La langue française

Mécanicien, mécanicienne

Sommaire

  • Définitions du mot mécanicien, mécanicienne
  • Étymologie de « mécanicien »
  • Phonétique de « mécanicien »
  • Citations contenant le mot « mécanicien »
  • Images d'illustration du mot « mécanicien »
  • Traductions du mot « mécanicien »
  • Synonymes de « mécanicien »

Définitions du mot « mécanicien, mécanicienne »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉCANICIEN, -IENNE, subst. et adj.

I. − Substantif
A. − Vieilli. Physicien, mathématicien spécialiste des sciences mécaniques. Dès le milieu du XVIIIe, les mécaniciens de l'époque ne se contentent plus de l'étude des corps rigides (...), mais ils s'attaquent au mouvement des fluides avec certains succès fort prometteurs (Les Sc. mécan. et l'avenir industr. de la Fr., La Docum. fr., 1980, p.12).
En partic. Celui qui invente des machines, qui en dirige la construction. La mécanique Jacquard a été inventée à Lyon par un mécanicien français qui lui a donné son nom (Araud, Thomas,Fabric. drap, 1921, p.26).
En appos. Ingénieur(-)mécanicien. Mais il est suffisamment mécanicien pour concevoir une machine spéciale ou une installation, car il sait à quelles exigences elles devront répondre mieux que l'ingénieur-mécanicien (Brunerie,Industr. alim., 1949, p.155).
B. −
1. Celui, celle qui monte, entretient ou répare des machines. Mécanicien des télécommunications. Mécanicien de moteurs d'avions. Mécanicien du fond des mines de houille (...). Mécanicien réparateur d'automobiles (Encyclop. éduc., 1960, p.165).C'était un simple mécanicien wurtembergeois qui, embauché chez Otto, s'était consacré au perfectionnement des moteurs à gaz (P. Rousseau,Hist. techn. et invent., 1967, p.341).
En appos. Ah! vous en avez crevé un? (...) Quel type était-ce? − Un ouvrier mécanicien (A. France,Bergeret, 1901, p.395).Vous avez la belle part cette fois-ci, lui répondit le chef mécanicien (Peisson,Parti Liverpool, 1932, p.76).Mécaniciens-autos, tôliers-autos, mécaniciens-cycles (Robert,Artis., 1966, p.163).
2. Spécialement
a)
α) AVIAT. Personne chargée de l'entretien du matériel, de la surveillance du fonctionnement des systèmes mécaniques. Mécanicien navigant. Mitrailleurs et mécaniciens, tendus comme toujours avant le combat, cessaient de regarder vers Teruel (Malraux,Espoir, 1937, p.815).Le pilote, le mécanicien et le radio ne tentent plus une aventure, mais s'enferment dans un laboratoire. Ils obéissent à des jeux d'aiguilles, et non plus au déroulement de paysages (Saint-Exup.,Terre hommes, 1939, p.148).
β) CH. DE FER. Celui qui conduit, qui entretient une locomotive. Je suis mécanicien de locomotive. J'appartiens au dépôt d'Arles (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p.277).
γ) MAR. Homme chargé de la conduite et de l'entretien des machines et des moteurs à bord (d'apr. Le Clère 1960).
En appos. Ingénieur(-)mécanicien de la Marine marchande; lieutenant mécanicien. Pour les officiers mécaniciens, la filière à suivre est analogue à celle que nous avons indiquée plus haut pour les officiers de pont (M. Benoist, Pettier,Transp. mar., 1961, p.147).
b) ODONTO-STOMATOLOGIE. Mécanicien(-)dentiste. Aide dentiste, spécialisé dans la fabrication des appareils de prothèse dentaire. La matière première employée par les mécaniciens dentistes pour la préparation des pièces de prothèse, ponts et dentiers, a été la gutta-percha (Graffigny,Industr. caoutch., 1928, p.141).
C. − Subst. fém., INDUSTR. TEXT. Ouvrière couturière qui travaille à la machine à coudre. Mécanicienne apprêteuse. Mécanicienne gantière complète. Mécanicienne finisseuse, doubleuse en fourrure (Encyclop. éduc., 1960, p.165).
II. − Emploi adj. Caractérisé par le développement du machinisme; relatif au machinisme. Méfions-nous de l'histoire; car elle n'est que trop sujette à analyser les situations et les événements selon l'intelligence mécanicienne (Alain,Propos, 1921, p.245).C'est bien sous cet aspect de l'intelligence mécanicienne (liée au génie de Pascal comme elle l'était au génie de Léonard) qu'il faudrait d'abord regarder le journal (Thibaudet,Réflex. litt., 1936, p.218):
. La machine envahit le monde et les imaginations. L'artiste aussi sera pendant un temps sa proie bienheureuse. La victoire mécanicienne entraîne à sa suite tout un cortège de notions: rationalisme, vitesse, série, taylorisation, économie... Arts et litt., t.2, 1936, p.10-4.
Prononc. et Orth.: [mekanisjε ̃], fém. [-jεn]. Ac. 1740: méchanicien: ,,on prononce mécanicien et plusieurs écrivent ainsi``; dep. 1762: -ca-. Étymol. et Hist. 1. a) 1696 «personne qui possède la science de la mécanique» (Furetiriana, 158 ds Fr. mod. t.6, p.63); b) 1738 «personne qui invente, calcule, construit des machines» (Voltaire, Phil. Newt., II, 1 ds Littré); 2. a) 1834 «celui qui conduit une locomotive» (Biot, Manuel du constructeur des chemins de fer, 153 ds Wexler); b) 1840 «celui qui monte ou répare des machines» (Ac. Compl. 1842); 1845 ouvrier mécanicien (Besch.); c) 1845 ingénieur-mécanicien «ingénieur qui établit des plans de machines» (ibid.); 1931 «officier de marine chargé des machines du bord» (Lar. 20e); 1932 officier mécanicien «id.» (Peisson, op. cit., p.114). Dér. de mécanique*, sur le modèle de mathématicien*; suff. -ien*. Fréq. abs. littér.: 437. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 164, b) 476; xxes.: a) 1102, b) 799. Bbg. Gohin 1903, p.297. _ Quem. DDL t.17. _ Wexler 1955, p.110, 114, 127, 146.

Wiktionnaire

Nom commun

mécanicien \me.ka.ni.sjɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : mécanicienne)

  1. (Surtout par apposition) Celui qui invente, conçoit, construit des machines.
    • Ingénieur mécanicien. - Chef mécanicien. -
  2. (Par ellipse) Ouvrier mécanicien.
    • Le tuyautage de la turbine est fêlé au ras de la coque, les mécaniciens font une réparation de fortune ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Mélie pareil : quatre ou cinq ans pour offrir à son Alphonse, qui est mécanicien de son métier et maquereautin d'occasion, les moyens d'ouvrir un atelier de vélocipèdes ou de bicyclettes. — (Jacques Cellard, Les petites marchandes de plaisir: récit, Éditions Balland, 1990, page 156)
  3. Celui qui monte, répare, règle les machines.
    • On employait les mécaniciens à toutes sortes de manœuvres, sauf à l’entretien des appareils. — (Jacques Mortane, Jean Mermoz, Plon, 1937, p.21)
  4. Ouvrier qui travaille à la machine à coudre.
    • Et il y avait du travail pour tous : bonnetiers, mécaniciens, rebrousseurs, formeuses, remailleuses, visiteuses, chacun, homme ou femme, pouvant y trouver un poste correspondant à sa condition et à ses capacités. — (René Barral, L'Été des enfants rois, Éditions De Borée , 2015, chap. 1)
  5. (Chemin de fer) Celui qui conduit une locomotive. — Note : ce terme qui date de l’époque des locomotives à vapeur continue à être utilisé de nos jours.
    • Le mécanicien redoute la machine que le voyageur admire, et les officiers étaient un peu les chauffeurs de la locomotive napoléonienne, s’ils n’en furent pas le charbon. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Il va de soi que le même mécanicien et les mêmes chauffeurs ne pourraient faire un service de onze jours. On les remplace donc, […]. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. V, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)

Nom commun

mécanicienne \me.ka.ni.sjɛn\ féminin (pour un homme on dit : mécanicien)

  1. (Surtout par apposition) Celle qui invente, conçoit, construit des machines, qui possède la science mécanique.
  2. (Par ellipse) Ouvrière mécanicienne.
  3. Celle qui monte, répare, règle les machines.
  4. Ouvrière qui travaille à la machine à coudre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉCANICIEN. n. m.
Celui qui invente, calcule, construit des machines. Dans cette acception, il s'emploie surtout par apposition. Ingénieur mécanicien. Chef mécanicien. Ouvrier mécanicien, et plus souvent, par ellipse, Mécanicien, Celui qui monte ou répare des machines. Officier mécanicien se dit, dans la Marine, de Celui qui a la charge de toutes les machines à vapeur ou électriques du bord.

MÉCANICIENNE se dit pour désigner une Ouvrière qui travaille à la machine à coudre.

MÉCANICIEN désigne spécialement Celui qui dirige une locomotive.

Littré (1872-1877)

MÉCANICIEN (mé-ka-ni-siin) s. m.
  • 1Celui qui possède la science appelée mécanique. M. Bernoulli soutenait la cause commune de tous les mécaniciens, dont tous les ouvrages périssaient par le fondement, si M. Renau avait raison, Fontenelle, Renau.

    S. f. Mécanicienne, femme qui possède la science appelée mécanique.

  • 2Celui qui invente, construit ou dirige les machines. Le chevalier Molineux, avec l'aide du célèbre mécanicien Graham, inventa une machine [le télescope parallactique) pour servir à cette opération [mesurer la parallaxe des étoiles], Voltaire, Phil. Newt. II, 1. Un mécanicien est celui qui tantôt applique aux machines un moteur nouveau, tantôt leur fait exécuter des opérations qu'on était obligé, avant lui, de confier à l'intelligence des hommes, ou sait obtenir d'une machine des produits plus abondants et plus parfaits, Condorcet, Vaucanson. Chaque grand mécanicien imprime à toutes ses productions le caractère propre de son talent, Condorcet, Vaucanson.
  • 3Ingénieur mécanicien, homme adonné à la pratique d'un art qui exige beaucoup de précision et nécessite l'emploi des machines.
  • 4 Terme de marine. Employé du service des travaux hydrauliques.
  • 5Ouvrier qui dirige les machines.

    Plus particulièrement, ouvrier employé sur les locomotives des chemins de fer.

  • 6 Fig. Celui qui entend la partie mécanique de son art. Ce versificateur n'est qu'un mécanicien. M. Becker est sur le violon un très habile mécanicien, mais il a beaucoup plus que du mécanisme, Berlioz, J. des Débats, 20 mars 1863.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MÉCANICIEN. Ajoutez :
7 S. f. Mécanicienne, ouvrière qui sait faire marcher une machine à coudre, qui sait travailler avec une machine à coudre. On demande une mécanicienne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mécanicien »

Voy. MÉCANIQUE 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1696) Mot dérivé de mécanique avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mécanicien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mécanicien mekanisjɛ̃

Citations contenant le mot « mécanicien »

  • Il est désormais possible de renverser l'opinion comme un mécanicien de locomotive renverse la vapeur. De Georges Bernanos / Le chemin de la croix-des-âmes
  • La science est un train que le mécanicien ne peut arrêter. De Frédéric Dard / Réflexions jubilatoires sur l’existence
  • Soyez humains : si vous avez un fils qui ne sait pas distinguer les couleurs, faites-en plutôt un critique d'art qu'un mécanicien de chemin de fer. De Rémy de Gourmont / Des Pas sur le sable
  • Ce que les mécaniciens de l'esprit n'ont pas compris, c'est que lorsque Dieu se manifeste, il n'a nullement besoin des sens : il entre en communication directe avec cette "aptitude au divin" qu'est l'âme. De André Frossard / Paris-Match - 29 août 1991
  • Pour accompagner l'usage du vélo après le déconfinement, le gouvernement a décidé de créer une "Académie des métiers du vélo" et de proposer notamment des formations express en 20 jours pour devenir mécanicien-réparateur. Les premiers cours ont commencé cette semaine au Bourget en Seine-Saint-Denis. France Bleu, La relance éco : des mécaniciens vélos formés en 20 jours au Bourget
  • Avant vous alliez chez votre garagiste, mais aujourd’hui avec nos modes de vie où l’on a de moins de moins de temps… c’est le mécanicien qui vient à vous, soit à votre domicile ou directement sur votre lieu de travail ! , Gironde. Gilles Lelièvre, de Coimères, garagiste mécanicien mobile en Sud-Gironde | Le Républicain Sud-Gironde
  • Un zingueur, un installateur chauffage et un mécanicien automobile France Bleu, Chauffeur dans le BTP, mécanicien auto et ouvrier qualifié
  • A Vic-en-Bigorre, l'entreprise TP Pyrénées recherche un mécanicien TP. expérimenté. France Bleu, Emploi : recrute un mécanicien en urgence à Vic en Bigorre
  • Aux moyens matériels s’ajoute le recrutement d’une salariée. Léna, la trentaine, a suivi une formation à l’Afpa de Loudéac où elle a obtenu un CAP de mécanicien réparateur automobile. « J’ai un BTS Tourisme et ai travaillé dans différents domaines mais j’avais vraiment envie d’exercer un métier manuel. Savoir réparer une voiture était un rêve ». La jeune mécanicienne apprécie de travailler dans une ambiance familiale. « Le contact est direct, c’est très agréable ». Le Telegramme, Le garage Maillot passe la vitesse supérieure - Locmiquélic - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « mécanicien »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mécanicien »

Langue Traduction
Anglais mechanic
Espagnol mecánico
Italien meccanico
Allemand mechaniker
Chinois 机械
Arabe ميكانيكي
Portugais mecânico
Russe механик
Japonais メカニック
Basque mekanikari
Corse meccanicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « mécanicien »

Source : synonymes de mécanicien sur lebonsynonyme.fr
Partager