La langue française

Plantier

Sommaire

  • Définitions du mot plantier
  • Étymologie de « plantier »
  • Phonétique de « plantier »
  • Citations contenant le mot « plantier »
  • Images d'illustration du mot « plantier »
  • Traductions du mot « plantier »
  • Synonymes de « plantier »

Définitions du mot plantier

Trésor de la Langue Française informatisé

PLANTIER, subst. masc.

A. − VITIC. [Dans le Sud-Ouest de la France] Jeune plant de vigne. [La méthode dite «greffage sur place»] permet d'obtenir un départ plus rapide et une plus grande vigueur des plantiers, ce qui est une assurance pour les destinées ultérieures de la vigne (Levadoux, Vigne, 1961, p.63).
B. − ,,Parcelle consacrée aux jeunes plants de vigne, d'arbres fruitiers ou de légumes`` (Fén. 1970).
Prononc.: [plɑ ̃tje]. Étymol. et Hist. 1526 «clos de vigne» (Vente, Arch. Gironde, E., not., Berthet, 31, 1 ds Gdf.); 1566 «plant de vigne» (Du Pinet, Trad. Pline, XVI, 27, ibid.), attest. isolées; 1835 «nouveau ou jeune plant de vigne» (Pomier, Loc. vicieuses Hte-Loire, p.99). Terme région. du Sud de la France att. par l'a. prov. plantier (Rayn., Levy Prov.) et dès le xies. par le lat. médiév. du domaine prov. plantarium (Z. rom. Philol. t.69, p.196, cf. aussi Du Cange, s.v. plantarium et planterium). Bbg. Camps (Ch.). Qq. aspects du fr. parlé dans la basse vallée de l'Hérault. In: Colloque sur le Fr. parlé dans les Villages de Vignerons. 1976. 18-20 nov. Dijon. Paris, 1977, p.204. _Horiot (B.), Vurpas (A.-M.). Rech. sur le fr. région. de la vigne en Beaujolais. Ibid., p.132. _Rostaing (Ch.). Topon. de Provence relatifs à la mise en valeur du sol. R. intern. Onom. 1972, t.24, no2, p.120. _Salmon (G.). Que reste-t-il du lex. région. de la vigne recueilli jadis en Lyonnais par Puitspelu? In: Colloque sur le Fr. parlé... (voir Camps). Paris, 1977, p.168.

Trésor de la Langue Française informatisé

PLANTIER, subst. masc.

A. − VITIC. [Dans le Sud-Ouest de la France] Jeune plant de vigne. [La méthode dite «greffage sur place»] permet d'obtenir un départ plus rapide et une plus grande vigueur des plantiers, ce qui est une assurance pour les destinées ultérieures de la vigne (Levadoux, Vigne, 1961, p.63).
B. − ,,Parcelle consacrée aux jeunes plants de vigne, d'arbres fruitiers ou de légumes`` (Fén. 1970).
Prononc.: [plɑ ̃tje]. Étymol. et Hist. 1526 «clos de vigne» (Vente, Arch. Gironde, E., not., Berthet, 31, 1 ds Gdf.); 1566 «plant de vigne» (Du Pinet, Trad. Pline, XVI, 27, ibid.), attest. isolées; 1835 «nouveau ou jeune plant de vigne» (Pomier, Loc. vicieuses Hte-Loire, p.99). Terme région. du Sud de la France att. par l'a. prov. plantier (Rayn., Levy Prov.) et dès le xies. par le lat. médiév. du domaine prov. plantarium (Z. rom. Philol. t.69, p.196, cf. aussi Du Cange, s.v. plantarium et planterium). Bbg. Camps (Ch.). Qq. aspects du fr. parlé dans la basse vallée de l'Hérault. In: Colloque sur le Fr. parlé dans les Villages de Vignerons. 1976. 18-20 nov. Dijon. Paris, 1977, p.204. _Horiot (B.), Vurpas (A.-M.). Rech. sur le fr. région. de la vigne en Beaujolais. Ibid., p.132. _Rostaing (Ch.). Topon. de Provence relatifs à la mise en valeur du sol. R. intern. Onom. 1972, t.24, no2, p.120. _Salmon (G.). Que reste-t-il du lex. région. de la vigne recueilli jadis en Lyonnais par Puitspelu? In: Colloque sur le Fr. parlé... (voir Camps). Paris, 1977, p.168.

Wiktionnaire

Nom commun

plantier \Prononciation ?\ masculin

  1. (Aquitaine) Plant de vigne.
    • C'est le moment de songer aux gelées tardives, et d'accumuler, sur les sentiers des plantiers exposés au terrible fléau, toutes les matières propres à produire, à un moment donné, des nuages artificiels.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PLANTIER (plan-tié) s. m.
  • Nom, dans le Bordelais, des plants de vigne. C'est le moment de songer aux gelées tardives, et d'accumuler, sur les sentiers des plantiers exposés au terrible fléau, toutes les matières propres à produire, à un moment donné, des nuages artificiels, le Médocain, dans Journ. offic. 12 avril 1876, p. 2653, 1re col. Cette jaunisse n'a rien de commun avec celle que provoque le phylloxéra ; elle est évidemment analogue à celle qui se produit dès le printemps sur beaucoup de nos plantiers et même sur les plants adultes dans certains coins des vignobles, J. E. Planchon, Journ. offic. 1er sept. 1874, p. 6318, 1re col.

    Se dit, en Auvergne, des nouvelles plantations de vignes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « plantier »

(Siècle à préciser) Dérivé de plant avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « plantier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plantier plɑ̃tie

Citations contenant le mot « plantier »

  • Les origines de ce jeu sont très anciennes et méconnues. On raconte qu’Henri IV s’y adonnait mais le jeu est certainement plus ancien. Il a connu un pic dans les années 50 – 60, à cette période les "plantiers", c’est le nom du terrain, se trouvaient adossés à la plupart des cafés dans les villages. C’était à cette époque un sport dominical, que l’on pratiquait après la messe. nrpyrenees.fr, Entre tradition et compétition à Orincles - nrpyrenees.fr

Images d'illustration du mot « plantier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « plantier »

Langue Traduction
Anglais planter
Espagnol plantador
Italien piantatore
Allemand pflanzer
Chinois 播种机
Arabe زارع
Portugais plantador
Russe плантатор
Japonais プランター
Basque planter
Corse piantagione
Source : Google Translate API

Synonymes de « plantier »

Source : synonymes de plantier sur lebonsynonyme.fr
Partager