La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pousse-café »

Pousse-café

Variantes Singulier Pluriel
Masculin pousse-café pousse-cafépousse-cafés

Définitions de « pousse-café »

Trésor de la Langue Française informatisé

POUSSE-CAFÉ, subst. masc.

Pop., fam.
A. − Alcool que l'on prend à la fin d'un repas, après le café. Le souper fait, nous allâmes prendre le café et le pousse-café à l'établissement célèbre de Paul Niquet (Nerval, Bohême gal.,1855, p.155).À l'heure du pousse-café et de la cigarette (Colette, Mais. Cl.,1922, p.173).Les lenteurs du café et du pousse-café si douces aux campagnards m'étaient insupportables (A. France, Vie fleur,1922, p.406).
P. abrév., pop. Nous, on est presque à la gnole et au pousse, mais vous avez tout le temps de rejoindre (Malègue, Augustin,t.1, 1933, p.323).
B. − ,,Coït ou passade sexuelle qui fait suite à un repas à deux`` (Cellard-Rey 1980).
Prononc. et Orth.: [puskafe]. Littré: des pousse-cafés mais Rob., Lar. Lang. fr.: des pousse-café. Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. Mots comp. 1981, p.253: des pousse-cafés. Étymol. et Hist. 1833 (Vidal, Delmart, Caserne, p.153). Comp. de pousse- (du verbe pousser*) et café*. Bbg. Quem. DDL t.28.

Wiktionnaire

Nom commun - français

pousse-café \pus.ka.fe\ masculin

  1. (Familier) Petit verre d’alcool que l’on prend après le café.
    • Ils aiment bien vivre après avoir bien travaillé ; un verre de vin ou de cognac ne leur fait pas peur, et ils se paient assez souvent le café, le pousse-café et le reste. — (Émile Thirion, La Politique au village, Fischbacher, 1896, page 135)
    • On leur fera une omelette et on leur donnera du « boustringue » et puis il y a du faro de première qualité et cela les apaise. Ils prennent du café et quantité de pousse-café et se sentent tout ranimés. — (Marie de Villermont, Contes belges, Éditions Lethielleux, 1913, page 8)
    • C’était un homme très gros chez lequel la soif et la faim étaient impérieuses et, après un repas à l’auberge – il avait sans douté été le seul à manger à midi dans toute la ville – où il avait englouti tout un plat de tripes, il avait bu sept absinthes coup sur coup, en guise de café et de pousse-café. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 28)
    • En guise de pousse-café, Georges Méliès propose un tour de magie ne nécessitant aucun matériel particulier. — (Bernard Werber, Nous les Dieux, Albin Michel, 2004, page 307)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POUSSE-CAFÉ. n. m.
Petit verre d'alcool que l'on prend après le café. Des pousse-café. Il est familier.

Littré (1872-1877)

POUSSE-CAFÉ (pou-se-ka-fé) s. m.
  • Petit verre d'eau-de-vie pris après le café.

    Au plur. Des pousse-café.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pousse-café »

 Composé de pousser et de café.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pousse-café »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pousse-café pusœkafe

Citations contenant le mot « pousse-café »

  • Quant à l’amende de 30 millions d’euros qui n’embarrassait pas plus que ça un club justement condamné pour trop dépenser par rapport à ses activités dans le foot lui rapportent, elle tombe à 10 millions : fromage, dessert, café et pousse-café. Lourde, la condamnation de l’ICFC s’expliquait par un double motif. Non seulement il était reproché à Manchester City d’avoir surévalué des contrats de sponsoring – gonflant ainsi artificiellement ses recettes, lui permettant donc de dépenser près de 1,6 milliard d’euros en dix ans sur le marché des transferts – liés au groupe Abu Dhabi United, également détenu par le propriétaire de City, le cheikh Mansour. Mais aussi d’avoir maquillé les documents fournis à l’ICFC, d’où la fureur de l’instance. Libération.fr, Manchester City réintégré, le coup de grâce au fair-play financier - Libération
  • Quant à l’amende de 30 millions d’euros qui n’embarrassait pas plus que ça un club justement condamné pour trop dépenser par rapport à ses activités dans le foot lui rapportent, elle tombe à 10 millions : fromage, dessert, café et pousse-café. Libération.fr, Manchester City réintégré, le coup de grâce au fair-play financier - Libération

Images d'illustration du mot « pousse-café »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pousse-café »

Langue Traduction
Anglais coffee maker
Espagnol empujador de café
Italien spintore di caffè
Allemand kaffeeschieber
Chinois 咖啡推
Arabe دافع القهوة
Portugais empurrador de café
Russe толкатель кофе
Japonais コーヒープッシャー
Basque kafe-bultzatzailea
Corse spinta caffè
Source : Google Translate API

Synonymes de « pousse-café »

Source : synonymes de pousse-café sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot pousse-café au Scrabble ?

Nombre de points du mot pousse-café au scrabble : 16 points

Pousse-café

Retour au sommaire ➦

Partager