La langue française

Accès

Sommaire

  • Définitions du mot accès
  • Étymologie de « accès »
  • Phonétique de « accès »
  • Évolution historique de l’usage du mot « accès »
  • Citations contenant le mot « accès »
  • Traductions du mot « accès »
  • Synonymes de « accès »
  • Antonymes de « accès »

Définitions du mot accès

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCÈS1, subst. masc.

A.− [En parlant d'un lieu] Action ou possibilité d'accéder.
1. [Ce à quoi on accède est un lieu; l'agent qui accède est une pers., ou un élément de l'organisme, etc.] :
1. ... plus l'accès du sang sera facile dans la rate et en même temps difficile dans les artères qui sont en communication immédiate avec les siennes, (...) plus la rate détournera de ce sang à son profit, (...) et réciproquement, moins il arrivera de sang dans la rate, et plus l'abord, de ce liquide sera facile dans les artères collatérales,... G. Cuvier, Leçons d'anatomie comparée,t. 4, 1805, p. 60.
2. La Bretagne est pis qu'une île : ni fleuve, ni port, nul accès ni par terre, ni par mer. M. De Romieu a tort d'exalter ses ports nombreux; ils sont peu accessibles (écueils et marée). J. Michelet, Journal,août 1831, p. 88.
3. Si les morts (...) étaient si pressés d'entrer à Port-Royal, les vivants, on peut le croire, n'étaient pas moins jaloux d'y avoir accès et d'y pénétrer. Ce n'étaient pas seulement d'anciennes élèves mariées (...) qui y revenaient faire de courtes apparitions, c'étaient des personnes dévotes, quantité de dames de distinction qui aspiraient à y venir aux jours de fête et de pénitence,... Ch.-A. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, p. 117.
4. ... l'ingénieur s'occupa d'obstruer l'orifice de l'ancien déversoir qui aboutissait au lac, de manière à interdire tout accès par cette voie. J. Verne, L'Île mystérieuse,1874, p. 179.
5. ... il n'eut pas plutôt demandé au concierge l'entrée de la bibliothèque, avec détails sur les moyens d'accès, qu'il se retournait brusquement et repartait du côté de la rue... P. Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 73.
6. Rien que des boutiques et, à côté de chacune, une petite porte et une allée qui donnaient accès dans la maison. À l'instant où nous entrions, (...) je vis sortir de l'allée (...) la dame qui n'était pas venue au palais parce qu'elle était malade. Gyp, Souvenirs d'une petite fille,t. 1, 1927, p. 232.
Rem. Syntagmes les plus fréq. : 1. accès facile, difficile; permettre, interdire l'accès; moyen d'accès; avoir accès (suj. pers.); donner accès (suj. inanimé indiquant le moyen d'accès); 2. avec des emplois volontiers techn., grille, porte, rampe, voie d'accès :
7. On ménage généralement du côté de la cour, une rampe d'accès permettant aux charrettes de monter sur le quai de manière à faciliter les opérations de transbordement des voitures dans les wagons. Bricka, Cours de chemins de fer,t. 2, 1894, p. 293.
8. ... transformer la route de Bar-le-Duc à Verdun, seule voie d'accès subsistante, en une route à grand trafic capable d'écouler deux mille camions par jour... J. Romains, Les Hommes de bonne volonté,Verdun, 1938, p. 98.
2. P. méton.
a) Moyen, voie permettant d'arriver à un lieu :
9. « Il se passa un temps considérable, dit-il, avant que je pusse trouver un tombeau à ma mesure. » Enfin il le trouva et y demeura longtemps, fermant les accès à tous, ne communiquant avec sa famille, qui ignorait le lieu de son refuge, que par M. Boileau son directeur. Ch.-A. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, p. 375.
10. Voici, en effet, la porte de l'Adrar, l'entrée du cœur même, l'accès au plus intime du soulèvement granitique. E. Psichari, Le Voyage du centurion,1914, p. 71.
11. ... les peuples d'outre-Rhin n'ont pas cessé de presser sur le Rhin, de remonter la Moselle et de s'orienter, les armes à la main, vers nos pays, plus doux que les leurs. Reconquérir Metz et Strasbourg, et par là forcer les accès faciles de Paris, ce n'est qu'une étape. Il faut garder Metz et Strasbourg. M. Barrès, Mes cahiers,juill. 1921-janv. 1922, p. 179.
12. Ce petit village, inaccessible en hiver, (...) On y arrivait par un accès semblable aux chemins de ferme, simple éraflure terreuse sur la surface de la montagne. J. Malègue, Augustin ou le Maître est là,t. 1, 1933, p. 222.
b) Spéc., INFORMAT. Procédure permettant d'accéder à un élément enregistré dans la mémoire d'un ordinateur :
13. Le délai nécessaire pour trouver les nombres dans la mémoire et les préparer pour le traitement est appelé : le temps d'accès. T.-G. Scott, Ordinateurs électroniques,Techniques de programmation, t. 3,1968, p. 272 A, s.v. temps.
14. Les trois dispositifs de mémoire (...) (Les tores, le tambour et les disques) sont désignés sous le nom de mémoires à accès libre, ceci parce que n'importe quel nombre en mémoire peut être disponible tout de suite et utilisé immédiatement. Chaque mot (...) a une adresse... T.-G. Scott, Ordinateurs électroniques,Techniques de programmation, t. 3,1968p. 283 A.
15. La bande magnétique est une mémoire à accès non-libre ou successif. On doit transférer des blocs de mots de la bande à la mémoire principale avant que les mots ne puissent être utilisés. T.-G. Scott, Ordinateurs électroniques,Techniques de programmation, t. 3,1968p. 316 A.
Rem. Autres syntagmes usuels : accès aléatoire, accès immédiat, accès sélectif, accès séquentiel, etc.
3. Emplois fig.
a) [Correspondant aux emplois 1] :
16. ... le sang froid, la première des défenses, ne vient que de ce que la surprise n'a point d'accès dans une âme qui a tout vu d'avance. E. Delacroix, Journal,t. 1, 1852, p. 27.
17. On s'aperçoit toujours trop tard que les enfants ont une vie propre, particulière, à laquelle nous n'avons pas accès. Voudraient-ils nous y introduire qu'ils s'y efforceraient en vain. G. Bernanos, La Joie,1929, p. 639.
18. ... chaque hypothèse au sujet du temps est épuisante, vaut comme moyen d'accès à l'inconnu. G. Bataille, L'Expérience intérieure,1943, p. 236.
19. ... nous n'avons fait qu'adopter délibérément un humanisme méthodique, (...) Cette méthode nous a permis de découvrir dans l'affectivité humaine une voie d'accès inestimable pour atteindre les significations et les valeurs, auxquelles s'ordonne le comportement de l'homme. J. Vuillemin, Essai sur la signification de la mort,1949, p. 297.
20. ... je croyais avoir accès aux plus hautes comme aux plus basses sphères de la société; en vérité les premières m'étaient fermées, et j'étais coupée radicalement des secondes. S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 50.
b) [Correspondant aux emplois 2] :
21. Vil patois qui se fraye impudemment accès Parmi ... le peuple illustre et cher des mots français; Sully Prudhomme, Les Solitudes,le Peuple s'amuse, 1869, p. 68.
22. Eh bien! même organisé de la sorte, l'avancement des fils de famille ne va pas assez vite. Car, en dépit de tout, il faut bien laisser passer à travers les mailles du filet quelques méritants, à qui l'on saura plus tard barrer l'accès des hauts grades. G. Clemenceau, L'Iniquité,1899, p. 176.
23. ... la contradiction chez Amiel entre la fidélité à l'absolu et cet esprit de métamorphose qui était sa faculté dominante lui fermait l'accès vers l'absolu par la voie mystique. Ch. Du Bos, Journal,août 1921, p. 10.
24. ... on avait fait adopter par le chapitre de l'archevêché un décret d'exception qui lui ouvrait malgré son jeune âge l'accès des dignités. M. Jouhandeau, Monsieur Godeau intime,1926, p. 82.
Rem. 1. La distinction entre 1 et 2 est moins tranchée au fig. qu'au propre. 2 En parlant de situations sociales, dignités, etc. (ex. 20, 22, 24) accès est proche de accession; le 1erinsiste davantage sur la difficulté de l'entrée, le second sur la prise de possession et la jouissance des prérogatives jur. attachées à une dignité, à un emploi (accès est plutôt inchoatif, accession plutôt duratif).
c) Spéc. [En parlant d'une œuvre d'art, etc.] Facilité plus ou moins grande avec laquelle une œuvre se laisse pénétrer :
25. ... malgré les subtilités qui rendent l'accès de son œuvre plus que difficile au grand nombre, Baudelaire demeure un des éducateurs préférés de la génération qui vient. P. Bourget, Essais de psychologie contemporaine,1883, p. 19.
B.− [En parlant d'une pers.]
1. Usuel. Facilité plus ou moins grande avec laquelle une pers. se laisse approcher :
26. On rapporte que l'un et l'autre, d'un accès facile étaient d'une douceur, d'une bonté, d'une sagesse et d'une prévoyance admirables. L.-N. Baudry des Lozières, Voyage à la Louisiane, préf., 1802, p. 278.
27. − J'éprouvais, en abordant M. Féli (...) ce tremblement mystérieux dont on est toujours saisi à l'approche des choses divines et des grands hommes; mais bientôt ce tremblement se changea en abandon et confiance, et je trouvai que l'imagination nous donne une idée bien fausse des grandes âmes, nous les représentant comme inaccessibles et en quelque sorte redoutables pour le vulgaire; bien loin de là! La gloire, vue de près, est simple et douce comme un enfant, et nul n'est d'un plus facile accès qu'un grand homme. M. Féli m'a, pour ainsi dire, forcé à oublier toute sa renommée, par sa douceur paternelle et la tendre familiarité de son entretien. E. de Guérin, Correspondance,1832, p. 65.
28. Saint-Loup me dit que, même dans la société aristocratique la plus fermée, son oncle Palamède se distinguait encore comme particulièrement difficile d'accès, dédaigneux, entiché de sa noblesse, formant, avec la femme de son frère et quelques autres personnes choisies, ce qu'on appelait le cercle des Phénix. M. Proust, À la recherche du temps perdu,À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 749.
Rem. Syntagmes usuels : être d'un accès facile, difficile; être d'un facile ou difficile accès.
2. Vx et rare. Aisance avec laquelle une pers. s'approche d'une autre pers. (don de libre accès) :
29. Arnault (...) aurait voulu qu'en plus d'une rencontre il osât parler seul à seul au maître, (...); qu'il eût fait usage de ce que les saints pères ont appelé talentum familiaritatis, le don de libre accès : « c'est un talent que d'avoir du crédit auprès des grands, dont Dieu fera rendre un grand compte, et c'est enfouir ce talent que de n'en pas faire l'usage qu'on doit. » Un jour (décembre 1693), le roi parut lui-même vouloir rompre la glace : ayant su qu'Arnaud avait été malade, il s'avança jusqu'à adresser une question à M. de Pomponne sur l'état de santé de son oncle et sur l'âge qu'il avait : c'était une ouverture. Ch.-A. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, p. 306.
C.− DR. CANON, vx.
1. [En matière de bénéfices] Manière d'accéder à la jouissance d'un bénéfice en raison de l'incompétence d'âge ou de la mort du titulaire. Synon. accession :
30. L'accès était une manière d'acquérir un bénéfice que les anciens canonistes rapprochent souvent de l'ingrès ou du regrès. (...) le concile de Trente et saint Pie V ont condamné l'accès. R. Naz, Dict. de droit canonique,1935.
2. [En matière d'élection papale, avant la réforme de Pie X] Procédé de ralliement à un candidat. Synon. accession :
31. Ballotage qui se fait entre les cardinaux proposés au scrutin, sans qu'aucun ait réuni le nombre nécessaire de voix, et qui a pour conclusion l'accession de la pluralité des voix à un des noms. L'accès est ainsi nommé, parce que la formule est accedo domino... Je me joins à... Littré.
Rem. Dans les deux cas il s'agit d'emplois fig., devenus techn., des emplois 1 signalés en étymol.-hist.

ACCÈS2, subst. masc.

A.− MÉD. et usuel [Avec un compl. explicite ou implicite précisant la nature du trouble]
1. Trouble pathologique brusque, souvent aigu, et se répétant gén. à intervalles plus ou moins réguliers :
1. ... les habitans de la Californie sont encore exposés aux fièvres nerveuses, aux rhumatismes, aux affections psoriques, aux ophtalmies, à la vérole et l'épilepsie. J'ai vu, à la mission de S. Carlos, une femme atteinte de cette dernière maladie, dont les accès périodiques duraient communément deux heures. Voyage de La Pérouse autour du monde,t. 4, 1797, p. 49.
2. Suivant Pinel, cette classe de folies est beaucoup plus étendue qu'on ne pense. (...) Il y rattache même celles dont la solution s'opère par une suite d'accès critiques, et dans lesquelles le délire périodiquement augmenté devient son propre remède; de la même manière qu'on voit souvent la cause des fièvres intermittentes se détruire elle-même, par un nombre d'accès déterminé : ... P. Cabanis, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 2, 1808, p. 369.
3. Les accès de fièvre, d'abord violents et réguliers, avaient dégénéré en fièvre continue, faible en apparence, mais opiniâtre,... E. de Guérin, Correspondance,1837, p. 322.
4. Un brave garçon, (...) a eu comme moi cet hiver une violente attaque de sciatique. Il a un petit garçon de trois ans. Le père, dans un accès, souffrait tant qu'il poussait des cris. V. Hugo, Correspondance,t. 3, 1870, p. 254.
5. ... Lorilleux, pris d'un accès de toux, se pliait sur son tabouret. Au milieu de la quinte, il parla, ... É. Zola, L'Assommoir,1877, p. 426.
6. La reprise des convulsions ne se fit pas attendre; (...) Entre le premier accès et le second, il s'écoula plus d'une demi-heure. Mais les douleurs viscérales et les névralgies avaient dû retrouver toute leur acuité, (...) Le troisième accès débuta un quart d'heure après le second. Puis les crises se précipitèrent, inégalement violentes, à quelques minutes d'intervalle. R. Martin du Gard, Les Thibault,La mort du père, 1929, p. 1291.
Rem. Pour les syntagmes les plus fréq., cf. ex. 3, 5.
2. Fig., péj. [Gén. en parlant de phénomènes psychol., affectifs] Trouble brusque et passager, ordinairement violent :
7. Vous avez suivi, (...) la marche de la plus forte des passions. Vous avez vu comme elle naît, comme elle croît, comme elle se rengrège, même après les torts, l'indignité connue de l'objet aimé. Vous avez vu ses accès, ses redoublements, ses crises : comme ce volcan paraît s'apaiser; comme à l'instant qu'on ne s'y attend plus, il produit une éruption violente! N.-E. Restif de La Bretonne, Monsieur Nicolas,1796, p. 230.
8. ... le fanatisme est un état de crise qui ne peut durer. Il a ses accès plus ou moins longs, plus ou moins fréquents et aussi ses relâches pendant lesquelles on est de sang-froid. Maine de Biran, Journal,1816, p. 191.
9. ... les printemps, (...) tantôt survenaient brusques, rapides, par bouffées et comme par assauts dans une tempête, et tantôt, plus souvent, s'apprêtaient peu à peu, − « avec ordre, sans accès, sans crises,... » Ch.-A. Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 219.
10. La surprise est beaucoup plus compliquée qu'un réflexe. Il est vrai que l'émotion-choc mime le réflexe; le ras de marée qu'est l'accès de peur ou de colère, l'explosion de joie ou la crise de désespoir donnent davantage le change : la surprise ne permet pas cette confusion. P. Ricœur, Philosophie de la volonté,1949, p. 238.
Littér. En dehors de toute valeur péj. :
11. mercure. − (...) Avouez que vous-même n'étiez pas fâché de vous révéler à elles, par quelque exploit, ou par un de ces accès de lumière qui rendent votre corps translucide et épargnent les lampes à huile et leurs ennuis. jupiter. − Un dieu aussi peut se plaire à être aimé pour lui-même. J. Giraudoux, Amphitryon 38,1929, I, 5, p. 53.
12. ... toujours il y eut cette clameur, Toujours il y eut cette grandeur, Cette chose errante par le monde, cette haute Transe par le monde, et sur toutes Grèves de ce monde, du même souffle proférée, La même vague proférant Une seule et longue phrase sans césure à Jamais inintelligible... ... toujours il y eut cette clameur, Toujours il y eut cette fureur, Et ce très haut ressac au comble de L'accès, toujours, au faîte du désir, la même Mouette sur son aile, la même mouette sur son Aire, à tire-d'aile ralliant les stances de l'exil, ... Saint-John Perse, Exil,Poème no3, 1942, p. 211.
Spécialement
a) Accès de fièvre. Situation critique, mais passagère :
13. ... pour entrevoir l'Europe de demain, il suffit de réfléchir. Économiquement, tous les états appauvris, la vie sociale déséquilibrée partout. Moralement, la rupture brusque avec le passé, l'effondrement des anciennes valeurs, etc. D'où, vraisemblablement, un grand désarroi. Une période de mue. Une crise de croissance, avec accès de fièvre, convulsions, élans et rechutes. L'équilibre au bout, mais pas tout de suite. R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 981.
Argot :
14. « Fièvre cérébrale (accès de). − Accusation pouvant entraîner la perte de la tête (Vidocq.) − Jeu de mots. » Larch.1872, p. 136.
b) Par accès. De manière irrégulière. Synon. par à-coups :
15. La lutte à Paris exige une force constante, et mon vouloir ne va que par accès : ma cervelle est intermittente. H. de Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 698.
16. Cet ennui, certes, n'est pas un mal tout à fait vulgaire, il n'est pas non plus un mal continu. Il procède par accès. P. Bourget, Nouveaux Essais de psychologie contemporaine,1885, p. 74.
B.− OPT. Phénomène de réflexion ou de transmission se reproduisant à intervalles réguliers :
17. (...) choisissez l'espèce de lumière simple (...). Faites-lui subir des intermittences de réflexion et de transmission perpendiculaires dans une lame mince d'air (...). Il se formera (...) des anneaux réfléchis (...) dont les largeurs répondront à des intervalles d'épaisseur sensiblement égaux entre eux et à la longueur d'un accès de l'espèce de lumière employée (...). Voilà l'effet des dispositions initiales, que la théorie des accès représente par les différentes phases de l'accès de transmission (...). J.-B. Biot, Précis élémentaire de physique expérimentale, Paris, t. 2, 1824, p. 540.
18. Newton expliquait ces phénomènes par l'hypothèse dite des accès admettant le passage des molécules lumineuses d'un accès de facile réflexion à un accès de facile transmission. F. Fraîche, Éléments de physique,Paris, 1889, p. 651.
Prononc. ET ORTH. : [aksε]. Pour le redoublement de c, cf. accabler. − Rem. Trib. 1933, p. 182 signale la confusion à éviter entre abcès et accès. Enq. : /akse1, D/.
Étymol. ET HIST. − 1. Ca 1280 à une pers. (Clefs d'Amours, éd. Doutrepont, 937 ds R. Hist. litt. Fr. I, 184 : Quant les tables seront ostees Et les dames seront levees, Lors te dorra accès et lieu); 1275-1280 à un lieu (Roman de la Rose, éd. Langlois, 13 320 : Et vousist penser et veillier Au chastel rompre e esseillier. S'il fust veirs, car il le seüst... De sei le poïst il saveir, Puis qu'accès n'i poïst aveir); 1327 [1531] à un groupe de pers. (J. de Vignay, Mir. hist. 32, 99 ds Quem. t. 1 1959 : Et certes nous ne peusmes oncques lors avoir accès aux ditz Sarrasins pour une riviere qui courroit et passoit entre les deux ostz); 2. 1341 méd. « crise suscitée par une attaque d'accidents morbides » (Mir. de N. D. par personn., éd. Paris et Robert, 36, 283; Cohn, Bemerk. TL ds Arch. St. n. Spr. CXXXIX, 69 : la parole et la voix M'afebloient trop malement. Je suis en accès vraiement... maine moy tost (couchier); 1372 [1522] « attaque d'accidents morbides » (Corbichon, Prop. des choses, 7, 38 ds Quem. t. 1 1959, ibid. : Les signes de la tierçaine sont que elle tient chaque jour le malade plus froit et plus chault, mais au tiers jours l'accès est plus fort). Empr. au lat. accessus (part. passé substantivé de accĕdere, accéder*) au sens 1 de « accès auprès de qqn », dep. Cicéron, Ad Quintum, 1, 1, 25 ds TLL s.v., 188, 67; « id. à un lieu », dep. Comment. de bello hispaniensi, 38, 3 ibid., 288, 70; emploi fréq. en lat. chrét. et médiév. (Mittellat. W. s.v., 83, 38 sq); au sens 2 dep. Pline, Nat. hist., 28, 46 ds TLL ibid. 288, 57 : accessu febrium; cf. accession* (lat. accessio) 1 et accéder* (lat. accedĕre) 1 b.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2 044. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 2 686, b) 2 841; xxes. : a) 3 010, b) 3 067.
BBG. − Bailly (R.) 1969. − Bar 1960. − Baudhuin 1968. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Daire 1759. − Delboulle (A.). Notes lexicologiques. R. Hist. litt. Fr. 1894, t. 1, p. 184. − Dictionnaire de droit canonique contenant tous les termes de droit canonique. Publ. sous la dir. de R. Naz. Paris, 1935. − Électron. 1959. − Fér. 1768. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Gramm. t. 1 1789. − Guizot 1864. − Hanse 1949. − Lacr. 1963. − Laf. 1878. − Laf. Suppl. 1878. − Le Clère 1960. − Lhoste-Pèpe 1964. − Littré-Robin 1814-20. − Noter-Léc. 1912. − Nysten 1814-20. − Pil. 1969. − Privat-Foc. 1870. − Sommer 1882. − Synon. 1818.

Wiktionnaire

Nom commun 1

accès \ak.sɛ\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. Action, endroit, ou facilité plus ou moins grande d’accéder dans un lieu, physique ou virtuel.
    • voie d’accès, temps d’accès, accès aléatoire, accès immédiat, accès sélectif, accès séquentiel.
    • (Informatique) Il a eu accès à ces fichiers.
    • Cet immeuble possède plusieurs accès.
    • C’est une place facile d’accès.
    • La place n’est pas fortifiée, mais l’accès en est difficile.
    • Les fortifications qui en défendent l’accès sont impénétrables.
    • Cette île est de difficile accès.
    • Cet homme est de difficile accès.
    • Ici nous avons Internet en libre accès.
  2. (Figuré) Fait de pouvoir accéder, arriver à quelque chose.
    • J’ai accès aux emplois.
    • La pitié n’a point d’accès dans son cœur.
  3. (Droit) En matière de bénéfices, manière d’accéder à la jouissance d’un bénéfice en raison de l’incompétence d’âge ou de la mort du titulaire.
    • L’accès était une manière d’acquérir un bénéfice que les anciens canonistes rapprochent souvent de l’ingrès ou du regrès.
  4. (Religion catholique) Action pour un cardinal de se joindre à d’autres lors de l’élection d’un pape ; sorte de ballottage dans lequel les cardinaux reportent leurs suffrages sur un candidat qui n’avait pas obtenu un nombre de voix suffisant.
    • Après le premier scrutin, on alla à l’accès.
    • Tel cardinal a eu tant de voix à l’accès.
  5. (Médecine) Manifestation violente et éphémère.
    • Celui qui veut vendre un cheval atteint d’épilepsie n’en peut pas dissimuler les accès à son gré à moins qu’il ne puisse les retarder ou les modérer par la vertu de substances médicamenteuses : le bromure de potassium par exemple ; […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • En proie à un violent accès de fièvre, je ne suis guère disposé à admirer le paysage. Je grelotte, je suis tourmenté par une soif ardente, chaque pas de mon cheval martelle ma tête bourdonnante. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 133)
    • La Grande-Bretagne prise, semblait-il, d’un accès de lésinerie, tergiversait et discutait avec l’impérial Butteridge pour l’acquisition de son secret. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 127 de l’éd. de 1921)
    • Une peste de psychologue, que mes parents m'avaient emmené voir sur le conseil d'une prof complètement tarée, avait parlé de « nonchaloir oriental » pour expliquer ces accès de paresse. — (Bernard Du Boucheron, Long-courrier, Éditions Gallimard., 2013)
  6. (Informatique) Le fait d'engager la consultation d'un document sur un serveur.

Nom commun 2

accès \ak.sɛ\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Médecine) Certains phénomènes morbides qui surviennent à des intervalles plus ou moins réguliers, et spécialement de ceux qui caractérisent les fièvres intermittentes. Avec un complément explicite ou implicite précisant la nature du trouble.
    • Elle a eu un accès de fièvre.
    • Son accès de toux n’a duré que deux heures.
    • C’est un accès de goutte.
    • Ce malheureux s’est tué dans un accès de folie.
  2. (Figuré) Mouvement intérieur et passager sous l’empire duquel on agit.
    • Il se mit à se trémousser sur sa chaise, secoué d’un accès d’hilarité, des larmes dans les yeux, […]. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 15)
    • On peut aussi bien avoir des accès de colère que de rage, de désespoir ou d’indignation.
    • Il est avare par accès.
    • Après dîner, il se trouva tout à fait débarrassé de l’accès d’enthousiasme qui l’avait obsédé toute la journée. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
  3. Phénomène de réflexion ou de transmission se reproduisant à intervalles réguliers.
    • Newton expliquait ces phénomènes par l’hypothèse dite des accès admettant le passage des molécules lumineuses d’un accès de facile réflexion à un accès de facile transmission.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACCÈS. n. m.
Facilité plus ou moins grande d'accéder dans un lieu. Place de facile accès, de difficile accès. La place n'est pas fortifiée, mais l'accès en est difficile. Les fortifications qui en défendent l'accès. Cette côte, cette île est de difficile accès. Avoir accès, avoir un libre accès auprès de quelqu'un, Avoir la facilité de lui parler, de l'entretenir. Cet homme est de facile accès, de difficile accès. Il s'emploie aussi dans un sens figuré. Avoir accès aux emplois. La pitié n'a point d'accès dans son cœur. Il se dit, en termes de Droit canon, de l'Action pour un cardinal de se joindre à d'autres lors de l'élection d'un pape; sorte de ballottage dans lequel les cardinaux reportent leurs suffrages sur un candidat qui n'avait pas obtenu un nombre de voix suffisant. Après le premier scrutin, on alla à l'accès. Tel cardinal a eu tant de voix à l'accès. Il se dit encore, en termes de Médecine de Certains phénomènes morbides qui surviennent à des intervalles ordinairement réguliers, et spécialement de Ceux qui caractérisent les fièvres intermittentes. Avoir un accès de fièvre, un accès violent. Son accès n'a duré que deux heures. Un accès avec des redoublements. L'accès est sur sa fin. L'accès avance, retarde, diminue. Il se dit aussi des Attaques de certaines maladies qui ont ordinairement des retours et des redoublements, comme la fièvre, la folie la goutte, etc. Accès de fièvre, de goutte. Ce malheureux s'est tué dans un accès de folie. Il signifie figurément, au sens moral, Mouvement intérieur et passager sous l'empire duquel on agit. Avoir des accès de colère, de rage, de désespoir, d'indignation. Il est avare ou généreux par accès.

Littré (1872-1877)

ACCÈS (a-ksê ; l's se lie) s. m.
  • 1Arrivée à, entrée dans. Lieux d'un difficile accès. Comme personne n'avait accès dans le temple. Pour ne laisser aucun accès aux abeilles. Si on ne laissait aucun accès à l'air. Les verres de télescopes, qui avaient été sa première occupation, lui donnèrent beaucoup d'accès à l'Observatoire, Fontenelle, Hartsoëker. Les sables et les bancs cachés dessous les eaux Rendent l'accès mal sûr à de plus grands vaisseaux, Corneille, Mort de P. II, 2. La montée était torte et de fâcheux accès, Régnier, Sat. II. Nous avons accès à l'autel de sa miséricorde, Bossuet, 3 Purif. Et depuis quand, Seigneur, entre-t-on dans ces lieux, Dont l'accès même était interdit à nos yeux, Racine, Baj. I, 1. De ce triste chemin, route affreuse, homicide, Un voyageur osa me disputer l'accès, Voltaire, Œd. III, 4. De ce dépôt sacré, tu sais quel est l'asile ; Tu n'es point observé ; l'accès t'en est facile, Voltaire, Orphel. I, 6. Quelque accès m'est ouvert en ce séjour sacré, Voltaire, Sémir. I, 1. Non, plus d'accès Aux procès ; Vidons, joyeux Français, Nos caves renommées, Béranger, Gr. org.
  • 2Entrée auprès de quelqu'un pour le voir, pour l'entretenir. Soyez d'un facile accès. Avoir accès auprès du ministre. Donner accès à quelqu'un. Ils étaient du nombre de ces petits à qui Jésus-Christ donnait un accès si facile auprès de sa personne, Bourdaloue, Pensées, t. I, p. 425. C'est la paix qui chez vous me donne un libre accès, Corneille, Hor. I, 4. J'aurai déjà gagné chez elle quelque accès, Corneille, Ment. I, 6. L'amant Eut à la fin accès chez sa maîtresse, La Fontaine, Rem. Il me fermera tout accès auprès d'elle, Molière, Sic. 5. Toute sorte d'accès m'est fermé auprès d'elle, Molière, Médecin malgré lui, II, 9. Leur donnant un libre accès auprès de lui, Bossuet, Hist. I, 10. Il est rare qu'elle ait accès auprès du trône, Massillon, Obst. Ceux qui ont accès auprès des rois, Fléchier, Mont. Leurs yeux [des gens que leur fortune aveugle], leur démarche, leur ton de voix et leur accès marquent longtemps en eux l'admiration où ils sont d'eux-mêmes, La Bruyère, 11.
  • 3 Fig. La pitié eut accès dans son âme. Donner accès à l'amitié. Un accès plus facile aux honneurs. Le peuple aurait accès aux premières dignités. Laisser peu d'accès à la vérité. La colère ne trouve pas d'accès dans l'âme du sage. La brigue n'aura pas d'accès dans son palais. Pour trouver de l'accès dans le cœur des femmes, Hamilton, Gram. 6. Tes discours trouveront plus d'accès que les miens, Racine, Phèd. III, 1. Mais peut-être ma voix, la voix de l'innocence, Trouvera dans les cœurs plus d'accès qu'on ne pense, Briff. Ninus II, I, 10. Ouvrez-moi, m'a-t-il dit, un accès dans son cœur, Delavigne, V, Sicil. I, 5.
  • 4Invasion périodique ou non d'accidents morbides. Accès de folie. Accès de goutte. Les accès réguliers d'une fièvre intermittente. Il est justement arrivé le jour de mon accès. M. de Pâris a eu quelques accès de fièvre tierce, Bossuet, Lettr. quiét. 367. Elle a eu trois accès marqués de fièvre quarte, Sévigné, 322.
  • 5 Fig. Invasion passagère de certains mouvements de l'âme. Dans un accès de fureur. Il a des accès de libéralité. J'ai ressenti de nouveaux accès de joie à toutes les lettres, Pascal, Prov. I. Ce fer si près de moi sur l'édit de Narsès De ma juste frayeur renouvelle l'accès, Rotrou, Bél. II, 9. Je vois de vos chagrins les funestes accès, Voltaire, Adél. II, 7. C'est toi seul que je plains, intraitable rimeur ; Ta mère te conçut dans un accès d'humeur, Gilbert, Apol.
  • 6En droit canon, au conclave, lors de l'élection d'un pape, ballottage qui se fait entre les cardinaux proposés au scrutin, sans qu'aucun ait réuni le nombre nécessaire de voix, et qui a pour conclusion l'accession de la pluralité des voix à un des noms. L'accès est ainsi nommé, parce que la formule est accedo domino… Je me joins à… Il fut fait pape à l'accès, Acad.
  • 7Faculté de posséder un bénéfice vacant par l'incompétence d'âge ou par la mort du titulaire.

HISTORIQUE

XVe s. Un poure accès de fievre l'homme efface, Ou aage viel qui est determiné, Deschamps, Profiter de la jeunesse. Le dit legat se partit de Paris et s'en ala au pays de Picardie et de Flandres, cuidant avoir leur acceps d'entrer au dit pays, J. de Troyes, Chron. 1480.

XVIe s. L'accès que la fortune m'a donné aux chefs des divers partis, Montaigne, I, 103. Feu de fiebvre, subject à accez et remises, Montaigne, I, 209. Ces trois choses n'ont nul accez prez de Dieu, Montaigne, II, 226. Qui me deffendroit l'accez de quelque coing des Indes, je…, Montaigne, IV, 242.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ACCÈS ; ce mot vient du latin accessus, qui signifie approcher, l’action par laquelle un corps s’approche de l’autre : mais il n’est pas usité en François dans ce sens littéral. Il signifie dans l’usage ordinaire abord, entrée, facilité d’aborder quelqu’un, d’en approcher. V. Entrée, Admission. Ainsi l’on dit : cet homme a accès auprès du Prince. Cette côte est de difficile accès, à cause des rochers qui la bordent. (F)

* Accès, avoir accès, aborder, approcher. On a accès où l’on entre ; on aborde les personnes à qui l’on veut parler ; on approche celles avec qui l’on est souvent. Les Princes donnent accès, se laissent aborder, permettent qu’on les approche ; l’accès en est facile ou difficile ; l’abord rude ou gracieux ; l’approche utile ou dangereuse. Qui a des connoissances peut avoir accès ; qui a de la hardiesse aborde ; qui joint à la hardiesse un esprit souple & flateur, peut approcher les Grands. Voyez les Synonymes de M. l’Abbé Girard.

Accès, en Medecine, se dit du retour périodique de certaines maladies qui laissent de tems en tems des intervalles de relâche au malade. Voyez Périodique.

Ainsi l’on dit un accès de goute, mais plus spécialement un accès de fievre, d’épilepsie, de folie : on dit aussi un accès prophétique.

On confond bien souvent accès avec paroxysme, cependant ce sont deux choses différentes ; l’accès n’étant proprement que le commencement ou la premiere attaque de la maladie, au lieu que le paroxysme en est le plus fort & le plus haut degré. Voyez Paroxysme. (N)

Accès, terme usité à la Cour de Rome, lorsqu’à l’élection des Papes les voix se trouvant partagées, quelques Cardinaux se désistent de leur premier suffrage, & donnent leur voix à un Sujet qui en a déjà d’autres, pour en augmenter le nombre. Ce mot vient du latin accessus, dérivé d’accedo, accéder, se joindre.

Accès, en Droit canonique, signifioit la faculté qu’on accordoit à quelqu’un pour posséder un Bénéfice après la mort du Titulaire, ou parce que celui à qui on accordoit cette faculté, n’avoit pas encore l’âge compétent, auquel cas on donnoit en attendant le Bénéfice à un autre, & lorsqu’il avoit atteint l’âge requis, il entroit dans son Bénéfice sans nouvelle provision.

Le Concile de Trente, Session XXV. chap. VII. a abrogé les accès. Il réserve seulement au Pape la faculté de nommer des Coadjuteurs aux Archevêques & Evêques, pourvû qu’il y ait nécessité pressante, & que ce soit en connoissance de cause.

La différence que les Canonistes mettent entre l’accès & le regrès, c’est que le regrès habet causam de præterito, parce qu’il faut pour l’exercer avoir eu droit au Bénéfice, au lieu que l’accès habet causam de futuro. Voyez Regrès. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « accès »

(Nom 1) Du latin accessus (participe passé substantivé de accéder au sens de « accès auprès de quelqu’un »).
(Nom 2) Du latin accessu febrium (« accès de fièvre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin accessus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Accessus, de accedere, approcher (voy. ACCÉDER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « accès »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accès aksɛ

Évolution historique de l’usage du mot « accès »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « accès »

  • L'Internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident. Parce qu'il donne accès au savoir autrement que par le cursus hiérarchique. De Jacques Attali / Libération - 5 Mai 2000
  • Mort. Etat instantané, sans passé ni avenir. Indispensable pour l'accès à l'éternité. De Simone Weil / La Pesanteur et la grâce
  • La télévision rend intelligent les gens qui n’ont pas accès à la culture et abrutit ceux qui se croient cultivés. De Umberto Eco
  • Les héros ont leur accès de crainte, les poltrons des instants de bravoure, et les femmes vertueuses leurs instants de faiblesse. De Stendhal / Journal - 10 décembre 1801
  • Dans toutes les oeuvres d'art difficile d'accès, le lecteur est récompensé de ses efforts : il est bouleversé. De Frédéric Beigbeder / Dernier Inventaire avant liquidation
  • Un match est un accès de confiance. De Jean Giraudoux / Le Sport
  • L'insurrection est l'accès de fureur de la vérité. De Victor Hugo / Les Misérables
  • La clé qui ouvre l'accès à tous les niveaux de la spiritualité, c'est la volonté. De Ostad Elahi / Maximes de guidance
  • Si le Seigneur avait voulu que les hommes volent, il aurait simplifié l’accès aux aéroports. De Milton Berle
  • La responsabilité de celui qui a accès à la parole publique est de mettre en garde contre l'irruption de la violence. De Max Gallo / Février 2009
  • Un RPG classique basé sur quelques-uns des talents qui ont lancé des titres bien connus dans le genre comme Dragon Age, Mass Effect ou la saga Pillars of Eternity. C’est ainsi que se vend The Waylanders, un titre d'abord financé sur Kickstarter en 2018 et qui est sorti en accès anticipé à la mi-juin. Petit état des lieux. Jeux-vidéo, The Waylanders - Aperçu de The Waylanders - Un accès (trop) anticipé - Jeux-vidéo
  • Les adultes ont accès à mille sortes de voluptés, mais pour les enfançons, il n’y a que la gourmandise qui puisse ouvrir les portes de la délectation. De Amélie Nothomb / Métaphysique des tubes
  • La croyance religieuse, alliée au statut social, représente la meilleure garantie de la respectabilité et de l'accès au monde des privilèges. De Denise Bombardier / Une enfance à l'eau bénite
  • Tout Français appartient, officiellement ou de coeur et d'esprit, à une minorité qui se désole de ne pas avoir accès au petit écran. De Bernard Pivot / Remontrance à la ménagère de moins de cinquante ans
  • Un véritable système éducatif n'impose rien à celui qui instruit, mais lui permet d'avoir accès à ce dont il a besoin. De Ivan Illich / Une société sans école
  • Au fond, le vrai critère pour connaître un niveau de vie, ce serait de mesurer le degré de vrai luxe auquel on a accès. De Marc Fumaroli / Entretien avec Catherine Argand - Été 1999
  • Le chemin d’accès au GR10 au Chemin de la Mâture était interdit le temps de l’installation du chantier d’une passerelle pour les pèlerins de Saint-Jacques, au-dessus des Gorges d’Enfer. SudOuest.fr, Haut-Béarn : l’accès au Chemin de la Mâture rouvre ce samedi matin
  • Un nouveau portail d’accès pour le Parc Montcalm est désormais ouvert sur l’avenue de Toulouse (n°106). Après les premiers équipements sportifs installés fin janvier dans le parc, de nouveaux aménagements et installations viennent d’être réalisés. Les équipements, comme leur localisation, ont été choisis via trois réunions publiques (le 13 février 2016, le 5 novembre 2016 et le 16 septembre 2017). Sont désormais accessibles la plaine de jeux engazonnée, deux terrains de pétanque, un terrain de tambourin et les cheminements piétons et espaces paysagers attenants. midilibre.fr, Montpellier : un nouvel accès pour le parc Montcalm - midilibre.fr
  • L'accès sur rendez-vous à la déchetterie de Saint-Hilaire-du-Harcouët est désormais levé sur l'ensemble des déchetteries communautaires. lamanchelibre.fr, Saint-Hilaire-du-Harcouët. Fin de l'accès à la déchetterie sur rendez-vous
  • Comme pour le soir du premier tour, l’accès à l’hôtel de ville sera filtré, ce dimanche 28 juin, par des agents de sécurité. Ils ne toléreront pas plus de 100 personnes simultanément à l’intérieur. La municipalité recommande donc « de ne pas se déplacer à l’hôtel de ville ». Le port du masque y sera obligatoire. Le Telegramme, Municipales à Quimper : accès restreint dimanche à la mairie - Quimper - Le Télégramme
  • Avec l’accroissement du télétravail, de nombreux risques informatiques ont vu le jour. Aussitôt qu’un vol de données a lieu, le piratage informatique est la première cause à laquelle on pense. En comparaison, les datacenters sont des lieux hautement sensibles abritant les serveurs des entreprises. Les failles de sécurité sur les accès de ces « forteresses » informatiques montrent qu’elles sont des cibles tout aussi importantes à prendre en compte. Quoique les biens protégés en interne ne sont pas tangibles, il pourrait toutefois être question de destruction ou de vol d’informations personnelles ou professionnelles très confidentielles. InformatiqueNews.fr, Le contrôle d'accès des datacenters : sécurité physique critique des infrastructures. Magid Kelaia, SimonsVoss Technologies
  • Cette course en fait partie et était calée pendant les heures prévues d’activités physiques. « Nous les avons sensibilisés mardi à l’accès à l’eau. L’E2C paye 10 euros par dossard qui seront utilisés pour financer la construction de puits d’eau au Sénégal », explique Lucille Pierson, l’un des formatrices qui encadrait le groupe avec sa collègue, Kelly Claude, et le professeur de sport. , Education | L’École de la deuxième chance sensibilise à l’accès à l’eau

Traductions du mot « accès »

Langue Traduction
Anglais access
Espagnol acceso
Italien accesso
Allemand zugang
Portugais acesso
Source : Google Translate API

Synonymes de « accès »

Source : synonymes de accès sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « accès »

Partager