La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « moribond »

Moribond

Variantes Singulier Pluriel
Masculin moribond moribonds
Féminin moribonde moribondes

Définitions de « moribond »

Trésor de la Langue Française informatisé

MORIBOND, -ONDE, adj. et subst.

I. − Adj. et subst. (Personne) qui est sur le point de mourir. Blessé, malade moribond; être au chevet d'un moribond; administrer, assister un moribond. Pour qu'il fût descendu moribond de sa couche, il fallait qu'il eût subi, le malheureux, une tyrannie de fer (Cladel,Ompdrailles,1879, p.72):
. Dans le linge sale du lit, (...) le moribond à chaque mouvement hurlait, le visage creusé de douleur, jaune-vert, les yeux enfoncés dans une ombre de sueur. Aragon,Beaux quart.,1936, p.105.
[P. méton.] Monsieur Georges, m'attirant à lui de ses bras moribonds, collait sa bouche agonisante sur la mienne (Mirbeau,Journal femme ch.,1900, p.148).
Rare. [En parlant d'un animal ou d'un végétal] Les pattes folles, le chat moribond griffe l'air, se recroqueville en boule, ou se détend et ne crie pas (Renard,Poil de carotte,1894, p.179).J'étais étourdie par une odeur pathétique de l'humus, de feuilles pourries, de fleurs moribondes (Beauvoir,Mandarins,1954, p.426).
II. − Adj., au fig.
A. − Qui est près de disparaître, près de sa fin.
1. [En parlant d'une collectivité] Dans la ville où sans fin, vomissant le charbon, L'usine en feu dévore un peuple moribond (Samain,Chariot,1900, p.131).Malheureuse même, et même moribonde, une société ne peut pas se regarder sans rire. Comment supporter de se voir? (Valéry,Variété II,1929, p.65).
2. [En parlant d'une chose] Le théâtre moribond n'en est pas, il y paraît, aux dernières affres (Colette,Jumelle,1938, p.12).Il voyait resplendir les collines, dans les brumes de l'été moribond (La Varende,Cavalier seul,1956, p.60).
B. − [Dans le domaine des sens, en parlant p. ex. d'un son, d'une couleur] Qui est faible, sans éclat. Synon. étouffé, fané.Le tintement moribond de la cloche qui oscillait sans doute encore (Huysmans,Là-bas,t.1, 1891, p.52).Elle était vêtue d'une robe d'un vert tilleul passé et d'un manteau d'un rose moribond à doublure soufre (Huysmans,Oblat,t.1, 1903, p.144).
REM.
Moribonder, verbe intrans.Agoniser. Mais n'interroge pas celui qui moribonde. Rien d'elle [la mort] ne le touche (Cocteau,Potomak,1919, p.277).
Prononc. et Orth.: [mɔ ʀibɔ ̃], fém. [-ɔ ̃:d]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1466-83 vie moribonde (Martial d'Auvergne, Matines de la Vierge, éd. Y. Le Hir, 4968); 1585 visage moribonde (Paré, Œuvres complètes, éd. J.-F. Malgaigne, t.3, p.726); 1660 moribond «qui est près de mourir» (Oudin Fr.-Esp.); 2. 1701 subst. (Fur.); 3. 1834 «qui est près de disparaître» (M. de Guérin, Corresp., p.185: journal moribond). Empr. au lat. moribundus «qui est près de mourir». Fréq. abs. littér.: 429. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 493, b) 500; xxes.: a) 777, b) 667.

Wiktionnaire

Nom commun - français

moribond \mɔ.ʁi.bɔ̃\ masculin (pour une femme, on dit : moribonde)

  1. Celui qui va mourir.
    • Le prêtre s’approcha du moribond, qui s’était relevé sur un genou et sur une main, mais qui n’avait pu faire davantage. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Et bien des fois, descendu dans la nuit des géhennes sociales, j’ai porté aux moribonds la résignation, l’espérance aux désespérés ; bien des fois j’ai changé en cris de joie les lamentations farouches de ces damnés. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
    • On convoya, Dieu sait comme, au-dessus des gouffres, des caravanes d’infirmes et de moribonds qui burent de cette eau et les membres estropiés se redressèrent et les tumeurs fondirent au chant des psaumes. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • De temps en temps, quelque moribond était emmené à l’hôpital et il éveillait à la fois l’envie et la compassion de toute la chiourme.
      — Encore un qui se met à l’abri du froid, gouaillait l'Avocat.
      — Encore un qui va cônir, répondait le Croc qui avait une peur panique de la mort, même quand il s'agissait de la mort des autres.
      — (André Chamson, La Superbe, Éditions Plon, 1967, page 237)

Adjectif - français

moribond \mɔ.ʁi.bɔ̃\

  1. Qui va mourir.
    • Du feu moribond ne subsistait qu'un banc de cendres grises. — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Il estimait que la Compagnie noire et l'assaut du château noir pouvaient grandement contribuer à guérir un corps social moribond. — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Donald Trump répète constamment qu’il a hérité d’une économie moribonde et en a fait la meilleure économie de tous les temps avant que la pandémie y mette un frein. — (Pierre Martin, « Le bilan économique mixte des années Trump », dans Le Journal de Montréal, 29 octobre 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MORIBOND, ONDE. adj.
Qui va mourir. Il était moribond. Elle est moribonde. Substantivement, Un moribond.

Littré (1872-1877)

MORIBOND (mo-ri-bon, bon-d') adj.
  • Qui est près de mourir. …comme un pauvre malade moribond qui ne sait plus que faire ; il s'imagine qu'en se levant il sera un peu allégé ; il achève de perdre son peu de force par un travail qu'il ne peut supporter…, Bossuet, 1er sermon, Pentec. 1. Que diantre voulez-vous que l'amour aille faire Dans un corps moribond à ses feux si contraire ? Regnard, le Légat. II, 5.

    Être tout moribond, être dans un état de langueur, comme si l'on allait mourir. N'est-il pas cruel, me dit-il, que mon oncle, tout moribond qu'il est, épouse demain mademoiselle de Taviré pour la laisser veuve au bout de six mois ? Marivaux, Marianne, 9e part.

    S. m. et f. Un moribond, une moribonde. Que voit-on dans le tableau d'Eudamidas ? le moribond sur la couche, à côté le médecin qui lui tâte le pouls, Diderot, Pensées sur la peint. Œuv. t. XV, p. 206, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVIe s. Je le trouvai avec un visage moribonde et jaunastre, Paré, t. III, p. 726.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « moribond »

Lat. moribundus, de mori, mourir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin moribundus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moribond »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moribond mɔribɔ̃

Citations contenant le mot « moribond »

  • On ne ressuscite pas un amour moribond. De Madeleine Ouellette-Michalska / Le plat de lentilles
  • Dans les sociétés moribondes, l'ambition satisfaite a le goût amer de l'échec. De Roger Vailland
  • En milieu hospitalier, on traite beaucoup mieux les moribonds que les nourrissons. En tant que père, ça énerve, mais en tant que futur mort, ça rassure. De Guy Bedos / L'An 2000
  • Dans ces moments d'intense découragement, une phrase maladroite peut achever les plus vaillants. Un message sincère peut, en revanche, ressusciter les volontés moribondes. De Olivier de Kersauson / Homme libre...
  • Recep Erdogan a décidément un rapport très particulier à l’Histoire. Il se réapproprie l’histoire de l’Empire Ottoman et ce au sens le plus littéral du terme. Mais il refuse d’assumer la moindre part de responsabilité dans le génocide des Arméniens en 1915 qui fut décidé et planifié par un empire ottoman moribond. , POINT DE VUE. Sainte-Sophie : un pas en arrière ?. Sport - Hyères.maville.com
  • Alors qu'on croyait CreativeForge moribond après la sortie mouvementée de Phantom Doctrine, le studio de Varsovie émerge aujourd'hui des ombres pour annoncer une suite, ou plutôt : une "suite". Contrairement à son grand frère, Phantom Doctrine 2 : The Cabal ne sera pas édité par Good Shepherd mais par le développeur lui-même et sa proposition de gameplay risque de créer la surprise chez les amoureux du premier jeu. De XCOM-like dans l'espionnage des années 80, on passe en effet à une formule hybridée à celle d'un Hitman. , Annonce surprise de Phantom Doctrine 2 : The Cabal, moins XCOM et plus Hitman - Actu - Gamekult
  • Dans un marché automobile rendu moribond par le coronavirus, les véhicules électriques et hybrides sont venus apporter un vent de fraîcheur, suscitant l’espoir d’un verdissement de la flotte bien que ce secteur peine encore à prendre son envol sans les perfusions d’argent public.  SudOuest.fr, Prix, bornes de recharge… : la voiture électrique accélère mais cherche encore sa voie

Images d'illustration du mot « moribond »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « moribond »

Langue Traduction
Anglais dying
Espagnol muriendo
Italien sta morendo
Allemand sterben
Chinois 垂死
Arabe يحتضر
Portugais morrendo
Russe умирающий
Japonais 死んでいる
Basque hiltzen
Corse morendu
Source : Google Translate API

Synonymes de « moribond »

Source : synonymes de moribond sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « moribond »

Moribond

Retour au sommaire ➦

Partager