La langue française

Plâtre

Définitions du mot « plâtre »

Trésor de la Langue Française informatisé

PLÂTRE, subst. masc.

A. − [Désigne une matière ou un matériau]
1. Pierre à/de plâtre ou plâtre (cru). Gypse. Carrière de plâtre; four à plâtre; cuire du plâtre. Je leur ai fait connoître l'usage du plâtre crud et moulu, pour l'amélioration des herbages (Crèvecoeur,Voyage, t.3, 1801, p.54).Ces sortes de femmes ne deviennent exigeantes qu'au moment où elles se sont rendues indispensables, ou quand il s'agit d'exploiter un homme comme on exploite une carrière où le plâtre devient rare, en ruine, disent les carriers (Balzac,Cous. Bette, 1846, p.284).Les pierres à base de sulfate de chaux ne sont pas utilisées dans les constructions: ce sont le gypse ou pierre à plâtre (sulfate de chaux hydraté) (Bourde,Trav. publ., 1928, p.80).
2.
a) Matériau obtenu par la calcination partielle du gypse et qui, réduit en poudre et délayé dans l'eau, est utilisé à divers usages (bâtiment, arts, chirurgie, etc.). Si au-dessus de ces crampons qui réunissent entre elles les pierres d'une assise, il y a des lits épais de mortier, ces crampons, enveloppés ou non de plomb, s'oxydent très-rapidement, gonflent et font éclater les pierres. L'oxydation est encore plus rapide si les lits sont remplis de plâtre (Viollet-Le-Duc, Archit., 1872, p.30).Deux bécassines empaillées sur la cheminée de marbre gris, à côté d'un gros coquillage, et une monumentale statue de Notre-Dame de Lourdes, en plâtre blanc, d'un terrible blanc bleuté (Bernanos,Soleil Satan, 1926, p.239).Images et musique pour extra-lucides (...) claires comme les différences entre la main droite et la main gauche, belles comme l'arrivée au dernier étage d'une maison neuve, inhabitée et qui sent le plâtre frais, la blancheur, l'oubli (Éluard,Donner, 1939, p.169).V. aussi infra ex.
SYNT. Faire du plâtre; battre, tamiser, gâcher du plâtre; couler, mouler du plâtre; plâtre à plancher, à bâtiment, à enduit; plâtre à mouler ou à modeler; le plâtre d'une cloison, d'un mur, d'un plafond; façade, crépis, murs de plâtre; buste, masque, statue de plâtre, en plâtre; modèle en plâtre.
Plâtre éventé. Plâtre qui ayant subi l'action de l'air, a absorbé l'humidité et ne fait plus prise. [Le blanc des Égyptiens] se compose seulement de plâtre éventé délayé dans une matière collante (Manuel du fabricant de couleurs, t.1, 1884, p.1).Le plâtre éventé se reconnaît à son aspect grumeleux, à son toucher humide (Judet,Fractures membres, 1948, p.12).
Plâtre noyé. ,,Plâtre gâché avec une quantité d'eau trop grande`` (Jossier 1881).
Plâtre au panier, plâtre ordinaire, plâtre gros. Plâtre non tamisé, mais seulement criblé au travers d'un panier et servant à faire les hourdis et les crépis:
. À Paris, où le plâtre est très abondant, l'enduit atteint jusqu'à 3 centimètres d'épaisseur. Il se fait en deux couches, la première dite au plâtre gros, c'est-à-dire grossièrement pulvérisé; la seconde, au plâtre au sas ou finement pulvérisé, est finie au moyen d'un outil tranchant, le berthelet qui dresse les surfaces mieux que la truelle. Arts et litt., t.1, 1935, p.2-11.
Plâtre au sas, au tamis de soie. Plâtre plus ou moins finement tamisé servant à faire les moulures et les enduits. V. ex. supra.
Plâtre de Paris. ,,Matériau à base de sulfate calcique`` (Barb.-Cad. 1963, 1971).
Plâtre à mouler/à modeler. Plâtre fin utilisé dans la confection de moules pour fabriquer d'autres objets ou à la prise de moulage constituant l'objet définitif (d'apr. Lar. encyclop.).
Plâtre-ciment. ,,Carbonate de calcium contenant de l'oxyde de fer et de l'argile`` (Duval 1959). Pour employer le plâtre-ciment dans les constructions auxquelles il est propre, c'est-à-dire celles qui sont ordinairement exposées à l'eau ou à l'humidité, on le mêle généralement avec partie égale de sable (Chesn.t.21858).
Carreau de plâtre. ,,Élément préfabriqué pour cloisons, fait avec du mâchefer aggloméré au plâtre`` (Duval 1959). La région des impasses fangeuses, des ateliers en carreaux de plâtre, des baraques de chiffonniers (Romains,Hommes bonne vol., 1938, p.118).
Locutions.
Battre qqn comme plâtre. Battre quelqu'un très violemment. Le malandrin décrépit se jeta sur moi, me pocha les deux yeux, me cassa quatre dents, et, avec la même branche d'arbre, me battit dru comme plâtre (Baudel.,Poèmes prose, 1867, p.218).L'autre jour, elle descendait un escalier. Un homme tombe sur elle et la bat comme plâtre en la traitant de femme saoule (Renard,Journal, 1905, p.1023).
[Comme compl. de nom] De plâtreQui manque de transparence, de souplesse ou de mobilité; qui est figé, rigide ou opaque. Chaque torrent dépassé, on croit trouver l'Inn moins large et moins furieux. C'est tout le contraire. Ce fleuve qui précipite, sous nos yeux, ses vagues de plâtre, me fait penser aux anciennes migrations des barbares, à leurs cours torrentueux (Michelet,Chemins Europe, 1874, p.512).Il me semble que désormais, plus que la soif, j'éprouve les effets de la soif. Cette gorge dure. Cette langue de plâtre (Saint-Exup.,Terre hommes, 1939, p.239).Des corbeaux qui aiment ces temps de plâtre brûlants et guettent alors à la pointe des branches comme par temps de neige (Giono,Hussard, 1951, p.13).
Qui manque d'efficacité, d'existence réelle. Après mon voyage en Espagne avec les cavaliers de Mina, j'étais venu affranchir ses compatriotes du joug absolutiste, soumettre le roi de plâtre (Adam,Enf. Aust., 1902, p.308).
b) P. anal.
α) Fam. et péj. Blanc de fard et p.ext. fard, poudre. Sait-on jamais le vrai avec ces créatures-là, reprit Morel; quand elles se sont ôté tout leur plâtre et tout leur coton, elles restent souvent plus délabrées qu'un vieil hôtel garni dont on a enlevé tous les meubles (Flaub.,Éduc. sent., 1845, p.53).Tout ce que la voilette, arrêtée au-dessus de la bouche, ne me dérobait pas, disparaissait sous la couche de plâtre et de peinture qui recouvre aujourd'hui le peuple entier des femmes (Mauriac,Journal 1, 1934, p.30).
β) Fam. [Pour évoquer la consistance trop ferme et l'aspect crayeux de certains fromages à pâte molle] Ce camembert n'est pas fait; c'est du plâtre (Rob.).
γ) Arg., vx. Argent (métal). Une tocante en plâtre (Vidocq ds Riv.-Car.1969).
P. ext. Argent (numéraire). Ils étaient d'ailleurs convaincus qu'on voulait nous, garder tout le plâtre pour pas partager avec eux! (Céline,Mort à crédit, 1936, p.532).
En partic. Profit, petit bénéfice illicite. C'était moi quand même le patron... Ça c'est joliment appréciable! Une fois nourris mes pigeons j'étais absolument libre... Je me grattais toujours un petit plâtre sur les reventes au public (Céline,Mort à crédit, 1936, p.468).
B. − P. méton. Ce qui est en plâtre.
1. Au plur. Ensemble des ouvrages, des revêtements en plâtre (d'une construction). Refaire les plâtres. Les plâtres se sont fendus, les planchers ont cédé, la mousse a verdi jusqu'aux alcôves (Zola,Nouv. Contes Ninon, 1874, p.19).On avait remis à neuf l'établissement, et les plâtres suaient. Le soir, avec le chauffage et la lumière, les murs de la loge coulaient en eau (Colette,Music-hall, 1913, p.35).
Loc. fig. Essuyer les plâtres. V. essuyer A 1 d.
2. BEAUX-ARTS. Objet, motif ornemental moulé en plâtre. Les plâtres de la corniche, de la frise. Ce chef-d'oeuvre du figuriste Sévallée et du peintre Guillot représentait un abbé assis et lisant. Rien ne manquait à son costume. De loin, on le prenait pour un personnage; de près, on voyait que c'était un plâtre (Bertrand,Gaspard, 1841, p.44).Chaque maison en creux en produit une en relief comme un plâtre qu'on ôterait d'un moule, ou une tour qu'on sortirait d'un puits (Gautier,Tra los montes, 1843, p.2).
En partic.
a) Reproduction en plâtre, d'une statue, d'un motif ornemental. Je suis passé aux plâtres des métopes du Parthénon; ces plâtres avaient pour moi un triple intérêt (Chateaubr.,Mém., t.4, 1848, p.347).Un boursier nous parle de ses terres cuites, se sauve, revient et nous met dans les mains un plâtre moulé d'après un groupe de Marin (Goncourt,Journal, 1858, p.442).
[Suivi d'un compl. désignant une pers. réelle ou un personnage mythique] Reproduction en plâtre de la statue ou du buste de cette personne. Ils tiennent leur buste immobile et leur cou tendu. On croirait voir des plâtres de Cicéron, de Démosthènes, de Cujas, allant par les rues (Balzac,Théor. démarche, 1833, p.638).Plagiat pour plagiat, j'aime mieux un beau plâtre pris sur la Diane chasseresse qu'un monstre de bois vermoulu décroché d'un grenier gothique (Musset,Lettres Dupuis Cotonet, 1836, p.670).
[Suivi du nom de l'auteur de la sculpture originale] En parlant, il tendait la main vers un plâtre de Michel-Ange qui est sur la cheminée (Martin Du G.,J. Barois, 1913, p.538).
Plâtre antique. ,,Figure, bas-relief de plâtre moulé d'après l'antique`` (Ac. 1835-1935). L'étude des plâtres antiques, le culte de la ligne sévère, étaient, pour eux [les peintres], depuis David, la grande affaire et l'unique pédagogie (A. Michel,Peint. fr. XIXes., 1928, p.119).
Sing. à valeur de coll. Reproductions moulées en plâtre servant de modèles dans le dessin d'imitation. Dessiner d'après le plâtre. Anton. dessiner d'après nature (d'apr. Bég. Estampe 1977).
b) Le plâtre de qqn. Moulage, masque en plâtre avec lequel on a pris l'empreinte du visage de quelqu'un; reproduction de ce moulage. On n'a pas son portrait, mais on a son plâtre, d'après lequel on le peindra, d'après lequel on fera son buste (Ac.1835-1935).
3. CHIR. Plâtre chirurgical ou plâtre. Appareil de différents types, fait de tissu imprégné de plâtre à modeler et qui sert à immobiliser un segment de membre, un membre ou une partie du corps, dans le cas de fractures ou de certaines lésions. Faire un plâtre; avoir une jambe dans le plâtre; plâtre de marche. Le plâtre circulaire est sans danger entre des mains exercées; il est autrement précis et contentif que les gouttières. Faute d'en avoir la pratique ou dans l'impossibilité de surveiller constamment le blessé, il vaut mieux recourir aux gouttières classiques (Judet,Fractures membres, 1948, p.14).Le nerf peut être contusionné et même rompu au cours de la fracture de l'extrémité supérieure du péroné. Il peut également être comprimé par un plâtre de jambe trop serré (Quillet Méd.1965, p.370).
[Suivi d'un adj. désignant la partie du corps immobilisée] Plâtre antibrachial (Lar. méd.t.31972).
P. méton. Être, mettre (qqn) dans le, un plâtre. Avoir, maintenir (chez un malade) une partie du corps immobilisée dans un plâtre. Sur le conseil d'Antoine, il avait fallu mettre Huguette dans un plâtre (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p.111).
REM.
Plaster, plasteur, subst. masc.,région. (Canada). [Anglicisme] Sparadrap. Marlo, mets-y un «plaster» sur la gueule, crie Jean-Louis qui a peine à retenir sa prisonnière (C. Bay,J'ai osé..., 1973, p.163 ds Richesses Québec 1982, p.1823).
Prononc. et Orth.: [plɑ:tʀ ̥]. Ac. 1694 et 1718: plastre; dep. 1740: plâtre (accent circonflexe < amuïssement de s; maintient [ɑ] dans les dér.). Étymol. et Hist.1. a) Ca 1165 constr. plastre (Troie, éd. L. Constans, 14921); b) 2emoitié du xves. expr. je vous battray plus que plastre (Farce du Cuvier, 132 ds A. Tissier, La Farce en France de 1450 à 1550, t.1, p.70); c) 1694 plur. «légers ouvrages de bâtiments» (Corneille); d) 1842 expr. essuyer les plâtres sens propre et fig. (Ac. Compl.); 2. 1551 «objet moulé en plâtre» (D. Lottin, Rech. hist. sur la ville d'Orléans, t.1, p.397: plâtres peints et moulés du roy et de la reine); 1718 (Ac.); 3. 1647 «fard, maquillage» (Rotrou, Don Bernard de Cabrère V, 6 ds OEuvres, Paris, 1820, t.5, p.165 ds IGLF: D'un art mal agencé le plâtre et la peinture Sur sa pendante joue ont caché la nature); 1658 fig. (Balzac, De la cour, 5ediscours ds Littré); 4. 1872 chir. appareil en plâtre (Lar. 19et.8, p.696b); 1900 (Gide, Corresp. [avec Valéry], p.371: trois semaines de plâtre ... pour le bras gauche); 1928 (Martin du G., Thib., Consult., p.1080: nous lui ferons son plâtre samedi); 5. 1962 fam., en parlant d'un camembert (Rob.). Dér. par aphérèse de emplâtre* p.compar. de la consistance visqueuse du plâtre avec celle d'un emplâtre. Fréq. abs. littér.: 812. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 897, b) 1675; xxes.: a) 1491, b) 893.
DÉR.
Plâtrerie, subst. fém.a) ,,Emploi du plâtre. Travaux de plâtrerie`` (Littré). b) Usine où l'on fabrique le plâtre. Synon. plâtrière.Pantin multipliait les plâtreries, à cause des carrières de gypse de Romainville (J. Romains,Les Hommes de bonne volonté, t.IX, I, p.9 ds Rob.). [plɑtʀ ə ʀi]. 1resattest. a) 1334 plastrerie «ouvrage en plâtre» (L. Delisle, Actes normands de la Chambre des Comptes sous Ph. de Valois, p.71), b) 1858 «lieu où l'on fabrique le plâtre» (Chesn. t.2); de plâtre, suff. -erie*.
BBG. Quem. DDL t.2 (s.v. plâtre en ruine). Sculpt. 1978, p.563, 569.

Wiktionnaire

Nom commun

plâtre \plɑtʁ\ masculin

  1. (Familier) Gypse qui se trouve par couches dans le sein de la terre.
    • Une carrière de plâtre. - Pierre de plâtre ou pierre à plâtre.- soit le gypse parfois nommé plâtre cru.
  2. Les divers produits de transformation du gypse cuit au four puis réduit en poudres, associés à divers additifs que l'homme de l'art emploie gâché, c'est-à-dire délayé avec de l’eau et malaxé vigoureusement, pour former un liant afin de joindre les pierres ou les moellons, créer une couche pâteuse lissée en enduits, une masse molle et plastique afin de mouler des statues, des ornements d’architecture, etc.
    • Cette chancelante bicoque bâtie en moellons était revêtue d'une couche de plâtre jauni, si fortement lézardée, qu'on craignait de la voir tomber au moindre effort du vent. — (Honoré de Balzac, Un épisode sous la Terreur, 1831)
    • Cet homme, sans chaperon et sans veste, au regard abruti, à la barbe et aux sourcils tachetés de plâtre, c'était son père! — (Saintine, Une maîtresse de Louis XIII, Paris : Librairie de L. Hachette & Cie, 1858, page 78)
    • C’est, […], une petite propriété que ne décore aucune boule en verre, et où l’œil le mieux exercé ne saurait rencontrer le moindre kiosque japonais, ni le prétentieux bassin de rocailles avec son amour nu en plâtre et son impudique jet d’eau qui retombe. — (Octave Mirbeau, Ma chaumière, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Du plafond avaient dégouliné sur les murs de ciment brut des filets de plâtre et ma fièvre y dessinait des formes vivantes […]. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Plâtre cru, Pierre à plâtre à l’état naturel.
    • Plâtre de Paris, Plâtre à base d'hémihydrate de sulfate de calcium, apte au moulage et aux applications médicales au XIXe.
    • Plâtre éventé, plâtre qui a perdu de sa qualité sous l’action de l’air, du soleil ou de l’humidité.
    • Plâtre noyé, plâtre gâché avec beaucoup d’eau.
    • Plâtre au panier, plâtre qui a été criblé au travers d’un panier.
    • Plâtre au sas, plâtre qui a été passé au travers d’un tamis.
  3. Les plâtres d’une maison, Tout le plâtre employé dans sa construction; et particulièrement Les légers ouvrages de plâtre, tels que ravalements, corniches, languettes de cheminées, scellements, etc.
  4. Tout ouvrage moulé en plâtre.
    • Je me déguiserai en marchand de plâtres. Ce ne sera pas mentir. Vêtu d’une blouse grise et d’un pantalon de coutil, la barbe et le visage couverts d’une poussière blanche, je sonnerai à la grille de la villa Montessuy. Tu me reconnaîtras, Thérèse, aux statuettes qui chargeront la planche posée sur ma tête. Toutes seront des Amours. Il y aura l’Amour fidèle, l’Amour jaloux, l’Amour tendre, l’Amour vif ; il y aura beaucoup d’Amours vifs. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 297)
    • Les plâtres de la frise, Les ornements de plâtre de la frise.
    • Le plâtre d’une statue, d’un buste, d’une médaille, Le modèle de plâtre de cette statue, de ce buste, de cette médaille.
    • Un plâtre antique, Une figure, un bas-relief de plâtre, moulé d’après l’antique.
    • On a tous les plâtres de la colonne Trajane.
    • Un plâtre de l’Apollon du Belvédère.
    • Le premier plâtre d’une statue, Celui qui est sorti le premier du moule.
    • Le plâtre d’une personne, Le masque de plâtre avec lequel on a pris l’empreinte de son visage.
    • On n’a pas son portrait, mais on a son plâtre, d’après lequel on le peindra, d’après lequel on fera son buste.
  5. (Chirurgie) Moulage pour permettre la reconstruction des os cassés.
    • Avoir un bras dans le plâtre.
  6. (Péjoratif) Poudre, blanc (maquillage).

Forme de verbe

plâtre \plɑtʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de plâtrer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de plâtrer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de plâtrer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de plâtrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de plâtrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLÂTRE. n. m.
Sulfate de calcium qui se trouve par couches dans le sein de la terre. Une carrière de plâtre. Pierre de plâtre ou à plâtre. Il se dit aussi du Sulfate de calcium cuit au four, qu'on réduit en poudre et qu'on emploie délayé avec de l'eau, pour joindre les pierres ou les moellons, pour faire des enduits, pour mouler des statues, des ornements d'architecture, etc. Four à plâtre. Faire du plâtre. Cuire du plâtre. Battre du plâtre. Gâcher du plâtre. Muraille crépie de plâtre. Enduit de plâtre. Sasser du plâtre. Un sac de plâtre. Une statue de plâtre. Un moule de plâtre. Mouler en plâtre. Jeter une statue en plâtre. Plâtre cru, Pierre à plâtre à l'état naturel. Plâtre éventé, Plâtre qui a perdu de sa qualité sous l'action de l'air, du soleil ou de l'humidité. Plâtre noyé, Plâtre gâché avec beaucoup d'eau. Plâtre au panier, Plâtre qui a été criblé au travers d'un panier. Plâtre au sas, Plâtre qui a été passé au travers d'un tamis. Les plâtres d'une maison, Tout le plâtre employé dans sa construction; et particulièrement Les légers ouvrages de plâtre, tels que ravalements, corniches, languettes de cheminées, scellements, etc. Fig. et fam., Essuyer les plâtres. Voyez ESSUYER. Fig. et fam., Battre quelqu'un comme plâtre, Le battre avec violence, à coups redoublés. Fig. et fam., Cette femme a deux doigts de plâtre sur le visage, Elle a mis beaucoup de blanc, de poudre.

PLÂTRE se dit aussi de Tout ouvrage moulé en plâtre. Les plâtres de la frise, Les ornements de plâtre de la frise. Le plâtre d'une statue, d'un buste, d'une médaille, Le modèle de plâtre de cette statue, de ce buste, de cette médaille. Un plâtre antique, Une figure, un bas-relief de plâtre, moulé d'après l'antique. On a tous les plâtres de la colonne Trajane. Un plâtre de l'Apollon du Belvédère. Le premier plâtre d'une statue, Celui qui est sorti le premier du moule. Le plâtre d'une personne, Le masque de plâtre avec lequel on a pris l'empreinte de son visage. On n'a pas son portrait, mais on a son plâtre, d'après lequel on le peindra, d'après lequel on fera son buste.

Littré (1872-1877)

PLÂTRE (plâ-tr') s. m.
  • 1Sulfate de chaux qui se trouve par couches dans le sein de la terre. Carrière à plâtre. Les plâtres sont disposés, comme les pierres calcaires, par lits horizontaux, Buffon, Min. t. II, p. 57. Le plâtre sert, dans plusieurs pays, à amender les terres, principalement les terrains trop humides, dans lesquels on veut cultiver du trèfle, Brongniart, Traité de min. t. I, p. 183, dans POUGENS.

    Pierre à plâtre ou de plâtre, sulfate de chaux qui contient environ 0, 12 de son poids de carbonate de chaux.

    Plâtre cru, pierre à plâtre propre a cuire.

  • 2Plâtre cuit, ou, simplement, plâtre, pierre à plâtre cuite au fourneau et réduite en poudre, qu'on emploie pour bâtir, mouler, etc. La bonne cuisson du plâtre se connaît en le mouillant. Le village au-dessus forme un amphithéâtre ; L'habitant ne connaît ni la chaux ni le plâtre, Boileau, Épître VI. Le sulfate de chaux… cuit ou calciné sous le nom de plâtre pur ou plâtre fin, on en coule des statues, des vases dans des moules, Fourcroy, Conn. chim. t. III, p. 39, dans POUGENS. Dans la pratique [pour la clarification des vins], le plâtre est ajouté à la vendange en saupoudrant le raisin au moment du foulage, Chancel, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LX, p. 409.

    Plâtre au panier, plâtre qui a été passé au travers d'un tamis.

    Plâtre au sas, celui qui, étant passé au sas ou au tamis, sert à faire les enduits.

    Plâtre blanc, celui dont on a ôté le charbon.

    Plâtre gris, celui à l'égard duquel on n'a pas pris ce soin.

    Plâtre vert, celui qui n'a pas été assez cuit.

    Plâtre serré, celui où il y a peu d'eau.

    Plâtre noyé, plâtre gâché avec beaucoup d'eau.

    Plâtre éventé, plâtre qui a perdu de sa qualité par l'air, le soleil ou l'humidité.

    Battre le plâtre, réduire le plâtre en poudre.

    Battre comme plâtre, battre excessivement. C'est un esprit acariâtre, Homme à vous battre comme plâtre, Scarron, Virg. IV.

    Plâtre-ciment, variété de carbonate de chaux compacte, mêlé avec beaucoup d'argile et d'oxyde de fer.

  • 3Au plur. et absolument. Les plâtres, tout le plâtre employé dans une construction. Je sais bien que, la maison étant bâtie depuis plus de dix-huit mois, les plâtres doivent être secs, Genlis, Ad. et Théod. t. III, p. 172, dans POUGENS.

    Particulièrement. Les plâtres, légers ouvrages en plâtre, tels que corniches, ravalements, scellements, etc.

    Essuyer les plâtres, se dit de celui qui se loge dans une maison récemment construite et qui en essuie l'humidité.

    Fig. Essuyer les plâtres, supporter des désagréments inévitables dans une fonction nouvelle.

  • 4Tout ouvrage moulé en plâtre.

    Les plâtres de la frise, les ornements en plâtre de la frise.

  • 5Nom qu'on donne à une figure tirée en plâtre. Il a acheté des plâtres fort curieux.

    Le premier plâtre d'une statue, celui qui est sorti le premier du moule.

    Un plâtre antique, une figure, un bas-relief en plâtre, moulé sur un modèle antique.

    Le plâtre d'une statue, d'un buste, le modèle de plâtre de cette statue, de ce buste.

    Le plâtre d'une personne, le masque de plâtre avec lequel on a pris l'empreinte de son visage, ou son buste, son médaillon en plâtre. Je n'ai pas le portrait d'un tel, mais j'ai son plâtre.

    Tirer un plâtre sur quelqu'un, prendre la figure de son visage avec du plâtre préparé pour cet effet.

  • 6Blanc de fard. Et mettant la céruse et le plâtre en usage, Boileau, Épître IX.

    Fig. Un homme de cette sorte est un savant artisan de calomnies, il ne manque jamais de plâtre ni de couleurs, Guez de Balzac, De la cour, 5e disc. Ses bons mots ont besoin de farine et de plâtre, Boileau, Épître IX.

  • 7 Fig. De plâtre, qui n'a que l'apparence, qui n'a rien de réel ni d'effectif. Les Anglais traitent le roi d'Espagne comme un roi de plâtre ; ils croient pouvoir lui imposer toutes sortes de lois, Saint-Simon, 495, 221. …bravant tous ces dieux de métal ou de plâtre, Voltaire, Henr. VI. N'est-on pas las de tous ces dieux de plâtre ? Vers l'avenir tournons enfin les yeux, Béranger, Comète.

HISTORIQUE

XIIIe s. Se uns plastriers envoioit plastre pour metre en oevre chies [chez] aucun hom, li maçon… doit prendre garde… que la mesure del plastre soit bonne et loiax, Liv. des mét. 109. Del puis qui ert volté [voûté] de plastre, Ren. 15826.

XIVe s. Item un plastre de maison, autrement dit masure… ouquel plastre ou masure…, Du Cange, plastrum. Comme ils eussent mis en vente et exposé vendables deux plaistres de maisons arses, Du Cange, ib.

XVe s. Parmy le col soye pendu, S'il n'est blanc comme un sac de plastre, Pathelin.

XVIe s. On lui avoit mis son lit au long du feu, sur le plastre du foyer, pour estre plus chaudement, Despériers, Cont. I. Sa femme le bat comme plastre, et le pauvre sot ne s'ose defendre, Rabelais, II, 31.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « plâtre »

Dérivé par aphérèse de emplâtre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. faire plâtre de quelqu'un, le turlupiner ; prov. plastre ; du bas-lat. plastrum et emplastrum ou amplastrum, emplacement, puis sol, pavé, puis plâtre. Plastrum est une aphérèse de emplastrum (voy. EMPLÂTRE), qui, du sens d'emplâtre, de chose plate, a passé à celui de sol, de pavé. Les mots celtiques : kimry, plastyr ; gaél. plasdair ; basbret. plastr, viennent du roman. L'allemand Pflaster a l'apocope et signifie emplâtre et aussi pavé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « plâtre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plâtre platr

Citations contenant le mot « plâtre »

  • L'amour d'une vierge est aussi assommant qu'un appartement neuf. Il semble qu'on essuie les plâtres. Il est vrai qu'on n'a pas à redouter les germes maladifs, pestilentiels, d'un autre locataire. De Jules Renard / Journal
  • La vie n’est qu’un tissu d’à-peu-près, de décisions hâtives, de situations instables sur lesquelles on bâtit pourtant un mur en plâtre qu’un coup de poing peut traverser. De Olivier Bleys / Concerto pour la main morte
  • L'amour-propre n'est, les trois quarts du temps, que de la dignité en plâtre. De Henri Murger
  • Nos pères avaient un Paris de pierre, nos fils auront un Paris de plâtre. De Victor Hugo / Notre-Dame de Paris
  • Le théâtre, c'est du carton et c'est du plâtre... Mais c'est tout de même la vie... Comprenez-vous çà ? De Georges Courteline
  • Une usine de l’entreprise Building Material Group (BMP) va voir le jour dans l’enceinte du Grand port maritime de Marseille-Fos. Ce dernier et BMP, dont l’activité réside dans la fabrication de plaques de plâtre, ont signé un bail pour un terrain de six hectares au Caban à Fos-sur-Mer. 70 emplois directs seront ainsi créés, promet le port de Marseille-Fos dans un communiqué d’annonce. L’industriel investira dans ce projet 60 millions d’euros et les travaux devraient aboutir d’ici à fin 2022. « Valoriser le foncier du Port est bien un enjeu majeur pour l’ensemble du territoire », a rappelé Hervé Martel, président du directoire du port. Marsactu, Une usine de fabrication de plâtre débarque dans le port de Marseille-Fos | Marsactu
  • • Passez en revue et analysez la taille du marché mondial Bandagas en plâtre en fonction de sa valeur et de son volume auprès des utilisateurs finaux, des types de produits, de l’entreprise, des principales régions, des informations de répartition de 2015 à 2020 et des prévisions jusqu’en 2026. gabonflash, Bandagas en plâtre Marché 2020 | Analyse d'impact, perspectives et opportunités de croissance de Covid-19 - gabonflash
  • Le rapport de recherche sur l’industrie mondiale du marché Les plaques de plâtre thermique 2020 est une enquête approfondie sur l’état authentique et le flux et le reflux du marché / des entreprises pour l’industrie mondiale du Les plaques de plâtre thermique. De même, le rapport de recherche classe le marché mondial du Les plaques de plâtre thermique par segment par joueur, type, application, canal de Marchéing et région. Ce rapport évalue en outre les grossistes du marché mondial Les plaques de plâtre thermique, les canaux de négociation, les défis, les ouvertures, les moteurs, les exemples futurs, le taux d’amélioration, la part de marché, la scène de conflit et le statut. Topographiquement, ce rapport donne l’importation, la charge, l’utilisation claire et la formation de Les plaques de plâtre thermique en Asie du Sud-Est, au Japon, en Chine, en Europe, en Amérique du Nord et en Inde. , Marché Les plaques de plâtre thermique 2020 Impact mondial du COVID-19 sur l’industrie, la part, la marge brute, la tendance, la demande future, l’analyse par le principal acteur et les prévisions jusqu’en 2025 – Énergies Renouvelables Afrique
  • Dans sa description des gîtes de minerai, des forges et des salines en Lorraine méridionale, le Baron Philippe-Frédéric de Dietrich explique en 1788 : « il y a des carrières considérables de gypse de qualité en Lorraine, exploitées dans une montagne située entre Charmes et Chaumont-sur-Moselle mais aussi à Lunéville où on broie cette pierre dans un moulin à eau, fort bien construit ». Il est décrit par Jean-Étienne Guettard en 1767. Cette industrie s’est développée à Lunéville où la qualité du plâtre a permis la réalisation des nombreuses gypseries du château, de l’église Saint-Jacques et autres édifices. En 1770, Nicolas Curien, ancien garde du corps du roi de Pologne, fermier du moulin à plâtre, fait partie des créanciers de la faïencerie Chambrette. Le plâtre était en effet la matière première de fabrication des moules pour la fabrication des faïences. , Société | Un moulin à plâtre fort bien construit
  • Le rapport d’étude de marché mondial Mortier de plâtre couvre les informations statistiques du marché, la vue d’ensemble géographique, les défis du marché auxquels sont confrontés les nouveaux entrants, les facteurs de risque, la consommation d’import / export. Les tendances du marché Mortier de plâtre, la part, les revenus des principaux acteurs clés, le taux de croissance, les stratégies et politiques d’expansion du marché, etc. , Part de marché mondiale Mortier de plâtre Analyse, taille, opportunités de croissance, tendances et prévisions de l’industrie 2020 jusqu’en 2025 – The Fordactu
  • Pour Jean-Michel Courty, professeur de physique à la Sorbonne et chercheur au laboratoire Kastler Brossel, il n'est donc pas pertinent de comparer la poussière de plâtre et le virus, comme le fait cette publication. Factuel, Non, ce visuel ne prouve pas l'inefficacité du masque chirurgical contre le Covid-19 | Factuel
  • Le rapport d’étude de marché sur le marché mondial du Ciseaux de plâtre couvre le marché mondial et régional avec une analyse approfondie des perspectives de croissance globales du marché. En outre, cela donne le paysage concurrentiel complet du marché mondial. Le rapport offre en outre un aperçu du tableau de bord des principales entreprises englobant leurs stratégies marketing réussies, leur contribution au marché, les développements récents dans les contextes historiques et actuels. , Le marché Ciseaux de plâtre fournit un aperçu approfondi des prévisions de ventes et de tendances jusqu’en 2026 – The Fordactu

Images d'illustration du mot « plâtre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « plâtre »

Langue Traduction
Anglais plaster
Espagnol yeso
Italien gesso
Allemand gips
Chinois 石膏
Arabe جص
Portugais gesso
Russe штукатурка
Japonais 石膏
Basque igeltsuzko
Corse gesso
Source : Google Translate API

Synonymes de « plâtre »

Source : synonymes de plâtre sur lebonsynonyme.fr

Plâtre

Retour au sommaire ➦

Partager