La langue française

Moutonnier, moutonnière

Sommaire

  • Définitions du mot moutonnier, moutonnière
  • Étymologie de « moutonnier »
  • Phonétique de « moutonnier »
  • Citations contenant le mot « moutonnier »
  • Images d'illustration du mot « moutonnier »
  • Traductions du mot « moutonnier »
  • Synonymes de « moutonnier »

Définitions du mot moutonnier, moutonnière

Trésor de la Langue Française informatisé

MOUTONNIER, -IÈRE, adj. et subst.

I.− Adjectif
A.− Relatif au mouton, qui concerne le mouton. Quand les troupeaux descendaient les pacages d'été, avec leurs sonnailles (...) et que leur piétinement moutonnier, leur fleuve laineux et bêlant couvrait la route, il me semblait que le tic-tac de la maison, son bruit de ruche se ralentissaient (Arnoux, Écoute,1923, p. 51):
1. Ainsi toute l'histoire de la tapisserie depuis le Moyen Âge peut-elle apparaître comme l'histoire de la despiritualisation d'un art, à mesure qu'il s'éloigne de sa matière, la laine, la laine moutonnière et artisanale, pour se rapprocher des transpositions de la peinture. Cassou, Arts plast. contemp.,1960, p. 677.
B.− P. anal. [En parlant d'animés ou d'inanimés]
1. Qui évoque l'aspect, l'attitude du mouton. Mais cette petite fille, cette rien du tout! elle avait, en somme, une de ces figures moutonnières dont on ne dit rien (Zola, Bonh. dames,1883, p. 706).La reine Marie-Thérèse, une belle fille blonde et blanche, moutonnière et tendre sous un empois héréditaire d'orgueil royal (Lemaitre, Contemp.,1885, p. 188).
2. Qui évoque l'aspect d'un troupeau de moutons. À ma gauche, les forêts épaisses et moutonnières; au loin la plaine échantillonnée (Barrès, Cahiers,t. 3, 1902, p. 37).
C.− Au fig. Qui se laisse facilement conduire ou berner, qui imite, suit le comportement des autres sans discernement. Synon. conformiste, mouton.Esprit, tempérament moutonnier; docilité, soumission moutonnière; foule, troupe moutonnière. L'Eauzan appartenait à cette minorité active qui courbe sous le joug, par les faveurs et par la terreur, une majorité moutonnière (Vogüe, Morts,1899, p. 96).Je me promenais à l'écart des jeux moutonniers, comme le pilote d'un vaisseau, que ne parvient pas à distraire la folie des passagers (Arland, Ordre,1929, p. 293).Aussi nous sentions-nous fort peu de goût pour accompagner plus longtemps tous ces bons garçons moutonniers, si rompus à l'obéissance par quatre ans et demi d'une existence végétative (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 365).
[P. méton.] :
2. ... nous pensons que si notre œuvre était l'œuvre de tout le monde, une œuvre moutonnière et plate, le roman que chacun fait et que le public a déjà lu, notre volume aurait été accepté d'emblée. Goncourt, Journal,1861, p. 889.
Emploi subst. masc. plur. Jusqu'aux chaleureux indécis (...) qui cédaient à cet impérieux besoin de participer qui s'empare des indifférents, des moutonniers (Arnoux, Roi,1956, p. 267).
Arg., vx. Victime d'un voleur à l'américaine. Je vais d'abord vous entretenir du vol à l'américaine (...). Malgré sa forme grossière, rien n'y fait, on le croit impossible; et les « moutonniers », c'est ainsi qu'on les appelle, se laissent toujours prendre (Macé, Joli monde,1887, p. 213).
II.− Substantif
A.− Berger, éleveur de moutons. Comme le capitaine D... l'invitait, une fois, à faire l'élevage du mouton puisque celui du chameau ne rapportait plus guère : « Moi! lui répondit le vieillard, un moutonnier, jamais! » (Tharaud, Alerte en Syrie!1937, p. 95).
B.− En partic. Boucher en gros, spécialiste de l'abattage et de la vente des moutons (d'apr. Chaud. 1970, Lexis 1975).
Prononc. et Orth. : [mutɔnje], fém. [-jε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. 1552 ame moutonniere « mouton » (Rabelais, Quart Livre, éd. R. Marichal, p. 63, ligne 45); 2. 1611 « qui est de la nature du mouton » (Cotgr.); 3. av. 1672 fig. (G. Patin ds Dochez); 1704 « id. » (Trév.). B. Subst. 1552 « berger de moutons » (Rabelais, op. cit., p. 62, ligne 23). Dér. de mouton*; suff. -ier*. Moutonnier s'employait plus anciennement, comme subst., au sens de « boucher qui vend de la viande de mouton » (1303 Doc. ds Archives administratives de la ville de Reims, éd. P. Varin, t. 1, 1repartie, p. 26) Fréq. abs. littér. : 33.

Wiktionnaire

Adjectif

moutonnier \mu.tɔ.nje\

  1. (Vieilli) Qui concerne le mouton.
    • La moutonnière créature
      Pesait plus qu’un fromage, outre que sa toison
      Était d’une épaisseur extrême,
      Et mêlée à peu près de la même façon
      Que la barbe de Polyphème.
      — (Jean de La Fontaine, Le Corbeau voulant imiter l’Aigle, 1668–1694)
  2. Bête.
    • Mais cette petite fille, cette rien du tout ! elle avait, en somme, une de ces figures moutonnières dont on ne dit rien. — (Émile Zola, Au Bonheur des dames, 1883)
  3. Moutonneux, frisé et annelé comme la laine d’un mouton.
    • À ma gauche, les forêts épaisses et moutonnières ; au loin la plaine échantillonnée. — (Maurice Barrès, Cahiers, 1902)
  4. Suiviste, conformiste.
    • Une troupe moutonnière.
    • Sur les deux mâles, […]. L'autre, plus moutonnier, entrait à l'Hôtel de Ville, sur les traces du paternel. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 27)
    • Ici se pose la question de la surface qu'il faut inventorier dans la synécie. Elle est très importante aux yeux de ce que les phytosociologues à humeur moutonnière appellent « l'école d’Upsal » représentée par Du Rietz. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.126)
    • Le comportement moutonnier du déposant bancaire Chypriote. — (Titre de l' article le comportement moutonnier du déposant bancaire Chypriote, site web intrigations.blogspot.fr, 27 mars 2013).

Nom commun

moutonnier \mu.tɔ.nje\ masculin (pour une femme on dit : moutonnière)

  1. (Vieilli) Berger, éleveur de moutons.

Forme d’adjectif

moutonnière \mu.tɔ.njɛʁ\

  1. Féminin singulier de moutonnier.

Nom commun

moutonnière \mu.tɔ.njɛʁ\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de moutonnier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOUTONNIER, IÈRE. adj.
Il se dit des Personnes qui, à la manière des moutons, font ce qu'elles voient faire, suivent aveuglément l'exemple des autres. Nation moutonnière. Peuple moutonnier. La foule est moutonnière.

Littré (1872-1877)

MOUTONNIER (mou-to-niè, niè-r') adj.
  • 1Qui a la nature des moutons. La moutonnière créature Pesait plus qu'un fromage, La Fontaine, Fabl. II, 16.
  • 2 Fig. Qui fait ce qu'il voit faire. Qu'un seul mouton se jette à la rivière, Vous ne verrez nulle âme moutonnière Rester au bord : toutes feront le saut, La Fontaine, Abb. mal. Quand on a le malheur d'être dans un pays de persécution et de servitude, au milieu d'une nation esclave et moutonnière, on est bien heureux qu'il y ait, dans un pays libre, des philosophes qui puissent élever la voix, D'Alembert, Lett. à Voltaire, 14 avr. 1760. Les extases [devant un tableau] de la multitude ignorante et moutonnière, Bachaumont, Mém. secr. t. XXXVI, p. 372.

    On a dit aussi moutonnique. Façon particulière aux esprits moutonniques du philosophe Huarto, Naudé, Apologie, p. 16.

HISTORIQUE

XVe s. Et à ce malostru Changeon, Moutonnier, qui tient en procés, Je laisse trois coups d'escourgeon, Villon, Petit testament.

XVIe s. La nauf vuidée du marchant et des moutons : reste il icy, dist Panurge, ulle ame moutonniere ? Rabelais, Pant. IV, 8.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MOUTONNIER. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Que li estaus as bouviers et as moutonniers [bergers de moutons] de ladite boucherie seront assis alinet par devant (1303), Varin, Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 1re part. p. 26.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « moutonnier »

(1552) Dérivé de mouton avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moutonnier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moutonnier mutɔnje

Citations contenant le mot « moutonnier »

  • Un troisième facteur de conformité réside dans le fait qu’une personne a généralement tendance à se conformer à l’opinion majoritaire. C’est ce qu’il est convenu d’appeler en psychologie sociale « le comportement moutonnier » : puisque mes voisins se conforment, je le fais également. Ce comportement est à la fois très fort, mais aussi discutable, puisque des études auraient démontré qu’entre 20 % à 40 % des personnes suivront l’opinion d’un groupe même si elles ne sont pas en accord ! Encore une fois, les dirigeants en sont conscients lorsqu’ils nous rappellent que la majorité se conforme et respecte les consignes. Le Devoir, Le besoin de se conformer | Le Devoir
  • Les trois font la paire et incarnent une forme de pensée radicale qui plaît autant à l'homme de la rue qu'au réactionnaire forcené. Ah! Cette pétulance, cette gourmandise dans leur regard quand ils osent dire tout haut ce que la rumeur publique chuchote tout bas! Ah! Cet aplomb qu'ils ont lorsqu'ils pourfendent la médiocrité de leurs semblables dans une langue féroce où se reflète leur amour inné de l'humanité! Ah! Cette audace qui est la leur de s'attaquer aux statues indéboulonnables de la pensée contemporaine, ces petits marquis de l'orthodoxie politico-médico-culturelle dont ils se plaisent à ridiculiser en autant d'interventions cinglantes le comportement moutonnier. Slate.fr, Onfray, Raoult, Zemmour, le trio de choc d'une France à côté de ses pompes | Slate.fr
  • Déjà, six  ans passés sur votre disparition. Mais comme tout Grand  homme, vos nobles empreintes sont à jamais incrustées dans les mémoires de ceux qui apprécient  la valeur des hommes. Vous êtes mon mentor, moi Lassaad Khairi Belkhiria reconnais  votre loyale et grandeur  d’âme, une âme humaine, dotée  de la conscience universelle. De votre agréable  compagnie, je résume en trois points  les valeurs universelles  que vous m’avez  inculquées. 1- Le désir sincère de la justice : soutenir, même  au prix de notre vie, les causes justes. 2- Brandir haut et fort nos convictions, être aux antipodes  de l’esprit grégaire, moutonnier. 3-La probité intellectuelle, ne pas admettre le mensonge  car une vérité déduite d’une chaîne de mensonges n’est qu’un mensonge supplémentaire. On ne peut pas être bâtisseur d’un projet civilisationnel tout en étant hypocrite, menteur. Vous êtes  un grand monsieur chez qui miroite l’image du philosophe idéal de Voltaire qui « défriche les champs incultes, augmente le nombre des charrues(..) occupe le pauvre et l’enrichit(…) il n’attend rien des hommes, et il leur fait tout le bien dont il est capable.» Voltaire, Correspondance. Paix et miséricorde  pour vous,  mon humble initiateur. La Presse de Tunisie, MEMOIRE : Hommage à feu Amor Abdelhakim BELKHIRIA | La Presse de Tunisie
  • Maurice Gruget a donc laissé en pension des brebis, jeudi, avec aussi dans l’idée de faire connaître l’association des moutonniers auprès des visiteurs du vallon. "Nous, ça nous évite de passer la tondeuse et de mobiliser un tracteur", souligne Damien Nouguès, le responsable du service environnement à la mairie de Royan.  SudOuest.fr, Royan : les brebis tondeuses sont arrivées au vallon de Ration
  • Et la kaunerie moutonnière qui fait acheter des pompes probablement fabriquées par des gamins de 5 ans pour un bol de riz par semaine... on en parle quand ? midilibre.fr, Des baskets Lidl en rupture de stock revendues près de 100 fois leur prix sur eBay - midilibre.fr
  • Arrive en pleurs mon amie la sage-femme: je pleure de joie, dit-elle, le bébé m’a attrapé un doigt, il s’accroche, il ne veut plus qu’on s’inquiète! On rit, on aime tout, la frange filoute des poneys, l’herbe poussée jusqu’aux jarrets des chevaux, la liberté des arbres, puis les foins, puis la réapparition sur la route des voitures des frontaliers. Mais le nom du bébé? Sibylla, par hasard? Une Sibylle qui ne prédirait plus mais penserait tout haut, une fille qui n’aurait pas besoin de vivre plus vite, une grand-mère sans séances de baisers par Skype, un être citoyen, mondialiste, technicien, artisan, sachant lire et écrire, mangeant à sa faim et pas davantage, pas moutonnier, pas guerrier, réfléchissant avant d’agir, capable d’empathie, conscient du mystère du mal et de celui de la beauté… Le Temps, Ecrivains face au virus: «Envolés, les cols-verts», de Rose-Marie Pagnard - Le Temps
  • D’abord un biais de modèle mental, on a tenté de relier ce phénomène nouveau à une expérience passée. Le retard dans la réaction que provoque ce biais mental avait été dévastateur en 2008, et il l’a encore été cette fois. Ensuite un biais dit d’endogroupe, on a sous-estimé l’interconnectivité du monde. Enfin, une forme de pensée moutonnière avait entraîné un très grand nombre d’investisseurs à s’installer dans le confort anesthésiant des tendances, fussent-elles artificielles. , Ne rien lâcher après la fin de la première phase de la crise | Agefi.com
  • De manière générale, depuis quelques années, le conservatisme néolibéral (responsable du krach de 2007-2008) et le keynésianisme social-démocrate (incapable de financer son Etat-Providence) sont incontestablement en crise. Ces deux courants idéologiques capitalistes ont failli dans leurs promesses politiques d’éradication de la misère du monde et d’amélioration de la situation économique. Les modèles économiques libéraux et socio-démocrates ont démontré leur échec. Ils sont en pleine déconfiture. Corollairement, les partis classiques gouvernementaux ont perdu leur crédibilité. Et les cirques électoraux n’attirent plus la foule moutonnière pour assister aux spectacles des clowns politiques, ni aux numéros des prestidigitateurs démagogiques. La crise politique est mondiale. Qu’il s’agisse de l’ébranlement total des Etats (Syrie, Venezuela ou le Soudan), du Brexit, de l’élection de Trump ou bien de la résurgence de l’extrême-droite, des partis islamistes, des organisations identitaires et communautaristes, tous ces nouveaux phénomènes politiques traduisent la décomposition du système capitaliste. Algérie Patriotique, Le monde pollué par les populismes - Algérie Patriotique
  • Des propos qu’il est utile de répéter à un moment où les médias se contentent de plus en plus souvent de distribuer une parole unique, moutonnière, voire idéologique. Voyez comme, au lieu d’enquêter, ils préfèrent dresser des listes de « gentils » et de « méchants ». Tel e... Le Point, Hommage - La vérité selon Jean Daniel - Le Point
  • Si la photo est bien celle de la manifestation du 18/07 le port du masque n'est pas rentré dans les mœurs de cette foule moutonnière ;pas étonnant que dans 1mois et demi le confinement reprenne à cause d'irresponsables dans le val d'oise et ailleurs ;pourquoi ne pas rendre le port du masque obligatoire et faire défiler les manifestants en rang par 4 et espacés de 2 m ,cela faciliterait le comptage et le repérage d'indesirables . midilibre.fr, Affaire Adama Traoré : 3 000 personnes dans la rue - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « moutonnier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « moutonnier »

Langue Traduction
Anglais sheep
Espagnol oveja
Italien pecora
Allemand schaf
Chinois
Arabe خروف
Portugais ovelha
Russe овец
Japonais
Basque ardiak
Corse pecuri
Source : Google Translate API

Synonymes de « moutonnier »

Source : synonymes de moutonnier sur lebonsynonyme.fr
Partager