La langue française

Fifre

Définitions du mot « fifre »

Trésor de la Langue Française informatisé

FIFRE, subst. masc.

A.− Petite flûte traversière en bois au son criard, utilisée dans des ensembles de musique populaire ou militaire. Au son du fifre et du tambour (Ac.1835-1932).Tandis que s'éloignait dans les vignes rhénanes Sur un fifre lointain un air de régiment... (Apoll., Alcools,1913, p. 112).Des fifres précèdent les longues files sombres de l'infanterie, où les pointes des baïonnettes étincellent (Barrès, Colline insp.,1913, p. 350):
− Entrez! Entrez! criait l'athlète dans son porte-voix, et les trombones soufflaient à faire péter leur cuivre, la cloche derlinait à toute volée, les cymbales claquaient désespérément, les fifres piaulaient déchirants, aigus, ... Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 78.
B.− P. méton. Personne qui joue du fifre. À sa droite un tambour remue ses baguettes et un fifre enfle ses joues (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 201).
REM. 1.
Fifrer, verbe intrans.Jouer du fifre. Les cuirassiers sonnaient à pleines trompettes, les musiques pistonnaient, fifraient et cymbalaient (D'Esparbès.Grogne,1905, p. 73).
2.
Fifreur, subst. masc.Synon. de fifre B.Comme le vieux pâtre de Rieussac (...) lui aussi [Braguibus] se ferait fifreur (Fabre, Barnabé,1875, p. 148).
Prononc. et Orth. : [fifʀ ̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1507 fifre « petite flûte en bois au son aigu » (J. Lemaire de Belges, Chansons de Namur, a I rods Humpers, p. 123); 2. 1531 phiffre « joueur de fifre » (Comptes des bâtiments du roi, éd. L. de Laborde, t. 2, p. 206). Empr. au m. h. all. phîfer « joueur de fifre » (Lexer), prob. par l'intermédiaire de mercenaires suisses, v. FEW t. 16, pp. 620-621. Fréq. abs. littér. : 116. Bbg. Behrens D. 1923, p. 45. − Brosman (P. W. Jr.). French pifre, fifre. Rom. Notes. 1961/62, t. 3, pp. 67-72. − Brücker (F.). Die Blasinstrumente in der altfranzösischen Literatur. Giessen, 1926, p. 30. − Colomb. 1952/53, p. 119; pp. 307-308.

Wiktionnaire

Nom commun

fifre \fifʁ\ masculin

  1. (Musique) Sorte de petite flûte d’un son aigu encore en usage dans certaines armées étrangères et accompagné par le tambourin, pour les fêtes traditionnelles en Provence.
    • Jouer du fifre.
    • Joueur de fifre.
    • Au son du fifre et du tambour.
    • Il n’avait pas son pareil pour souffler dans le fifre et pour mener le bal. — (Charles Mouly, Mon sabot de verre: contes et légendes des pays d’Oc, 2008)
  2. Celui qui joue du fifre.
    • Le fifre de cette compagnie.

Forme de verbe

fifre \fifʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de fifrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de fifrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de fifrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de fifrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de fifrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FIFRE. n. m.
Sorte de petite flûte d'un son aigu encore en usage dans certaines armées étrangères. Jouer du fifre. Joueur de fifre. Au son du fifre et du tambour. Il se dit aussi de Celui qui joue du fifre. Le fifre de cette compagnie.

Littré (1872-1877)

FIFRE (fi-fr') s. m.
  • 1Petite flûte d'un son fort aigu. Tous indépendants nous naissons Au bruit du fifre et des chansons, Béranger, Bohémiens.
  • 2Musicien qui joue du fifre. C'est le meilleur fifre de l'armée.

HISTORIQUE

XVe s. C'est sans fifre un tabourin, Basselin, LVI.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FIFRE, luth. instrument à vent, de la nature des petites flûtes : il y en a de deux especes, l’une qui s’embouche comme la flûte allemande, & l’autre qui est à bec : voyez ces deux fifres dans nos Planches. Le fifre s’accompagne ordinairement du tambour. Son étendue commune n’est que d’une quinzieme. Il est percé de six trous, sans compter celui du bout ni celui de l’embouchure. Son canal est court & étroit, & ses sons vifs & éclatans : voici sa tablature.

Encyclopedie-6-p744-fifre.PNG

Pour faire bien parler cet instrument, il faut que la langue & la levre agissent de concert ; c’est ce mouvement composé qui articule les sons.

Le fifre est une espece de flûte qui sert au bruit militaire, & qui rend un son fort aigu : il y en avoit autrefois dans toutes les compagnies d’infanterie ; mais il n’y en a presque plus aujourd’hui que dans les compagnies de Suisses ; ce sont eux qui ont apporté cet instrument en France : il y étoit en usage dès le tems de François I.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fifre »

Emprunté au moyen haut allemand phîfer ( joueur de fifre ) [1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. pifaro ; ital. piffero ; de l'allem. Pfeife, Pfeifer, sifflet ; anc. h. allem. pfîfa ; le mot germanique vient du latin pipare, pipiare, siffle. (voy. PIPEAUX).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fifre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fifre fifr

Évolution historique de l’usage du mot « fifre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fifre »

  • Le gendarme ? C'est toute l'humanité ! Au fond, on cire toujours les pompes de ses supérieurs hiérarchiques et on s'essuie sur le derrière de son sous-fifre ! De Louis de Funès
  •  L’expression du jour, c’est « un sous-fifre », autrement dit un subalterne avec une toute petite autorité.  France Bleu, L'éphéméride du lundi 15 juin 2020
  • Oreilles sensibles, s’abstenir. Si déjà la bombarde vous agresse le tympan, n’approchez surtout pas le fifre. Plus aigu, plus strident, plus puissant. Forcément, avec un engin pareil entre les lèvres, en général, vous vous faites respecter. Napoléon l’avait parfaitement compris : il s’en servait pour donner ses ordres aux armées. Gwënola Jaffrelot, elle, n’a pas d’armée. Et encore moins d’ordres à recevoir. Par contre, la jeune quadra est l’une des dernières pratiquantes en Bretagne de ce curieux flûtiau arrivé en France par la Suisse. Le Telegramme, Musique. Le précieux savoir fifre de Gwënola - LeTelegramme Soir

Traductions du mot « fifre »

Langue Traduction
Anglais fife
Espagnol pífano
Italien piffero
Allemand pfeife
Chinois 横笛
Arabe فايف
Portugais pífano
Russe дудка
Japonais ファイフ
Basque xirula
Corse fife
Source : Google Translate API

Synonymes de « fifre »

Source : synonymes de fifre sur lebonsynonyme.fr

Fifre

Retour au sommaire ➦

Partager