La langue française

Préoccuper

Sommaire

  • Définitions du mot préoccuper
  • Étymologie de « préoccuper »
  • Phonétique de « préoccuper »
  • Citations contenant le mot « préoccuper »
  • Images d'illustration du mot « préoccuper »
  • Traductions du mot « préoccuper »
  • Synonymes de « préoccuper »
  • Antonymes de « préoccuper »

Définitions du mot préoccuper

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉOCCUPER, verbe trans.

A. −
1. Occuper fortement l'esprit, l'absorber tout entier. Le soin de sa fille le préoccupait tout entier (Toepffer,Nouv. genev., 1839, p.352).L'heure du dévouement arrivée, on reconnaît à l'impuissance du sacrifice la vanité du sentiment qui nous préoccupait sans nous posséder (Lacord.,Conf. N.-D., 1848, p.171).Ces êtres innombrables dont la destinée préoccupe le penseur (Renouvier,Essais crit. gén., 3eessai, 1864, p.174):
. ... comment Dieu le Père a-t-il pu seulement nous apercevoir? Et nous ayant découverts, il nous donne son fils... Une autre question me préoccupait encore plus. Pourquoi Dieu a-t-il créé le monde? Green,Journal, 1939, p.166.
2. Empl. pronom.
a) Vx. S'absorber tout entier dans quelque chose. Je suis souvent dans ces dispositions externes et opposées; il n'y a pas d'équilibre dans mon être. Je suis absorbé par le moindre travail, je me tends, je fais effort, je me préoccupe pour une lettre d'affaires, une simple note, comme s'il s'agissait des choses les plus graves (Maine de Biran,Journal, 1818, p.106).
b) Se préoccuper de/pour (qqn ou qqc.).S'occuper de quelqu'un ou de quelque chose en y attachant un vif intérêt, une attention particulière. Synon. s'inquiéter de, s'intéresser à, se soucier de.
[Le compl. désigne une pers.] Il reconnut le fiacre, se préoccupa peu du cocher et monta (Ponson du Terr.,Rocambole, t.4, 1859, p.213).À quoi bon tant se préoccuper de l'auteur, si l'auteur n'a pas été maître de ce qu'il faisait (Arts et litt., 1936, p.40-5).La linguistique (...) aurait dû, d'autant plus, se préoccuper de Freud que toute la cure chez ce dernier (...) repose sur la communication verbale (Traité sociol., 1968, p.413).
[Le compl. désigne une chose] J'avais eu à me préoccuper de la menace qui se préparait dans la région de Rocroi (Joffre,Mém., t.1, 1931, p.335).Je n'en prétendrai pas moins que Nerval ne se préoccupe pas de mythologie! (Durry,Nerval, 1956, p.81).
Se préoccuper de faire qqc.Je m'étais préoccupé de préparer l'intervention en zone britannique de la réserve française (Foch,Mém., t.2, 1929, p.51).Les tenants de chaque discipline se préoccupent de délimiter et de défendre leur domaine (Gds cour. pensée math., 1948, p.339).
B. − Causer du souci à quelqu'un, inquiéter fortement quelqu'un. Synon. tourmenter, tracasser.Sa santé le préoccupe; l'avenir me préoccupe. On se plaint de votre paresse... Vous préoccupez votre famille (Chardonne,Épithal., 1921, p.354).
Empl. pronom. réfl. Se faire du souci. Synon. se soucier.Tu sais, Pierre... il ne faut pas que tu te préoccupes à mon sujet (Romains,Hommes bonne vol., 1939, p.146).
Prononc. et Orth.: [pʀeɔkype], (il) préoccupe [-kyp]. Ac. 1694: pré-; 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. 1. xiiies. «saisir prématurément» (Bible, ms. B.N., fr. 901, fo13a ds Gdf.); 2. ca 1355 «occuper fortement (l'esprit de quelqu'un)» (Bersuire, Tite-Live, ms. Ste-Gen., fo296a ds Gdf. Compl.); 1797 préoccupé «(air) qui laisse paraître la préoccupation de quelqu'un» (Sénac de Meilhan, Émigré, p.1794); 3. 1560 «prévenir quelqu'un, occuper complètement et d'avance son esprit» (Calvin, Institution, III, XXI, 7, éd. J.-D. Benoit, p.416, empl. pronom.); 4. 1818 se préoccuper de «être absorbé par le souci de» (Maine de Biran, op. cit., p.105); 1846 trans. «donner du souci (à quelqu'un)» (Flaub., Corresp., p.284); 1860 préoccupant «qui préoccupe, inquiète» (Goncourt, Journal, p.862); 5. 1834 se préoccuper de qqc. «s'occuper de quelque chose en y attachant un vif intérêt» (Balzac, Langeais, p.227). Empr. au lat. praeoccupare «occuper le premier», également «gagner par avance l'esprit de quelqu'un, prévenir». Fréq. abs. littér.: 1001. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 692, b) 1667; xxes.: a) 1986, b) 1578.

Wiktionnaire

Verbe

préoccuper \pʁe.ɔ.ky.pe\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se préoccuper)

  1. Occuper fortement l’esprit ; l’absorber tout entier.
    • Le problème est d'ailleurs des plus complexes : ce n'est pas seulement l’alimentation du vieillard bien portant ou malade qui doit préoccuper le gériatre, mais aussi celle de l'adulte sain dès le cap de la cinquantaine, véritable âge critique […]. — (François Bourlière, « Quelques remarques sur le régime alimentaire des vieillards », dans Histoire de la médecine, tome 5, Société française d'histoire de la médecine, 1955, p. 19)
    • Cette affaire est assez grave pour le préoccuper.
    • Je me suis préoccupé de ce problème, de résoudre cette difficulté.
  2. Inquiéter ; donner du souci.
    • […], M. de Persigny discourait à perte de vue, au hasard de l’improvisation, sans se préoccuper de la discrétion de ses interlocuteurs. — (Gustave Rothan, Souvenirs diplomatiques : L'Europe et l'avènement du Second Empire, Éditions Calman-Lévy, 1890, p. 165)
    • On dit encore que, profondément atteint, sous la rongeure d’un mal qui ne pardonne pas, Abd-ul-Hamid est préoccupé de sa succession. — (Victor Bérard, Le sultan, l’islam et les puissances, page 62, Armand Colin, 1907)
    • Nous serions alors préoccupés par les inégalités, que beaucoup jugent pernicieuses, plutôt que par la pauvreté absolue, que ces mêmes personnes et beaucoup d’autres jugent plus pernicieuse encore. — (A. S. Bhalla, Mondialisation, croissance et marginalisation, page 46, IDRC-CRDI, 1998)
    • Ses économies sombraient, son ventre poussait, mais il ne s’en préoccupait guère; il buvait à longueur de temps avec ceux qui voulaient bien le suivre. — (Michaël Perruchoud, Poil au temps, Éditions L'Âge d’Homme, 2002, page 99)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉOCCUPER (pré-o-ku-pé) v. a.
  • 1Saisir d'avance (sens qui a vieilli). …Besoin est-il d'aller au-devant des maux, préoccuper une douleur que nous sentirons assez tôt quand l'occasion en sera venue, et gâter la jouissance du présent par l'appréhension de l'avenir ? Malherbe, les Épît. de Sénèque, XXIV.
  • 2S'emparer d'avance de l'esprit par une opinion. Je ne prétends pas de préoccuper votre jugement, Guez de Balzac, Liv. VIII, lett. 24. L'Église, autorisée par les miracles qui ont préoccupé la créance, Pascal, Pens. XXIII, 13, éd. HAVET. Tout cela n'aboutit qu'à rendre une âme faible et timide, et qu'à la préoccuper contre les meilleures choses, Fénelon, Éduc. filles, III. Pour empêcher que de faux rapports ne préoccupent personne à mon désavantage dans des pays aussi éloignés que l'est Genève d'ici, Bayle, Lett. 26 mars 1691.
  • 3Occuper d'avance l'esprit. …Si l'intérêt m'avait préoccupée, J'agirais pour César et non pas pour Pompée, Corneille, Pomp. I, 3. Peut-être un songe vain m'a trop préoccupée, Racine, Athal. II, 5.
  • 4Se préoccuper, v. réfl. Avoir l'esprit saisi par une opinion préconçue. Les fausses louanges que les commentateurs lui donnent [à leur auteur] sont souvent cause que des personnes peu éclairées, qui s'adonnent à la lecture, se préoccupent et tombent dans une infinité d'erreurs, Malebranche, Rech. II, 2e part. ch. 6.

REMARQUE

C'est une faute fort commune aujourd'hui d'employer se préoccuper pour s'occuper. Tous nos ministres à la Chambre des députés, quand on leur signale une difficulté, disent qu'ils s'en préoccupent ou s'en sont préoccupés ; et tous les journaux répètent cette mauvaise locution.

HISTORIQUE

XVIe s. Le roy Charles sixiesme, qui avoit esté quarante deux ans roy et la plupart du temps preoccupé de son sens, trespassa de ce siecle l'an 1422, J. de Saint-Gelais, Hist. de Louis XII, p. 21. dans LACURNE. Si c'est un sçavant qui juge, il est preoccupé [prévenu], Montaigne, II, 233. Nos maistres preoccupent et gaignent avant main autant de lieu en nostre creance qu'il leur en fault pour…, Montaigne, II, 285. Nostre curiosité s'amusant à preoccuper les choses futures, Montaigne, I, 43. Les Aetoliens avoient preoccupé toutes les advenues et passages par lesquelz il falloit passer pour aller en la ville de Delphes, Amyot, Démétr. 55.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « préoccuper »

Lat. præoccupare, de præ, avant, et occupare, occuper.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin praeoccupare (« occuper avant »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « préoccuper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
préoccuper preɔkkype

Citations contenant le mot « préoccuper »

  • Écrire, n'est-ce pas se préoccuper sans préoccupations ? Se projeter sans projets ? De Michel Chaillou / Libération - A quoi pensez-vous ?
  • Avant de te préoccuper de la route, inquiète-toi du compagnon. De Dicton oriental
  • Je conduis bien trop vite pour me préoccuper de mon taux de cholestérol. De Steven Wright
  • Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant. De Paulo Coelho / L'Alchimiste
  • Au plus profond de nous, nous sommes tous motivés par les mêmes urgences. Les chats ont le courage de vivre sans s’en préoccuper. De Jim Davis
  • A quoi bon se préoccuper de mille et une questions, quand la vie est si simple et facile ? De Adjutor Rivard / Contes et propos divers
  • Le bouddhisme place sur le même rang les êtres d’intelligence et de vertu égale, sans se préoccuper de leur sexe. De Alexandra David-Néel
  • Les enfants eux, vivent la vie sans se préoccuper ni du passé, ni de l'avenir. Ils sont présents au monde. De Paul Perreault / Quarante ans
  • Si les questions liées aux inégalités sociales sont revenues dans le débat public avec la crise sanitaire et le confinement, les Français n’ont pas attendu cet événement pour s’en préoccuper. , Social | Avant le confinement, les Français étaient déjà très préoccupés par les inégalités
  • Je pense qu'il faut garder cela en tête. Nous devons être actifs à ce sujet. Et moi personnellement, j'ai toujours insisté sur l'importance de l'éducation. Je vais continuer de parler de ça, de me préoccuper de l'éducation pour tous. BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, CJ McCollum, son discours fort sur la reprise : "Le basket est secondaire"
  • Dans cet esprit, le Saint-Père a suggéré : « Si quelque chose doit saintement nous préoccuper et inquiéter notre conscience, c’est que tant de nos frères vivent sans la force, la lumière et la consolation de l’amitié de Jésus-Christ, sans une communauté de foi qui les accueille, sans un horizon de sens et de vie. Plus que la peur de se tromper j’espère que nous anime la peur de nous renfermer dans les structures qui nous donnent une fausse protection, dans les normes qui nous transforment en juges implacables, dans les habitudes où nous nous sentons tranquilles, alors que, dehors, il y a une multitude affamée, et Jésus nous répète sans arrêt : “Donnez-leur vous-mêmes à manger” (Mc 6, 37) » (3). La Croix, I. La conversion pastorale
  • «Nous allons nous parler afin de voir comment on peut s’améliorer, mais on va prendre ce dernier résultat et regarder vers l’avant, a affirmé Powell. Samedi, ce sera pour de vrai, donc on ne doit pas se préoccuper de cette dernière partie. Nous allons apprendre cette leçon le mieux possible pour devenir meilleurs, être en bonne position au classement et nous préparer pour les séries.» Le Journal de Montréal, Les Raptors insatisfaits | Le Journal de Montréal
  • Assurer son chien est une solution de plus en plus plébiscitée pour prendre soin de sa santé et préserver son bien-être sans se préoccuper du montant des frais vétérinaires. Choisir une mutuelle n’est pas une mince affaire, car les offres sont multiples et peuvent varier du simple au double, voire au triple pour des prestations qui semblent similaires. S’il est recommandé de demander plusieurs devis d’assurance avant de s’engager envers une compagnie, savoir les solliciter, les décrypter et les comparer n’est pas toujours simple. Faisons le point. Binette & Jardin, Devis assurance chien : comment le demander et le décrypter ?
  • À la recherche du compagnon idéal pour des vacances réussies sans se préoccuper des gestes barrières ? Ne cherchez plus : le livre saura vous accompagner partout. Voici nos conseils de lecture. Journal L'Union, Les romans et BD à dévorer cet été
  • La famille n'est "pas une identité figée et verrouillée, la seule chose qui compte, c'est que les enfants soient heureux". Dans une famille, "le seul équilibre qui devrait nous préoccuper, c'est l'amour de celles et ceux qui nous accueillent", a-t-il poursuivi. NotreTemps.com, PMA pour toutes: "pas un texte en catimini", insiste Olivier Véran

Images d'illustration du mot « préoccuper »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « préoccuper »

Langue Traduction
Anglais worry
Espagnol preocupación
Italien preoccupazione
Allemand sorge
Chinois 担心
Arabe قلق
Portugais preocupação
Russe беспокойство
Japonais 心配
Basque kezka
Corse preoccupa
Source : Google Translate API

Synonymes de « préoccuper »

Source : synonymes de préoccuper sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « préoccuper »

Partager