La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « naissant »

Naissant

Variantes Singulier Pluriel
Masculin naissant naissants
Féminin naissante naissantes

Définitions de « naissant »

Trésor de la Langue Française informatisé

NAISSANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de naître*.
II. − Adj. Qui commence à exister. Pour l'enfance, tout est fleuri, naissant, créé d'hier; pour le jeune homme, tout est force, jeunesse, surabondante vie (Toepffer,Nouv. genev.,1839, p.176).
A. − Vieilli
1. [Le subst. désigne un être humain, un animal] Qui vient de naître, de sortir de l'organisme maternel. Synon. usuel nouveau-né.C'est par l'effet d'une bonne politique que Rome moderne donne aux enfants naissants et aux jours de l'année les noms des saints qu'elle a elle-même canonisés (Bern. de St-P.,Harm. nat.,1814, p.288).Il y a, sur des ânons, les enfants qu'on allaite encore dans des paniers, avec des petits chiens naissants (Loti,Désert,1895, p.109).
2. [Le subst. désigne une plante] Qui commence à germer, à éclore. Sa fontaine où l'on puise (...) les eaux nécessaires pour arroser les légumes naissants, les fleurs nouvellement écloses (Dusaulx,Voy. Barège,t.1, 1796, p.302).Tous les arbres (...) offrent dans ce moment à la vue un mélange de verdure naissante et de fleurs dont l'aspect est délicieux (Delécluze,Journal,1827, p.442).
B. − P. anal.
1. [Le subst. désigne un cours d'eau] Qui prend sa source (à tel endroit). Le petit village de Goncourt sur la Meuse naissante et dans des côtes ingrates (Barrès,Cahiers,t.5, 1907, p.214).Le Loir et ses affluents naissants y promènent déjà leur cours herbeux, lent et profond (Vidal de La Bl.,Tabl. géogr. Fr.,1908, p.146).
2. Qui commence à devenir visible, à se former, à se développer. Barbe, moustache naissante; aube, brise, lune naissante. Il devina les rondeurs naissantes de la gorge (Zola,Germinal,1885, p.1163).Sur la pâleur du jour naissant des silhouettes indécises dansaient (Courteline,Train 8 h 47,1888, 2epart., v, p.153):
1. Déjà la bestiole [un bébé taureau] faisait un œil blanc et féroce; sur son front velu, ses cornes naissantes pointaient comme celles du Moïse de Michel-Ange; ses sabots avaient la limpidité de l'écaille. Montherl.,Bestiaires,1926, p.430.
Spécialement
a) CHIM. Corps naissant, état naissant (d'un corps). État d'un corps au moment où il se forme dans une réaction chimique, et où il peut être plus actif que dans son état ordinaire. Sous l'influence de l'hydrogène naissant, les éléments nitriques contenus dans ces composés se transforment dans les éléments de l'ammoniaque (Berthelot,Synthèse chim.,1876, p.119).L'oxygène qui se dégage dans certaines électrolyses à l'état naissant à l'anode (Frühling,Cours d'électr.,t.1, 1966, p.219).
b) PHYS. Rouge naissant. Début d'incandescence qui se manifeste dans un corps soumis à la chaleur; p. méton. température à laquelle on obtient cette réaction. Voir J. Cahen, Bruet, Carrières, 1926, p.9.
C. − Au fig.
1. [Le subst. désigne un sentiment, une manifestation des facultés intellectuelles, un produit de l'activité humaine] Qui commence à se manifester, à apparaître. Commerce, industrie naissant(e) ; ambition, amitié, gloire, inclination, passion naissante. La révélation de la poésie se présenta (...) sous la forme du surréalisme naissant et de la découverte de Rimbaud (Béguin,Âme romant.,1939, p.x).L'art du cinéma naissant (...) choisit comme premier grand drame la Passion du Christ (Sadoul,Cin.,1949, p.25):
2. ... aussi Eugénie se plut-elle à endormir les souffrances de son cousin dans les joies enfantines d'un naissant amour. N'y a-t-il pas de gracieuses similitudes entre les commencements de l'amour et ceux de la vie? Balzac,E. Grandet,1834, p.168.
2. [Le subst. désigne une pers.] Qui commence à montrer des aptitudes dans tel ou tel domaine. Écrivain naissant. Des comédiens (...) comme le naissant Barrault (...) méritent qu'à tout essai (...) on leur prodigue une affectueuse et rude attention (Colette,Jumelle,1938, p.68).
Prononc. et Orth.: [nεsɑ ̃], [ne-], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér.: 1323. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2760, b) 1405; xxes.: a) 1420, b) 1663. Bbg. Quem. DDL t.5, 12.

Wiktionnaire

Adjectif - français

naissant \nɛ.sɑ̃\

  1. Qui naît, qui commence à paraître.
    • Jour naissant. - Passion naissante. - Amour naissant.
  2. Qui commence à poindre, à pousser.
    • Barbe naissante.
  3. (Chimie) Qualifie l’état d’un corps envisagé au moment de sa formation, au sein même de la masse qui le provoque.
    • Oxygène à l’état naissant. (Par ellipse) Oxygène naissant. - À l’état naissant, les corps possèdent généralement une activité particulière et on admet qu’à ce moment ils sont à l’état atomique et pas encore condensés à l’état moléculaire.
  4. (Héraldique) Se dit d’un animal ou une créature dont on ne voit que la partie supérieure comme si le reste était caché. À rapprocher d’issant et mouvant.
    • D’azur au lion naissant d’or, qui est de Saulx → voir illustration « lion naissant »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NAISSANT, ANTE. adj.
Qui naît, qui commence à paraître. Jour naissant. Passion naissante. Amour naissant. République, ville, colonie naissante. Barbe naissante, Barbe qui commence à pousser. En termes de Chimie, État naissant se dit de l'État d'un corps envisagé au moment de sa formation, au sein même de la masse qui le provoque. À l'état naissant, les corps possèdent généralement une activité particulière et on admet qu'à ce moment ils sont à l'état atomique et pas encore condensés à l'état moléculaire. Oxygène à l'état naissant.

Littré (1872-1877)

NAISSANT (nê-san, san-t') adj.
  • 1Qui naît, qui commence à vivre. Enfant naissant. Poulain naissant. Plantes naissantes. La grêle Qui… à coups impétueux Abat l'honneur naissant des rameaux fructueux, Boileau, Lutr. V. Quelque monstre naissant dans ce temple s'élève, Racine, Athal. II, 6.
  • 2 Fig. Qui commence à se former, à se développer, en parlant des personnes. La famille en pâlit et vit en frémissant Dans la poudre du greffe un poëte naissant, Boileau, Épît. V. Tout un peuple naissant est formé par mes mains, Racine, Ésth. Prologue. Enfin Néron naissant A toutes les vertus d'Auguste vieillissant, Racine, Brit. I, 1. Avant cela, un autre homme devenu fort célèbre, mais alors naissant, avait songé à se faire par M. de Dangeau une entrée à la cour, c'est M. Despréaux qui…, Fontenelle, Dangeau. Les peuples naissants se multiplient et croissent beaucoup, Montesquieu, Esp. XXIII, 10. Le théologien naissant ne traita pas avec assez de justice et de lumières une science qui n'est pas aussi inutile qu'il le pensait au théologien même, D'Alembert, Éloges, Bossuet.

    Il se dit aussi des choses. Quoi ! se pourrait-il faire… Que ma grandeur naissante y fît quelque jaloux ? Corneille, Nicom. IV, 5. Ô présage fatal pour un règne naissant, De l'arroser de sang, et de sang innocent ! Rotrou, Antig. V, 1. Les inclinations naissantes ont des charmes inexplicables, et tout le plaisir de l'amour est dans le changement, Molière, D. Juan, I, 2. Caïn, le premier enfant d'Adam et d'Ève, fait voir au monde naissant la première action tragique, Bossuet, Hist. I, 1. Soit que son cœur, jaloux d'une austère fierté, Enviât à nos yeux sa naissante beauté, Racine, Brit. II, 2. Ils me reprocheraient, non des cris impuissants, Des desseins étouffés aussitôt que naissants…, Racine, ib. IV, 2. Quand vos charmes naissants, inconnus à mon père, N'avaient encor paru qu'aux yeux de votre mère, Racine, Mithr. I, 2. L'aimable simplicité du monde naissant, Fénelon, Lettres à Lamotte sur les anciens, 4 mai 1714. Denis n'avait conclu la paix avec les Carthaginois que pour se donner le temps d'affermir son autorité naissante, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. I, p. 261, dans POUGENS. Ce n'était pas un État qui fût dans sa décadence qu'il [Charles XII] entreprit de renverser, mais un empire naissant, Montesquieu, Esp. X, 13. D'une ville naissante, encor mal assurée, Au peuple américain nous défendons l'entrée, Voltaire, Alz. I, 1. Il y avait encore dans l'Asie Mineure un grand nombre de manichéens qui vivaient paisibles, parce que la fureur d'enthousiasme qui n'est guère que dans les sectes naissantes était passée, Voltaire, Mœurs, 29. Ce goût naissant ne s'éteignit plus depuis ce temps-là, Rousseau, Confess. V. Son lit [de l'aurore] du jour naissant est nommé le berceau, Delille, Trois règnes, I.

  • 3Cheveux naissants, cheveux qui flottent en liberté comme ceux des enfants, ou qui sont frisés en long, comme l'étaient autrefois ceux des magistrats.

    Perruque naissante, perruque qui imite les cheveux naissants. Puisqu'on veut bien placer ma maigre figure sous le visage rebondi de M. le cardinal de Bernis, j'aurai l'honneur de vous envoyer incessamment ma petite tête en perruque naissante, Voltaire, Lett. Duclos, 10 avril 1761.

    Tête naissante, tête nouvellement rasée dont les cheveux commencent à repousser.

  • 4 Terme de physique. Rouge naissant, teinte rouge que commence à prendre un corps que l'on chauffe.

    Terme de chimie. Un gaz est à l'état naissant ou de gaz naissant au moment où il abandonne une combinaison ; et l'on a remarqué qu'à l'état naissant les corps ont plus de tendance à se combiner avec les autres que quand ils sont à l'état libre.

  • 5 Terme de blason. Se dit des animaux dont on ne voit que le haut du corps, les pieds de devant et le bout de la queue.

HISTORIQUE

XVIe s. Au regard des heritages vulgairement dits et appelez propres ou naissans venus de peres ou meres ou d'autres parens, iceux heritages doivent retourner au plus prochain parent dudit defunt en ligne descendante du costé dont sont procedez lesdits heritages, Nouv. coust. génér. t. II, p. 680.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « naissant »

→ voir naître
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « naissant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
naissant nɛsɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « naissant » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « naissant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « naissant »

  • L’épine en naissant va la pointe en avant.
    Proverbe français
  • En naissant, nous mourons, et la fin dépend de l'origine.
    Manilius — Astronomica
  • Le langage de l'amour naissant est le langage de la mystique, de la théologie et de la poésie.
    Francesco Alberoni — Le Choc amoureux
  • La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non en naissant.
    Guillaume Bouchet — Les Sérées
  • Celui qui aspire à une vie paisible s’est trompé en naissant au XXe siècle.
    Léon Trotski
  • L'homme en naissant porte en lui des droits sur la portion des fruits de la terre nécessaires à son existence.
    Napoléon Bonaparte — Discours à Lyon - 1791
  • Ce qui nous trompe, c’est la prodigieuse variété de nos actions, jointe à l’habitude que nous avons prise en naissant de confondre le volontaire avec le libre.
    Denis Diderot
  • Un amour naissant inonde le monde de poésie, un amour qui dure irrigue de poésie la vie quotidienne, la fin d'un amour nous rejette dans la prose.
    Edgar Morin — Les sept savoirs nécessaires à l'éducation du futur
  • C'est dans sa durée que la vie se change en survie et le temps en éternité. C'est en naissant, et à chaque instant de votre vie, que vous êtes entrés en votre immortalité.
    Dominique Lévy-Chédeville — L'homme aux passions tristes
  • Ainsi, si le nombre de prématurés pesant moins d’1, 5kg représente habituellement une moyenne de 8 naissances pour 1000, en 2020, ce chiffre a été divisé par 4. De même, alors que les bébés naissant à moins d’1kg représentent 3 naissances pour 1000, il n’en a été comptée aucune ce printemps.
    Doctissimo — Moins de bébés sont nés prématurément pendant le confinement
Voir toutes les citations du mot « naissant » →

Traductions du mot « naissant »

Langue Traduction
Anglais nascent
Espagnol naciente
Italien nascente
Allemand im entstehen begriffen
Chinois 新生的
Arabe وليدة
Portugais nascente
Russe рождающийся
Japonais 新生
Basque nascent
Corse nascente
Source : Google Translate API

Synonymes de « naissant »

Source : synonymes de naissant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « naissant »

Combien de points fait le mot naissant au Scrabble ?

Nombre de points du mot naissant au scrabble : 8 points

Naissant

Retour au sommaire ➦