La langue française

Pèze

Définitions du mot « pèze »

Trésor de la Langue Française informatisé

PÈZE, subst. masc.

Arg. et pop. Argent. Synon. fam. fric, arg. et pop. blé, flouze, galette, grisbi, pognon.Avoir, faire, gagner du pèze. «Veux-tu du pèze?» Cette fois, il ouvrit les yeux et se souleva: −«Quoi?» −«J'ai trois cent quarante balles là-dedans, les veux-tu?», fit-elle, en soulevant son petit sac (Martin du G., Thib., Mort père, 1929, p.1374).Je l'avais avant toi, hein!... Et puis on sait pourquoi tu la veux!... pour son pèze! (Vercel, Cap. Conan, 1934, p.55).Je vous déclare un pyjama, trois liquettes et ma trousse de toilette. C'est tout. −Et cette grosse valise (...) qu'est-ce qu'elle contient? −Du fric. −Vous dites? −Je dis qu'elle est pleine de pèze. Est-ce que ça se déclare? − Tout se déclare, Monsieur. Ouvrez-la (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p.49).
Être au pèze. Être riche, avoir beaucoup d'argent. Tu pourras payer la chambre? C'est parfait. Parce que, pour l'instant, je ne suis pas très au pèze (Aragon, Beaux quart., 1936, p.355).
Prononc. et Orth.: [pε:z]. Pèse ds Esn. 1966. Étymol. et Hist. 1813 pèse (Esn.); 1836 pèze (Vidocq, Voleurs, t.2, p.268); 1901 (être) au pèze «être riche» (Esn.); 1905 faire du pèze (Bruant, Dict. fr.-arg., Suppl., p.463). Orig. incertaine; pour Sain. (Arg., p.96) et (Sources t.2, p.148) suivi par Dauzat et Rob., dér. de peser*, en raison du poids de la monnaie; pour Esn., vient de l'occit. pese, peze «poids» (v. Mistral, Alib.), empl. au coll. Fréq. abs. littér.: 16. Bbg. Sain. Arg. 1972 [1907], p.96.

Wiktionnaire

Nom commun

pèze \pɛz\ masculin (Indénombrable) (pluriel à préciser)

  1. (Populaire) & (Argot) Argent.
    • Qu’est-ce que tu veux ! Du moment qu’pour chercher leur pèze y a des gnières qu’est encore dans la cambriole, faut bien qu’ils lavent leur part de stock. Pas vrai ? — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • D'autres éditeurs, peut-être, n'ont qu'un souci : le pèze! (Il prononça le mot avec un frisson, comme s'il était ordurier, et en faisant le geste obscène de palper des billets.) Moi, le pèze... Si j'avais voulu, mon cher Psar, je serais un homme riche. — (Vladimir Volkoff, Le montage, Julliard/L'Âge d'Homme, 1982, p. 158)
    • Relisez "le laboureur et ses enfants" de Jean de la Fontaine... Ici, sur le Plateau des Bateke, vous disposiez de tout pour vous faire du pognon, du pèze.
      ll est là, le pèze, là sous ces acacias qui enrichissent le sol et lui permettent de donner le meilleur manioc qui soit, les meilleurs légumes qui soient, le meilleur nyêbé...
      — (Djungu-Simba Kamatenda, Du pèze sous les acacias: récit, Les Editions du Trottoir, 1994, p. 37)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pèze »

(1813) Origine incertaine : peut-être dérivé du verbe peser (poids conséquent de pièces de monnaie) ou plus probablement de l’occitan pese, « petit pois » et par métaphore « petite monnaie » en argot marseillais. (L’occitan… qu’es aquờ ?, brochure éditée par l’IEO, Institut d’Estudis Occitans)
Hypohèse à vérifier : provenance du Breton ar Pezh, Pièce [de monnaie]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pèze »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pèze pɛz

Images d'illustration du mot « pèze »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pèze »

Langue Traduction
Anglais pèze
Espagnol pèze
Italien pèze
Allemand pèze
Chinois è
Arabe بيز
Portugais pèze
Russe pèze
Japonais ペーズ
Basque pèze
Corse pèze
Source : Google Translate API

Synonymes de « pèze »

Source : synonymes de pèze sur lebonsynonyme.fr

Pèze

Retour au sommaire ➦

Partager