La langue française

Pittoresque

Sommaire

  • Définitions du mot pittoresque
  • Étymologie de « pittoresque »
  • Phonétique de « pittoresque »
  • Citations contenant le mot « pittoresque »
  • Images d'illustration du mot « pittoresque »
  • Traductions du mot « pittoresque »
  • Synonymes de « pittoresque »
  • Antonymes de « pittoresque »

Définitions du mot « pittoresque »

Trésor de la Langue Française informatisé

PITTORESQUE, adj.

A. − Vieilli
1. Qui appartient, qui est relatif à la peinture. Synon. pictural.Art, composition pittoresque. La technique pittoresque n'est pas un langage arbitraire, soumis au caprice individuel, que chacun puisse remettre en question (Séailles, E. Carrière,1911, p.31).[Le cubisme] est défunt en tant que formule pittoresque, il est très vivant en tant que formule décorative (Gillet, Art fr.,1938, p.183):
1. [À propos du premier tableau de Gros en 1788] Une destinée de peintre semble y prendre un joyeux essor; une composition pittoresque, expressive et vivante, un bouquet de couleurs claires et chantantes montrent quels dons révélait cet enfant... A. Michel, Peint. fr. XIXes.,1928, p.41.
2. Spécialement
a) IMPR. Papier de format 57 x 78 cm, légèrement supérieur au grand jésus. Jésus pittoresque (E. Leclerc, Nouv. manuel typogr.,1932, p.286).
b) LIBR., vx. [En parlant de publication, dans le titre d'anc. revues] Dont les pages sont ornées de gravures, surtout de gravures imprimées dans le texte. Synon. mod. illustré.Magasin pittoresque; édition pittoresque. (Dict.xixeet xxes.).
3. Qui fournit, qui contient des renseignements utiles aux peintres et aux amateurs d'art. Guide pittoresque. Voyage pittoresque en Italie (Ac. Compl.1842).
B. − Qui produit un grand effet en peinture, dans un tableau par le contraste, la richesse des coloris. Beauté pittoresque. On sent, plus ou moins nettement, la monotonie d'un paysage où la lumière est également répartie; les effets vraiment pittoresques, c'est-à-dire dignes du pinceau, ne se rencontrent guère à midi, l'heure moyenne, mais vers le soir (Griveau, Élém. beau,1892, p.84):
2. Il faut avoir attention à ne pas trancher tout à coup les différents effets contenus dans les espaces et à les amener au contraire par degrés; c'est de là que dépend l'effet pittoresque de ce tableau. D'Allemagne, Hist. jouets,1902, p.279.
C. −
1. Qui est digne d'être peint, de fournir un sujet à un peintre, à un graveur; p.ext., qui plaît, qui charme ou qui frappe par sa beauté, sa couleur, son originalité. Anton. banal, insipide, plat.Campagne, château, manoir, panorama, paysage, quartier, région, route, rue, site pittoresque; ruines pittoresques. Rien n'est plus pittoresque et plus saisissant pour l'oeil que l'intérieur de Saint-Marc, avec ses voûtes d'or, ses dallages de marbres variés, ses splendides mosaïques (Ménard, Hist. Beaux-Arts,1882, p.35).L'ère néolithique venue, surgirent les pittoresques villages lacustres, avec leurs habitations sur pilotis reliées par des séries de passerelles (P. Rousseau, Hist. transp.,1961, p.11).
2. Qui a un aspect original, un caractère coloré, exotique bien marqué. L'immuable Islam charme Delacroix par son exotisme pittoresque (Réau, Art romant.,1930, p.59).Un monde pittoresque, grouillant et bariolé, où les saints coudoyaient la canaille (Gilson, Espr. philos. médiév.,1931, p.104):
3. La pauvreté du Midi n'a rien qui attriste, elle se présente à vous pittoresque, colorée, rieuse, insouciante, chauffant ses poux à l'air chaud et dormant sous la treille; mais celle du nord (...) semble toujours humide de pleurs, engourdie, dolente et méchante comme une bête malade. Flaub., Champs et grèves,1848, p.286.
[À propos d'une pers., de ses qualités propres] Synon. original, surprenant.Homme, personnage, personnalité pittoresque. Les Turcs, si pittoresques autrefois avec leurs longues robes aux vives couleurs (Dumas père, Monte-Cristo,t.1, 1846, p.520).Une magnifique pléiade de savants, hommes admirables de courage et de ténacité, hommes d'épopée, quelquefois sublimes, ou véritables génies, souvent singuliers ou pittoresques (Hist. gén. sc.,t.3, vol. 1, 1961, p.437):
4. ... ses grotesques parvenus tchèques et son pittoresque colonel russe, semblent n'avoir été créés que pour permettre à l'auteur de montrer les prodigieuses ressources de son imagination verbale. Arts et litt.,t.2, 1936, p.50-6.
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Le pittoresque des corridas, d'une expression, d'un mot, d'un propos. Le pittoresque d'un personnage (Ac.1935).Noirmoutiers, pour le pittoresque, ne laisse rien à désirer. Des bois, des falaises, la mer (Mérimée, Abbé Aubain,1847, p.153).C'est pour avoir négligé le pittoresque de la phrase que Stendhal (...) est traité par M. Edmond de Goncourt (...) de «pauvre styliste» (Bourget, Nouv. Essais psychol.,1885, p.192).
3. Qui étonne, surprend par son caractère insolite et étrange; qui ne manque pas de saveur ni de piquant. Krouchtchev révèle des faits assez pittoresques sur la cruauté de Staline, idole aujourd'hui piétinée par ses adorateurs d'hier (...). Il suffisait qu'on le regardât de travers pour être exécuté le lendemain (Green, Journal,1956, p.178).Les joies pittoresques de l'atterrissage en campagne, sur lesquelles les vélivoles sont intarissables (Jeux et sports,1967, p.1621).
D. − Qui dépeint particulièrement bien; qui a de la couleur, du relief, du mouvement, une originalité qui captive l'attention. Beethoven, doué d'un génie gigantesque, d'une verve brûlante, d'une imagination pittoresque, dédaigne ces vaines difficultés [de la symphonie] (Prod'homme, Symph. Beethoven,1921, p.121).
LITT. Description, expression, langage, propos, récit, style pittoresque. Son nom [de Chamfort] restera attaché à quantité de mots concis, aigus, vibrants et pittoresques, qui piquent l'attention et qui se fixent bon gré mal gré dans le souvenir (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t.4, 1851, p.565).Le village chante avec le parler de tous les jours, avec ses locutions pittoresques, ses mots savoureux (Menon, Lecotté, Vill. Fr.,2, 1954, p.105):
5. ... une infinité de notes historiques, captivantes, pertinentes, pittoresques, pétillantes (...) qui font mon admiration et ma joie par tout ce que ces vieux bouts de papiers recèlent de vie condensée... Cendrars, Bourlinguer,1948, p.18.
MUS. Suite pittoresque; sonorités pittoresques. Tout désormais [après Mozart] nous semblera incohérent, forcé, grossier, de Beethoven à Wagner, dans la musique pittoresque (Ghéon, Prom. Mozart, 1932, p.165).La musique extrêmement savante, pittoresque, est d'une variété et d'une couleur merveilleuses (Dumesnil, Hist. théâtre lyr.,1953, p.178).
Empl. subst., PEINT. Caractère de ce qui est pittoresque. Israël Silvestre (...) est un véritable spécialiste des images de villes (...). Par son goût du pittoresque, il se rapproche de Callot et de Bosse. Il eut surtout un sens très vif de la beauté urbaine, comme le prouvent ses vues de Paris, Lyon, Grenoble, Venise (P. Lavedan, Urban.,1926, p.134).Comme dans les meilleures oeuvres d'art, le pittoresque y a été sacrifié au pictural (Arts et litt.,t.1, 1935, p.84-10).
[À propos d'un type de peintre] Les pittoresques. [L'école hollandaise] vous y trouverez (...) dans chaque catégorie, presque autant de sous-genres que de tempéraments, depuis les pittoresques jusqu'aux idéologues, depuis les copistes jusqu'aux arrangeurs (Fromentin, Maîtres autrefois,1876, p.167).
Prononc. et Orth.: [pitɔ ʀ εsk]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist.1. 1658 à la pittoresque «à la manière des peintres» (Scarron, A Monsieur Mignart ds Poés. diverses, éd. M. Cauchie, t.2, p.330); 1708 «qui concerne la peinture» (R. de Piles, Cours de peinture, p.118 ds Fonds Barbier); 2. 1719 «qui est particulièrement expressif, original (d'une oeuvre d'art)» (J.-B. Du Bos, Réflexions crit. sur la poés. et sur la peint., t.1, p.254: J'appelle composition Pittoresque, l'arrangement des objets qui doivent entrer dans un tableau par rapport à l'effet general de ce tableau. Une bonne composition pittoresque est celle dont le coup d'oeil fait un grand effet suivant l'intention du peintre et le but qu'il s'est proposé); 1721 subst. (A.Coypel, Conférences ds H. Jouin, Conf. de l'Ac. Roy. de peint. et de sculpt., p.242 ds Brunot t.6, p.760: le pittoresque n'est autre chose qu'un choix piquant et singulier des effets de la Nature assaisonné de l'esprit et du goût et soutenu par la raison); 3. 1738 «qui est digne d'être peint» (Marquis d'Argens, Lettres juives, t.6, p.71: drapperies pittoresques); 4. 1749 «qui plaît, qui retient l'attention par son caractère original» ([A. N. Dezallier d'Argenville fils], Voyage pittoresque des environs de Paris [titre] ds Fonds Barbier); 5. 1833 Le Magasin pittoresque [titre], rec. habdomadaire illustré ayant existé de janv. 1833 à juill. 1938. Empr. à l'ital. pittoresco, att. au sens 2 dep. le xviies. (Redi, D. Bartoli ds Tomm.-Bell.; aussi alla pittoresca «à la manière des peintres» au xvies., Vasari, ibid.), dér. de pittore «peintre», du lat. pictor, -oris «id.» (cf. peintre). Fréq. abs. littér.: 1135. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1988, b) 1682; xxes.: a) 1251, b) 1476.
DÉR.
Pittoresquement, adv.D'une manière pittoresque. a) [Corresp. à supra B] Moissonneurs pliés en deux, et moissonneuses (...) et gerbes (...) et charrettes (...) toute cette activité se groupe pittoresquement dans l'embrasement doré (Goncourt, Ét. art,1893, p.100).b) [Corresp. à supra C] C'était jour de marché, et la place était couverte d'ânes, de mulets pittoresquement harnachés, et de paysans à mines singulières et farouches (Gautier, Tra los montes,1843, p.25). [pitɔ ʀ εskəmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. 1reattest. 1732 (Mercure de France, déc., 1, 2706 ds DG); de pittoresque, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 47.
BBG.Darm. 1877, p.207. - Duch. Beauté. 1960, p.177, 178. _Gohin 1903, p.368. _Grundt (L.-O.). Ét. sur l'adj. invarié en fr. Bergen-Oslo-Tromsø, 1972, p.225. _Hope 1971, p.364. _Quem. DDL t.17 (s.v. pittoresquement).

Wiktionnaire

Adjectif

pittoresque \pi.tɔ.ʁɛsk\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Qui concerne la peinture, qui appartient à la peinture. — Note : On dit plus volontiers aujourd'hui pictural.
    • Je finis, sur la fin de cet hiver, le catalogue pittoresque des tableaux de M. de Sommariva, que j'écrivis de ma main et de ma belle écriture, et que j'ornai de culs-de-lampe et de vignettes; […]. — (Félicité de Genlis, Mémoires inédits de madame la comtesse de Genlis, Paris & Londres : Colburn, 1825, vol.7, p.181)
    • Par ailleurs, même si l'art pittoresque privilégie les courbes irrégulières, les lignes brisées proches de la désintégration, il demeure fondamentalement un travail de composition, une mise en tableau. — (Marie-Odile Salati, New-York, le désespoir du peintre dans The American Scene, dans la revue Angliphonia/Caliba : n° 25/2009 : The Art of the City/L'Art de la Ville, sous la direction de Philippe Birgy, Presses Universitaires du Mirail, 2010, page 421)
  2. (Vieilli) Qui est illustré par des gravures. — Note : Dans ce sens, il entrait dans la composition des titres de nombreuses revues illustrées du XIXe siècle.
    • Ce qui donnera un charme particulier à la relation , c’est l’atlas pittoresque, dans lequel on a réuni les paysages , les portraits , les représentations de costumes, les objets relatifs aux arts et aux usages des sauvages, […]. Ces dessins vifs et spirituels, […] , portent ce caractère de vérité qu’en désire surtout dans l’atlas pittoresque d’un voyage lointain. — (Voyage autour du monde, etc. par M. Louis de Freycinet, capitaine de vaisseau , etc. - Partie historique; 3 vol. in-4, accompagnés d’un atlas de cent dix planches, dont quarante coloriées, en présentation dans Annales des voyages, de la géographie, de l'histoire et de l'archéologie, publiés par MM. Eyriès, De Larénaudière & Malte-Brun, 2e série, tome 1, Paris Gide fils, 1826, p.279)
  3. Qui mérite d'être peint, qui est propre à faire de l’effet dans un tableau.
    • Les rives de la Moselle sont vraiment pittoresques et réjouissantes au possible ; pour les artistes elles offrent un caractère tout particulier. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895)
    • Tant bien que mal, on finit par se caser... et pendant qu'il mousine (pleuvote) légèrement... le pittoresque cortège s'ébranle. Hue ! dia ! — (Émile Badel, Dix ans du Souvenir français en Lorraine, Nancy : chez A. Crépin-Leblond, 1907, p. 84)
    • La généralité des Américains s’imaginaient la guerre d’après les campagnes limitées, avantageuses et pittoresques, qui avaient eu lieu autrefois. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 211 de l’éd. de 1921)
  4. Original, qui a du caractère, en particulier d'un point de vue visuel, puis, plus largement : étonnant, expressif, propre à faire de l'effet, surtout dans le domaine visuel.
    • Ils tiennent à honneur, comme presque tous les bourgeois des villes d’Espagne, de montrer qu’ils ne sont pas pittoresques le moins du monde et de faire preuve de civilisation au moyen de pantalons à sous-pieds. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Toutes ces vieilles coutumes ajoutent une note pittoresque à la vie de Santa-Cruz; mais elles finiront probablement bientôt par disparaître, emportées par le modernisme niveleur. — (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, vol. 16, page 1039)
    • À l’encontre des autres routes d’Europe, celles du Royaume Uni n’avaient jamais été soumises à aucun essai organisé de redressement et d’aplanissement, et c’est à cela sans doute qu’il faut attribuer leur caractère pittoresque. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 47 de l’éd. de 1921)
    • — Pourquoi ne viendriez-vous pas à Guermantes, ma belle-mère serait folle de joie. Cela passe pour très laid, mais je vous dirai que ce pays ne me déplaît pas, j’ai horreur des pays « pittoresques ». — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 199)
    • À Panama tout est pittoresque et imprévu et les traditions espagnoles ont survécu malgré le contact américain. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Est pittoresque tout ce qui est accidenté, […]. — (Roland Barthes, Mythologies)

Nom commun

pittoresque \pi.tɔ.ʁɛsk\ masculin

  1. (Par substantivation de l'adjectif) (Au singulier) La nature de ce qui est pittoresque.
    • Dans le lointain, l’aspect de cette vaste bâtisse avec ses singulières dépendances n’est pas moins intéressant pour les amateurs de pittoresque que ne l’est l’intérieur même du château pour l’ardent antiquaire, …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Cette éminence, […] qui certes contient des trésors de pittoresque avec ses villes, ses gorges, ses vallons, ses prairies, acquit une immense valeur à Ingouville depuis 1816, époque à laquelle commença la prospérité du Havre. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • L'artiste, le poète et le touriste se réjouissent ici d'un pittoresque qui fait le désespoir de l'agriculteur. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PITTORESQUE. adj. des deux genres
. Qui concerne la peinture, qui appartient à la peinture. Le génie pittoresque. Les règles de la composition pittoresque. Il s'est dit, en termes de Librairie, de Certaines publications ornées de gravures. L'Univers pittoresque. Le Magasin pittoresque. Il signifie aussi Qui est à peindre, qui est propre à faire de l'effet dans un tableau, qui a du caractère. Un site pittoresque. Il se dit, par extension, en Littérature, de Ce qui peint au moyen de mots. Style pittoresque. Description, récit pittoresque. Substantivement, Le pittoresque d'un personnage. Son style a du pittoresque, beaucoup de pittoresque. Ce récit manque de pittoresque.

Littré (1872-1877)

PITTORESQUE (pi-tto-rè-sk') adj.
  • 1Qui concerne la peinture. La composition pittoresque a ses règles.
  • 2Il se dit de tout ce qui se prête à faire une peinture bien caractérisée, et qui frappe et charme tout à la fois les yeux et l'esprit. Virgile est plein de ces expressions pittoresques dont il enrichit la belle langue latine, Voltaire, Dict. phil. Imagination. Les effets pittoresques et le bon goût du dessin, Rousseau, Ém. II. Dans les contrées pittoresques, on croit reconnaître l'empreinte du génie créateur, Staël, Corinne, XIX, 5. Les deux tours hautaines de l'église gothique font un effet pittoresque sur l'azur du ciel, Chateaubriand, Génie, III, I, 8.

    On dit d'une physionomie, d'un vêtement, d'un site, qu'ils sont pittoresques, lorsque leur beauté ou leur caractère bien prononcés les rendent dignes ou du moins susceptibles d'être représentés en peinture.

  • 3Plus particulièrement se dit, depuis un demi-siècle, de ce qui résulte, en peinture, de l'opposition des lignes et du contraste brusque de la lumière et des ombres.

    Il se dit dans un sens analogue des œuvres littéraires. Style pittoresque.

  • 4 Terme de librairie. Se dit de certaines publications ornées de gravures, et surtout de gravures sur bois imprimées dans le texte. Le Magasin pittoresque. La France pittoresque. Édition pittoresque.
  • 5 S. m. Tout ce qui contribue à faire une peinture bien caractérisée. Le pittoresque d'un site.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pittoresque »

De l’italien pittoresco, du mot pittore (« peintre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. pittoresco, de pittore, peintre, du lat. pictorem, de pingere, peindre (voy. PEINDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pittoresque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pittoresque pitɔrɛsk

Citations contenant le mot « pittoresque »

  • Le pittoresque de l'avenir est composé de mots anticipés. Pierre Dumarchais, dit Pierre Mac Orlan, Le Mémorial du petit jour, Gallimard
  • Quand les riches se droguent c’est pittoresque. Quand les pauvres se droguent c’est un fléau social. De Paul Schrader
  • Toute vérité est bonne à dire, à condition d'avoir du pittoresque, de la verdeur, de l'originalité. De Jacques Ferron / La Confiture de coings et autres textes
  • Azilal – La province d’Azilal est devenue, récemment, le lieu préféré des amateurs des sports liés à la montagne et à la nature, notamment le canyonisme ou les sports nautiques en eaux douces, un lieu particulièrement tentant vu ses caractéristiques pittoresques à même de drainer de plus en plus d’amateurs de la randonnée pédestre, de l’escalade ou encore des sports nautiques. MAP Express, Azilal, un lieu pittoresque pour les amateurs des sports nautiques | MAP Express MAP Express
  • Depuis plus de trente ans, ce petit marché pittoresque fait le bonheur des badauds, estivants et artisans qui s’y retrouvent. Les uns pour admirer, acheter, les autres pour en vivre. Et dire qu’il pourrait s’arrêter... lindependant.fr, Le petit marché pittoresque d’été de Castelnou en péril - lindependant.fr
  • Le site pittoresque de Rodelle est bien connu pour son éperon rocheux où naguère un édifice féodal trônait sur cette barrière naturelle défensive. Bien que le château n’existe plus depuis longtemps, il n’en reste pas moins de nombreux vestiges, et le promeneur peut ainsi faire le tour de cet éperon rocheux et admirer les panoramas de la vallée. Dans le cadre de sa compétence concernant l’Espace Naturel Sensible de Rodelle, la Communauté de communes Comtal Lot et Truyère a entrepris d’importants travaux de restauration des murs de soutènement du chemin du tour du rocher de Rodelle, notamment sur la partie dite du chemin des jardins. ladepeche.fr, Rodelle. Rénovation des murs du site du rocher - ladepeche.fr
  • « En compagnie imaginaire » présente Visite contre visite, une visite guidée pittoresque et burlesque par un guide de randonnée et une clowne Départ Place République Départ Place République Une visite guidée pittoresque et burlesque par un guide de randonnée et une clowne. Unidivers, « Visite contre visite » Village Vernet-les-Bains samedi 19 septembre 2020
  • Pour les amateurs de randonnées, elle réserve de nombreux sentiers, entre crêtes et forêts de pins, et quelques bijoux du patrimoine, comme l’ancien château d’Aucelon, l’ancien prieuré bénédictin de Saint-Nazaire-le-Désert ou encore le village pittoresque de La Motte-Chalancon. , Culture - Loisirs | Notre coin fraîcheur : la vallée de la Roanne, eau turquoise et paysages sauvages
  • Photo prise le 9 juillet 2020 montrant un papillon sur une fleur, dans la partie ouest de la zone pittoresque du mont Changbai, dans la province chinoise du Jilin (nord-est). (Xinhua/Lin Hong) , Chine: paysage de la partie ouest de la zone pittoresque du mont Changbai_French.news.cn
  • Avec la reprise du secteur du tourisme, le site pittoresque des dunes de Mingsha, situé dans le désert de Gobi à Dunhuang, dans la province du Gansu (nord-ouest), a enregistré un nouveau record du nombre de visiteurs cette année en recevant plus de 10000 personnes en une journée. Les autorités locales ont encouragé le développement du tourisme pour améliorer l'environnement et le niveau de vie des habitants locaux. , Floraison de fleurs en plein désert à Dunhuang

Images d'illustration du mot « pittoresque »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pittoresque »

Langue Traduction
Anglais picturesque
Espagnol pintoresco
Italien pittoresco
Allemand malerisch
Chinois 如画
Arabe الخلابة
Portugais pitoresco
Russe колоритный
Japonais 絵のような
Basque picturesque
Corse pittoresca
Source : Google Translate API

Synonymes de « pittoresque »

Source : synonymes de pittoresque sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pittoresque »

Partager