La langue française

Prévalence

Définitions du mot « prévalence »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉVALENCE, subst. fém.

A. − Littér. Qualité de ce qui prévaut. Synon. avantage, supériorité.Supposer que les bruns se mettent à être fiers d'être bruns, avec une idée de prévalence, −et qui dit prévalence dit bientôt rivalité, −sur les blonds ou vice versa ? (Léautaud, Passe-temps, 1929, p.199).Nous constatons alors une remarquable confluence des deux attitudes pessimiste et optimiste signalées tout à l'heure, et la prévalence logique de la seconde (Maritain, Human. intégr., 1936, p.32).
B. − MÉD. Nombre de cas de maladie ou de personnes malades ou de tout autre événement tel qu'un accident, existant ou survenant dans une population déterminée, sans distinction entre les cas nouveaux et les cas anciens, soit à un moment précis, soit au cours d'une période donnée (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972). La prévalence au cours d'une période donnée est utilisée surtout en matière d'assurance maladie (...) et se réfère habituellement aux maladies de longue durée (Méd. Biol.t.31972).
Prononc.: [pʀevalɑ ̃:s]. Étymol. et Hist.1. 1504 «qualité d'une chose qui prévaut, supériorité, excellence» (J. Lemaire de Belges, Temple d'honneur et de vertus ds OEuvres, éd. J. Stecher, t.4, p.240); 2. [1967 (Organisation mondiale de la Santé d'apr. Méd. Flamm. 1975)]; 1970 (Travaux du Comité d'ét. des termes de méd. au Québec, II, 16). Dér. de prévaloir*, prob. d'apr. le b. lat. praevalentia «valeur supérieure». Au sens 2, empr. à l'angl. prevalence, lui-même empr. au fr. au xvies., att. dep. le xviiies. au sens de «extension, fréquence (d'un phénomène)» (1713 ds NED) d'où plus partic. en méd. (1839 ds NED Suppl.2). Bbg. Gohin 1903, p.261. _ Quem. DDL t.26.

Wiktionnaire

Nom commun

prévalence \pʁe.va.lɑ̃s\ féminin

  1. (Soutenu) Qualité de ce qui prévaut.
    • La prévalence de la coutume.
    • La prévalence de l’autorité de l’État sur la liberté personnelle.
    • Au bonheur, je voulais préférer l'amour. Et surtout pas l'amour que j'éprouvais pour Rébecca, l'amour exclusif, cette prévalence furieuse. — (Eric-Emmanuel Schmitt, L'Évangile selon Pilate, Albin Michel, 2000. Prologue)
  2. (Épidémiologie) Nombre de maladies ou de malades présents à un moment donné dans une population, que le diagnostic ait été porté anciennement ou récemment.
    • La prévalence de l'incontinence fécale en institution gériatrique était de 33 à 54 % selon la durée de l'étude. — (Philippe Chassagne, Incontinence fécale en institution gériatrique : étude épidémiologique, physiologique et thérapeutique, 1996)
    • Cependant, ces dernières décennies, la prévalence de l’édentement à âge constant diminue, mais, en raison de l’augmentation de l’espérance de vie, le nombre de personnes édentées reste constant. — (Xavier Hébuterne, ‎Emmanuel Alix & ‎Agathe Raynaud-Simon, Traité de nutrition de la personne âgée: nourrir L'homme malade, Paris : Springer Verlag France, 2009, page 75)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉVALENCE (pré-va-lan-s') s. f.
  • Qualité d'une chose qui prévaut.

HISTORIQUE

XVIe s. Prevalence, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prévalence »

Prévaloir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prévalence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prévalence prevalɑ̃s

Citations contenant le mot « prévalence »

  • Mais pour les scientifiques impliqués dans l'étude de la ville, l'intérêt de ces données est multiple. D'une part, ils affirment que le virus s'est propagé plus largement que ce qu'ils estimaient dans les bidonvilles de Bombay, qui abritent près de 40 % des habitants de la ville. « L'idée était de voir si la densité de la population entraînait des changements dans la prévalence de l'infection », explique à la BBC Ullas S. Kolthur, de l'Institut de rechercher fondamentale Tata, qui a aussi participé à l'étude. Les Echos, Inde : plus de la moitié des habitants des bidonvilles de Bombay ont été exposés au coronavirus | Les Echos
  • Au cours des dernières décennies, les activités de R&D dans les systèmes d’administration de médicaments liposomaux ont rapidement augmenté à travers le monde en raison de la prévalence croissante des maladies chroniques. La délivrance de médicaments est le processus d’administration d’un composé pharmaceutique pour obtenir un effet thérapeutique chez l’homme. L’administration de médicaments liposomaux offre divers avantages, tels qu’une pharmacocinétique et une pharmacodynamique améliorées, une efficacité thérapeutique améliorée et une toxicité réduite, rendant ainsi ces systèmes d’administration idéaux pour les patients souffrant de diverses affections chroniques. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) en 2019, près de 6 personnes sur 10 aux États-Unis souffrent d’au moins une maladie chronique et 4 personnes sur 10 ont deux maladies chroniques ou plus. Instant Interview, Le marché de la livraison de médicaments liposomiques augmente la prévalence des maladies chroniques – Instant Interview

Traductions du mot « prévalence »

Langue Traduction
Anglais prevalence
Espagnol predominio
Italien prevalenza
Allemand häufigkeit
Chinois 患病率
Arabe انتشار
Portugais prevalência
Russe распространенность
Japonais 有病率
Basque nagusitasuna
Corse prevalenza
Source : Google Translate API

Prévalence

Retour au sommaire ➦

Partager