Pécule : définition de pécule


Pécule : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PÉCULE, subst. masc.

A. − ANTIQ. ROMAINE. Économies en argent faites par une personne dépendant du paterfamilias, notamment par un esclave, qui pouvait s'en servir pour le rachat de sa liberté. Le client (...) n'a même pas la propriété des objets mobiliers, de son argent, de son pécule. (...) le patron peut lui reprendre tout cela, pour payer ses propres dettes ou sa rançon (Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p.333).
B. − P. anal.
1. Somme d'argent généralement peu importante, et économisée petit à petit. Léger, modeste, modique pécule; se constituer, se faire un petit pécule; toucher à, disposer de son pécule. Elle cousait, brodait et faisait quelques travaux d'écriture (...). Ces travaux étaient mal rémunérés; mais le peu qu'elle en tirait constituait un petit pécule (Arland, Ordre, 1929, p.418).Depuis de nombreuses années (...) des ouvriers agricoles portugais se rendent au Brésil pour y travailler quelques mois et rentrent au pays après avoir amassé un petit pécule (M. Benoist, Pettier, Transp. mar., 1961, p.117):
. Puis il partit [Ravaillac] n'ayant pour tout viatique que le pauvre pécule économisé sur l'argent qu'il recevait de ses élèves, et ces misérables vers qu'il emportait avec lui. Tharaud, Trag. de Ravaillac, 1913, p.46.
P. métaph. Un de nos bons élèves (...) qui pendant vingt années suspendu aux lèvres de ses professeurs a fini par se composer une espèce de petit pécule intellectuel (Claudel, Soulier, 1929, 3ejournée, 2, p.781).
2. En partic.
a) Somme d'argent, capital acquis par le travail d'une personne en dépendance d'autrui, mais dont elle ne peut disposer que dans certaines conditions. Pécule d'un aliéné interné; toucher son pécule; pécule de base, complémentaire (Bleand. 1976).
Spécialement
DR. PÉNAL. ,,Partie de la rémunération d'un délinquant détenu qui lui est remise au moment de sa libération`` (Jur. 1981). Pécule de réserve, pécule disponible d'un détenu. Sa mère n'était venue que pour la dépouiller de son misérable petit pécule de prison (E. de Goncourt, Élisa, 1877, p.221).P. anal. La plupart des captifs auront retrouvé la patrie. Accueillis, le mieux possible, dans des centres hospitaliers, dotés d'un pécule, démobilisés, ils reprennent leur place dans le pays privé de tout (...) (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p.244).
DR. CIVIL et ADMIN. ,,Réserve pécuniaire constituée, sur le produit de son travail et ses économies, au profit d'un enfant mineur, plus spécialement d'un pupille, par celui qui est légalement chargé de sa garde et de son éducation`` (Cap. 1936). Les établissements hébergeant des mineurs de plus de quatorze ans, en état de travailler, doivent leur constituer un fonds de pécule au double titre de récompense et d'encouragement pour leur conduite et leur travail (Les Instit. soc. de la France, Paris, t.1, 1955, p.139).
b) ADMIN. MILIT. ,,Somme versée, au moment de leur libération, aux hommes de troupe engagés, rengagés ou commissionnés, qui, quittant l'armée sans avoir droit à une retraite, remplissent certaines conditions fixées par la loi`` (Lar. encyclop.). Tout militaire engagé, rengagé ou commissionné sous le régime de la présente loi, a droit de recevoir, au moment de sa libération, un pécule d'une valeur de 5000 à 12500 Fr, selon la durée de ses services ininterrompus (J.O., Loi rel. recrut. arm., 1928, art. 80, p.3822).
Prononc. et Orth.: [pekyl]. Ac. 1694, 1718: pecule; dep. 1740: pé- Étymol. et Hist. [1273 «bétail» (Abraham Ibn Ezra, Traité d'astrol., 34b, éd. R. Lecy et F. Cantera, p.80)] 1. xiiies. antiq. romaine (Digestes, ms. Montpellier 47, fo190c ds Gdf. Compl.); 2. 1611 «ce qu'une personne, dans la dépendance d'autrui, acquiert par son économie» (Cotgr.); spéc. 1877 «somme remise à un détenu» (E. de Goncourt, loc. cit.). Empr. au lat. peculium «petit bien amassé par l'esclave» d'où «argent amassé». Fréq. abs. littér.: 34. Bbg. Chautard Vie étrange Argot 1931, p.529. _Hasselrot 20es. 1972, p.85.

Pécule : définition du Wiktionnaire

Nom commun

pécule \pe.kyl\ masculin

  1. (Antiquité) Ce que donnait, de son vivant, un pater familias romain à l’un de ses descendants pour son installation.
    • Le père peut déléguer à un fils la gestion et la jouissance d’une partie de son bien : il peut lui attribuer un pécule, mais c’est à titre de concession bénévole et toujours révocable. — (Gustave Bloch, La République romaine, Flammarion, 1913)
  2. Ce qu’un esclave amassait par ses épargnes et qui lui servait à racheter sa liberté.
    • Cet esclave avait amassé un pécule assez considérable.
  3. Ce qu’une personne en puissance d’autrui acquiert par son industrie, par son travail et par son épargne, et dont il lui est permis de disposer.
  4. Désigne encore, d’une manière plus générale, une petite somme d’argent amassée peu à peu.
    • Je ne veux pas toucher à mon petit pécule.
    • Un perdreau, se disait Eugénie, qui aurai voulu payer un perdreau de tout son pécule. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834)
    • Je voyais avec une immense fierté grossir dans un coin de mon tiroir un petit pécule. — (Émile Gaboriau, L’Argent des autres, 1874)
  5. (Administration) Argent gagné jour par jour et qui n’est remis à un soldat, à un détenu que le jour de sa libération.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pécule : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÉCULE. n. m.
Ce qu'un esclave amassait par ses épargnes et qui lui servait à racheter sa liberté. Cet esclave avait amassé un pécule assez considérable. Il se dit aussi de Ce qu'une personne en puissance d'autrui acquiert par son industrie, par son travail et par son épargne, et dont il lui est permis de disposer. Il désigne encore, d'une manière plus générale, une Petite somme d'argent amassée peu à peu. Je ne veux pas toucher à mon petit pécule. Il désigne spécialement, en termes d'Administration, l'Argent gagné jour par jour et qui n'est remis à un soldat, à un détenu que le jour de sa libération.

Pécule : définition du Littré (1872-1877)

PÉCULE (pé-ku-l') s. m.
  • 1 Terme d'antiquité romaine. Argent gagné et économisé par un esclave. Les lois peuvent favoriser le pécule, et mettre les esclaves en état d'acheter leur liberté, Montesquieu, Esp. XV, 18.
  • 2Aujourd'hui, ce qu'une personne dans la dépendance d'autrui acquiert par son travail, par son économie. Il a disposé de son pécule à l'insu de ses parents.
  • 3Toute petite somme d'argent, de quelque source qu'elle provienne. Que M. Thiriot ne s'expliquait-il ? je lui aurais envoyé, depuis deux ans, de quoi se faire un honnête pécule en rogatons, Voltaire, Lett. Damilaville, 22 avr. 1761.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Pécule : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PÉCULE, s. m. (Jurisprud.) c’est ce qu’un fils de famille, un esclave ou un religieux amasse par son industrie, ou acquiert de quelqu’autre maniere, & dont on lui laisse l’administration.

L’invention de pécule vient des Romains. Le pécule, peculium, a été ainsi appellé, quasi pusilla pecunia, seu patrimonium pusillum, ou plutôt quasi res peculiaris, chose propre au fils de famille ou autre qui a ce pécule.

Il n’y avoit originairement dans le droit qu’une sorte de pécule pour les fils de famille & pour les esclaves. Le pécule des uns & des autres étoit une légere portion des biens du pere de famille ou du maître que celui-ci consentoit qui demeurât séparé du reste de ses biens, & pour le compte du fils de famille ou de l’esclave.

Il étoit au pouvoir du maître d’ôter à l’esclave le pécule entier, de l’augmenter ou de le diminuer : tout ce que l’esclave acquéroit étoit au profit du maître.

Il en étoit aussi de même anciennement des fils de famille ; mais dans la suite on distingua le pécule de ceux-ci du pécule des esclaves.

La division la plus générale du pécule du fils de famille, est en pécule militaire & pécule bourgeois, militare & paganicum.

Le pécule militaire se divise en castrense & quasi castrense.

On appelle pécule castrense, ce qui a été donné au fils étant au service militaire par ses parens ou amis, ou ce qu’il a lui-même acquis au service, & qu’il n’auroit pas pû acquérir s’il n’avoit été au service ; car ce qu’il auroit pû acquérir autrement n’est pas réputé pécule castrense.

On entend par pécule quasi castrense, ce qui vient au fils de famille à l’occasion de la milice de robe.

On distingue quatre sortes de pécules quasi castrense, savoir :

Le clérical, que les ecclésiastiques acquirent au service de l’église : l. cum lege, cod. de episc, & cler.

Le pécule appellé palatinum, qui est celui que les officiers du palais, c’est-à-dire, de la maison du prince y ont acquis. L. unic. cod. de pecul.

La pécule forense, du barreau, est celui que les magistrats, les avocats & autres gens de justice acquierent à l’occasion de leurs dignités ou professions. L. ult. cod. de inoff. test.

Le pécule littéraire est celui que les professeurs des sciences & médecins acquierent dans leur profession. Ibid.

Le pouvoir des fils de famille sur le pécule castrense & quasi castrense, est absolu & entierement indépendant de la puissance paternelle ; ils en peuvent dispenser entre vifs & à cause de mort, ils peuvent même en disposer par testament. § 1 2 & 3. instit. quibus non est permissum fac. test. ff. & eod. tit. de castr. pecul. est ult. de inoff. test.

Le pécule bourgeois, paganum, est ce qui vient au fils de famille autrement que par le service de robe ou d’épée ; il est de deux sortes, le profectice & l’adventice.

Le profectice est celui qui vient des biens du pere.

Le pécule adventice est celui qui vient de la mere, des parens maternels, & de toute autre maniere que des biens du pere.

Tous les anciens droits du pere de famille sur le pécule profectice, subsistent encore par-tout où la puissance paternelle a lieu ; mais il n’a plus que l’usufruit du pécule adventice, la propriété en appartient au fils.

Il y a même cinq cas où le pere n’a pas l’usufruit de pécule adventice : savoir, 1°. lorsque le fils a accepté une succession contre la volonté du pere. 2°. Lorsqu’on a donné un esclave au fils, à condition de lui donner la liberté. 3°. Quand les biens ont été donnés au fils, à condition que le pere n’en auroit pas l’usufruit. 4°. Dans le cas où le pere a partagé avec un de ses enfans la succession d’un autre enfant. 5°. Lorsque le pere sans juste cause a fait divorce avec sa femme. 117. 118. & 134.

Le pere avoit anciennement le tiers du pécule adventice pour prix de l’émancipation qu’il accordoit au fils de famille ; mais Justinien, au lieu du tiers en propriété, lui a donné la moitié en usufruit, de sorte que le fils en conserve seul toute la propriété. (A)

Pécule d’un religieux, qu’on appelle aussi côte morte, est ce qu’un religieux possede en particulier lorsqu’il a quitté la vie commune pour posséder ou desservir une cure, ou autre bénéfice, c’est un pécule clérical sur lequel ce religieux a pendant sa vie, & tant qu’il est hors de son couvent, un pouvoir aussi étendu que le fils de famille l’a sur le pécule castrense & quasi castrense ; mais il ne peut disposer de ce pécule par disposition à cause de mort.

Les conciles, les papes, les peres de l’Eglise se sont toujours élevés contre les religieux qui affectoient de posséder quelque chose en particulier. Le concile de Trente en contient de séveres défenses ; le pape Clément VIII. a confirmé les decrets de ce concile, & ordonné qu’ils seroient observés à la rigueur. Les conciles provinciaux de France y sont conformes, & les institutions d’ordres de tous les âges ont toutes à cet égard le même vœu.

Mais M. de Cambolas prétend que la rigueur des lois qui condamnent le pécule, ne doit avoir lieu que pour les religieux qui étoient arctioris regulæ ; & M. Bignon dit qu’il faut se mesurer selon nos mœurs & notre façon de vivre, la plûpart des religieux ayant beaucoup relâché de l’observance de l’austérité de leur regle, sur-tout à l’égard de la propriété & de la possession, qu’on la leur a permise tacitement en leur laissant la jouissance entiere séparée des bénéfices particuliers.

Tout ce qu’un religieux acquiert dans les emplois dont il est chargé, appartient à l’abbé & au monastere ; mais si le religieux est pourvu d’un bénéfice cure, son pécule ou côte morte doit être distribué aux pauvres de la paroisse & à la fabrique. Telle est la jurisprudence du parlement de Paris. Il y a cependant des arrêts du grand-conseil qui adjugent ce pécule du religieux curé à son monastere. Voyez le traité du pécule par Gerbais, la biblioth. can. les mémoires du clergé. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pécule »

Étymologie de pécule - Littré

Provenç. peculi ; espagn. et ital. peculio ; du lat. peculium, dérivé de pecus, bétail (voy. PECQUE), parce qu'à Rome anciennement c'était le bétail qui représentait la richesse ; la marque de la monnaie était un bœuf, un mouton ou un pourceau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pécule - Wiktionnaire

(Vers 1300) Du latin peculium.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pécule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pécule pekyl play_arrow

Citations contenant le mot « pécule »

  • Difficile de ne pas le voir : l’Ineos Grenadier, dévoilé début juillet, ressemble fortement au Land Rover Defender originel. Et ce n'est pas que le look, puisque sa philosophie est également celle qu'on associe à Land Rover : l’aventure ! Jim Ratcliffe, PDG d’Ineos, est un homme passionné de voitures et qui avait manifestement un petit pécule à dépenser quelque part. Ce qu'il a fait en créant un département automobile au sein de son entreprise. Pour sa première expérience, il a voulu un 4x4 pur et dur, utile et résistant. Et empreint de rigueur germanique avec ça, puisque les mécaniques proviendront de chez BMW. , Ineos Grenadier: la copie du légendaire Defender sera-t-elle Made in France ?
  • Pour faire le tour du monde, lancer une entreprise ou tout simplement vous sécuriser, vous souhaiteriez mettre un gros pécule de côté. L’objectif ? Placer 100.000 euros en dix ans en partant de rien. Le Revenu, Comment épargner 100.000 euros en dix ans ? | Le Revenu
  • Netflix va se priver d’un petit pécule qu’elle obtenait sans peine. La plateforme de vidéos en streaming a décidé de résilier automatiquement les abonnements des clients qui payent ses services sans jamais rien regarder. , Netflix : La plateforme ne veut plus faire payer les abonnés inactifs depuis longtemps
  • Il n’est pas le seul à avoir gonflé son pécule. C’est le cas de son homologue à Moissac, ou du maire PS de Douai. À Saint-Denis, le nouveau maire socialiste, Mathieu Hanotin, s’est accordé une hausse de 1 374 euros brut. Un boulevard pour l’opposition. « Votre augmentation est loin de ce que vont connaître les Dionysiens en termes d’évolution de revenus cette année. Le discours anti-élu nourrit le dégagisme et l’abstention au nom du “tous pareils et tous pourris” », a alerté l’élu PCF David Proult. L'Humanité, Maires. Les indemnités, pommes de discorde | L'Humanité
  • La NBA n'a jamais été aussi proche de signer son grand retour officiel. En attendant le grand soir dans la nuit de jeudi à vendredi, la bulle du Disney World d'Orlando, en Floride, a connu ses derniers scrimmage games (ou matches d'entraînement). James Harden, décidément en grande forme, a passé 35 points, 8 rebonds et donné 6 passes en 29 minutes lors de la victoire 137-112 des Rockets sur les Celtics. Les Mavs gagnent 115-118 en prolongation face aux Sixers avec un double-double du Letton Kristaps Porzingis (17 pts, 12 rbds). Autre grosse performance pour un joueur balte avec les 15 points et 15 rebonds du Lituanien Jonas Valanciunas pour porter les Gizzlies au succès contre le Heat (110-128). Les Suns s'imposent 117-106 contre les Raptors, champions en titre. L'ailier français Elie Okobo a apporté son pécule avec 6 points en 14 minutes. Enfin, les Spurs s'imposent 111-118 contre les Pacers et le Thunder dispose des Blazers 120-131. Boursorama, NBA : la pré-saison est terminée, le grand soir approche à Orlando - Boursorama
  • Ce n’est un secret pour personne : face à la création d’une entreprise, les entrepreneur·e·s ne sont pas tou·te·s égaux·les. Celles ou ceux qui ont la chance d’avoir un pécule de côté ou le soutien financier de leur famille peuvent se permettre quelques dépenses de confort dans des outils bien utiles à leur business en devenir ; les entrepreneur·e·s qui ont la chance de rejoindre un incubateur puis un accélérateur accèdent bien souvent à toute une série d’avantages associés, qui leur donnent accès à des logiciels cruciaux pour acquérir la fameuse traction. Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises, Secret réunit toutes les offres dont les entrepreneur·e·s rêvent pour leur lancement

Images d'illustration du mot « pécule »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pécule »

Langue Traduction
Corse ovu nidu
Basque arrautza habia
Japonais 巣の卵
Russe гнездовое яйцо
Portugais ninho de ovos
Arabe عش بيض
Chinois 窝蛋
Allemand notgroschen
Italien gruzzolo
Espagnol nido de huevos
Anglais nest egg
Source : Google Translate API

Synonymes de « pécule »

Source : synonymes de pécule sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires