Bétail : définition de bétail


Bétail : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BÉTAIL, subst. masc.

A.− Ensemble des animaux élevés dans telle ferme, à l'exception des animaux de basse-cour. Pièce, tête de bétail :
1. Nous passons à huit heures dans une plaine très-élevée, par un grand village arabe, dont les maisons sont vastes et les cours remplies de bétail et de volaille, comme en Europe. Lamartine, Voyage en Orient,t. 2, 1835, p. 197.
2. Tout le monde dans les domaines et les métairies prenait part aux moissons, sauf les vieilles gens qui restaient, les hommes aux soins du bétail, les femmes à ceux de la maison. Pesquidoux, Le Livre de raison,1925, p. 45.
Spécialement
1. Menu bétail (porc, chèvre, mouton) :
3. On affectera au soin des vergers, des fruitiers, des viviers, des colombiers et du menu bétail, les sept huitièmes des femmes devenues désœuvrées par la simplification des travaux du ménage. Fourier, Le Nouv. monde industr.,1830, p. 19.
2. Gros bétail (bovins, cheval, âne, mulet), parfois sans les chevaux. Des esclaves, des chevaux et du gros bétail (Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances,1851, p. 403).
Rem. Conformément à sa valeur coll. globale et déterminée, qui l'oppose à bestiaux*, bétail ne peut s'employer avec l'art. un que s'il est accompagné d'un adj. qualificatif : le maigre rapport d'un bétail mal soigné (Balzac, Le Médecin de campagne, 1833, p. 46). On remarquera que même dans ce cas l'art. un garde sa valeur d'art. défini et ne possède pas de pluriel.
B.− Au fig., iron. (en termes de mépris, de dérision ou de pitié). L'humanité, la collectivité. Quelle humanité misérable! ... Pauvre bétail craintif et traqué (Gide, Journal,1943, p. 167):
4. De nouveaux infirmiers (...) entouraient les malades, contraignaient ce bétail à se ranger sur une seule file. H. Bazin, La Tête contre les murs,1949, p. 187.
Expr. fréq.
1. Bétail humain :
5. ... elles [les maisons bourgeoises] ne faisaient que rendre plus sombres, plus lépreuses, les vieilles bâtisses (...) des cités de souffrance aux bâtiments noirs et souillés où du bétail humain s'entassait. Zola, Paris,t. 1, 1898, p. 12.
2. Vil bétail :
6. ... en bonne petite Française, elle n'entendait pas renoncer à son libre jugement; elle croyait, non par obéissance, comme le vil bétail, mais par amour. R. Rolland, Jean-Christophe,Antoinette, 1908, p. 878.
Arg. Prostituées, (en langage de proxénètes); femmes (d'apr. Esn. 1966). Le bétail féminin (Mauriac, Les Chemins de la mer,1939, p. 154):
7. ... la traite des blanches, si elle s'exerce uniquement sur du bétail de cette qualité, (...) apparaît aussi louable que celle même des noirs. Toulet, Notes sur l'art,1920, p. 20.
PRONONC. : [betaj]. Passy 1914 indique pour [a] une demi-longueur. Enq. : /betaj/.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1213 fém. bestiaille terme coll. désignant l'ensemble des animaux de ferme (Faits des Romains d'apr. L.-F. Flutre dans Romania, t. 65, p. 483 : Li Romain se mistrent laienz, si troverent plenté de bestiaille); 1345, Gdf.; d'où xiiies. bestiall masc. (Estories Rogier, Richel. 20125, fo25 b, ibid.) − 1611, Cotgr.; ca 1205 bestaille (Guillaume de Palerme, éd. Michelant, 4018 dans T.-L.) − xves. dans Gdf.; d'où xves. [date du ms.] bestail (Brunet Latin [interpol.], Trésor, 632 dans T.-L. : beufs, brebis et autre bestail), mot-vedette dans les dict. jusque Ac. 1718; bétail dep. Trév. 1740 (une première fois avant 1664, Perrot d'Ablancourt dans Rich. 1680); 2. xviies. emploie fig. (La Fontaine, A l'évêque d'Avranches dans Littré : Quelques imitateurs, sot bétail, je l'avoue, Suivent en vrais moutons le pasteur de Mantoue); 1905 arg. « les prostituées » (d'apr. Esn.). Bestiaille dér. du rad. du lat. bestia; bestaille dér. de l'a. fr. beste (bête*) sur le modèle de l'a. fr. aumaille « gros bétail à cornes »; du lat. animalia, supplanté ultérieurement par bétail.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 464. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 214, b) 706; xxes. : a) 805, b) 927.
BBG. − Chaurand (J.). De la pratique à l'épopée. Bêtes à laine et bêtes chevalines. Fr. mod. 1964, t. 32, pp. 275-276.

bétail , subst. masc.« ensemble des animaux entretenus pour la production agricole »

Bétail : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bétail \be.taj\ masculin singulier [1] (mais le pluriel bétails est malgré tout parfois rencontré).

  1. Ensemble des animaux domestiques d’une exploitation rurale, en exceptant la volaille.
    • Dans le courant de 1849, la maladie apparut une seconde fois dans son bétail, qui pacageait sur la montagne du Trap. — (M. Yvart, « Observations faites en Auvergne sur l'épizootie connue sous le nom de péripneumonie des bêtes bovines » , dans le Recueil de médecine vétérinaire, 3e série, tome 8, avril 1851, Paris : chez Labé, p. 258)
    • Les Aconits, les Asphodèles, les grandes Gentianes qui sont la parure de nos pâturages subalpins sont des plantes refusées par le bétail. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.29)
    • Nourrir le bétail.
    • Ce fermier a perdu tout son bétail.
  2. (Figuré) (Mépris, ironie ou pitié) Collectivité, humanité.
    • Quelle humanité misérable !… Pauvre bétail craintif et traqué. — (André Gide, Journal, 1943, p. 167)
  3. (Familier) (Québec) Personne de forte corpulence.
    • M’as-tu vu ce bétail !
  4. (Familier) (Missouri) Insecte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bétail : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BÉTAIL. n. m.
Ensemble des animaux domestiques d'une exploitation rurale, en exceptant la volaille. On distingue Le gros bétail (chevaux, bœufs, vaches) et Le petit bétail (moutons, chèvres, cochons).

BÉTAIL n'est le synonyme de Bestiaux que lorsqu'il désigne l'Ensemble des bêtes de l'exploitation ou simplement le Gros bétail. Garder le bétail. Nourrir le bétail. Ce fermier a perdu tout son bétail.

Bétail : définition du Littré (1872-1877)

BÉTAIL (bé-ta-ll, ll mouillées, et non bé-ta-ye) s. m.
  • Ensemble des animaux mammifères entretenus pour la culture du sol, les charrois, la production des engrais, du lait, de la graisse. Le gros bétail, cheval, âne, mulet, bœuf. Le petit bétail ou le menu bétail, porc, chèvre, mouton. Nourrir du bétail, Bossuet, Hist. III, 6.

    Familièrement et fig. Les nonnes sont un étrange bétail, La Fontaine, Mazet. Quelques imitateurs, sot bétail, je l'avoue, Suivent en vrais moutons le pasteur de Mantoue, La Fontaine, A l'évêque d'Avranches.

HISTORIQUE

XIIIe s. À me [ma] fille je donne totes mes carettes et tos mes pors et totes mes vakes et totte me [ma] bestaille, Tailliar, Recueil, p. 117. De l'autre bestiale i ot tant amené ; Li cent ne li millier n'i fussent jà conté, Ch. d'Ant. VIII, 1512.

XIVe s. Le païs [ils] vont cherchant entour et environ, La proie et le bestail dont il y ot foison, Guesclin. 18929. Il commanda aux siens que il gettassent hors de la ville le bestiail, Bercheure, f° 31, verso.

XVe s. Et encore estoient reservés tous vivres, bestiail et autres choses, Froissart, II, II, 188.

XVIe s. Ilz avoient grand nombre de moutons et de tout autre bestial, Amyot, Publ. 20. Toute celle province a de beaux et bons pasturages pour nourrir du bestail, Amyot, Cam. 26. Son mari estoit allé à la foire pour acheter du bestail, Yver, p. 647. Les loups ne mangeoient point le bestial, Despériers, Contes, X. Meubles ny bestial, Carloix, IV, 21. Lorsque les pasteurs veulent avoir des masles de leur bestial, Paré, XVIII, 12. Jamais il ne permettoit que son bestail sortist hors…, Paré, XXIV, 6. Le gros bestail se distingue en bouvine et chevaline, et le menu, en bestes à laine et à poil, De Serres, 259. Ce meschant bestail [les taupes] hait l'eau, De Serres, 268. Le maniement de ce bestail [les abeilles], De Serres, 435.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bétail »

Étymologie de bétail - Wiktionnaire

(1213) En ancien français bestiaille (sens identique) est féminin, dérive du latin bestia (« bête ») avec le suffixe -ail.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de bétail - Littré

Berry, bestial, bestiau : j'ai un bestiau de malade ; environs de Paris, béta. Il y a dans l'ancien français deux formes : bestaille, s. f. , et bestail, s. m. la seule qui soit restée. Bestaille est le latin bestialia, au pluriel neutre, donnant un substantif féminin de sens collectif, comme dans aumaille, merveille, etc. Bestail (bétail) est le neutre singulier bestiale, de bestialis (voy. BESTIAL).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bétail »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bétail betɛl play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bétail »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bétail »

  • Un camion transportant 14 vaches s'est renversé, ce mardi 2 juin 2020, peu après 7 heures, sur la D 704 dans le sens Le Vigen - Limoges. Le chauffeur a été légèrement blessé. Un vétérinaire a été envoyé sur place pour examiner le bétail. La circulation est perturbée dans le secteur.  France 3 Nouvelle-Aquitaine, Un camion transportant du bétail se renverse sur la route de Saint-Yrieix au sud de Limoges
  • Hier, il n’y avait pas foule au marché de bétail à Bordj Bou-Arreridj comme chaque mardi lors des années précédentes à l’approche de l’Aïd-El Adha. Les vendeurs viennent de différentes wilayas et chaque semaine, la route d’El Anasser où se trouve le marché connait un rythme effréné. La pandémie du coronavirus est passée par là. Depuis mars dernier, cet espace était fermé alors que habituellement il accueillait des milliers de moutons, de vaches et de chèvres. Sa fermeture a eu un impact sur les revenus des professionnels : éleveurs et vendeurs d’aliments. Mais cette mesure avait pour objectif premier de limiter la propagation du virus. Depuis une semaine, les marchées ont repris leur activité suite à la décision du gouvernement d’autoriser leur ouverture. Vendeurs et clients ont repris la route d’El Anasser comme à leurs habitudes avant l’apparition de la pandémie. Certains d’entre eux portaient la bavette qui leur donnait un look particulier même si beaucoup n'ont pas adopté ce geste.     La sensibilisation au rendez-vous Toutefois l’affluence n’était pas celle des grands jours. Beaucoup de citoyens ne s’y rendent pas par crainte de la maladie. A ses abords, les policiers sont occupés à régler la circulation sérieusement perturbée, tout en sensibilisant  sur les dangers de la pandémie ainsi que sur la nécessité du respect des mesures préventives pour pouvoir poursuivre l’activité. Les policiers qui étaient accompagnés par les représentants des directions du commerce et de l’agriculture ont distribué des bavettes aussi bien aux vendeurs qu'aux clients et ont rappelé les mesures d’hygiène. Ils ont souligné que cette action a un but préventif axée sur la sensibilisation avant de passer aux sanctions.Ils ont insisté sur l’obligation de la distanciation sociale même si cette mesure était très peu respectée. Il y a des habitudes qui ont la peau dure. Pourtant, il faudra s’y conformer pour éviter une nouvelle fermeture. Les vétérinaires ont prodigué des conseils aux éleveurs notamment à propos de l'alimentation de bétail pour assurer la qualité du produit et éviter les carences constatées l’année dernière. F. D.   , Marché de bétail de Bordj Bou-Arréridj : Une reprise sur fonds de pandémie
  • Si les spéculations circulent toujours quant à une éventuelle annulation de la fête du mouton en raison des circonstances économiques difficiles que vivent beaucoup de familles marocaines à cause de la crise sanitaire, il n’en demeure pas moins que les préparatifs vont bon train pour son organisation, prévue vers la fin du mois de juillet 2020. Depuis le 10 juin dernier, date à laquelle certaines régions du Maroc ont été déconfinées, plus de 70 marchés et souks hebdomadaires destinés à la vente du bétail ont été rouverts par le ministère de l’agriculture pour permettre aux Marocains d’avoir une idée sur les prix et la qualité du bétail disponible sur le marché. , Modernisation de la vente du bétail au Maroc - Maroc Hebdo l'actualité du Maroc
  • Les contrôles effectués dans les bateaux de transport de bétail à destination des pays hors Union européenne font preuve d’importantes lacunes, selon un rapport de la Commission européenne. Ce document rendu public en mai par la Commission porte sur le bien-être des animaux exportés par voie maritime. Elle pointe du doigt les insuffisances les systèmes d’agrément des navires, qui leur autorisent le transport d’animaux, et les systèmes d’inspection mis en place dans les pays de l’Union, à l’exception de ceux instaurés en Irlande et au Portugal. GoodPlanet mag', Transport de bétail : des lacunes dans les contrôles reconnaît la Commission européenne - GoodPlanet mag'
  • Un camion, transportant de la nourriture pour bétail, s'est renversé dans un fossé, sur la route entre Chatillon-sur-Colmont et Saint-Denis-de-Gastines, en début d'après-midi. Une perte de contrôle en croisant une voiture sur une chaussée mouillée.  France Bleu, En Mayenne, un camion, transportant plusieurs tonnes de nourriture pour le bétail, se renverse dans un fossé
  • On est toujours quelque chose comme serpent, arbre, bétail ou homme ou femme avant d’entrer dans le ventre de sa maman. On appelle ça la vie avant la vie. De Ahmadou Kourouma / Allah n’est pas obligé
  • De la manière dont ils nous nourrissent et nous soignent, les industriels nous traitent comme du vulgaire bétail. De Daniel Vranckx
  • Les acteurs devraient être traités comme du bétail. De Alfred Hitchcock

Traductions du mot « bétail »

Langue Traduction
Portugais gado
Allemand vieh
Italien bestiame
Espagnol ganado
Anglais livestock
Source : Google Translate API

Synonymes de « bétail »

Source : synonymes de bétail sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires