La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « préservatif »

Préservatif

Définitions de « préservatif »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉSERVATIF, -IVE, adj. et subst. masc.

I. − Adj., vieilli. Qui a la propriété de préserver (d'une maladie, d'une nuisance physique, etc.). Remède préservatif. Des moyens préservatifs qu'il convient d'employer quand on aperçoit ses premières menaces [de la folie] (Cabanis, Rapp. phys. et mor., t.2, 1808, p.392).À force de soins préservatifs, on mettra les descendants de cet homme à l'abri de l'affection dont il a été victime (Sue, Myst. Paris, t.6, 1843, p.3).
II. − Subst. masc.
A. − Vieilli. Synon. antidote, remède.
1.
a) Moyen de préserver quelqu'un, de se préserver (contre un danger physique, une maladie). Il n'opposait à l'ardeur dévorante du soleil d'autre préservatif pour son visage qu'un mouchoir rouge noué sur sa tête à la manière des muletiers espagnols (Dumas père, Monte-Cristo, t.1, 1846, p.306).Que de garanties, que de préservatifs et de vaccins qui l'arrêtent à temps [la varioloïde], qui l'empêchent de s'étendre outre mesure, de redevenir cette épidémie immense et profonde qui allait couvrir l'univers! (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t.2, 1862, p.429).Elle lui promit, pour le lendemain matin, un bol considérable d'infusion de feuilles de saule, préservatif merveilleux contre la fièvre (Gobineau, Nouv. asiat., 1876, p.153).V. aïl ex. 2.
b) Moyen de préserver quelqu'un, de se préserver (contre un mal moral). Être la victime de ces défauts étrangers à notre caractère n'est pas même un préservatif contre eux (Chamfort, Caract. et anecd., 1794, p.109).Ces opinions consolantes qui servent de supplément au fragile bonheur de la vie, souvent de préservatif contre le vice et d'encouragement à la vertu (Maine de Biran, Influence habit., 1803, p.12).La prière n'est pas seulement une ressource dans la souffrance; elle est un préservatif contre la faute (J. Simon, Relig. natur., 1856, p.331).
2. Moyen de préserver quelque chose (contre une altération, une destruction). Le plus connu des préservatifs qu'on ait imaginé [contre l'oxydation] (...) est la peinture à l'huile (H. Fontaine, Électrolyse, 1885, p.134).
B. − MÉDECINE
1. Préservatif (masculin). Étui de latex qui s'adapte sur la verge avant le rapport sexuel afin d'empêcher la fécondation ou éviter les maladies vénériennes. Synon. capote (anglaise) (pop.).Dans le ruisseau passent des cheveux... (...) des morceaux d'ouate thermogène... des préservatifs... des bouchons de liège... des mégots (Prévert, Paroles, 1946, p.128).Il y a de... grands peuples... qui se contentent des jouets du bien-être que sont des T.S.F., des autos... et qui pensent comme ils font l'amour, avec des préservatifs (Vialar, Dansons, 1950, p.27).Le préservatif masculin (...) est vendu dans toutes les pharmacies (Le Livre de la santé, Lausanne, éd. Rencontre, 1968, vol. 11, p.54).V. approvisionner ex. 9.
2. P. anal. Préservatif féminin. ,,Dispositif en caoutchouc, de diverses formes (...) dont le but est d'isoler l'orifice cervical de l'utérus de façon à empêcher la pénétration des spermatozoïdes lors du coït`` (Man.-Man. Méd. 1980). Les préservatifs féminins (...) ont une efficacité moindre [que celle du préservatif masculin]. Ils nécessitent une technique et une connaissance anatomique parfaites, et impliquent l'adjonction d'une crème spermicide (Pt Lar. Méd.1976).
Prononc. et Orth.: [pʀezε ʀvatif], fém. [-i:v]. Ac; 1694, 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. A. 1314 adj. (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, § 1430: cure preservative). B. Subst. 1. 1539 «moyen de se préserver contre la maladie» (Est.); 2. 1567 fig. «ce qui préserve d'un mal moral» (Amyot, Vies, Pompée, p.2365); 3. a) 1857 «capote (anglaise)» (Flaub., Corresp., p.213); b) 1970 préservatif féminin (Bastin). Dér. de préserver*; suff. -(at)if*. Fréq. abs. littér.: 72. Bbg. Sigurs 1963/64, p.498, 540.

Wiktionnaire

Nom commun - français

préservatif \pʁe.zɛʁ.va.tif\ masculin

  1. (Désuet) Objet destiné à protéger de quelque chose ou quelqu’un.
    • L’oignon est, en effet, regardé par les gens de la campagne comme un préservatif contre la brûlure. — (Jacques-Albin-Simon Collin de Plancy, Dictionnaire infernal, 1818, page 359)
    • Les gentilshommes courent à l’église chercher la croix bénie ou les saintes reliques, seuls préservatifs contre les démons qui nous tourmentent. — (Alexandre Dumas, Les Monts Carpathes, dans le recueil de nouvelles Les Mille et un fantômes)
    • « Mais vous, avec cette robe légère et sans autres préservatifs autour du cou que cette écharpe de gaze, vous aurez peut-être froid ? » — (Alexandre Dumas, Le comte de Monte-Christo, édition Gallimard, Bibliothèque de la pléiade, page 860)
    • Si Cogolin ne devint pas fou de joie, c’est qu’il possédait au fond une certaine dose de philosophie, le meilleur préservatif contre la chance et contre la guigne… — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Le meilleur préservatif contre les souris est un chat, non pas un chat angora, mais un chat à poil lisse et ras, rayé de gris et de brun, de la race commune appelée chat de gouttière. — (« Souris », dans la Grande encyclopédie illustrée d’Économie domestique et rurale, par Jules Trousset, Paris : chez Fayard frères, sans date (vers 1875), page 2310)
  2. Étui de latex recouvrant le pénis durant le coït et destiné à protéger des maladies sexuellement transmissibles, et à servir de moyen de contraception.
    • Le capotier de Lyon, vendeur ambulant, a fait quelques calculs à partir du nombre de préservatifs qu’il écoule chaque année auprès des prostituées. Il avance le chiffre invérifiable d’un million de passes par an sur la région lyonnaise. — (Alice Géraud, Loi : les prostitués font corps avec les clients, dans Libération du 1er avril 2011)
    • Il me fit une ordonnance et me prescrivit une pommade adoucissante et des préservatifs king size. — (Bertrand Jeanne, Perle: Une fée kidnappée par Kadhafi, Société des Écrivains, 2014, page 62)
    • En 2020, le marché du sex-toy devrait peser quelque 50 milliards d’euros, et c’est un excellent argument pour que le « green business » s’y intéresse. Ainsi huiles de massage bio, lubrifiants naturels à la sève d’arbre de kiwi, préservatifs « éthiques », dont le latex est issu de forêts indiennes gérées durablement, et ce dans le cadre du processus de commerce équitable : l’industrie du sexe sait donc prendre son tournant écologique ! — (Emmanuel Pierrat, L’Érotisme pour les Nuls, Éditions First, 2017)
    • Elle affirmait ne pas savoir que les préservatifs étaient périmés, mais pouvait-il lui faire confiance ? — (Yvonne Lindsay, Aime-moi encore une fois, traduit de l'anglais, Éditions Harlequin, 2016, chap. 16 — en recueil avec Un ténébreux Fortune, de Nancy Robards Thompson)

Adjectif - français

préservatif \pʁe.zɛʁ.va.tif\

  1. Qui a la vertu ou la faculté de préserver, en parlant de remède.
    • M. Gérardin signale d’abord les départemens où l’entretien et la propagation de la vaccine sont l’objet d’une activité soutenue. On peut établir à cet égard deux catégories. Dans la première, qui comprend 17 départemens, le service de la vaccine ne laisse rien à désirer sous le rapport de sa régularité et de ses effets préservatifs. — (« Vaccinations pratiquées en France, pendant l'année », rapport de M. Gérardin, séance du 27 février, dans les Archives générales de médecine, journal complémentaire des sciences médicales, 2e série, vol. 10, Paris : chez Béchet jeune, chez Migneret & chez Panckouke, 1836, page 377)
    • Les eaux ont une saveur piquante, un peu ferrugineuse, elles sont assez agréables à boire : elles passent pour favoriser la fécondité. M. Desbrest dit qu’elles sont préservatives du choléra, sans doute parce qu’il n’a point été à Châteldon, ce qui a eu lieu dans plusieurs autres sources. — (F.-V. Mérat, « Rapport sur les eaux minérales de France, pendant les années 1834, 35 & 36 », dans les Mémoires de l'Académie royale de médecine, Paris : chez J.-B. Baillière, 1838, volume 7, page 76)
    • Nous étant remis dans l’état de décence, nous passâmes encore une demi-heure à nous donner des baisers, ensuite je leur dis qu’elles m’avaient rendu à moitié heureux, mais que pour rendre leur œuvre parfaite, j’espérais qu’elles songeraient au moyen de m’accorder leurs premières faveurs. Je leur fis voir alors les petits sachets préservatifs que les Anglais ont inventés pour mettre le beau sexe à l’abri de toute crainte. — (Giacomo Casanova, Histoire de ma vie, Tome II, La Pléiade, 2015, page 1073)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉSERVATIF (pré-zèr-va-tif, ti-v') adj.
  • 1Qui a la vertu de préserver. Un remède préservatif.
  • 2 S. m. Un préservatif, ce qui préserve L'inoculation était, avant la vaccine, le préservatif contre la petite vérole. Que la terre qui se trouve sous le pied droit de celui qui entend le premier cri du coucou est un préservatif sûr contre les puces et autres vermines, Buffon, Ois. t. XI, p. 434.

    Fig. Le roi [Louis XIII], qui se porte si difficilement à la violence des remèdes [mettre à mort], s'est servi autrefois de la douceur de ces préservatifs [l'emprisonnement], Guez de Balzac, le Prince, 17. Si vous êtes mon préservatif, comme vous le dites, je vous suis trop obligée, et je ne puis trop aimer l'amitié que j'ai pour vous, Sévigné, 232. Il ne faut pas mépriser le péril des âmes, ni leur refuser les préservatifs nécessaires contre des livres qui corrompent en tant de manières la simplicité de la foi, Bossuet, États d'oraison, I, 10. S'il est des préservatifs contre l'amour, l'amitié seule peut les donner, Genlis, Ad. et Théod. t. II, p. 262, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XIVe s. La maniere qui est preservative que spasme ne soit engendré es plaies, H. de Mondeville, f° 64, verso.

XVIe s. Lui et Thoré avoient esté empoisonnez dans le vin de la collation, où la sobrieté leur avoit servi de preservatif, D'Aubigné, Hist. II, 194. Ayant assez parlé de la cure preservative de la pierre, Paré, XV, 39. Prester la sauvegarde de son nom à de meschans larrons, et leur attacher son authorité, ne plus ne moins qu'un preservatif, Amyot, Pomp. 44.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRÉSERVATIF, s. m. (Médec.) remede ou médicament préservatif ; c’est ainsi que sont appellés en Médecine certains remedes capables, ou regardés comme capables de préserver des maladies.

Les préservatifs sont de deux genres, généraux & particuliers.

Les premiers sont ceux qu’on emploie dans l’état même de la meilleure santé, dans la vûe de se mettre à l’abri des causes ordinaires & générales des maladies ; c’est dans cette vûe qu’on a pu imaginer un prétendu sirop de longue vie, tant d’élixirs d’or potables, &c. auxquels les charlatans ont donné de la vogue en divers tems, & sur-tout chez les Grecs, qui sont par état aussi crédules qu’amoureux de la vie. La pierre philosophale, considérée comme médecine universelle, a été donnée par les Alchimistes pour le souverain préservatif. Voyez Médecine universelle.

Les préservatifs particuliers sont ceux qu’on destine à prévenir les effets d’une cause morbifique présente ou imminente, telle que l’air d’un pays, d’un hôpital, &c. où regnent des maladies contagieuses ; le fameux vinaigre des quatre voleurs est un préservatif de cette espece, &c. Voyez Vinaigre des quatre voleurs .

En général les prétendus préservatifs sont des secours au-moins très-suspects, & il est généralement reconnu aujourd’hui par tous les vrais Médecins, que la bonne maniere de se préserver des maladies en général, & de quelques maladies regnantes en particulier, c’est de ne les point craindre & d’observer un bon régime. Voyez Peste. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « préservatif »

Préserver ; provenç. preservatiu ; ital. preservativo.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de préservation, avec le suffixe -if, par substitution de suffixe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « préservatif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
préservatif presɛrvatif
préservative presɛrvativ

Citations contenant le mot « préservatif »

  • Pour se préserver de l’autre, il n’y a toujours pas de préservatif efficace. De Alexandre Jardin / Oui
  • Le meilleur préservatif, c'est la laideur. De Hervé Bazin / Traits
  • L’analyse mondiale du marché des préservatifs féminins jusqu’en 2027 est une étude spécialisée et approfondie de l’industrie des préservatifs féminins en mettant l’accent sur la tendance du marché mondial. Le rapport vise à fournir un aperçu du marché mondial des préservatifs féminins avec une segmentation détaillée du marché par produit / application et géographie. Le marché mondial des préservatifs féminins devrait connaître une forte croissance au cours de la période de prévision. Le rapport fournit des statistiques clés sur l’état du marché des acteurs du préservatif féminin et présente les principales tendances et opportunités du marché. Thesneaklife, Les tendances du marché des préservatifs féminins évaluent une forte demande d’ici 2027 – Thesneaklife
  • Demandez à toute personne ayant vécu en URSS ce qu'était l’« article n°2 » et elle vous le dira tout de suite : c'était à l'époque le nom des préservatifs. Le fait est qu'ils étaient à l'origine produits dans l’usine de Bakovka, dans la région de Moscou, où il n'existait que deux types de marchandise : les préservatifs (article numéro 2) et ... les masques à gaz (article numéro 1). , Trop épais pour l’intimité mais idéal pour la randonnée: l’étonnante histoire du préservatif en URSS - Russia Beyond FR
  • Le rapport de recherche sur le marché mondial des préservatifs en peau d’agneau est considéré comme présentant une description approfondie des tendances géopolitiques essentielles, une inspection des principaux facteurs et des différentes stratégies réglementaires menant à la dynamique potentielle du marché des préservatifs en peau d’agneau, y compris les moteurs du marché des préservatifs en peau d’agneau, les contraintes, les défis et opportunités disponibles sur le marché mondial des préservatifs en peau d’agneau. Le rapport d’étude se concentre en particulier sur les techniques de recherche méthodiques distinctes sur chacun des segments et sur l’ensemble de son impact sur le marché mondial de Condom en peau d’agneau. Thesneaklife, Recherche sur le marché des préservatifs en peau d’agneau (impact du COVID-19) 2020-2026: Church & Dwight, Ansell, Reckitt Benckiser – Thesneaklife

Images d'illustration du mot « préservatif »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « préservatif »

Langue Traduction
Anglais condom
Espagnol condón
Italien preservativo
Allemand kondom
Chinois 避孕套
Arabe واق ذكري
Portugais preservativo
Russe презерватив
Japonais コンドーム
Basque kondoia
Corse preservativo
Source : Google Translate API

Synonymes de « préservatif »

Source : synonymes de préservatif sur lebonsynonyme.fr

Préservatif

Retour au sommaire ➦

Partager