM. Bois-Doré, t. 2, 1857, p. 190).
Prononc. et Orth.: [mənoe:ʀ], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694 (1694-1878 au masc.) Meneu (Menon, Lecotté, Village Fr., 1, 1954, p. 69); prononc. [-ø-] subsiste dans les parlers région. V. -eur2. Étymol. et Hist. 1. Ca 1145 menëor «celui qui mène, qui conduit» (Wace, Conception N. D., 584 ds T.-L.); en partic. a) ca 1465 «celui qui mène la danse» (G. Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, V, 33); b) mil. xves. [ms.] le meneur du jeu «celui qui dirige les représentations dramatiques» (Myst. de la Vengence de Nostre Seigneur Jhesu-Christ [ms. d'Arras], éd. B. Oldörp, p. 54); 2. 1669 «personne qui a de l'influence sur les autres» (Widerhold Fr.-all.), attest. isolée; à nouv. au xviiies. 1790 (Besenval, Mém., t. II, p. 368 ds Brunot t. 9, p. 803, note 4). Dér. de mener*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 165. Bbg. Becker (K.). Sportanglizismen im modernen Französisch. Meisenheim, 1970, p. 177, 326. _ Dub. Pol. 1962, p.342.

Meneur : définition du Wiktionnaire

Nom commun

meneur \mə.nœʁ\ masculin (pour une femme on dit : meneuse)

  1. Celui, celle qui mène.
  2. (Vieilli) Celui qui amène les nourrices aux bureaux qui se chargent de leur procurer des nourrissons.
  3. Celui qui, dans une société, une réunion, une entreprise, prend de l’ascendant sur les autres et les guide.
    • Il est le meneur infatigable de toutes les fêtes, de toutes les réjouissances.
  4. (En particulier) Inspirateur d’une intrigue, d’une faction.
    • Le vrai fait nouveau, aujourd’hui, n’est peut-être pas que les peuples éprouvent les passions politiques, mais qu’ils prétendent les éprouver. Cette prétention suffit, d’ailleurs, à les rendre agissants et à fournir un merveilleux terrain d’exploitation à leurs meneurs. — (Julien Benda, La Trahison des clercs, 1927, éd. 1946)
    • Les interrogatoires vont bon train. […]. Les arguments frappants sont de rigueur. Ils veulent les noms des meneurs, le reste ne les intéresse pas. J'apprends par ceux qui ont été interrogés que ce n'est pas de la tarte. — (Jean-Guy Le Dano, La Mouscaille, éd.Flammarion, 1973, p. 82)
    • 27 octobre 1851 : le juge de paix de La Chapelle d’Angillon signale que la commune d’Ivoy-le-Pré est agitée par des « meneurs » d’Henrichemont. — (Claude Ferrieux, Les Derniers Tisserands, 2007)
  5. (En particulier) (Basket-ball) Joueur qui dirige son équipe.
  6. (En particulier) (Équitation) Personne qui dirige et mène un attelage équestre.
    • Pour la première fois dans l’histoire de l’attelage, La Marseillaise a retenti pour l’équipe de France. Elle a été jouée il y a quelques semaines lors d’un concours à Aix-la-Chapelle, temple de l’équitation mondiale, à l’intention de Benjamin Aillaud, meilleur meneur français […] — (Jean François Fournel, « L’Attelage, une épreuve qui mobilise toute une équipe », Journal La Croix, 5 septembre 2014, p. 24)
    • À peine, dans une halte où se terminait la mission des meneurs de chevaux, je pus remarquer que les gradés qui faisaient le tri des hommes et des chevaux avaient grand’peur des lieux où ils nous envoyaient. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, p. 14)
  7. (En particulier) (Sport) Meneur de chiens.

Adjectif

meneur \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de menor.
    • Les soeurs meneuresses.

Nom commun

meneuse \mə.nøz\ féminin singulier

  1. Celle qui mène.
    • Pour lancer sa ligne de prêt-à-porter, la meneuse de Bptich Control invite ses confrères derrière les platines. (journal 20 minutes édition Paris, n° 919 du 3 mars 2006).
  2. (En particulier) (Basket-ball) Joueuse qui dirige son équipe.
  3. (En particulier) (Équitation) Personne qui dirige et mène un attelage équestre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Meneur : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MENEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui mène. Meneur d'ours, Celui qui mène un ours dans les rues et qui gagne sa vie à lui faire faire des tours pour le plaisir des passants.

MENEUR se dit aussi de Celui qui amène les nourrices aux bureaux qui se chargent de leur procurer des nourrissons. Il se dit, figurément et familièrement, de Celui qui, dans une société, une réunion, une entreprise, prend de l'ascendant sur les autres, les guide et met toutes gens en mouvement et toutes choses en train. Il est le meneur infatigable de toutes les fêtes, de toutes les réjouissances. Il se dit particulièrement des Chefs d'une intrigue, d'une faction. Cette sédition a été l'œuvre de quelques meneurs. On arrêta les meneurs.

Meneur : définition du Littré (1872-1877)

MENEUR (me-neur) s. m.
  • 1Celui qui mène. Il faut un meneur à la quêteuse. Il s'était fait écuyer ou meneur d'une dame de Paris assez riche, Scarron, Rom. com. I, 13.

    Meneur d'ours, homme qui les fait voir et danser en public.

    Fig. Meneur d'ours, homme grossier et mal bâti.

    Meneur de loups, nom donné dans les campagnes au sorcier, parce qu'on lui suppose du pouvoir sur les loups. Patience passait pour un meneur de loups ; vous savez que c'est une spécialité cabalistique accréditée en tout pays ; je m'imaginais donc voir paraître ce diabolique petit vieillard escorté de sa bande affamée, ayant revêtu lui-même la figure d'une moitié de loup, et me poursuivant à travers les taillis, Georges Sand, Mauprat, IV.

  • 2Celui qui mène ; écuyer, cocher. Le trop hardi meneur ne savait pas De Phaéthon l'histoire et piteux cas, Voiture, Poésies, dans RICHELET.
  • 3 S. m. et f. Meneur, meneuse, nom qu'à Paris on donne à ceux ou celles qui ramassent les nouveau-nés et les conduisent en province chez les nourrices.
  • 4 Fig. Celui, celle qui, dans les affaires, mène les autres, les dirige, a de l'ascendant sur eux. Mon opinion, quoique évidemment raisonnable, était incapable, même dans les circonstances les plus délicates, de balancer l'influence des meneurs du corps, Mirabeau, Collection, t. I, p. 122.

    Se dit de ceux qui se mettent à la tête d'une intrigue, d'un complot, d'un mouvement populaire. D'autres se plaignent que ce qu'ils nomment les meneurs ne profitent pas de cette occasion, Babœuf, Pièces, I, 37. Leurs meneurs méritent toujours la confiance, Babœuf, ib. p. 85.

  • 5Meneur de ciseaux, ouvrier cartier qui découpe les cartes. Meneur de table, celui qui assortit les jeux.

HISTORIQUE

XIIIe s. Tu sanbles un meneur d'avugles Miels [mieux] que tu ne faces autre home, les Deux troveors ribaus, dans RUTEB. t. I, p. 332.

XIVe s. Jehanne dame du bois Arnaut et Rogier du bois Arnaut, tuteurs, curateurs, meneurs, Du Cange, menare.

XVe s. Et en seroit chef et meneur [des combattants] le seneschal de Toulouse à Montauban, Froissart, I, I, 222. Puisque nous sommes en la voye du chastel, que mestier [besoin] avons-nous de meneur ? Perceforest, t. III, f° 27.

XVIe s. Foinet donne un si grand choc à son meneur, qu'il le jette dans la cave, D'Aubigné, Hist. III, 28.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MENEUR. Ajoutez :
6 Terme de houillère. Synonyme de l'ouvrier qu'on appelle ailleurs hercheur ou hiercheur.

HISTORIQUE

Ajoutez : XIIe s. Duitre [ductor] et meneor et guion Avoient tel com vos diron, Benoit de Sainte-Maure, Roman de Troie, V. 5975.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « meneur »

Étymologie de meneur - Littré

Mener ; bourguig. menou ; provenç. menaire, menador ; espagn. menador ; ital. menatore.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de meneur - Wiktionnaire

(XIIIe siècle) Mot dérivé de mener avec le suffixe -eur. (1135) meneor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « meneur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
meneur mœnœr play_arrow

Citations contenant le mot « meneur »

  • Elle a été chanteuse de music-hall, danseuse de ballet, et longtemps meneuse de revue. Acolyte inséparable de Roland Petit, l'artiste est décédée le 17 juillet à l'âge de 96 ans.  midilibre.fr, L'ancienne meneuse de revue Zizi Jeanmaire s'est éteinte à l'âge de 96 ans - midilibre.fr
  • Lison est artiste-plasticienne, Olive, comédien, Frédéric, musicien et Laurent, metteur en scène et comédien. On ne se connaît pas et nous n’avions jamais auparavant travaillé ensemble. Tout cela est fait un peu exprès, afin de se confronter les uns aux autres », poursuit celle qu’un tirage au sort a désigné « meneuse » de cette troupe hétéroclite et éphémère. , A Pont-Audemer, Marie Maucorps « meneuse » de spectacle ce vendredi 25 juillet à l'Eclat | L'Éveil de Pont-Audemer
  • Le basculement, il y a deux ans, vers une compétition féminine a permis au Tournoi des As de conserver un plateau de haut niveau et une bonne affluence. « Je suis très heureux de l’engouement des clubs que l’on invite car ils demandent systématiquement à revenir », se félicite le président de Brest Basket Sports. Emmenées par la meneuse Internationale Amel Bouderra, les « Flammes Carolo » de Charleville-Mézières découvriront l’épreuve. « Cela fera trois équipes européennes en plus de Roche-Vendée et, naturellement, de Landerneau », poursuit Goasduff. Le Telegramme, Basket. Tournoi des As : l’élite féminine à Brest - Basket - Le Télégramme
  • Si le mineur minimise les faits, les deux adolescentes ont reconnu leur implication. « La plus jeune, qui est la meneuse, n’a aucun remords d’avoir réduit quelqu’un à l’état de chose. Son profil est particulièrement inquiétant », relève une source proche du dossier. Elle doit être déférée au parquet de Châlons-sur-Marne (Marne) où elle est suivie pour d’autres faits. Sa complice sera présentée pour sa part au ministère public de Meaux. , Melun. Une ado de 14 ans forcée à se prostituer par deux autres mineures | La République de Seine et Marne
  • Freda Josephine McDonald vient des bidonvilles de Saint-Louis, Missouri. Elle alterne école et tâches domestiques pour gagner sa vie, se marie deux fois avant ses quinze ans et intègre une troupe itinérante. Là commence son destin de danseuse qui la mènera de Broadway jusqu'aux planches du Théâtre des Champs-Elysées dans les années 1920. Elle enflamme le Paris des années folles avec ses pas de charleston endiablés et sa silhouette incomparablement "tropicale". Sa danse, son look, toute sa persona est une pure fiction à l'intention du public blanc parisien ou new-yorkais, un mélange inédit d'imaginaires "exotiques" pour les Occidentaux, avec des touches cubaines, brésiliennes et africaines. Picasso la dessine, Hemingway l'admire... Baker a vite fait de conquérir le monde. Elle devient meneuse de revue aux Folies Bergères où elle produit sa "danse sauvage", mais elle chante également et fait aussi quelques films en tant qu'actrice. En 1939 elle rejoint le service de contre-espionnage pour lutter contre le nazisme, puis elle se mobilise pour la Croix-rouge. Engagée également pour les droits civiques, elle crée dans les années 1950 une association contre le racisme en Amérique latine et marche aux côtés de Martin Luther King en 1963 aux Etats-Unis. Joséphine Baker est donc une star d'ampleur internationale, première femme noire aussi connue. Pourtant, c'est dans la misère qu'elle finira sa vie, auprès de ses douze enfants adoptifs. Les Inrockuptibles, Une série sur Joséphine Baker est en préparation
  • TATYANA OVECHKINA. Russe, née en 1950, meneuse, mère du hockeyeur Alexandre Ovechkine (à droite). Palmarès : invaincue en compétition officielle avec l'URSS entre 1970 et 1980 ; double championne olympique ; championne du monde ; six fois fois championne d'Europe. L'Équipe, Les meilleures joueuses (2) : des quatre coins du monde - Basket - Les meilleures joueuses - L'Équipe
  • Depuis aujourd’hui et la signature pour un an de Raijon Kelly au poste de meneur, le LMB est enfin doté de sa colonne vertébrale avec un axe 1-5 100% américain. Il ne lui reste plus qu’à trouver deux ailiers pour compléter l’effectif. La Voix du Nord, Basket (Pro B) : L’Américain Raijon Kelly est le tout nouveau meneur du LMB
  • L’Elan a officialisé la signature du meneur américain Shannon Evans (25 ans) en provenance de Hongrie. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Elan : un nouveau meneur nommé Shannon Evans - La République des Pyrénées.fr
  • Nicolas Faure a revu ses plans. Parti pour confier la mène à un meneur français, le coach bisontin a changé son fusil d’épaule. «  La signature de Murat Kozan a tout déclenché », explique-t-il. « À partir de là, nous avons pu bâtir une raquette française et répartir les étrangers sur d’autres postes. » , Sport franc-comtois | Le BesAC mise sur un meneur américain
  • “Dans l’équipe avec laquelle nous jouons, nous utilisons Harry comme notre meneur de jeu. Il peut passer donc je n’ai pas à devoir trop dribbler. Je lui fais la passe dès que je peux et je m’appuie sur lui.” Bogdanovic Basket Infos, Une chance à saisir pour Harry Giles ? Bogdan Bogdanovic : "Nous utilisons Harry comme notre meneur de jeu"
  • PRO B - Le meneur de jeu américain va découvrir le championnat français. Courrier picard, Parker Jackson-Cartwight nouveau meneur du SQBB
  • Mons-Hainaut sera dans les temps ! Lentement mais sûrement, avec toujours le souci évident de ne pas se tromper, la direction des Renards apporte les dernières touches au noyau 2020-21. Le meneur recherché a été trouvé. Le Soir, Basket: Mons-Hainaut tient son meneur, Jabril Durham - Le Soir
  • Fribourg Olympic annonce la signature du meneur américain Marquis Jackson pour une saison avec option pour une saison supplémentaire. Le distributeur connaît bien le championnat de Suisse: il jouait à Union Neuchâtel la saison passée. , Olympic a trouvé son meneur - La Liberté
  • “Je pense que le jeu désormais est ouvert. Il n’y a plus de postes précis comme c’était le cas avant. Je joue beaucoup dans le périmètre. Nous trouvons des moyens d’utiliser mes qualités. Que ce soit ailier, ailier fort ou pivot, cela n’a pas vraiment d’importance. Dans certaines situations, je vais peut-être jouer meneur de jeu. C’est très ouvert. Je pense que Coach Carlisle va trouver des moyens, il en a déjà trouvés, pour me mettre dans de bonnes positions. Il sait que je peux être dangereux peu importe l’endroit et aider l’équipe.” KP Basket Infos, Kristaps Porzingis : "Dans certaines situations, je vais peut-être jouer meneur de jeu"
  • La JL Bourg a annoncé ce lundi la signature pour la saison 2020-21 du meneur américain de 27 ans Kadeem Allen, passé notamment par les New York Knicks et les Boston Celtics. Orange Sports, Elite : Un meneur des Knicks à Bourg
  • La majorité se compose d'un petit nombre de meneurs énergiques, de coquins qui s'accommodent, de faibles qui s'assimilent et de la masse qui suit cahin-caha, sans savoir le moins du monde ce qu'elle veut. De Johann Wolfgang von Goethe / Sentences en prose
  • Un homme sur mille est un meneur d'hommes ; les neuf cent quatre-vingt-dix-neuf autres sont des suiveurs de femmes. De Francis Blanche
  • Un bon élève est entouré par sa cour, un meneur est cerné par sa bande. De André Lévy / L’enseignement
  • Le meneur apparaît comme une réponse à la misère psychique des masses. De Serge Moscovici / L'Âge des foules

Images d'illustration du mot « meneur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « meneur »

Langue Traduction
Corse capu
Basque lider
Japonais 盟主
Russe лидер
Portugais líder
Arabe زعيم
Chinois 领导
Allemand führer
Italien capo
Espagnol líder
Anglais leader
Source : Google Translate API

Synonymes de « meneur »

Source : synonymes de meneur sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires