La langue française

Patriarcal

Définitions du mot « patriarcal »

Trésor de la Langue Française informatisé

PATRIARCAL, -ALE, -AUX, adj.

A. −
1. Qui concerne les patriarches et notamment ceux de la Bible. Gouvernement patriarcal; autorité patriarcale; moeurs, vertus patriarcales. Race d'Abel, chauffe ton ventre À ton foyer patriarcal (Baudel., Fl. du mal, 1857, p.215).Ce sentiment (...) atteste la vénérable antiquité du conte et le fait remonter jusqu'aux tribus patriarcales de l'Ariadne (A. France, Livre ami, 1885, p.302).Le monothéisme a pour berceau la famille patriarcale. L'exemple des vertus et des affections domestiques incarnées dans quelques grandes figures bibliques (Weill, Judaïsme, 1931, p.162).
Âge patriarcal, époque patriarcale. Synon. temps des patriarches*, âge* de la loi de nature (vx.).Les (...) petits Juifs (...) gardaient de l'âge patriarcal la reconnaissance des liens de famille et l'attachement aux intérêts de la tribu (A. France, Île ping., 1908, p.263).V. jéhoviste ex. de Théol. cath.
Religion patriarcale, culte patriarcal. ,,Première forme de vie religieuse et culturelle décrite dans la Bible`` (Foi t.1 1968). Synon. religion* primitive, judaïsme primitif*.Dans la religion primitive ou patriarcale (...), tout étoit domestique; le ministère ou sacerdoce étoit uni à la paternité; les fidèles étoient la famille (Bonald, Législ. primit., t.1, 1802, p.338).La religion des sémites nomades est extrêmement simple. C'est le culte patriarcal du Dieu unique, pur, chaste, sans symboles, sans mystères, sans orgies (Renan, Avenir sc., 1890, p.515).
2. Qui rappelle les caractères (aspect, moeurs, etc.) des patriarches. Synon. ancestral, antique.
a) [En parlant de choses]
[abstr.] Air patriarcal; autorité, bonhomie, dignité, gravité, hospitalité, longévité, majesté, paix, simplicité, vie patriarcale; moeurs, vertus patriarcales. J'aime bien ce pays de la Scarpe (...) ses habitudes patriarcales et jusqu'à son patois (Verlaine, Corresp., t.3, 1890, p.192).Une sorte de gaieté patriarcale et de tristesse mythologique mélangeait ses impressions dans cet étrange concert (Durry, Nerval, 1956, p.93).
[concr.] Barbe patriarcale; arbre patriacal. Ayant quitté la grande ligne, à Tarascon, il prit place dans le petit chemin de fer patriarcal à une seule voie, qui pénètre en pleine Provence (A. Daudet, N. Roumestan, 1881, p.324).V. baiser ex. 5, idéal2ex. 6.
b) [En parlant de pers. ou de collectivités] Famille patriarcale. Vous avez été vraiment patriarcal. En vérité, ces jeunes gens se seraient ruinés (Balzac, Contrat. mar., 1835, p.270).L'Allemagne d'après 1930, républicaine, patriarcale, laborieuse et pacifique (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p.977).V. gala B ex. de Balzac.
B. − RELIG. CHRÉT. Qui concerne le titre de patriarche ou le dignitaire portant ce titre, ou un patriarcat.
1. RELIG. CATH. ROMAINE
DR. CANON. ,,Qui concerne un patriarcat, un siège épiscopal jouissant d'une réelle autorité sur d'autres sièges secondaires`` (Foi t.1 1968). Trône patriarcal; croix, dignité patriarcale.
HIST. DE L'ÉGLISE. Procureur patriarcal de Jérusalem. Daimbert jugea l'heure venue de constituer définitivement la Judée en patrimoine patriarcal (Grousset, Croisades, 1939, p.54).
Siège patriarcal. Chacun des cinq sièges épiscopaux les plus importants (Rome, Alexandrie, Antioche, Jérusalem et Constantinople) de l'Église primitive. Synon. patriarcat.La faveur de la reine douairière Agnès l'avait fait préférer pour le siège patriarcal au saint prélat qu'était l'archevêque Guillaume de Tyr (Grousset, Croisades, 1939, p.234).
Église patriarcale. Chacune des cinq églises de Rome correspondant à ces sièges (Saint-Jean de Latran, Saint-Paul, Sainte-Marie-Majeure, Saint-Laurent hors-les-murs, Saint-Pierre), gouvernée par un patriache. Synon. patriarchie (rem. s.v. patriarche).Cette église [Sainte-Marie-Majeure] (...) est une des cinq patriarcales (Stendhal, Prom. ds Rome, t.2, 1829, p.322).
2. RELIG. CHRÉT. ORIENTALE
a) [Chez les Uniates] Église patriarcale. Synon. de patriarcat (v. ce mot A 1 a β).
b) [Chez les Orthodoxes] Dignité, croix patriarcale. Les régestes patriarcaux [au mont Athos] (L'Hist. et ses méth., 1961, p.551).
3. HÉRALD. Croix patriarcale. Blason des archevêques-primats; ,,croix haute à deux traverses, la traverse supérieure étant plus courte que l'autre`` (Past. Hérald. 1979). Synon. croix* de Lorraine.Oritel de la Vigne, en Bretagne: D'Azur, à la croix patriarcale d'or, le montant accosté de deux dés adossés d'argent, les pannetons en bas (Lar. 19e).D'argent à la croix patriarcale de gueules (Nouv. Lar. ill.).
C. − ETHNOL., DR. ANC. Qui ressortit au patriarcat (v. ce mot C), qui est organisé selon ces principes. Synon. agnatique (dr. anc.); anton. matriarcal.Civilisation, société patriarcale/de type patriarcal; famille patriarcale grecque, romaine; clan, système patriarcal. On vit arriver à Metz, avec leur suite d'hommes et de chevaux (...), les chefs patriarcaux des vieilles tribus frankes demeurées au-delà du Rhin (Thierry, Récits mérov., t.1, 1840, p.335).Nous y voyons [dans l'Odyssée] (...) un régime patriarcal (...). Quelques grandes et riches familles se partagent le pays; de nombreux serviteurs cultivent le sol ou soignent les troupeaux; la vie est simple; une même table réunit le chef et les serviteurs (Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p.322):
. ... être chef c'est commander à une famille agrandie, à l'exemple des anciens eux-mêmes, les Grecs en particulier qui, doux à leurs esclaves, appelaient ce régime patriarcal: gouvernement de père. Pesquidoux, Livre raison, 1928, p.267.
Prononc. et Orth.: [patʀijaʀkal], plur. masc. [-o]. Ac. 1694: -cal; 1718: -chal; 1740: -chal, ,,on ne prononce point l'H et même on ne l'écrit plus``; dep. 1762: -cal. Étymol. et Hist.A. 1. xves. yglises patriarchaus (Chron. de Fr., ms. Berne 590, fol. 138c ds Gdf. Compl.); 2. 1680 trone patriarcal; dignité patriarcale (Rich.). B. 1. 1752 «des patriarches bibliques» gouvernement patriarchal (Trév.); 2. 1755, 24 mars «qui rappelle la simplicité des moeurs des patriarches» (Voltaire, Lettre à la comtesse de Lutzelbourg ds Corresp. éd. Th. Besterman, t.16, p.35: Je finis par mener une vie patriarcale; c'est un don de Dieu qu'il ne nous fait que quand on a la barbe grise; c'est le hochet de la vieillesse). A empr. au lat.ecclés. patriarchalis (fin ves. St Avit; vies. patriarchalis sedes ds Blaise Lat. chrét.; patriarchales subst. plur. désignant les cinq grands sièges épiscopaux ds Blaise Latin med. Aev.). B dér. de patriarche* au sens 2; suff. -al*. Fréq. abs. littér.: 176.
DÉR.
Patriarcalement, adv.,littér. D'une manière patriarcale. a) [Corresp. à patriarche A et à patriarcal A 2] . α) [Relativement à une pers.] Synon. en patriarche.Vivre patriarcalement. Mon grand-père aida le vieillard [son oncle] à cultiver ce champ, et fut récompensé patriarcalement en épousant sa cousine (Nerval, Bohême gal., 1853, p.204). β) [Relativement à une chose] Entre Saint-Palais et Garris (...) était située la ferme des Guerraçague, famille nombreuse que son chef élevait patriarcalement (Jammes, Mém., 1921, p.84).b) [Corresp. à patriarcal C et à patriarcat B] Selon les principes du patriarcat, du régime patriarcal. [Les Hottentos] ignorent la propriété territoriale individuelle (...) Le pouvoir est organisé patriarcalement (A. Bertillon, Les Races sauvages, Paris, Masson, 1883, p.18). [patʀijaʀkalmɑ ̃]. 1reattest. 1763, 30 janv. «en patriarche» (Voltaire, Lettre à la comtesse d'Argental ds Corresp., éd. Th. Besterman, t.25, p.451: ... patriarcalement parlant, je serais fort aise de rendre le père et la mère témoins du bonheur de leur fille); de patriarcal, suff. -ment2*.

Wiktionnaire

Adjectif

patriarcal \pa.tʁi.jaʁ.kal\

  1. (Histoire) Qui appartient à la dignité de patriarche.
    • Siège, trône patriarcal. - Dignité patriarcale. - Croix patriarcale.
  2. (Histoire) Relatif aux anciens patriarches.
  3. (Par extension) Qui rappelle la rusticité de leurs mœurs.
    • À l’époque où se passe notre histoire, […], les chefs de famille avaient conservé dans toute sa pureté cette autorité patriarcale, que les efforts de notre civilisation dépravée tendent de plus en plus à amoindrir et à faire disparaître. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  4. (En particulier) Relatif au patriarcat.
    • […] : c'est la coutume de Franche-Comté, que le mari soit servi par sa femme : c'est un usage patriarcal, et, pour ma part je l'approuve fort. — (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Nous parlions plus haut de la familiarité patriarcale qui rapproche nécessairement les jeunes gens d'une même tribu. — (Pierre Louÿs, La femme dans la poésie arabe, dans Archipel, 1932)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PATRIARCAL, ALE. adj.
Qui appartient à la dignité de patriarche. Siège, trône patriarcal. Dignité patriarcale. Croix patriarcale. Il signifie aussi Qui a rapport aux anciens patriarches; et, par extension, Qui rappelle la simplicité de leurs mœurs. Autorité patriarcale. Une vie patriarcale. Des mœurs patriarcales.

Littré (1872-1877)

PATRIARCAL (pa-tri-ar-kal, ka-l') adj.
  • 1Qui a rapport aux anciens patriarches. Gouvernement patriarcal.
  • 2Qui rappelle la simplicité de leurs mœurs. Je finis par mener une vie patriarcale ; c'est un don de Dieu qu'il ne nous fait que quand on a barbe grise ; c'est le hochet de la vieillesse, Voltaire, Lett. Mme de Lutzelbourg, 24 mars 1756. Une abondance patriarcale avec laquelle le faste ne s'allie jamais, Rousseau, Conf. III.
  • 3Qui appartient à la dignité de patriarche. À l'égard de la disposition des bénéfices, les papes se réservent, par une règle expresse, les églises patriarcales, les évêchés et autres bénéfices autrefois électifs, Dumarsais, Lib. égal. gall. part. II, max. 19.

    Siéges patriarcaux, nom donné à cinq siéges qui avaient la préséance dans les conciles : celui de Rome, celui d'Alexandrie, celui d'Antioche, celui de Jérusalem et celui de Constantinople.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « patriarcal »

Patriarche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin patriarchalis, de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « patriarcal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
patriarcal patrijarkal

Citations contenant le mot « patriarcal »

  • S'il y a des changements dans la société patriarcale indienne, je ne les verrai probablement pas de mon vivant. De Richa Chadda / Le Figaro, 24 juin 2015
  • Disparition | Infatigable combattante pour la cause des femmes et le droit à l'avortement, Gisèle Halimi est décédée mardi, à 93 ans. L'avocate, ancienne députée et autrice avait notamment raconté sur notre antenne l'origine de sa révolte. Dans une famille pauvre, juive, dominée par l’ordre patriarcal. France Culture, Gisèle Halimi : "À 12 ans, j’ai fait une grève de la faim parce que les filles servaient les garçons"
  • Vers un tournant dans les relations entre le siège patriarcal maronite et le Hezbollah. L'Orient-Le Jour, Médiateur des missions délicates, Abbas Ibrahim aujourd’hui à Dimane - L'Orient-Le Jour
  • « La nécessité d’un statut de neutralité pour le Liban réclamée par le patriarcat maronite est illustrée de façon éclatante par l’incident frontalier qui oppose en ce moment le Hezbollah et l’armée israélienne. Voilà un pays tout entier contraint de vivre la tension propre à un risque de guerre, alors qu’il est tout à fait étranger à l’incident qui l’a provoqué, à savoir la mort d’un combattant du Hezbollah dans le bombardement israélien d’un objectif militaire proche de Damas (le 20 juillet dernier, NDLR) », assurent des sources proches de Bkerké qui demandent à ne pas être nommément citées, mais qui se félicitent néanmoins de l’occasion qui leur est accordée de clarifier les positions du siège patriarcal maronite. Ces sources font référence aux tensions et bombardements qui ont eu lieu, hier, à la frontière libano-israélienne, au niveau des fermes de Chebaa. L’armée israélienne a en effet indiqué hier avoir déjoué « une tentative d’infiltration d’une cellule terroriste » et ouvert le feu sur des hommes armés, juste après qu’ils ont franchi la frontière nord avec le Liban. Le Hezbollah a, pour sa part, réfuté toute tentative d’incursion. L'Orient-Le Jour, Les développements à la frontière apportent de l’eau au moulin de la neutralité positive - L'Orient-Le Jour
  • Dans un livre paru récemment en 2019, l'historienne Lucia Ferretti narre l'histoire des 50 dernières années de revue l'Action nationale. Sous la plume de l'auteure, nous pouvons voir le Québec vivre d'intenses débats liés à l'existence de la nation québécoise. Nous pouvons diverger d'opinions sur certaines affirmations que l'on retrouve dans ce livre ou sur certaines interprétations, mais une chose est certaine, par exemple il est clair que la nation québécoise n'a pas joué un rôle de colonisateur ou d'esclavagiste. Ce qui ne signifie pas que nous n'avons pas intégré parfaitement l'ordre patriarcal dans nos relations hommes-femmes. , Écrire son histoire… - CHRONIQUEURS - L'Agora - Estrieplus.com - Le journal Internet
  • Plus radicale dans sa remise en cause du système, le féminisme intersectionnel rejette le modèle patriarcal et s’inscrit, comme le défend Paul B. Preciado, dans un programme résolument politique. Une pensée que rejoint Karine Espineira : « Nous ne voulons pas uniquement l’égalité femmes-hommes, nous voulons défaire un certain nombre de catégories, repenser la société pour qu’elle ne soit plus sexiste, ou raciste. » Pour la sociologue, le transféminisme se résume d’ailleurs à cela : « défaire, remonter à la source du racisme, ou du patriarcat, sans se contenter de lutter contre leurs effets ».  , Décryptage : qu’est-ce que le transféminisme ? - Elle
  • Aux cris d’“Urgence vitale, virus patriarcal”, “Eloignez-vous, patriarcat virus” ou encore “Sécurité vitale, virus patriarcal”, elles ont nettoyé avec un liquide le trottoir avant d’être rapidement dispersées par la police, a constaté un journaliste de l’AFP. Le HuffPost, Journée internationale des droits des femmes: des Femen manifestent à Paris contre le patriarcat | Le HuffPost
  • Dans les années 1980, les femmes investissent massivement le monde professionnel, elles engagent alors la bataille du travail, celle de l’égalité salariale et du plafond de verre. La féminisation de la société ébranle son socle patriarcal et débouche, dans les années 1990, sur la bataille de la famille dont on élargit les modalités (pacs et loi sur l’adoption). Le Monde.fr, Féminicides : « La logique patriarcale la plus pure se loge au cœur de l’intime »

Traductions du mot « patriarcal »

Langue Traduction
Anglais patriarchal
Espagnol patriarcal
Italien patriarcale
Allemand patriarchalisch
Chinois 父权制
Arabe الأبوية
Portugais patriarcal
Russe патриархальный
Japonais 家父長
Basque patriarkal
Corse patriarcale
Source : Google Translate API

Synonymes de « patriarcal »

Source : synonymes de patriarcal sur lebonsynonyme.fr

Patriarcal

Retour au sommaire ➦

Partager