La langue française

Plumée

Définitions du mot « plumée »

Trésor de la Langue Française informatisé

PLUMÉE1, subst. fém.

Quantité d'encre que peut retenir une plume à écrire chaque fois qu'on la trempe dans l'encrier. Dans la verve où il était, il fit à petites plumées l'article terrible promis à Blondet (Balzac, Illus. perdues,1839, p.427).Dans toutes les attaques outrageantes dirigées contre moi, jamais un jeune de mon Grenier n'a versé pour ma défense une plumée d'encre (Goncourt, Journal,1896, p.1002).J'écris de mon lit (...) Tous les stylos sont cassés dans la villa... Je transporte plumée d'encre après plumée d'encre au-dessus de mon drap... Pas de tache encore (Giraudoux, Siegfried et Lim.,1922, p.11).
Prononc. et Orth.: [plyme]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1574 plumée d'ancre (Registre Journal de Pierre de l'Estoile ds Mém. de la Société de l'Hist. de Paris et de l'Île-de-France, t.27, p.6). Dér. de plume1* (sens 2); suff. -ée*.

PLUMÉE2, subst. fém.

A. − Action de plumer un oiseau, une volaille. Synon. plumage, plumaison.Il tord le cou à un canard. Plumée, cuisson, festin font perdre la matinée (H. Bazin, Tête contre murs,1949, p.373).
B. − Quantité de plumes qui peuvent être fournies par un oiseau, une volaille que l'on plume. (Dict.xixeet xxes.).
P. anal., fam. Perte importante au jeu. (Dict.xxes.).
Prononc.: [plyme]. Étymol. et Hist.1. 1845 «quantité de plumes fournies par un oiseau qu'on a plumé» (Besch.); 2. 1869 «action de plumer les oies» (Littré); 3. 1896 «tromperie, vol au jeu» (Delesalle, Dict. arg.-fr. et fr.-arg., p.222). Part. passé fém. subst. de plumer*.
STAT.Plumée1 et 2. Fréq. abs. littér.: 20.

Wiktionnaire

Nom commun 1

plumée \ply.me\ féminin

  1. Action de plumer un oiseau.
    • Ce dernier [le garde-manger] étant maintenant copieusement garni, les grands décident donc de passer à l’étape la moins agréable de toutes : la plumée. — (Michel Bernascolle, Les Rapegons de Sainte-Victoire, page 140, 2006)
  2. Ensemble des plumes d’un oiseau.
    • Le lendemain, malgré de longues recherches, je n’arriverai pas à trouver la plumée du petit faucon. — (Société romande pour l’étude et la protection des oiseaux, Nos oiseaux, n°399-406, volume 38, page 341, 1985)
  3. (Familier) (Figuré) Raclée, correction au cours de laquelle on perd figurément des plumes.
    • Tu vas encore te prendre une belle plumée. - Ne te moque pas de moi. Au moins moi, j’ai une copine… — (Frédéric Chasseriaud, Le champ de la vie : world cup for happiness‎, page 72, 2005, La Compagnie littéraire)
  4. (Désuet) Ce qu’on peut prendre d’encre avec une plume pour écrire. → voir plumée d’encre
    • Je transporte plumée d’encre après plumée d’encre au-dessus de mon drap… Pas de tache encore… — (Siegfried et le Limousin, page 10, Jean Giraudoux, 1922, Grasset)

Nom commun 2

plumée \ply.me\ féminin

  1. (Maçonnerie) Entaille plane exécutée au chemin de fer sur la face d’une pierre, dans le métier de la taille de pierre. Plomée.
  2. (Charpenterie) Plumée de devers : Partie de la face d'établissement d'un bois de charpente, dressée sur sa largeur de façon à la mettre de dévers, et pouvoir ensuite la rétablir.

Forme de verbe

plumée \ply.me\

  1. Participe passé féminin singulier de plumer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLUMÉE. n. f.
Il n'est usité que dans cette locution : Plumée d'encre, Ce qu'on peut prendre d'encre avec une plume pour écrire.

Littré (1872-1877)

PLUMÉE (plu-mée) s. f.
  • 1Quantité de plumes fournies par un oiseau qu'on a plumé.
  • 2Action de plumer les oies pour leur ôter leurs plumes fines ou duvet. Faire la plumée.
  • 3Ce qui entre dans une plume à écrire. Une plumée d'encre.
  • 4 Terme de maçonnerie. Plumée, synonyme de plomée, dont ce semble une altération.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PLUMÉE.
3Ajoutez : À part Mme D… et Mlle V… qui joue adroitement la scène du déjeuner, le reste ne vaut pas une plumée d'encre, Daudet, Journ. offic. 30 nov. 1874, p. 7880, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « plumée »

(Nom commun 1) De plume ou de plumer.
(Nom commun 2) Forme altérée de plomée dérivant de plombée
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « plumée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plumée plyme

Citations contenant le mot « plumée »

  • Observant depuis Massapequa, New York, Chris Klein a commenté: « Le noyau, le coma et la queue étaient clairement définis. La queue était assez longue et joliment plumée. C’était ma première comète et je me sens tellement chanceux qu’elle soit si bonne. .  » Betanews.fr, Le rideau est sur le point de tomber sur la comète NEOWISE - Betanews.fr
  • Coiffeur fidèle au créateur Dries Van Noten avec qu'il travaille depuis plusieurs années, c'est encore au pape du hairstyle a qui l'on doit cette coiffure fantasque et colorée. Soit appliquée version frange total look soit rajoutée à la coupe déjà existante des mannequins façon mèches colorées, la postiche plumée se déclinait en rose fluo, bleu électrique et noir. Toujours dans la même fibre edgy qui leur est propre, le designer belge et son coiffeur star ont une fois de plus réinventé la plume - après l'avoir détourné en coiffe ou en liseré de raie les saisons dernières - en la transformant en une véritable tendance beauté. Grazia.fr, Mise en beauté : l'extravagante frange plumée de Dries Van Not... - Grazia
  • En dépit d’une loi européenne qui interdit le plumage des oies vivantes, cette pratique se perpétue sur le territoire de l’UE. Les volatiles sont élevés en batterie, dans de mauvaises conditions, en attendant d’être plumés jusqu’à 4 fois durant leur courte existence. Les plumes sont arrachées dans le cou, le dos et sur la poitrine. Ce plumage réalisé à vif occasionne régulièrement des blessures sur les animaux. Les plaies sont, dans le meilleur des cas, recousues immédiatement et sans anesthésie par les salariés. Les oies déplumées tiennent à peine debout, chancelantes après tant de souffrance. , Doudounes : la souffrance des oies plumées pour leur duvet - Fondation 30 Millions d'Amis
  • De la dernière étude de l’OFCE, les analystes égalitaristes retiennent ainsi que les choix fiscaux d’Emmanuel Macron ont profité aux actifs et aux plus nantis. Et alors ? Les mêmes se focalisent sur les grandes fortunes, mais oublient que la classe moyenne, vrai bras financier de la cohésion sociale, est plumée et priée de se taire. Ils vantent un secteur public chaque année plus budgétivore, mais ignorent la concomitance de sa paupérisation. Ils insistent sur la demande de protection des citoyens, mais minorent la façon dont l’Etat providence asphyxie l’Etat régalien. Ils crient inégalités, inégalités, inégalités, mais se moquent d’un système le plus redistributif d’Europe sans être, de loin, le plus efficace pour réduire la pauvreté. L'Opinion, Baissons les impôts – point final – Economie | L'Opinion

Images d'illustration du mot « plumée »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « plumée »

Langue Traduction
Anglais plucked
Espagnol desplumado
Italien pizzicata
Allemand gezupft
Chinois 拨弦
Arabe قطف
Portugais arrancou
Russe сорванные
Japonais むしり
Basque hari pultsatuzko
Corse pittatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « plumée »

Source : synonymes de plumée sur lebonsynonyme.fr

Plumée

Retour au sommaire ➦

Partager