La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pipeau »

Pipeau

Variantes Singulier Pluriel
Masculin pipeau pipeaux

Définitions de « pipeau »

Trésor de la Langue Française informatisé

PIPEAU, subst. masc.

A. − MUSIQUE
1. Littér. Flûte champêtre à six trous en bois ou en roseau, symbole de la poésie pastorale. Synon. chalumeau, flageolet, flûte* de Pan, galoubet (région.), sifflet* de chevrier.Pipeau de berger, de pâtre; danser au son du pipeau, des pipeaux. La voix très douce, d'un charme aigrelet de pipeau champêtre (Zola, Argent,1891, p.156).Tu fais mal à mon coeur. Voici que mon pipeau Pleure sur le départ des célestes troupeaux (Jammes, Géorgiques,Chant 5, 1912, p.18):
. Le troisième satyre, assis sur un coupeau, De sa bouche approcha son rustique pipeau, Fit tant jouer ses doigts qu'il en sortit un son Et menu et enflé, frénétique et plaisant Moréas, Sylves,1896, p.197.
2. Flûte à bec rudimentaire en bois ou en matière plastique, munie de huit trous (d'apr. Mus. 1976). Jouer du pipeau.
B. − CHASSE
1.
a) Appeau servant à attirer les oiseaux en imitant leurs différents cris. Pipeaux de chasse. Hubert, quand il fut bien caché, commença d'appeler le canard. Il employait à cet effet deux pipeaux: l'un d'appel, l'autre de réponse. Le voilier lointain entendait; il entendait cette réponse: le canard est si bête qu'il la croyait de lui (Gide, Paludes,1895, p.135).
b) Au plur. Pièges à petits oiseaux faits de menus branchages enduits de glu. Synon. gluaux.Chasser aux pipeaux, disposer des pipeaux (Ac.1835, 1878).Elle s'affolait, comme un oiseau pris aux pipeaux (Martin du G., Thib.,Belle sais., 1923, p.1017).
2. Au fig., fam., vieilli. Artifice servant à tromper quelqu'un. Se laisser prendre aux pipeaux de qqn. J'ai évité ses pipeaux (Ac.1835-1935).Le président Wilson ou les pipeaux neufs: Mil neuf cent dix-sept: la guerre militaire se traîne. La stratégie se réduit à des bousculades formidables (J.-R. Bloch, Dest. du S.,1931, p.80).
Prononc. et Orth.: [pipo]. Homon. pipo. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1559 pipeau «flûte» (Ronsard, Chant pastoral ds OEuvres, éd. P. Laumonier, t.9, p.99, 460); 1568 pippeau «appeau» (Garnier, Porcie, éd. W. Foerster, II, vers 335, p.26); 1771 (Trév.: Pipeau. Petit bâton fendu par un des bouts [...] et qui sert à contrefaire le cri de plusieurs oiseaux, à les attirer dans un arbre dont les branches sont remplies de gluaux où ils se prennent); 1798 subst. masc. plur. (Ac.: Pipeaux. Les petites branches, ou brins de paille qu'on enduit de glu pour prendre les petits oiseaux). Dér. de pipe* A; suff. -eau*. Cf. l'a. fr. pipet «flûte» 1remoit. xiiies. (Aucassin et Nicolette, éd. M. Roques, XXI, 15) −1611, Cotgr.; pipeau est att. en m. fr. au sens de «goulot» 1537 (Compt. d'Agnes Roussel, Arch. Tournai ds Gdf.: pippeau). Fréq. abs. littér.: 58. Bbg. Brücker (F.). Die Blasinstrumente in der altfranzösischen Literatur. Giessen, 1926, p.29.

Wiktionnaire

Nom commun - français

pipeau \pi.po\ masculin

  1. (Musique) Flûte champêtre, chalumeau.
    • Danser au son du pipeau, des pipeaux.
  2. (Chasse) Petit instrument servant à contrefaire le cri de différents oiseaux, pour les appeler et pour les prendre.
  3. Petites branches ou brins de paille qu’on enduit de glu pour prendre les oiseaux.
    • Disposer des pipeaux.
  4. (Figuré) (Familier) Petits artifices par lesquels une personne rusée cherche à tromper.
    • Elle n’avait en rien conforté la thèse du rédacteur en chef, considérant leur rencontre au salon de thé comme une tentative de manipulation par un pseudo-privé en manque de clientèle et qui avançait des révélations sans la queue d’une preuve. Autant dire, intox, bidon, pipeau et couille de loup dans le jargon professionnel. — (Michel Embareck, La mort fait mal, éd. Gallimard, 2000, éd. Archipoche, 2013, chap. 9)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PIPEAU. n. m.
Flûte champêtre, chalumeau. Danser au son du pipeau, des pipeaux. Il ne s'emploie guère qu'en poésie. En termes de Chasse, il désigne un Petit Instrument servant à contrefaire le cri de différents oiseaux, pour les appeler et pour les prendre. Il se dit aussi des Petites branches ou brins de paille qu'on enduit de glu pour prendre les oiseaux. Disposer des pipeaux. Il se dit, figurément et familièrement, des Petits artifices par lesquels une personne rusée cherche à tromper. J'ai évité ses pipeaux. Il est vieux.

Littré (1872-1877)

PIPEAU (pi-pô) s. m.
  • 1Chalumeau, flûte champêtre. On dirait que Ronsard sur ses pipeaux rustiques Vient encor fredonner ses idylles gothiques, Boileau, Art p. II. Tous les pâtres vêtus de peaux Redescendent vers l'avenue ; Le son des alpestres pipeaux, Et les clochettes des troupeaux Disent que la nuit est venue, P. Lebrun, Poés. t. II, 34.
  • 2Petit chalumeau qui sert à contrefaire le cri des oiseaux, et qui est ordinairement fait d'un bâton fendu à un de ses bouts et muni d'une feuille de laurier ou d'autre plante.
  • 3 Au plur. Petites branches enduites de glu, pour prendre les oiseaux.

    Fig. et familièrement. Artifices par lesquels on cherche à tromper les autres. J'ai évité ses pipeaux.

HISTORIQUE

XVIe s. Son ventre [d'une musette] est peau de cerf, ses anches sont de coudre, Son bourdon est de buis, son pipeau de prunier, Ronsard, 746.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pipeau »

Pipe. La série des sens est : tuyau d'une musette, puis flûte champêtre, puis petit bâton fendu de manière à imiter le cri des oiseaux, et enfin petites branches enduites de glu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pipeau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pipeau pipo

Fréquence d'apparition du mot « pipeau » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « pipeau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « pipeau »

  • Les sapins qui sont là depuis des centaines de milliers d’années crèvent sur pied. Mais à part ça non non le réchauffement climatique planétaire mondial c’est du pipeau.
    CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU — Sécheresse: restrictions d'usage de l'eau dans les Vosges et une partie de la Meuse - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • Antoine Berge, 87 ans, est décédé à Fourneville, près d’Honfleur dans le Calvados le 23 octobre dernier. Il jouait du pipeau sur le célèbre générique de l'émission enfantine "Bonne nuit les petits".
    France 3 Normandie — Le joueur de pipeau de "Bonne nuit les petits" est décédé dans le Calvados
  • "C'est du pipeau": le "gilet jaune" Johnny Toulouse n'est pas convaincu par les annonces d'Edouard Philippe
    Nice-Matin — "C'est du pipeau": le "gilet jaune" Johnny Toulouse n'est pas convaincu par les annonces d'Edouard Philippe - Nice-Matin
  • Youtube est en train de devenir une sorte de cerveau universel qui nous dispense de penser par nous-mêmes. En comparaison, le type qui rechignait à apprendre l’orthographe il y a vingt ans, c'était du pipeau.
    Le360.ma — Attention à ne pas délocaliser notre cerveau! | www.le360.ma
  • la mèthode a changé au lieu de parler de Paris,le nouveau premier ministre fait le tour de France des villes où il y a des problèmes mais l'efficacité contre les dealers et les malfrats est aussi nulle qu'avant:c'est du pipeau mais avec l'accent du midi,ce n'est pas cela qui va effrayer les malfrats!!!
    ladepeche.fr — Castex, Darmanin et Dupond-Moretti à Nice pour tenter de donner un tour de vis sur la sécurité  - ladepeche.fr
  • Une belle partition de pipeau, selon Thibaud Vézirian. « La déclaration de Mohamed Ayachi Ajroudi ? La flûte enchantée. Comme je vous le dis depuis vendredi, il est bien avec M. Boudjellal. Et comme je vous le dis aussi, c'est de la parlotte avec pas grand-chose derrière. Tous les hommes d'affaires disent pareil de lui », a simplement lancé le journaliste sur Twitter. Pour rappel, c’est lui qui a révélé que Mohamed Ayachi Ajroudi n’avait pas du tout le pouvoir saoudien avec lui dans cette affaire-là. Autant dire qu’Ajroudi a tout pour devenir le futur Jack Kachkar à l’OM...
    foot01.com — Foot OM - OM : Le rachat c'est du pipeau, il persiste et signe - Foot 01
  • Je suis désolé de vous couper, mais c'est insupportable dans les médias que vous mettiez en avant cet âge pipeau
    RT en Français — «Age pipeau !» Un syndicaliste interrompt une journaliste sur la réforme des retraites (VIDEO) — RT en français
  • Qui va encore pâtir de cette réforme, les plus défavorisés. Les régimes spéciaux des policiers, députés, sénateurs et autres, on ne touche pas. Soit, puisque cette réforme est juste et c'est la meilleure qu'on puisse proposer, elle est pour tout le monde, soit c'est un grand pipeau et chaque corporation, en fonction de sa puissance impose ce qu'elle veut au gouvernement et là on se rend compte que cette réforme, personne n'en veut.
    Retraites: la réforme est "absolument indispensable", juge Bruno Le Ma
  • Pas question en revanche de baisser les bras : « Le retrait sur l’âge-pivot, c’est du pipeau, analyse Serge Rozier, reprenant un leitmotiv des opposants à la réforme. Avec la prise en compte des carrières complètes, tout le monde devra travailler jusqu’à 64 ans. »
    www.lepopulaire.fr — Malgré le retrait de l’âge-pivot, le vent du rejet reste fort à Limoges - Limoges (87000)
  • «Les propositions de Sarkozy, c'est du pipeau!», fustigeait Jean-Luc Mélenchon au micro d'Europe 1, en 2012. Nous utilisons l'expression afin d'interroger le bien-fondé d'un propos sonnant un peu faux à l'oreille. Face au baratineur et au récit de ses improbables exploits, nous mimons volontiers les mouvements d'un joueur de flûte pour signifier notre soupçon. Mais d'où vient cette curieuse formule? Et pourquoi cet instrument est-il convoqué quand il s'agit de donner voix à un sentiment d'incrédulité? Le Figaro revient sur son origine.
    Le Figaro.fr — D'où vient l'expression « c'est du pipeau » ?
Voir toutes les citations du mot « pipeau » →

Traductions du mot « pipeau »

Langue Traduction
Italien tubo
Allemand rohr
Anglais pipe
Espagnol tubo
Chinois
Arabe يضخ
Portugais tubo
Russe труба
Japonais パイプ
Basque kanalizazio
Corse pipa
Source : Google Translate API

Synonymes de « pipeau »

Source : synonymes de pipeau sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot pipeau au Scrabble ?

Nombre de points du mot pipeau au scrabble : 10 points

Pipeau

Retour au sommaire ➦