La langue française

Dépiauter

Définitions du mot « dépiauter »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPIAUTER, verbe trans.

Pop. Dépouiller un animal de sa peau. Dépiauter un lapin. Un petit crocodile, que nous avons immédiatement tué et dépiauté (Flaub., Corresp.,1850, p. 216).
P. anal.
[Le compl. désigne un être hum.]
Écorcher vif. Elles [les femmes] menacent de dépiauter les gardes nationaux, qu'on voit, en sentinelles, fermer la rue des Belles-Feuilles (Goncourt, Journal,1870, p. 700).Emploi pronom. réciproque. Se griffer, se battre. Il y en avait deux [des femmes] qui se dépiautaient, à la sortie du grand-balcon. (...). Ah! quelle roulée! (...). L'une avait le nez arraché; le sang giclait par terre (Zola, Assommoir,1877, p. 546).
Enlever les vêtements (de quelqu'un). Tout en la dépiautant [Sophie] de ses mains frémissantes, il la poussait vers la chambre et le lit, tantôt riante, tantôt glissante comme une couleuvre (L. Daudet, Phryné,1937, p. 188).Emploi pronom. réfl. Se déshabiller. Sa blouse le gênait encore, il s'est dépiauté d'un seul coup... Elle est tombée à côté de nous... (Céline, Mort à crédit,1936, p. 215)
[Le compl. désigne un fruit] Dépouiller de son écorce. Je brise la coque, je dépiaute l'amande (Arnoux, Contacts all.,1950, p. 26).
Au fig. Éplucher, dépouiller un texte :
1. Il y a trois semaines, j'avais résolu de me saisir d'un discours qu'il [Guy Mollet] venait de prononcer à Gannat et de le dépiauter, de le découper phrase par phrase : je rêvais d'anatomiser le mensonge, en quelque sorte... Mauriac, Le Nouveau Bloc-notes,1961, p. 289.
Argot
Dépouiller, dévaliser une personne. Elle commença la tournée par les officiers supérieurs, les dépiota comme des écrevisses jusqu'à leur dernier sou d'économies (Bruant, 1901, p. 160).
Fouiller à fond un endroit :
2. Tout le Marais on l'a battu, porte après porte, et encore les transversales, rue Quincampoix, rue Galante, rue aux Ours, la Vieille-du-Temple... Tout ce parage-là, on peut le dire, on l'a dépiauté par étages... Céline, Mort à crédit,1936p. 185.
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. dépiauté, ée. [En parlant d'une chose] Qui est détérioré, abîmé. Du plancher jusqu'au deuxième... papelards fendus, bouquins crevassés, manuels pourris, manuscrits, mémoires, tout ça rendu en serpentins... nuée de confettis voltigeurs... tous les encartages dépiautés, en vrac, en mélasse... (Céline, op. cit., p. 527).
Prononc. et Orth. : [depjote], (je) dépiaute [depjɔt]. [ɔ] ouvert à l'inf. ds DG et Barbeau-Rodhe 1930. Le verbe est admis ds Ac. 1932, s.v. dépiauter. La var. dépioter est admise ds Lar. 19e-20eet Quillet 1965 qui soulignent, cependant, que la graph. avec -au- est plus correcte. On rencontre, également, la var. dépioter ds la docum. (cf. Bourget, Monique, 1902, p. 28). Elle peut être écrite avec 2 t (cf. Intér. prisons, 1846, p. 242). Étymol. et Hist. 1834 pic. (Hécart : Dépiauter; écorcher, enlever la peau par un frottement plus ou moins violent); 1846 arg. (Intér. prisons, p. 242 : Dépiotter. Ôter, enlever, priver quelqu'un de quelque chose); 1861 dépioter « enlever la peau » (Larch., p. 111). Terme d'orig. dial., dér. de piau forme dial. de peau* avec -t- épenthétique (v. Dauzat Ling. fr., p. 30); préf. dé-*; cf. 2equart xiiies. despeler « enlever la peau » (R. de Molliens, Carité, éd. van Hamel, CCIV, 4). Fréq. abs. littér. : 21. Bbg. Darm. 1877, p. 74. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 30, 296.

Wiktionnaire

Verbe

dépiauter \de.pjɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Dépouiller de la peau ; écorcher ; écorcer.
    • Il s’assit, coupa la viande ; et Marcel le regardait scandalisé, tandis que Pécuchet dépiautait gravement sa tranche de morue. — (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, Lemerre, Paris, 1881)
    • Je brise la coque, je dépiaute l’amande. — (Alexandre Arnoux, Contacts allemands, 1930)
    • Toutes ces femmes avaient passé deux jours à dépiauter, à mignarder cette chair musquée comme truffe, pour la baigner largement dans le vin du cousin, où macéraient déjà carottes, échalotes, thym, poivre et petits oignons. Tout cela brunissait à l’ombre du cellier dans les grandes coquelles en terre. — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, page 98)
    • Puis il y a l’omule, un poisson qui ressemble à une grosse sardine frétillante et argentée, que les Sibériens pêchent au filet, la nuit, grillent au feu et mangent comme on dépiaute un épi de maïs. — (Jean-Marie Pelt, Le tour du monde d’un écologiste, 1990, page 125)
    • Dépiauter un lapin.
  2. (Figuré) Déshabiller ; mettre à nu.
    • Tout en la dépiautant [Sophie] de ses mains frémissantes, il la poussait vers la chambre et le lit, tantôt riante, tantôt glissante comme une couleuvre. — (Léon Daudet, Phryné, 1937, p. 188)
    • Sa blouse le gênait encore, il s’est dépiauté d’un seul coup… Elle est tombée à côté de nous… — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, Paris, 1936, p. 215)
  3. (Par extension) (Familier) Démonter.
    • J’ai dépiauté le portable, et mis le tout à sécher sur de l’essuie-tout.
    • Une publication des plus classiques pour iFixit : les bricoleurs du site ont dépiauté le terminal pliant et lui ont mis leur traditionnelle note de réparabilité – 2/10 en l’occurrence. — (Adrian Branco, Samsung force iFixit à censurer le démontage du Galaxy Fold, 01net.com, 26 avril 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPIAUTER. v. tr.
Dépouiller de la peau. Dépiauter un lapin. Il est populaire.

Littré (1872-1877)

DÉPIAUTER (dé-pio-té) v. a.
  • Terme populaire. Ôter la peau. Son Apollon, écorchant Marsyas, dépiaute les jambes du satyre vaincu avec l'aplomb d'un boucher troussant un bœuf, Ph. Burty, la Liberté du 30 mai 1867.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dépiauter »

(Siècle à préciser) Avec le préfixe dé-, du picard piau, peau, et un -t- épenthétique. Il s’agit d’un ruralisme de dépeauter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dépiauter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépiauter depjote

Évolution historique de l’usage du mot « dépiauter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépiauter »

  • Devant la MJC d'Espaly-Saint-Marcel, ils sont environ une centaine à attendre derrière les barrières. Ils écoutent en chuchotant les noms des candidats prononcés à voix haute par les scrutateurs, ces derniers affairés à dépiauter les piles de bulletins de vote qui se réduisent doucement. Les trois candidats sont également présents, visiblement nerveux, un carnet à la main qu'ils remplissent à chaque nouvelle information. Au total, ce sont 1 226 (sans compter les nuls et les blancs) personnes qui auront choisi celui ou celle qui prendra les rênes de la commune pour les six années à venir. , Municipale 2020 : Large victoire de Christiane Mosnier à Espaly sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
  • C’est l’histoire d’un container de cocaïne commandé par des mafieux calabrais à des narcos mexicains via des intermédiaires américains. Comme dirait Jean Renoir, chacun a ses raisons (pas toujours compatibles) de s’enrichir, de grappiller une parcelle de pouvoir, voire de trouver le moyen de s’acheter une morale (forcément flexible). Adaptation du livre-enquête de Roberto Saviano, « ZeroZeroZero » est la fresque pleine de sang et de fureur d’une mondialisation scélérate. La routine ? A voir le regard du journaliste napolitain pétiller dès qu’on lui demande de dépiauter une fois de plus les mécanismes mafieux, on se dit que la Camorra, en mettant sa tête à prix depuis les révélations de « Gomorra » il y a près de quinze ans, n’a altéré ni sa détermination ni son enthousiasme. L'Obs, Roberto Saviano, au coeur du narco-capitalisme
  • Après le circuit de la drogue (« Traffic »), les coulisses des Chippendales (« Magic Mike ») ou plus récemment les tractations sournoises entre basketteurs et diffuseurs de la NBA (« High flying birds »), Steven Soderbergh s’amuse à dépiauter les rouages d’un autre business : le marché douteux de l’optimisation fiscale, via l’évocation de l’affaire des « Panama Papers ». Evocation drolatique, précise-t-on d’entrée de jeu : le film engage les hostilités par une séquence de vulgarisation grinçante sur les vertus du crédit, menée par deux mauvais esprits bouffons (Gary Oldman et Antonio Banderas, pas mal) qui par ailleurs, endossent le rôle des frauduleux associés du cabinet d’avocats Mossack-Fonseca, au cœur du fameux scandale révélé en 2016. L'Obs, Des « Panama Papers », Steven Soderbergh tire une série pour Netflix
  • « Il existe plusieurs protocoles pour observer les vers de terre, a expliqué Lucille Guillomo, conseillère biodiversité à la Chambre d’agriculture d’Eure-et-Loir. Le test bêche consiste à prélever un bloc de terre et à le dépiauter pour découvrir les vers de terre. On les distingue selon trois grandes catégories : les épigés, les endogés et les anéciques, selon des critères de taille ou encore de couleur. » www.lechorepublicain.fr, Les vers de terre sont de véritables alliés des agriculteurs d'Eure-et-Loir - Chartres (28000)
  • Hiver 2013. Alain Ducasse, qui a la routine en horreur, cherche un lieutenant qui rendrait la grande table du Plaza Athénée saine et responsable. Le parrain de la gastronomie française choisit un acteur méconnu. En plus d'évoluer dans la galaxie Ducasse depuis le début des années 2000 (brasserie du Plaza Athénée, île Maurice, Qatar), Romain Meder présente l'avantage de ne pas avoir encore travaillé dans un trois-étoiles Michelin - il n'est pas encore pétri des codes du genre. Alain Ducasse l'envoie donc parcourir le globe. Il en revient la tête emplie d'inspirations.Parmi les déclics de ce tour du monde, deux repas au nord de New York, chez Dan Barber, gourou culinaire célébré par les Obama avec sa vision du farm to table (de la ferme à l'assiette).Têtes de poisson à dépiauter, pieds de brocolis, séquence au tour de la carotte avec des légumes ramassés à différents stades de récolte... : le parti pris marqué de Barber séduit Romain Meder et participe à faire du Plaza Athénée l'ambassade de la "naturalité", concept qui prône des assiettes sans viande articulées uniquement autour du triptyque céréales-poisson-légumes. Aux oubliettes, toasts au lard et pâté chaud de pintade truffé, bonjour sardine grillée et houmous, et fraises des bois-peau de lait. Autant de plats que Meder a mis au point pour dégustation auprès de son patron, chaque vendredi matin, flanqué, un temps, d'un as de la cuisine traditionnelle végétalienne des temples bouddhistes de Kyoto que Ducasse a spécialement fait venir.   LExpress.fr, Au Plaza Athénée, l'explorateur de l'imparfait culinaire - L'Express Styles

Images d'illustration du mot « dépiauter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dépiauter »

Langue Traduction
Anglais skin
Espagnol piel
Italien pelle
Allemand haut
Chinois 皮肤
Arabe بشرة
Portugais pele
Russe кожа
Japonais
Basque azala
Corse pelle
Source : Google Translate API

Synonymes de « dépiauter »

Source : synonymes de dépiauter sur lebonsynonyme.fr

Dépiauter

Retour au sommaire ➦

Partager