La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « polémique »

Polémique

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin polémique polémiques

Définitions de « polémique »

Trésor de la Langue Française informatisé

POLÉMIQUE, subst. fém. et adj.

I. − Subst. fém. Discussion, débat, controverse qui traduit de façon violente ou passionnée, et le plus souvent par écrit, des opinions contraires sur toutes espèces de sujets (politique, scientifique, littéraire, religieux, etc.); genre dont relèvent ces discussions. Engager, poursuivre une polémique avec qqn; aimer la polémique; faire de la polémique. Dites bien, je vous supplie, à vos bons parents qu'ils ne s'inquiètent de rien avec moi, qu'ils ne se croient pas obligés de gêner les polémiques littéraires ou politiques qu'ils pourraient juger nécessaires contre moi dans la nouvelle position où mes ennemis de toute nature et de tous rangs m'ont placé (Hugo,Corresp., 1832, p.516).Cette polémique que je viens d'avoir avec André Gide aura du moins eu l'intérêt, et pour moi-même, d'amener à la clarté les difficultés et les contradictions dans lesquelles se sont débattus cette année bien des intellectuels et des écrivains (Guéhenno,Journal «Révol.», 1937, p.85):
1. Il n'y a pas de vie sans dialogue. Et sur la plus grande partie du monde, le dialogue est remplacé aujourd'hui par la polémique. Le xxesiècle est le siècle de la polémique et de l'insulte (...) Des milliers de voix jour et nuit, poursuivant chacune de son côté un tumultueux monologue, déversent sur les peuples un torrent de paroles mystificatrices, attaques, défenses, exaltations. Camus,Actuelles I, 1948, p.258.
II. − Adj. Qui est relatif, qui appartient à la polémique; qui se réclame du caractère de la polémique. Article, attitude, critique, écrit, écrivain, langage, style, ton polémique. Voilà la dernière fois que je t'entretiens sur cet objet; il doit régler ma conduite selon tes voeux, mais il ne doit plus être l'objet d'une discussion polémique (Staël,Lettres jeun., 1790, p.407).M. Hamon n'approuvait pas les publications toutes polémiques, telles que Les imaginaires de Nicole, qui se poursuivaient alors; il y trouvait plus d'épines que de moelle nourrissante (Sainte-Beuve,Port-Royal, t.4, 1859, p.197):
2. L'attitude d'un laïque et d'un libre penseur, qui, sans préoccupation polémique, étudie le divin, est peut-être bien ce qu'il y a de plus étranger à notre goût français. Barrès,Voy. Sparte, 1906, p.25.
SÉMIOT. Principe, structure polémique. Principe, structure sur lesquels repose l'organisation narrative du discours quand elle est faite de confrontations d'idées (d'apr. Greimas-Courtés 1979).
REM.
Polémiquement, adv.De façon polémique. Cicéron s'efforce de convaincre l'auditeur que la peur de la mort n'est pas justifiée, même chez ceux qui la croient définitive. Il reprend donc polémiquement l'argument d'Épicure contre les épicuriens (J. Vuillemin,Essai signif. mort, 1949, p.50).
Prononc. et Orth.: [pɔlemik]. Ac. 1718: polemique; dep. 1740: -lé-. Étymol. et Hist.1. 1578 chanson polémique «guerrière» (Vigenere, Philostr., fo24 rods Gdf. Compl.); 1584 adj. «qui appartient à la dispute, par écrit» (Benedicti, Somme de pechez, 3eédit., 1595, p.425 ds Fr. mod. t.6, p.173); 2. 1619 subst. «discussion, controverse par écrit» (D'Aubigné, Trag., préf. ds Gdf. Compl.). Empr. au gr. π ο λ ε μ ι κ ο ́ ς «qui concerne la guerre», «disposé à la guerre», «batailleur, querelleur». Fréq. abs. littér.: 351. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 463, b) 500; xxes.: a) 445, b) 561. Bbg. Gall. 1955, p.XVIII, pp.73-74.

Wiktionnaire

Nom commun - français

polémique \pɔ.le.mik\ féminin

  1. Dispute, querelle de plume.
    • Vuillet était la bête noire d’Aristide. Il ne se passait pas de semaine sans que les deux journalistes échangeassent les plus grossières injures. En province, où l’on cultive encore la périphrase, la polémique met le catéchisme poissard en beau langage : Aristide appelait son adversaire « frère Judas », ou encore « serviteur de saint Antoine », et Vuillet répondait galamment en traitant le républicain de « monstre gorgé de sang dont la guillotine était l’ignoble pourvoyeuse. » — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. III ; réédition 1879, p. 99)
    • Quelques polémiques se sont élevées au sujet de l'existence d'une race de chèvre aborigène en Belgique. — (Paul Diffloth, Zootechnie : Chèvres, porcs, lapins , Encyclopédie agricole J. B. Baillière, & fils, 4e éd., 1918, p.62)
    • Les polémiques naissent habituellement dans ces circonstances-là, fis-je remarquer judicieusement, mais je crois pourtant bien me souvenir que, dans le cas qui vous préoccupe, les contradicteurs devaient être tous deux catholiques, apostoliques et romains, […]. — (Louis Pergaud, Un point d’histoire, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le triumvirat déclenche contre lui de nouvelles polémiques, bientôt frénétiques, dans lesquelles l'argumentation fait place à une scolastique forgée pour les besoins de la cause et oppose sans fin le léninisme au trotskisme, comme la vérité révélée à l'hérésie, le mal au bien, le salut à la perdition. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • L'usage de la tétine, encore appelée sucette, a toujours été un objet de polémique. Dans L'Art d'accommoder les bébés, Delaisi de Parseval retrace « la petite histoire de la sucette ». Non seulement l'objet a constitué une « affaire de puériculture », mais il est même devenu une « affaire d'état », puisqu'en 1910, sous la proposition du Pr Pinard, les députés votent une loi interdisant la fabrication et la vente de sucettes. — (Mylène Hubin-Gayte, Les bébés, Le Cavalier Bleu éditions, 2001, p. 77)

Adjectif - français

polémique \pɔ.le.mik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à la dispute. — Note : Il se dit des querelles, des disputes par écrit, sur les questions se rapportant à la théologie, à la politique, à la littérature, etc.
    • Ouvrage polémique.
    • Style polémique.
    • Genre polémique.
    • Écrivain polémique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POLÉMIQUE. adj. des deux genres
. Qui appartient à la dispute. Il se dit des Querelles, des disputes par écrit, sur les questions se rapportant à la théologie, à la politique, à la littérature, etc. Ouvrage polémique. Style polémique. Genre polémique. Écrivain polémique. Il est aussi nom féminin et signifie Dispute, querelle de plume. Il excelle dans la polémique. Un article de polémique. La polémique littéraire.

Littré (1872-1877)

POLÉMIQUE (po-lé-mi-k') adj.
  • 1Qui appartient à la dispute par écrit. Un écrivain polémique. Le genre polémique n'est que trop de mon goût ; j'y avais renoncé pourtant, Rousseau, à M. Moultou, Corresp. t. V, p. 253, dans POUGENS. Une théologie qui prenait et qui méritait le nom de polémique, de contentieuse, pouvait elle-même être un danger, Le Clerc, Hist. litt. de la France, t. XXIV, p. 340.

    Ouvrages polémiques, ceux qui se font dans les disputes littéraires, pour soutenir une opinion contre une autre. Les livres qu'on a appelés polémiques par excellence, c'est-à-dire ceux dans lesquels on dit des injures à son prochain pour gagner de l'argent, Voltaire, Mél. hist. Mensonges impr. 17.

  • 2 S. f. La polémique, dispute par écrit. Une polémique ardente.

    Il s'est dit dans le même sens au masculin qui n'est plus usité. Mon goût pour le polémique, Morellet, Mém. t. I, p. 196, éd. 1822. Le court polémique qui va suivre étant de pure précaution…, Mirabeau, Collection, t. V, p. 193.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « polémique »

Πολεμιϰὸς, de πόλεμος, guerre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien πολεμικός, polemikós (« de guerre, guerrier »), de πόλεμος, pólemos (« combat, guerre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « polémique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
polémique pɔlemik

Fréquence d'apparition du mot « polémique » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « polémique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « polémique »

  • Le théâtre est toujours polémique, et l'artiste intolérant.
    Antoine Vitez
  • Le théâtre est un art du conflit, du polémique.
    André Steiger
  • Le théâtre est un art violemment polémique. Il ressemble à la guerre. La représentation est toujours le simulacre d'un conflit.
    Antoine Vitez
  • Tous les voyages aujourd'hui sont polémiques, et se déplacer c'est avant tout se démarquer.
    Pascal Bruckner et Alain Finkielkraut — Au coin de la rue, l'aventure
  • "Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j’en fais partie. Quand j’ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France". Pour avoir tenu ces propos en mai dans "On n'est pas couché", l'émission de Laurent Ruquier, l'actrice et chanteuse Camélia Jordana avait été au cœur d'une violence polémique. Christophe Castaner, alors ministre de l'Intérieur, avait dénoncé ces propos et le syndicat de police Unité SGP-police avait porté plainte.
    ladepeche.fr — Après ses propos polémique sur la police, Camélia Jordana va-t-elle faire le tube de l'été ? - ladepeche.fr
  • Une polémique avait éclaté lors de l’avant-dernier conseil autour de la rémunération du maire et de ses adjoints. Elle a refait son apparition lundi soir, pour le vote du budget.
    La Voix du Nord — Wingles : le maire répond à la polémique sur ses indemnités
  • La séquence diffusée dans le journal de France 2 a provoqué de nombreuses réactions. Vendredi soir, le parc du Puy du Fou, en Vendée, a rempli ses tribunes à l’occasion de la Cinéscénie, le grand spectacle. 12.000 personnes étaient présentes pour y assister, alors que les événements avec plus de 5.000 personnes sont encore interdits dans l’Hexagone, souligne Le Parisien. Face à la polémique, la direction du parc a finalement décidé de faire marche arrière pour les prochains rendez-vous.
    Capital.fr — Le Puy-du-Fou fait machine arrière après la polémique - Capital.fr
  • Le roman en tant que tel peut apparaître comme polémique parce que son ambition la plus profonde est de dévoiler les choses et de montrer ce qui se cache derrière nos certitudes et nos représentations.
    Milan Kundera — Entretien avec Antoine de Gaudemar - Février 1984
  • La vérité ne se dégage pas de la polémique, mais des oeuvres qu'on a faites.
    Paul Gauguin
  • Si j’avais peur de créer la polémique, je ne serais pas artiste.
    Ai Weiwei
Voir toutes les citations du mot « polémique » →

Traductions du mot « polémique »

Langue Traduction
Anglais controversy
Espagnol controversia
Italien controversia
Allemand kontroverse
Chinois 争议
Arabe الجدل
Portugais controvérsia
Russe полемика
Japonais 論争
Basque polemika
Corse cuntruversia
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot polémique au Scrabble ?

Nombre de points du mot polémique au scrabble : 21 points

Polémique

Retour au sommaire ➦