La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « opiniâtrement »

Opiniâtrement

Définitions de « opiniâtrement »

Trésor de la Langue Française informatisé

OPINIÂTREMENT, adv.

D'une manière opiniâtre.
A. − [Correspond à opiniâtre A]
1. Obstinément, avec entêtement. Il était si réellement enfant à cette époque, qu'après avoir résisté opiniâtrement au désir de sa mère, il s'était décidé tout d'un coup sur cette considération que la jeune Loben s'appelait Victoire (Sand,Hist. vie, t.1, 1855, p.169).Il réclamait opiniâtrément des revers à la mode, des boutons de fantaisie, des poches innombrables (Duhamel,Notaire Havre,1933, p.61):
1. Tous mes efforts pour deviner la cause d'un changement aussi inattendu étaient restés sans résultat comme les questions que j'avais pu faire. Brigitte était malade et gardait opiniâtrement le silence. Musset, Confess. enf. s.,1836, p.291.
2. [En parlant de la manière dont se manifeste une expression, gén. un regard] Avec insistance. Tout à coup ses regards s'arrêtèrent et se fixèrent opiniâtrement sur un vieux portrait de famille appendu au mur entre les deux croisées (Ponson du Terr.,Rocambole, t.3, 1859, p.561).
3. [En parlant de la manière dont s'accomplit une tâche physique ou intellectuelle] Avec acharnement, en persévérant. Il se sentait tout pénétré d'une grande tendresse reconnaissante qui le fit se jeter plus opiniâtrement encore au travail (Ramuz,A. Pache,1911, p.166).Les affreuses formules qui s'apprennent «par coeur», et pour toute la vie dispensent les paresseux du travail de juger par eux-mêmes: lourd travail, devant qui la plupart des hommes reculent opiniâtrement (L. Febvre, Et l'homme?[1941] ds Combats, 1953, p.100).
En partic. [En parlant d'un conflit armé] Farouchement, coûte que coûte. Sous sa tenace direction, la 4earmée, après avoir lutté sur toutes les coupures du terrain, défendait opiniâtrément les positions de la Meuse (Joffre,Mém., t.1, 1931, p.335).
4. Au fig. [En parlant de la manière dont se manifeste un phénomène intellectuel, un sentiment, une idée] Avec constance, avec ténacité. Émile, au contraire, était désespéré et tombé dans une sorte de prostration. Des idées funestes l'environnaient opiniâtrement (Duranty,Malh. H. Gérard,1860, p.276).Je laisse mon gros camarade s'imaginer opiniâtrément que l'extraordinaire effort de la science et de l'industrie s'est, tout à coup, arrêté à lui (Barbusse,Feu,1916, p.87):
2. ... la philosophie générale, la métaphysique, dont les vérités attaquaient directement toutes les superstitions, furent plus opiniâtrement retardées dans leur marche, que la politique dont le perfectionnement ne menaçait que l'autorité des rois ou des sénats aristocratiques... Condorcet,Esq. tabl. hist.,1794, p.141.
B. − P. anal. [Correspond à opiniâtre B]
1. [En parlant de la manière dont un végétal croît] Obstinément. Ces jeunes arbres qui trompent l'effort du jardinier et se tournent opiniâtrément du côté d'où leur viennent l'air et le soleil (Hugo,N.-D. Paris,1832, p.187).
2. PATHOL. [En parlant de la manière dont se manifeste une atteinte pathologique] Avec persistance, en résistant à tout. Souvent la fièvre quarte guérit par cet usage seul des apéritifs; mais si, après en avoir usé pendant un temps assez considérable, elle subsiste opiniâtrement, alors on peut employer les fébrifuges (Geoffroy,Méd. prat.,1800, p.22).
Prononc. et Orth.: [ɔpinjɑtʀ əmɑ ̃], [-nja-]. Ac. 1694 et 1718: -astre-; 1740-1878, Littré, DG: -âtré-; 1935: -âtre-; Rob.: -âtre- ,,La forme ancienne et normale, seule courante de nos jours, est opiniâtrement``. Docum.: pas d'ex. avec é au delà de 1935. Étymol. et Hist. 1431 ospiniastrement (Sentence... ds Isambert, Rec. gén. des anc. lois fr., t.8, p.766). Dér. de opiniâtre*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 84.

Wiktionnaire

Adverbe - français

opiniâtrement \ɔ.pi.nja.tʁə.mɑ̃\

  1. D’une façon opiniâtre.
    • Les amis mêmes de l’abbé Régnier lui avaient donné le nom de l’abbé Pertinax, parce qu’il avait, dit-on, l’habitude de disputer opiniâtrement dans les assemblées. — (Jean le Rond D’Alembert, Éloges, Régn. Desmarais.)
    • Une envie folle le taraudait de piquer du poing dans le dos arrondi du monsieur peu pressé, lequel, pourvu d'une inconscience comique, bourlinguant de droite à gauche, s'installait opiniâtrement devant lui, pareil à une citadelle mouvante et calamiteuse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 10)
  2. Sans céder ; sans se relâcher.
    • La ferme Navarin, les buttes de Souain, du mont Muret, de Tahure et du Mesnil, les villages de Tahure, Ripont, Rouvroy, Cernay-en-Dormois, Servon-Melzicourt, organisés en points d'appui et opiniâtrement défendus par l'ennemi, ont été conquis de haute lutte dans la première journée de la bataille. — (L'Économiste français: journal hebdomadaire, publié par Paul Leroy-Beaulieu, tome 46, n° 2, Impr. Centrale des chemins de fer, 1918, p. 425)
    • Le renard mord dangereusement, opiniâtrement, et l’on est obligé de se servir d’un ferrement pour le faire démordre. — (Georges Louis Leclerc, Renard.)
    • Que si vous me demandez comment tant de factions opposées et tant de sectes incompatibles qui se devaient apparemment détruire les unes les autres, ont pu si opiniâtrement conspirer ensemble contre le trône royal […] — (Jacques-Bénigne Bossuet, Reine d’Anglet. — cité par Littré)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OPINIÂTREMENT. adv.
Avec opiniâtreté, d'une manière opiniâtre. Il soutient opiniâtrement cette erreur. Il continua opiniâtrement le combat toute la journée.

Étymologie de « opiniâtrement »

Dérivé de opiniâtre avec le suffixe -ment.
on a dit jusqu’au XIXe siècle, opiniâtrément
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « opiniâtrement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
opiniâtrement ɔpɛ̃jatrœmɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « opiniâtrement » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « opiniâtrement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « opiniâtrement »

  • L’huître, de la grosseur d’un galet moyen, est d’une apparence plus rugueuse, d’une couleur moins unie, brillamment blanchâtre. C’est un monde opiniâtrement clos. Pourtant on peut l’ouvrir : il faut alors la tenir au creux d’un torchon, se servir d’un couteau ébréché et peu franc, s’y reprendre à plusieurs fois. Les doigts curieux s’y coupent, s’y cassent les ongles : c’est un travail grossier. Les coups qu’on lui porte marquent son enveloppe de ronds blancs, d’une sorte de halos.À l’intérieur l’on trouve tout un monde, à boire et à manger : sous un firmament (à proprement parler) de nacre, les cieux d’en dessus s’affaissent sur les cieux d’en dessous, pour ne plus former qu’une mare, un sachet visqueux et verdâtre, qui flue et reflue à l’odeur et à la vue, frangé d’une dentelle noirâtre sur les bords.Parfois très rare une formule perle à leur gosier de nacre, d’où l’on trouve aussitôt à s’orner.
    Francis Ponge —  Le parti pris des choses 
  • Dans le remugle social causé par la réforme des retraites, la majorité a aussi perdu les professions libérales. Les professionnels du droit et de la santé, au premier chef, ne décolèrent pas. Ils accusent le gouvernement de remplacer brutalement des régimes autonomes bien gérés par un régime unique moins avantageux pour eux, tout en faisant au passage main basse sur les excédents accumulés grâce à une gestion opiniâtrement précautionneuse. Ce diagnostic est en partie exact, mais la question des retraites ne saurait épuiser celle du malaise des professions libérales.
    Le Figaro.fr — «Retraites: les professions libérales ont des motifs très sérieux d’être inquiètes»
  • Une des plus vraies satisfactions de l'homme, c'est quand la femme qu'il a passionnément désirée et qui s'est refusée opiniâtrement à lui cesse d'être belle.
    Charles-Augustin Sainte-Beuve
  • Au moins, Maurice Duplessis répétait opiniâtrement : «Donnez-nous notre butin!» Alors que François Legault, lui, lance des ballons qui se dégonflent... et on n’en reparle plus!
    Le Journal de Montréal — Le syndrome de Duplessis | Le Journal de Montréal
  • De ce fait, les questions posées à Julien Wostyn sont identiques à celles posées aux autres candidats (commerce et développement économique, environnement, culture, vote électronique). Mais elles rebondissent dans son esprit pour décliner opiniâtrement la même matrice idéologique, à rebours de toutes les recompositions ou alliances politiques, que le mouvement voit souvent comme des compromissions hasardeuses, sinon des dilutions réactionnaires.
    L'Alterpresse68 — Élections municipales 2020 à Mulhouse: entrevue audio avec Julien Wostyn de Lutte Ouvrière - L'Alterpresse68
  • Mais, coûte que coûte, opiniâtrement, celui qui veut « vivre en lecteur et en écrivain » résistera. Il contestera. Il protestera. Il alarmera.
    Th. Bouchard, La fin de Bartleby
  • Le chiffre est officiel. Il a été rendu public vendredi 20 décembre par l’Insee, l’institut français de la statistique. Selon le dernier pointage financier de cette institution, la dette publique française s’est établie fin septembre à 100,4% du produit intérieur brut (PIB), soit 2415 milliards d’euros (2628 milliards de francs), en hausse de 39,6 milliards par rapport au trimestre précédent. Elle s’élevait à 2209 milliards lors de l’arrivée au pouvoir du chef de l’Etat en 2017. Une progression de l’endettement assurée d’alimenter le débat sur les réformes en cours, défendues opiniâtrement par Emmanuel Macron.
    Le Temps — En France, des réformes et de la dette - Le Temps

Traductions du mot « opiniâtrement »

Langue Traduction
Anglais obstinately
Espagnol obstinadamente
Italien ostinatamente
Allemand hartnäckig
Chinois 固执地
Arabe بعناد
Portugais obstinadamente
Russe упорно
Japonais 頑固に
Basque temati
Corse obstinadamente
Source : Google Translate API

Antonymes de « opiniâtrement »

Combien de points fait le mot opiniâtrement au Scrabble ?

Nombre de points du mot opiniâtrement au scrabble : 16 points

Opiniâtrement

Retour au sommaire ➦