La langue française

Mannequin

Sommaire

  • Définitions du mot mannequin
  • Étymologie de « mannequin »
  • Phonétique de « mannequin »
  • Citations contenant le mot « mannequin »
  • Traductions du mot « mannequin »
  • Synonymes de « mannequin »

Définitions du mot mannequin

Trésor de la Langue Française informatisé

MANNEQUIN1, subst. masc.

A. − [En parlant d'une chose] Figure représentant le corps humain, exécutée dans diverses matières et destinée à différents usages.
1. COUTURE
a) Armature d'osier, de métal ou moulage en carton, ou forme en ouate et tissu, représentant le tronc humain, que l'on utilise pour la confection des vêtements et les essayages. Mannequin de couturière, de tailleur; mannequin de dimensions courantes. Un mannequin d'osier revêtu de la robe de mariée à longue traîne de satin (Feydeau,Dame Maxim's, 1914, ii, 10, p. 53).Mannequin à transformateur, sur mesure (Lar. mén.1926):
1. Blanchonnet, c'était le mannequin dont se servait la couturière. Sans tête, ni bras, ni jambes, il offrait l'aspect d'une élégante d'autrefois après un barbare supplice. Un long support de bois peint élevait à hauteur normale ce torse avantageux recouvert d'une étoffe noire qui luisait aux hanches et à la gorge... Green,Malfaiteur, 1955, p. 16.
Taille mannequin. Taille conforme à des mesures, à des proportions considérées comme idéales. La taille mannequin varie selon les époques. Actuellement 1,70 m à 1,80 m; hanches et poitrine 85 à 92 cm selon la taille (QUID1980).
Avoir la/une taille mannequin. «Avoir une taille mannequin»!... Le rêve de toutes les femmes (Le Figaro, 3 nov. 1966, p. 27, col. 1).
b) Forme humaine qu'on habille pour présenter des vêtements dans les magasins. La gorge ronde des mannequins gonflait l'étoffe, les hanches fortes exagéraient la finesse de la taille, la tête absente était remplacée par une grande étiquette (Zola,Bonh. dames, 1883, p. 392).Des centaines de boutiques éclairées violemment à l'électricité, peuplées de mannequins figés et souriants, habillés de la façon la plus violente (Morand,New-York, 1930, p. 89):
2. ... la tentation de cet habit est donnée aux gens qui en ont besoin par un mannequin de la plus jolie figure qui soit, en carton rose, avec des yeux bleus, des cheveux blonds frisés, des moustaches noires: un mannequin à cravate blanche et à gants jaunes... Goncourt,Journal, 1883, p. 255.
Péj., p. anal. Personne qui est habillée avec une élégance trop apprêtée. Ce mannequin de la Belle-Jardinière [Deschanel], en temps ordinaire, son élection m'eût été indifférente (Toulet,Corresp. avec un ami, 1920, p. 197):
3. ... elle s'était éprise follement d'un clubman dont le seul talent consistait à s'habiller comme à Londres (...). Colette et moi, nous appelions ce mannequin ambulant «Bas-de-plafond»... Bourget, Physiol. amour mod., 1890, p. 167.
2. Figure qui imite grossièrement une forme humaine. Mannequin de son. Pendant la Révolution, on brûla deux mannequins de Pitt et Cobourg, faits avec les papiers de l'intendance (Michelet,Journal, 1835, p. 209).Une (...) troupe de paysans, hommes, femmes et enfants, apportait le père Carnaval (...). C'était un mannequin de paille, moitié femme, moitié homme (Nerval,Fayolle, 1855, p. 101).Pour fêter le printemps on faisait un homme de mai, un mannequin de feuilles et de fleurs (A. France,J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 17).
En partic. Épouvantail. Un de ces mannequins qu'on suspend dans les vergers ou dans les vignes pour effrayer la gourmandise des oiseaux (Gautier,Fracasse, 1863, p. 295).
P. anal., pop. et péj. Grand mannequin. ,,Terme d'injure`` (Lanher 1977).
3. Spécialement
a) BEAUX-ARTS. Figure articulée, généralement de bois ou de cire, utilisée par les sculpteurs ou les peintres pour disposer des draperies ou essayer des attitudes en l'absence de modèle vivant. Des tableaux, des dessins, des mannequins, des cadres sans toile et des toiles sans cadres achevaient de donner à cette pièce irrégulière la physionomie d'un atelier (Balzac,Vendetta, 1830, p. 147).Un peintre jette sur un mannequin la pourpre impériale ou le voile étoilé d'une vierge sacrée (Murger,Scène vie boh., 1851, p. 261).
Expr., vx. Sentir le mannequin. Manquer de naturel. Une draperie (qui) sent le mannequin (Jossier1881).
b) HIPP. Figure de cheval articulée, destinée à la démonstration des allures et des aplombs. (Dict. xixes.)
c) MÉD. Figure représentant le corps humain sur laquelle les élèves en médecine s'exercent à l'application des bandages, aux manipulations que demandent certaines opérations:
4. − Si nous travaillions les accouchements, avec un de ces mannequins... − Assez de mannequins! − Ce sont des demi-corps en peau, inventés pour les élèves sages-femmes. Il me semble que je retournerais le foetus! Flaub.,Bouvard, t. 1, 1880, p. 75.
B. − [En parlant d'une pers.]
1.
a) Arg. et pop. Gendarme et, p. ext., homme en uniforme qui représente la loi (d'apr. Le Breton Argot 1975).
b) Dans le domaine de la haute-couture et de la mode.Jeune femme qui porte les modèles des couturiers pour les présenter au public dans les maisons de couture ou poser pour les magazines de mode. Elle n'avait pas l'assurance habituelle à ces luxueux mannequins; on aurait plutôt dit qu'elle était intimidée par sa propre beauté (Beauvoir,Mandarins, 1954, p. 269).Elle est mannequin chez Cardin (Colin1971):
5. Trois fois par an, à l'époque des achats, ou des saisons, ils [les acheteurs de modèles parisiens] arrivent de New-York, de Rio ou de Rome, assistent aux défilés de mannequins, et repartent avec la mode en valises au bout de deux semaines. Fargue, Piéton Paris, 1939, p. 236.
Mannequin-vedette (Combat,19-20 janv. 1952, p. 2, col. 5).
Présentateur de mode masculine. Une foule de ces individus (...) appelés mannequins (La Mode, 1830, iii, 80 ds Quem. DDL t. 3).
2. Péjoratif.
a) Homme sans caractère, qui se laisse mener, diriger par les autres. Synon. fantoche, pantin.L'obéissance passive dans le crime fait du soldat un mannequin (Hugo,Hist. crime, 1877, p. 125).
b) Personnage investi d'une fonction mais sans influence réelle. Le président du Conseil est une quantité négligeable, un mannequin sur lequel s'asseoira M. Cavaignac (Clemenceau,Iniquité, 1899, p. 427):
6. ... il voulait si bien cacher son bras tout en conduisant l'affaire, qu'il pût recueillir les profits du vol sans en avoir la honte; il sentit donc la nécessité d'avoir à lui l'un de ces mannequins vivants nommés dans la langue commerciale hommes de paille. Balzac, C. Birotteau, 1837, p. 85.
c) En partic. [Dans une oeuvre littér. ou artist.] Personnage dépourvu de vérité, de vie. Comment s'intéresser à ces poupées rêveuses, à ces mannequins prétentieux [de Chateaubriand], lorsque notre monde de création littéraire s'est peuplé d'une foule de personnages en chair et en os (Zola,Doc. littér., Chateaubr., 1881, p. 34).Un groupe de terre cuite peinte, grandeur nature, montrant une catin debout sous une ombrelle, (...) la fille est détestable; c'est un mannequin, malgracieux, sans vie, attifé d'une manière ridicule (Huysmans,Art mod., 1883, p. 235).
Prononc. et Orth.: [mankε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1450 «figurine» (Archives du Nord, B 3501, no123745, fo18 ds IGLF); 2. 1671 «statue articulée, à laquelle on peut donner diverses attitudes» (Pomey); 3. 1797 «homme sans caractère que l'on mène comme on veut» (Chateaubr., Essai Révol., t. 2, p. 38); 4. 1806 «moulage, armature servant de modèle pour la confection de vêtements» (Delille, Imag., t. 1, p. 157); 5. a) 1814 «présentateur de mode masculine» (E. F. Bazot, Nouv. parisiennes, I, 215 [Déterville] ds Quem. DDL t. 20); b) 1865 «jeune femme employée par un couturier pour la présentation des modèles de confection» (Goncourt, Journal, p. 207); 6. 1832 «figure imitant grossièrement un être humain» (Hugo, N.-D. Paris, p. 107). Empr. au m. néerl. mannekijn «petit homme» (le fr. l'a également empr. dans ce sens: 3equart du xves., Jean Molinet, Le Naufrage de la pucelle, 2epartie ds N. Dupire, Jean Molinet, p. 252), également «petite poupée».
DÉR. 1.
Mannequinage, subst. masc.,archit. Sculpture exécutée en plâtre et toile sur des armatures métalliques et destinée à la décoration des édifices. (Dict. xixeet xxes.). [mankina:ʒ]. 1resattest. a) 1543 archit. « sculpture grotesque qu'on emploie pour enjoliver les édifices» ([Herberay des Essarts], Amadis, IV, 2 ds Hug.), b) 1884 «décoration qui consiste à modeler à l'aide de plâtre et d'étoffes à grain rugueux maintenues sur une armature spéciale» (Adeline, Lex. termes art); de mannequin1, suff. -age*.
2.
Mannequiner, verbe trans.,Beaux-Arts. a) Vieilli. Exécuter d'après un mannequin et, en partic., d'une manière académique, figée. Draperies mannequinées (DG). Là, dans ce bain antique, une mêlée de corps mannequinés, avec des disproportions presque caricaturales (Goncourt,Journal, 1867, p. 395).b) ,,Disposer un tissu ou du papier sur une armature de fer ou sur l'ébauche d'une oeuvre modelée comme sur un mannequin et l'enduire d'une substance plastique (plâtre, argile)`` (Sculpt. 1978, p. 552). [mankine], (il) mannequine [-kin]. 1resattest. a) av. 1705 figures mannequinées «mannequins» (Guillet de St-Georges ds Mémoires inéd. sur la vie et les ouvrages des membres de l'Ac. royale de peint. et de sculpt., t. 1, 1854, p. 377, cf. Littré Suppl.), b) 1762 mannequiné «(draperie, etc.) disposé avec affectation» (Ac.), 1765 trans. (Diderot, Salon ds Littré: mannequiner les draperies); de mannequin1, dés. -er.
BBG. Dupire (N.). De qq. mots fr. d'orig. néerlandaise. R. du Nord. 1934, t. 20, p. 103. _ Mack. t. 2 1939, p. 241. _ Quem. DDL t. 20. _ Sculpt. 1978, p. 521.

MANNEQUIN2, subst. masc.

A. − Vx. Panier d'osier haut et cylindrique, en forme de hotte. (Dict. xixes.).
Spécialement
1. Panier long et étroit qui sert à apporter au marché des fruits ou des poissons. Mannequin de marée (Ac.1835, 1878).La senteur des fougères − qui me rappelait les beaux matins de juin dans mon pays, l'arrivée au marché des mannequins de cerises (Loti,Maroc, 1889, p. 29).
2. HORTICULTURE
a) Panier d'osier à claire-voie que l'on remplit de terre et dans lequel on plante de jeunes arbres destinés à être transplantés. Arbres en mannequin (Fén.1970).
b) ,,Panier à claire-voie dont on couvre en hiver les plantes délicates`` (Mots rares 1965).
B. − ARCHIT. Représentation en pierre d'un panier, d'une corbeille de fleurs ou de fruits, utilisée pour la décoration d'un édifice. (Dict. xixes.).
Prononc. et Orth.: [mankε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1467 «petit panier d'horticulteur» (Statuts des tourneurs, v. manne2). Empr. au m. néerl.mannekijn «petit panier», dimin. de manne (v. manne2); cf. aussi l'a. fr. mandequin «id.» (1249 ds Barb. Misc. 15, p. 213), empr. au m. néerl. mandekijn.
STAT.Mannequin1 et 2. Fréq. abs. littér.: 294. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 219, b) 373; xxes.: a) 530, b) 544.

Wiktionnaire

Nom commun 1

mannequin \man.kɛ̃\ masculin (ou, plus rarement, masculin et féminin identiques)

  1. Figurine d’homme ou de femme, en bois, plastique ou cire, utilisée en couture ou par les peintres et les sculpteurs, ou dans les vitrines de magasins pour présenter des articles de mode.
    • Sapho, bâtie de pièces rapportées, mal rapprochées et mal collées, ressemble à ces mannequins vertébrés et articulés que les peintres et les sculpteurs habillent et placent dans des poses héroïques. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)
    • (Par analogie)L'épouvantail semblait recouvert de goudron, comme celui qu'on utilise pour rendre les canots étanches. Celui qui avait fait ça voulait vraiment effrayer les oiseaux. Mais il n'était parvenu qu'à intriguer deux corbeaux aux ailes d'un noir lustré, perchés sur les épaules du mannequin. — (Xavier Mauméjean, Lilliputia, Calmann-Lévy, 2008)
  2. (Médecine) Figurine représentant le corps humain et utilisée en particulier dans les cours de médecine.
  3. (Familier) et (Par extension) Personne sans caractère, fantoche, homme de paille, marionnette, pantin.
    • Dans tous les cas, il faudrait, pour élever ces malheureux, d’autres éducateurs que l’un de ces mannequins dont M. O’Bodkins nous offre le déplorable type. — (Jules Verne, P’tit Bonhomme, ch. 3, J. Hetzel et Cie, Paris, Illustrations par Léon Benett, 1891)
  4. Personne présentant des articles de mode sur des photographies ou dans les défilés de mode. — Note : Dans ce sens, et pour une femme, on peut dire le mannequin ou la mannequin, l'emploi du mot mannequine restant marginal.
    • Les véritables stars ne le sont pas par ce qu’elles font mais par la manière particulière dont s’agence leur anatomie : elles sont mannequins, ou plutôt top models. — (Isabelle Alonso, Et encore, je m’retiens ! Propos insolents sur nos amis les hommes, Paris : Robert Laffont, 1995)
    • Non, mais n’omettons pas que je m’adresse à des barakis, et pour un baraki, 14-18, ça évoque juste une largeur en pouce pour des jantes chromées… et 40-45, cela évoque d'abord les mensurations des bustes de mannequins anorexiques. — (Jérôme de Warzée, Les cactus, Éditions Luc Pire, 2017)
    • Défiler en public sur un podium représente l'épreuve du feu pour une mannequin. Il faut savoir marcher, porter le vêtement, faire son cinéma... Personnellement, j'ai commencé à défiler très jeune. — (Rebecca Ayoko, avec Carol Mann, Quand les étoiles deviennent noires : Des rues d'Abidjan aux podiums d'Yves Saint Laurent, éd. Jean-Claude Gawsewitch, 2012)
    • Les gens ne vont pas croire que je n'ai pas posé pour ces photos. Ils vont penser que je suis une vendue. Ils vont penser que je ne suis qu’une mannequin snob et prétentieuse. — (Meg Cabot, ‎Journal d'une princesse, tome 3 : Un amoureux pour Mia, traduit de l'anglais par Josette Chicheportiche, éd. Hachette Romans, 2003)

Nom commun 2

mannequin \man.kɛ̃\ masculin

  1. Panier long et étroit, dans lequel on apporte des fruits ou du poisson au marché.
  2. Panier rond et profond, dans lequel on récolte des fruits, légumes, champignons.
    • La charpagne était un grand panier ovale en osier blanc, servant à transporter tout, linge, beignets, légumes, à l'opposé du mannequin qui, rond & de facture plus grossière, était réservé aux usages plus salissants. — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, p. 174)
  3. Panier d’osier à claire-voie dans lequel on élève des arbres destinés à regarnir un jardin.
  4. (Industrie) Forme en métal sur laquelle on enfile le tissu des filtres.
  5. (Architecture) (Ornemental) Panier d'osier représenté artistiquement, garni de fleurs et de fruits.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MANNEQUIN. n. m.
Panier long et étroit, dans lequel on apporte des fruits ou du poisson au marché. Il se dit aussi d'un Panier d'osier à claire-voie dans lequel on élève des arbres destinés à regarnir un jardin.

Littré (1872-1877)

MANNEQUIN (ma-ne-kin) s. m.
  • 1Nom que les peintres et les sculpteurs donnent à une figure de bois ou de cire qui leur sert à disposer les draperies de leurs ouvrages. Mannequin de grandeur naturelle.

    Cette figure sent le mannequin, elle manque de naturel.

    Fig. et familièrement. C'est un mannequin, c'est un homme qu'on fait mouvoir comme on veut. Tous les personnages modelés sur le même moule de bêtise, excepté le principal, qui les fait mouvoir comme des mannequins, Bachaumont, Mém. secrets, t. XXXI, p. 171.

    S'est dit aussi de figures de cire ou de carton de grandeur naturelle, représentant des hommes, des femmes, des enfants, des animaux.

  • 2Figure d'homme ou de femme sur laquelle les chirurgiens exercent les élèves à l'application des bandages ou à la manœuvre des accouchements.

    Figure de cheval, formée de pièces articulées et servant à la démonstration des aplombs et de la succession d'action des membres dans les allures.

  • 3Mannequin-plongeur, appareil dont un homme se revêt pour pouvoir rester dans l'eau.

HISTORIQUE

XVe s. Une couppe d'argent dorée, où il y a ung mannequin dedens, De Laborde, Émaux, p. 380.

XVIe s. Ung petit manequin tirant une espine hors de son pied, fait de mabre [marbre] blanc, bien exquis [c'est la statue antique dite le Tireur d'épines], De Laborde, ib. Janin avoit pris une femme qui jouoit des mannequins, laquelle ne s'en cachoit point pour lui, Despériers, Contes, LXXVII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mannequin »

(Nom commun 1) Du néerlandais manneken (« petit homme ») qui donne aussi le wallon maniké de même sens.
(Nom commun 2) Du néerlandais mannekijn (« petit panier »), apparenté à manne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l'ancien français mannequin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, maniké, bambin, petit homme ; du flamand maneken, proprement petit homme, puis figure ; allem. Männchen, diminutif de Mann, homme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mannequin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mannequin mankɛ̃

Citations contenant le mot « mannequin »

  • Etre mannequin, ça doit être un sacerdoce. Et c’est bien fait ! De Michèle Bernier / Le Petit Livre de Michèle Bernier
  • Folie : Kidnapper un mannequin et la gaver de crèmes glacées et de beignets jusqu’à l’explosion finale ! De Isabelle Sorente / L
  • Si l'on ne veut être qu'à son avantage, mieux vaut choisir d'être mannequin ! De Nathalie Baye / Téléstar - 2001
  • De collection en collection, la même image est présente à mon esprit : celle de Victoire, mannequin sublime et muse merveilleuse. De Yves Saint Laurent / interview de Paris Match du 6 février 1992
  • Quand je vois un mannequin, je sais ce que je vais faire sur elle. C’est comme si j’avais le coup de foudre. Je tombe amoureux. De Yves Saint Laurent / interview de Paris Match du 19 août 1999
  • La misère du monde est tout aussi visible dans la ligne et le visage d'un mannequin que dans le corps squelettique d'un Africain. La même cruauté se lit partout si on sait la voir. De Jean Baudrillard / Cool memories IV - 1995-2000
  • Le proverbe empirique qui dit : "C'est en forgeant qu'on devient forgeron" est un proverbe de vérité, car il est plutôt rare, en effet, qu'en forgeant, un forgeron devienne petit télégraphiste ou mannequin de haute-couture. De Pierre Dac
  • Nous sommes des mannequins montés sur une carcasse creuse et nous avons le foie à la place du coeur. De Henry David Thoreau
  • Je déteste les fleurs - Je les peins uniquement parce qu’elles sont moins chères que des mannequins et qu’elles ne bougent pas. De Georgia O'Keeffe
  • Le mannequin atteint de trisomie 21 a été choisie pour le projet #theguccibeautyglitch, en partenariat avec le magazine Vogue Italia. Elle est donc devenue le visage du nouveau mascara Gucci L'Obscur.  Cosmopolitan.fr, Le nouveau visage de Gucci Beauty est un mannequin atteint de trisomie 21 - Cosmopolitan.fr
  • Pour les mannequins du monde entier, c'est un accomplissement. Dans son prochain Swimsuit Issue, Sports Illustated a décidé de faire poser Kathy Jacobs, une ex-modèle de 56 ans. Closermag.fr, Qui est Kathy Jacobs, le mannequin de 56 ans qui figure dans le "Swimsuit Issue" de Sports Illustrated - Closer
  • Kendall Jenner est riche. Il semblerait bien qu'elle soit la mannequin la plus riche durant l'année 2020 ! MCE TV, Kendall Jenner serait la mannequin la plus riche !
  • Le magazine américain Sports Illustrated va accueillir dans les pages de son célèbre "Swimsuit Issue" annuel la première mannequin transgenre de son histoire, la Brésilienne Valentina Sampaio. "Cela représente beaucoup", a commenté l'intéressée, 23 ans, qui a grandi dans une famille de pêcheurs au nord du Brésil, sur la chaîne ABC. "Pas seulement pour moi mais pour toute la communauté LGBTQ." Franceinfo, "Sports Illustrated" accueille pour la première fois dans ses pages une mannequin transgenre, Valentina Sampaio
  • Liya Kebede a commencé sa carrière de mannequin à 18 ans, est devenue mère à 22 ans et ambassadrice de l’ONU à 27 ans. Son label, Lemlem, promeut le savoir-faire et l’artisanat en Afrique. L'Echo, Liya Kebede: "Il ne pouvait y avoir qu'un seul mannequin noir par runway" | Sabato
  • Sur la photo: le mannequin australien Megan Gale News 24, Tradie, le frère du mannequin Megan Gale, est retrouvé mort plus d'une semaine après sa disparition - News 24
  • Brian Austin Green a été photographié main dans la main avec la mannequin et influenceuse Tina Louise. , Brian Austin Green tente d'oublier Megan Fox avec une mannequin

Traductions du mot « mannequin »

Langue Traduction
Anglais mannequin
Espagnol modelo
Italien indossatrice
Allemand mannequin
Chinois 模特儿
Arabe عارضة أزياء
Portugais manequim
Russe манекен
Japonais マネキン
Basque maniki
Corse manichinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « mannequin »

Source : synonymes de mannequin sur lebonsynonyme.fr
Partager