La langue française

Protubérance

Sommaire

  • Définitions du mot protubérance
  • Étymologie de « protubérance »
  • Phonétique de « protubérance »
  • Citations contenant le mot « protubérance »
  • Traductions du mot « protubérance »
  • Synonymes de « protubérance »
  • Antonymes de « protubérance »

Définitions du mot protubérance

Trésor de la Langue Française informatisé

PROTUBÉRANCE, subst. fém.

A.−
1. ANAT. Saillie en forme de bosse à la surface d'un os, en particulier du crâne, ou d'une autre structure anatomique (organe, tissu, peau...). Synon. éminence, excroissance, proéminence, tubercule, tubérosité.Protubérance nasale; protubérance du cerveau, du crâne, des pommettes. Un vieillard de haute stature, dont l'aspect majestueux commandait le respect : une immense barbe blanche descendait à flots sur sa poitrine, et de chaque côté de son front deux protubérances énormes accrochaient et retenaient la lumière; on eût dit deux cornes ou deux rayons (Gautier, Rom. momie,1858, p. 295).Ce que vous prenez pour des dents ne sont que des petites protubérances cartilagineuses. La tortue n'a pas de dents du tout (Gide, Si le grain,1924, p. 403).V. bosse ex. 1.
P. métaph. J'ai souvent remarqué, chez les conjoints, quelle intolérable irritation entretient chez l'un la plus petite protubérance du caractère de l'autre, parce que la « vie commune » fait frotter celle-ci toujours au même endroit. Et si le frottement est réciproque, la vie conjugale n'est plus qu'un enfer (Gide, Faux monn.,1925, p. 1059).
PHRÉNOL. [P. réf. au système du docteur Gall] Saillie crânienne, révélatrice, selon les phrénologues, du caractère, des dispositions intellectuelles et morales d'un individu. Le valet à qui un cranologiste aurait trouvé la protubérance de la mansuétude (Picard, Théâtre,t. 8, Charlatans, 1821, p. 401).V. affectionnivité ex. de Sand :
Si la vertu descendait sur la terre, elle prendrait un siège dans les protubérances. Donnez au phrénologue le crâne d'un homme, et il vous dira ce qu'il est. Portez-lui toute saignante la tête d'un supplicié, et à l'instant il vous fera toucher du bout du doigt la bosse du crime. Voilà son ambition, voilà sa gloire. Reybaud, J. Paturot,1842, p. 101.
Protubérance annulaire, cérébrale ou absol. protubérance. Synon. mésocéphale, pont* de Varole.Le cerveau postérieur qui comporte le bulbe, la protubérance, le cervelet et le quatrième ventricule (Quillet Méd.1965, p. 320).V. annulaire ex. de Cuvier.
Protubérance occipitale externe. ,,Saillie médiane et rugueuse de la face exocrânienne de l'écaille de l'occipital`` (Méd. Biol. t. 3, 1972). La partie postérieure [de l'occipital] est formée d'une pièce unique dont toutes les travées convergent vers le point le plus saillant qui est la protubérance occipitale externe (Gérard, Anat. hum.,1912, p. 45).Protubérance occipitale interne. ,,Saillie de la partie moyenne de la face endocrânienne de l'écaille de l'occipital`` (Méd. Biol. t. 3 1972). [La protubérance occipitale externe] est située au même niveau que la protubérance occipitale interne (Méd. Biol.t. 31972).
2. P. ext. Éminence, saillie quelconque. Synon. bosse, mamelon.Les montagnes sont de petites protubérances de pierres calcaires (Chateaubr., Génie,t. 2, 1803, p. 133).Je me cachai sur le toit, entre les protubérances de deux mansardes (Zaccone, Hist. bagnes,t. 1, 1876, p. 159).Au bar, s'abreuvaient de ces cocottes empanachées comme on n'en voit plus, avec leurs protubérances offertes et balancées (Mauriac, Écrits intimes,Renc. Barrès, 1945, p. 88).
B.− ASTRON. Protubérance (solaire). ,,Région de la haute chromosphère et de la couronne solaire, dans laquelle un champ magnétique local réduit l'ionisation, ce qui la rend visible`` (Astron. (CILF) 1980). Les novæ (...). Est-ce une éruption qui serait en grand analogue à celles qui produisent les protubérances solaires? (H. Poincaré, Hyp. cosmogon.,1911, p. LXII).On peut apercevoir (...) la chromosphère, sous la forme d'un brillant liseré rose d'où se détachent les protubérances (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 155).
Protubérance éruptive. ,,Protubérance de très courte durée (quelques minutes à quelques heures) associée à une éruption`` (Astron. (CILF) 1980). Les protubérances quiescentes à base large de plusieurs centaines de milliers de kilomètres (...) les protubérances éruptives étroites à la base (...) s'élevant à 100 000 km d'altitude et plus, en quelques heures seulement (Schatzman, Astrophys.,1963, pp. 65-66).
Protubérance quiescente. ,,Protubérance stable de longue durée (quelques semaines à plusieurs mois)`` (Astron. 1980). Supra ex. de Schatzman.
Prononc. et Orth. : [pʀ ɔtybeʀ ɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1687 anat. « saillie à la surface d'un os » (Bourdon, Nouv. descr. anat., 313 ds Barb. Misc. 15, 1936-38, p. 210); 2. 1738 « éminence, saillie (en général) » (Voltaire, Lettre, août ds Littré); 3. 1868 protubérance solaire (Lett. du P. Secchi, Moniteur universel, 27 nov., p. 1521, 2ecol. ds Littré). Dér. de protubérant*; suff. -ance*. Fréq. abs. littér. : 63.
DÉR.
Protubérantiel, -elle, adj.a) Anat. Qui présente les caractères d'une protubérance. Saillie protubérantielle (Lar. 19e-Lar. Lang. fr.). En partic. ,,Qui se rapporte à la protubérance annulaire`` (Man.-Man. Méd. 1980). Hémiplégie protubérantielle; veines protubérantielles. Un ramollissement intéressant la calotte protubérantielle (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946 [1943], p. 273).La rigidité de décérébration n'est pas une manifestation d'irritation : elle provient de la libération de certains centres bulbo-protubérantiels, notamment les noyaux vestibulaires (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 660).b) Astron. Qui a rapport aux protubérances solaires. Lumière, région protubérantielles. Je terminais ma précédente Lettre en vous disant que j'étais arrivé à constater la présence de la matière protubérantielle sur tout le contour du disque solaire (...). Cette circonstance rendait indispensable l'emploi d'un mode d'observation qui permît de suivre les lignes protubérantielles jusque sur le disque solaire lui-même (C.r. de l'Ac. des sc.,t. 68, 1869, p. 713).Raie protubérantielle. Raie donnée dans le spectroscope par les protubérances solaires. Pendant l'obscurité totale, je fus extrêmement frappé du vif éclat des raies protubérantielles. (...) les raies protubérantielles sont perçues très-facilement dans un champ spectral, sous le spectre solaire (Janssen, Éclipse de soleil du 18 août,3 nov. 1868ds Le Moniteur universel, 2 déc. 1868, p. 1530, col. 5 et 6).− [pʀ ɔtybeʀ ɑ ̃sjεl]. − 1resattest. a) 1868 astron. id., b) 1869 « qui a le caractère d'une protubérance » (Littré); de protubérance, suff. -el, v. -al.

Wiktionnaire

Nom commun

protubérance \pʁɔ.ty.be.ʁɑ̃s\ féminin

  1. (Didactique) Éminence, saillie.
    • Quant à Thomas Black, il ne causait que lorsqu’on lui parlait de sa mission spéciale. Cette question de la couronne lumineuse et des protubérances rougeâtres de la lune le passionnait. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Il y aura toujours des gens pour penser que « ondée » est plus joli que « pluie », qui préféreront « opuscule » à « petit livre », « missive » à « lettre », « expliciter » à « expliquer », « pinacothèque » à « musée », « céphalalgie » à « mal de tête » et trouveront plus distingué d'avoir une protubérance qu'une bosse. — (Robert Beauvais, L'hexagonal tel qu'on le parle, Hachette, 1970)
  2. (Astronomie) Protubérance solaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROTUBÉRANCE. n. f.
T. didactique. Éminence, saillie. Les protubérances du crâne, du cerveau. Les protubérances du soleil.

Littré (1872-1877)

PROTUBÉRANCE (pro-tu-bé-ran-s') s. f.
  • 1Éminence, saillie. La précession des équinoxes, qui vient, sans difficulté, de la protubérance de la terre à l'équateur, Voltaire, Lett. au pr. roy. de Pr. août 1738. Cette protubérance de la terre à l'équateur est comme une ceinture dont elle est enveloppée, Bailly, Hist. astr. mod. t. II, p. 519. Pour l'incrédule, les montagnes sont des protubérances de pierres, Chateaubriand, Génie, III, IV, 5.

    Terme d'anatomie. Les protubérances du crâne, saillies que l'on observe à la surface des os du crâne. Protubérances occipitales interne et externe.

    Dans le système de la phrénologie, protubérances du crâne qui indiquent des développements du cerveau, et qui sont en rapport avec des facultés spéciales. C'est le crâne qui [dans le système des phrénologues] nous fait courageux, aimables, bons, moraux, incorruptibles ; si la vertu descendait sur la terre, elle prendrait son siége dans les protubérances, Reybaud, Jérôme Paturot, I, 11.

    Protubérance cérébrale, le pont de Varole.

  • 2 Terme d'astronomie. Protubérance solaire, vaste élévation gazeuse et enflammée qui apparaît en certains points du globe du soleil. J'ai pu m'assurer par moi-même de la réalité de la découverte de MM. Janssen et Lockyer sur les raies lumineuses des protubérances solaires en plein soleil, ce matin, Lett. du P. Secchi, Monit. universel, 27 nov. 1868, p. 1521, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROTUBÉRANCE, s. f. en terme d’Anatomie, signifie une éminence qui s’avance au-delà de quelque partie, & pour-ainsi-dire, fait saillie. Voyez Eminence, &c.

Les protubérances orbiculaires du troisieme ventricule du cerveau sont appellées natès, & les apophyses des protubérances orbiculaires sont appellées testès. Voyez Natès, Testès & Apophyse.

La protubérance annulaire de Willis est une production médullaire, qui paroît d’abord embrasser les extrémités postérieures des grosses branches de la moëlle allongée, mais la substance médullaire de cette protubérance se confond intimement avec celle des grosses branches.

Protubérance, ou Exubérance, s. f. (Conchyl.) alongement d’une partie testacée. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « protubérance »

De protubérant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Protubérant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « protubérance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
protubérance prɔtyberɑ̃s

Citations contenant le mot « protubérance »

  • Artiste associé à l'Art Brut collectionné par le surréaliste André Breton, Pascal-Désir Maisonneuve réalisa ce masque à partir d'un coquillage, le casque cornu (cassis cornuta). L’une des épines de ce dernier constitue la protubérance nasale tandis que deux coquilles en forme de spirales forment les yeux. La bouche s'ouvre sur une forme rougeoyante, laissant imaginer une langue : la columelle du casque cornu peinte en rouge. Connaissance des Arts, Les étranges masques de Maisonneuve pour découvrir l'Art Brut en coquillages | Connaissance des Arts
  • Il peut prendre de nombreuses formes, celle d’un tire-bouchon pour le cochon et le canard colvert, celle d’un crayon pour le chien qui en érection, se gonfle de deux protubérances à sa base, les « bulbus glandis ». Il est fourchu chez de nombreux marsupiaux, pouvant dès lors s’introduire dans le double vagin des femelles. Il est aussi double et recouvert d’épines kératisées et d’alvéoles chez le varan. Il est doté de crochets chez le porc-épic, afin de stabiliser la pénétration et de blesser la femelle qui n’aura plus envie de s’accoupler avec d’autres mâles. Il se prolonge et se termine par un flagelle – l’urètre – chez le bélier, une fine et souple protubérance qui grâce aux poussées pelviennes, permet l’étalement de la semence sur le col de l’utérus. Il ressemble à une anémone chez les monotrèmes car il se divise en deux parties qui elles-mêmes se séparent en deux protubérances ; les monotrèmes étant cet ordre animal qui se caractérise par le fait qu’ils sont à la fois ovipares et mammifères. Le plus populaire des monotrèmes n’est autre que l’ornithorynque. Soirmag, Pourquoi le sexe masculin ressemble-t-il à un champignon? - Soirmag
  • En 2018, un chiropracteur australien a suggéré que la protraction de la tête accompagnant l'utilisation des smartphones pouvait, chez les patients jeunes en particulier issus de la génération Y, être à l'origine d'une augmentation de la prévalence (fréquence) et de la taille d'un relief osseux appelé protubérance occipitale externe.   Sciences et Avenir, Pas de lien entre smartphones et relief à l'arrière du crâne - Sciences et Avenir
  • Fort heureusement, la surcoque de protection fournie atténue les effets de cette protubérance au dos. Elle vous évitera également les traces de doigt qu’attrape facilement la coque du smartphone. Univers Freebox, Realme 6 Pro : le smartphone testé par Univers Freebox, une belle proposition sur le milieu de gamme
  • La bonne sensation en main dont nous parlions plus haut est renforcée par la surface en verre qui couvre le dos du OnePlus Nord et les angles bien arrondis. Le quadruple module photo arrière vient se loger dans le coin supérieur gauche à la verticale. On observe une légère protubérance, mais celle-ci ne rend pas le smartphone vraiment bancal. Il y a bien un petit déséquilibre qui se forme, mais on a vu bien pire. Petit mot sur le coloris bleu ciel de notre modèle de test. Celui-ci sort un peu de l’ordinaire et plaira sans doute à plusieurs personnes, mais il se salit malheureusement un peu vite. Frandroid, Test OnePlus Nord : notre avis complet - Smartphones - Frandroid
  • Sans être démesurément volumineux, le boîtier a tout de même le défaut d'être assez épais — rangé dans une poche de jean, il vous causera une protubérance sur la cuisse fort inélégante. Cet embonpoint est partagé par les écouteurs eux-mêmes, ce qui peut s'avérer problématique pour les personnes aux petites oreilles : les écouteurs peuvent en effet se trouver en contact avec le cartilage de la conque, leur port devenant alors gênant, voire douloureux après quelques dizaines de minutes. Ce n'est certes qu'une minorité d'utilisateurs qui seront concernés par cela ; pour les autres, les Fly TWS peuvent être gardés de longues heures dans les oreilles sans aucun problème. Malheureusement, la seule façon de savoir si l'on se trouvera du côté de la majorité ou de la minorité est de les essayer soi-même. , Test Harman/Kardon Fly TWS : des intras sans fil de haut vol ? - Les Numériques
  • Ces excroissances poussent à un endroit très particulier et spécifique du crâne : derrière la tête, nous avons une grande plaque appelée os occipital, et au milieu, une légère bosse appelée protubérance occipitale externe, où certains des ligaments du cou et des muscles sont attachés. Puisqu’il s’agit d’un site de fixation, l’emplacement de la protubérance occipitale externe est techniquement une enthèse (soit l’endroit où les formations collagéniques entrent dans l’os). Ces zones du squelette peuvent être sujettes au développement de croissances osseuses épineuses appelées enthésophytes, généralement en réponse à un stress mécanique (par exemple, une contrainte musculaire supplémentaire). Trust My Science, Les jeunes développent d'étranges protubérances osseuses sur leurs crânes
  • Les basses sont particulièrement mises en avant, avec une large protubérance marquée par un sommet autour des 80 Hz (fréquence très "ronronnante"), ne s'abaissant qu'en pente très douce dans les médiums, pour s'achever enfin dans les haut-médiums. À cette bosse et cette vallée succèdent quelques oscillations dans les aigus, quelques pics et fréquences un peu plus en retrait. , Test Creative Outlier Air : des écouteurs zéro fil très abordables à l'autonomie indécente - ON mag

Traductions du mot « protubérance »

Langue Traduction
Anglais protuberance
Espagnol protuberancia
Italien protuberanza
Allemand ausstülpung
Chinois 隆起
Arabe النتوء
Portugais protuberância
Russe выпуклость
Japonais 突起
Basque protuberance
Corse protuberiscenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « protubérance »

Source : synonymes de protubérance sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « protubérance »

Partager