La langue française

Polémique

Sommaire

  • Définitions du mot polémique
  • Étymologie de « polémique »
  • Phonétique de « polémique »
  • Citations contenant le mot « polémique »
  • Images d'illustration du mot « polémique »
  • Traductions du mot « polémique »
  • Synonymes de « polémique »

Définitions du mot « polémique »

Trésor de la Langue Française informatisé

POLÉMIQUE, subst. fém. et adj.

I. − Subst. fém. Discussion, débat, controverse qui traduit de façon violente ou passionnée, et le plus souvent par écrit, des opinions contraires sur toutes espèces de sujets (politique, scientifique, littéraire, religieux, etc.); genre dont relèvent ces discussions. Engager, poursuivre une polémique avec qqn; aimer la polémique; faire de la polémique. Dites bien, je vous supplie, à vos bons parents qu'ils ne s'inquiètent de rien avec moi, qu'ils ne se croient pas obligés de gêner les polémiques littéraires ou politiques qu'ils pourraient juger nécessaires contre moi dans la nouvelle position où mes ennemis de toute nature et de tous rangs m'ont placé (Hugo,Corresp., 1832, p.516).Cette polémique que je viens d'avoir avec André Gide aura du moins eu l'intérêt, et pour moi-même, d'amener à la clarté les difficultés et les contradictions dans lesquelles se sont débattus cette année bien des intellectuels et des écrivains (Guéhenno,Journal «Révol.», 1937, p.85):
1. Il n'y a pas de vie sans dialogue. Et sur la plus grande partie du monde, le dialogue est remplacé aujourd'hui par la polémique. Le xxesiècle est le siècle de la polémique et de l'insulte (...) Des milliers de voix jour et nuit, poursuivant chacune de son côté un tumultueux monologue, déversent sur les peuples un torrent de paroles mystificatrices, attaques, défenses, exaltations. Camus,Actuelles I, 1948, p.258.
II. − Adj. Qui est relatif, qui appartient à la polémique; qui se réclame du caractère de la polémique. Article, attitude, critique, écrit, écrivain, langage, style, ton polémique. Voilà la dernière fois que je t'entretiens sur cet objet; il doit régler ma conduite selon tes voeux, mais il ne doit plus être l'objet d'une discussion polémique (Staël,Lettres jeun., 1790, p.407).M. Hamon n'approuvait pas les publications toutes polémiques, telles que Les imaginaires de Nicole, qui se poursuivaient alors; il y trouvait plus d'épines que de moelle nourrissante (Sainte-Beuve,Port-Royal, t.4, 1859, p.197):
2. L'attitude d'un laïque et d'un libre penseur, qui, sans préoccupation polémique, étudie le divin, est peut-être bien ce qu'il y a de plus étranger à notre goût français. Barrès,Voy. Sparte, 1906, p.25.
SÉMIOT. Principe, structure polémique. Principe, structure sur lesquels repose l'organisation narrative du discours quand elle est faite de confrontations d'idées (d'apr. Greimas-Courtés 1979).
REM.
Polémiquement, adv.De façon polémique. Cicéron s'efforce de convaincre l'auditeur que la peur de la mort n'est pas justifiée, même chez ceux qui la croient définitive. Il reprend donc polémiquement l'argument d'Épicure contre les épicuriens (J. Vuillemin,Essai signif. mort, 1949, p.50).
Prononc. et Orth.: [pɔlemik]. Ac. 1718: polemique; dep. 1740: -lé-. Étymol. et Hist.1. 1578 chanson polémique «guerrière» (Vigenere, Philostr., fo24 rods Gdf. Compl.); 1584 adj. «qui appartient à la dispute, par écrit» (Benedicti, Somme de pechez, 3eédit., 1595, p.425 ds Fr. mod. t.6, p.173); 2. 1619 subst. «discussion, controverse par écrit» (D'Aubigné, Trag., préf. ds Gdf. Compl.). Empr. au gr. π ο λ ε μ ι κ ο ́ ς «qui concerne la guerre», «disposé à la guerre», «batailleur, querelleur». Fréq. abs. littér.: 351. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 463, b) 500; xxes.: a) 445, b) 561. Bbg. Gall. 1955, p.XVIII, pp.73-74.

Wiktionnaire

Adjectif

polémique \pɔ.le.mik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à la dispute. — Note : Il se dit des querelles, des disputes par écrit, sur les questions se rapportant à la théologie, à la politique, à la littérature, etc.
    • Ouvrage polémique.
    • Style polémique.
    • Genre polémique.
    • Écrivain polémique.

Nom commun

polémique \pɔ.le.mik\ féminin

  1. Dispute, querelle de plume.
    • Les polémiques naissent habituellement dans ces circonstances-là, fis-je remarquer judicieusement, mais je crois pourtant bien me souvenir que, dans le cas qui vous préoccupe, les contradicteurs devaient être tous deux catholiques, apostoliques et romains, […]. — (Louis Pergaud, Un point d’histoire, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Quelques polémiques se sont élevées au sujet de l'existence d'une race de chèvre aborigène en Belgique. — (Paul Diffloth, Zootechnie : Chèvres, porcs, lapins , Encyclopédie agricole J. B. Baillière, & fils, 4e éd., 1918, p.62)
    • Le triumvirat déclenche contre lui de nouvelles polémiques, bientôt frénétiques, dans lesquelles l'argumentation fait place à une scolastique forgée pour les besoins de la cause et oppose sans fin le léninisme au trotskisme, comme la vérité révélée à l'hérésie, le mal au bien, le salut à la perdition. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • L'usage de la tétine, encore appelée sucette, a toujours été un objet de polémique. Dans L'Art d'accommoder les bébés, Delaisi de Parseval retrace « la petite histoire de la sucette ». Non seulement l'objet a constitué une « affaire de puériculture », mais il est même devenu une « affaire d'état », puisqu'en 1910, sous la proposition du Pr Pinard, les députés votent une loi interdisant la fabrication et la vente de sucettes. — (Mylène Hubin-Gayte, Les bébés, Le Cavalier Bleu éditions, 2001, p. 77)

Forme de verbe

polémique \pɔ.le.mik\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de polémiquer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de polémiquer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de polémiquer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de polémiquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de polémiquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POLÉMIQUE. adj. des deux genres
. Qui appartient à la dispute. Il se dit des Querelles, des disputes par écrit, sur les questions se rapportant à la théologie, à la politique, à la littérature, etc. Ouvrage polémique. Style polémique. Genre polémique. Écrivain polémique. Il est aussi nom féminin et signifie Dispute, querelle de plume. Il excelle dans la polémique. Un article de polémique. La polémique littéraire.

Littré (1872-1877)

POLÉMIQUE (po-lé-mi-k') adj.
  • 1Qui appartient à la dispute par écrit. Un écrivain polémique. Le genre polémique n'est que trop de mon goût ; j'y avais renoncé pourtant, Rousseau, à M. Moultou, Corresp. t. V, p. 253, dans POUGENS. Une théologie qui prenait et qui méritait le nom de polémique, de contentieuse, pouvait elle-même être un danger, Le Clerc, Hist. litt. de la France, t. XXIV, p. 340.

    Ouvrages polémiques, ceux qui se font dans les disputes littéraires, pour soutenir une opinion contre une autre. Les livres qu'on a appelés polémiques par excellence, c'est-à-dire ceux dans lesquels on dit des injures à son prochain pour gagner de l'argent, Voltaire, Mél. hist. Mensonges impr. 17.

  • 2 S. f. La polémique, dispute par écrit. Une polémique ardente.

    Il s'est dit dans le même sens au masculin qui n'est plus usité. Mon goût pour le polémique, Morellet, Mém. t. I, p. 196, éd. 1822. Le court polémique qui va suivre étant de pure précaution…, Mirabeau, Collection, t. V, p. 193.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POLÉMIQUE, (Théolog.) titre ou épithete qu’on donne aux livres de controverse, principalement en matiere de théologie.

Ce mot vient du grec πολεμος, guerre, combat, parce que dans ces sortes d’ouvrages on dispute sur quelque point de dogme ou d’histoire. Ainsi l’on dit théologie polémique, pour signifier une théologie de controverse. La question des ordinations angloises dans ces derniers tems a produit plusieurs écrits polémiques de part & d’autre.

On donne aussi ce nom dans la littérature à tout écrit, où l’on entreprend la défense ou la censure de quelque opinion. Les exercitations de Scaliger contre Cardan sont un livre purement polémique.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « polémique »

Πολεμιϰὸς, de πόλεμος, guerre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien πολεμικός, polemikós (« de guerre, guerrier »), de πόλεμος, pólemos (« combat, guerre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « polémique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
polémique pɔlemik

Citations contenant le mot « polémique »

  • Le théâtre est un art du conflit, du polémique. De André Steiger
  • Le théâtre est toujours polémique, et l'artiste intolérant. De Antoine Vitez
  • La vérité ne se dégage pas de la polémique, mais des oeuvres qu'on a faites. De Paul Gauguin
  • Si j’avais peur de créer la polémique, je ne serais pas artiste. De Ai Weiwei
  • Chrétiens et Musulmans, nous nous sommes généralement mal compris, et quelquefois, dans le passé, nous nous sommes opposés et même épuisés en polémiques et en guerres. Je crois que Dieu nous invite, aujourd’hui, à changer nos vieilles habitudes De Jean-Paul II / un discours à Casablanca en 1985
  • Le théâtre est un art violemment polémique. Il ressemble à la guerre. La représentation est toujours le simulacre d'un conflit. De Antoine Vitez
  • Tous les voyages aujourd'hui sont polémiques, et se déplacer c'est avant tout se démarquer. De Pascal Bruckner et Alain Finkielkraut / Au coin de la rue, l'aventure
  • Le roman en tant que tel peut apparaître comme polémique parce que son ambition la plus profonde est de dévoiler les choses et de montrer ce qui se cache derrière nos certitudes et nos représentations. De Milan Kundera / Entretien avec Antoine de Gaudemar - Février 1984
  • Face à la polémique, Andrea Bocelli a affirmé avoir été mal compris et a rappelé que sa fondation avait aidé des personnes atteintes par le COVID-19. «Je suis venu à Milan pour prier d'ici et montrer que la seule chose dont nous devons avoir peur est la peur elle-même. J'ai été incompris aujourd'hui au Sénat», a-t-il ajouté en marge de l'événement La Milanesiana, auquel ont également participé le philosophe français Bernard-Henri Lévy et son épouse Arielle Dombasle. , Andrea Bocelli fait polémique en émettant des doutes sur la gravité du coronavirus
  • "Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j’en fais partie. Quand j’ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France". Pour avoir tenu ces propos en mai dans "On n'est pas couché", l'émission de Laurent Ruquier, l'actrice et chanteuse Camélia Jordana avait été au cœur d'une violence polémique. Christophe Castaner, alors ministre de l'Intérieur, avait dénoncé ces propos et le syndicat de police Unité SGP-police avait porté plainte. ladepeche.fr, Après ses propos polémique sur la police, Camélia Jordana va-t-elle faire le tube de l'été ? - ladepeche.fr
  • Une polémique avait éclaté lors de l’avant-dernier conseil autour de la rémunération du maire et de ses adjoints. Elle a refait son apparition lundi soir, pour le vote du budget. La Voix du Nord, Wingles : le maire répond à la polémique sur ses indemnités
  • La polémique portait aussi spécifiquement sur le cas de Jacqueline Sauvage. Nul n'a jamais nié qu'elle avait subi, pendant 47 ans, des violences conjugales répétées de son mari. Norbert Marot était non seulement un mari violent, mais aussi un père violent et incestueux selon ses filles.  RTL.fr, Mort de Jacqueline Sauvage : pourquoi sa grâce a fait polémique
  • La polémique continue d'enfler après la démission surprise de Christophe Girard, adjoint à la culture, du Conseil de Paris. Des militantes écologistes et féministes, dont Alice Coffin, avaient réclamé son départ après les révélations sur les liens de l'adjoint d'Anne Hidalgo avec l'auteur Gabriel Matzneff soupçonné de viols sur mineurs. Christophe Girard, entendu comme témoin dans l'enquête ouverte contre l'écrivain, a préféré se retirer face aux soupçons. "Il n'y a rien dans cette affaire, donc il n'y a rien à dire" s'était-il défendu lors du dernier conseil.   midilibre.fr, Matzneff, Girard, Coffin : après la démission surprise, la polémique continue - midilibre.fr
  • Pris à partie avoir affirmé que l’élevage intensif est un «holocauste quotidien», le député Jean-Charles Larsonneur (Agir ensemble, rattaché à la majorité LREM) a dû jouer à l’équilibriste pour tenter d’éteindre la polémique sans avoir à s’excuser. CNEWS, L’élevage intensif, un «holocauste» : après la polémique, un député de la majorité s'explique | CNEWS
  • Le choix mots fait polémique. Devant la Commission des lois de l'Assemblée nationale, Gérald Darmanin a réfuté mardi 28 juillet, le terme "violences policières" assurant que la police exerçait une violence légitime. "Quand j'entends le mot "violences policières", personnellement je m'étouffe" a déclaré le nouveau ministre de l'Intérieur face aux députés.  midilibre.fr, Darmanin "s'étouffe" quand il entend parler de "violences policières" et crée la polémique - midilibre.fr
  • La séquence diffusée dans le journal de France 2 a provoqué de nombreuses réactions. Vendredi soir, le parc du Puy du Fou, en Vendée, a rempli ses tribunes à l’occasion de la Cinéscénie, le grand spectacle. 12.000 personnes étaient présentes pour y assister, alors que les événements avec plus de 5.000 personnes sont encore interdits dans l’Hexagone, souligne Le Parisien. Face à la polémique, la direction du parc a finalement décidé de faire marche arrière pour les prochains rendez-vous. Capital.fr, Le Puy-du-Fou fait machine arrière après la polémique - Capital.fr

Images d'illustration du mot « polémique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « polémique »

Langue Traduction
Anglais controversy
Espagnol controversia
Italien controversia
Allemand kontroverse
Chinois 争议
Arabe الجدل
Portugais controvérsia
Russe полемика
Japonais 論争
Basque polemika
Corse cuntruversia
Source : Google Translate API

Synonymes de « polémique »

Source : synonymes de polémique sur lebonsynonyme.fr
Partager