La langue française

Icône

Sommaire

  • Définitions du mot icône
  • Étymologie de « icône »
  • Phonétique de « icône »
  • Citations contenant le mot « icône »
  • Traductions du mot « icône »
  • Synonymes de « icône »

Définitions du mot « icône »

Trésor de la Langue Française informatisé

ICÔNE1, subst. fém.

Dans l'Église d'Orient, peinture religieuse sur panneau de bois, souvent rehaussée de métal précieux ou de pierreries, à valeur symbolique et sacrée. Icône de la Mère de Dieu; les saintes icônes; l'art des icônes; se signer devant une icône; cierges, bougies, lumières qui brillent devant l'icône. Les peintres (...) des icônes byzantines, avaient comme préoccupation essentielle de diviser une surface donnée en fragments entretenant entre eux des rapports rythmiques (Arts et litt.,1935, p. 30-07).On m'a poussé dans un autre côté de la maison, au milieu des femmes de service, qui récitaient des prières devant l'icône (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 49) :
Bientôt, c'est la télévision qui dans chaque demeure apportera sa présence agissante, tendant à suppléer, dans nos intérieurs modernes, à l'absence de ces autels, de ces chapelles ou de ces icônes où les hommes de jadis, ceux de l'Antiquité comme ceux d'hier, se livraient à une confrontation avec les images, peintes ou sculptées, incarnant leur âme la plus profonde. Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 383.
P. ext. Représentation artistique de la divinité ou de sujets à caractère religieux. L'icone submerge les temples des xiieet xiiiesiècles en Europe, et, dès la fin de l'ère antique, ceux des Indes (Arts et litt.,1935, p. 58-05).
Prononc. et Orth. : [iko:n]. Att. ds Ac. 1935. Forme icone ds Arts et litt., supra; v. aussi Barrès, Cahiers, t. 11, 1918, p. 362 et Duhamel, Passion J. Pasquier, 1945, p. 73. Cf. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971. Étymol. et Hist. 1859 « image sainte dans l'Église d'Orient » (Gautier, Voyage en Russie, XV, p. 226 ds Rob.). Empr. au russeikona « image », du gr. byz. ε ι ̓ κ ο ́ ν α « id.», dér. du gr. class. ε ι ̓ κ ω ́ ν « image, statue, portrait »; cf. l'angl. icon « id. » 1833 ds NED; l'a. fr. icoine « image » (ca 1220, G. de Coinci, Mir. Vierge, éd. V. F. Kœnig, II Mir. 30, 122 : ycoine) est empr. au b. lat. iconia de même sens (vies. ds Nierm.), du gr. byz. ε ι ̓ κ ο ́ ν ι α plur. de ε ι ̓ κ ο ́ ν ι ο ν (cf. Kahane Byzanz t. 1, 368); l'a. fr. ancone « enseigne des Byzantins » (ca 1208, G. de Villehardouin, Conquête Constantinople, éd. E. Faral, § 228) est prob. empr. à l'ital. (Kahane, loc. cit.). Fréq. abs. littér. : 60.

ICÔNE2, subst. fém.

LING. ,,Dans la classification de Peirce : type de signe qui opère par similitude de fait entre deux éléments; p. ex. : le dessin représentant une maison et la maison représentée`` (Media 1971). L'onomatopée est une icône (Pt Rob.). À l'icône s'opposent l'indice (sans rapport de ressemblance, mais avec un rapport de contiguïté) et le symbole (où le rapport est purement conventionnel) (Ling.1972).
Prononc. : [iko:n]. Étymol. et Hist. 1971 (Media). Empr. à l'angl.icon de même sens (av. 1914, C. S. Peirce, Coll. Papers [1931] ds NED Suppl.2), du gr. ε ι ̓ κ ω ́ ν « image », v. icône1.

Wiktionnaire

Nom commun 1

icône \i.kon\ féminin

  1. (Peinture, Religion) Image sainte, vénérée par les adeptes des religions catholique et orthodoxe, généralement de dimension réduite et peinte sur bois.
    • Les saintes icônes.
  2. (Figuré) Archétype.
    • [Titre] Du rififi sur « Sesame Street » : Ernest et Bert sont-ils des icônes gays ? — (Pierre Bouvier, Du rififi sur « Sesame Street » : Ernest et Bert sont-ils des icônes gays ?, Le Monde. Mis en ligne le 19 septembre 2018)

Nom commun 2

icône \i.kon\ féminin

  1. (Linguistique) (Sémiotique) Type de signe se caractérisant par le fait qu’il y a une similitude de fait avec l’objet qu’il dénote en vertu de ses caractères propres.
    • C’est la fonction de signe de l’icône qui doit être interrogée et non pas sa fonction d’image. Ce concept abstrait vise à mieux rendre compte du fonctionnement du signe et du signifiant.
    • Le plan d’une maison (représentant) est une icône de cette demeure (représenté) au sens de Peirce parce qu’il y a une similitude de fait entre le plan et la maison.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ICÔNE. n. f.
Image sainte, vénérée par les adeptes de la religion grecque orthodoxe. Les saintes icônes.

Littré (1872-1877)

ICÔNE (i-kô-n') s. f.
  • Se dit des images saintes dans l'Église grecque. Quelqu'un se rappela qu'on avait laissé dans les cabines une icône vénérée de tout l'équipage [russe], Alf. Rambaud, Rev. des Deux-Mondes, 1er avr. 1874, p. 502. Un porche voûté [au mont Athos], profond comme un portail de forteresse, surchargé d'icônes qui sourient mystérieusement à travers les grillages de leurs cadres, où brûlent des lampes, De Vogüé, Rev. des Deux-Mondes, 15 janv. 1876, p. 283.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « icône »

Εἰϰὼν, image.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) (1859) Du russe икона, ikona (« image religieuse »)[1], issu du grec ancien εἰκόνια, eikonia (« petites images ») diminutif de εἰκών, eikôn (« image, ressemblance »). L’ancien-français avait icoine, ancone (« bannière, étendard »).
(Nom 2, Nom 3) (1971) De l’anglais icon, employé par l’Américain Charles Sanders Peirce pour désigner un signe qui ressemble à ce qu’il dénote.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « icône »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
icône ikon

Citations contenant le mot « icône »

  • Réfuter le discours de l'autre sous prétexte de la citation, c'est priver l'autre de ses icônes. De Antoine Compagnon
  • Nous avons créé des icônes si jolies que vous aurez envie de les lécher. De Steve Jobs / Extrait de l'interview de Fortune du 24 janvier 2010 à propos de Mac OS 1
  • Nous sommes tous choqués lorsqu’une icône culturelle disparaît, car on leur prête une forme d’immortalité. De Sting / Extrait de l'interview du Figaro du 11 octobre 2016
  • "La Madrague" a eu tellement de succès que Brigitte Bardot s’est permis une petite exigence ensuite : elle a demandé à ce que Serge Gainsbourg lui écrive des chansons. Et ce sont aussi celles-ci qui contribueront à faire d’elle une véritable icône, de "Harley Davidson" à "Bonnie And Clyde". Europe 1, Comment Brigitte Bardot a scellé son image d'icône subversive avec "La Madrague"
  • Il me semble qu'à l'époque, il n'était pas vraiment une icône pour la nouvelle vague. Aujourd'hui contrairement à cette époque, les critiques de ses films sont faites à l'aune du succès populaire donc ils en deviennent des œuvres du 7ème art et on en profite pour dégrader ou oublier les œuvres sorties en même temps et encensées en leurs temps. Je rejoins un autre commentaire : Chaplin c'est de l'art, De Funès c'est essentiellement commercial. En plus, les gendarmes, c'est vraiment médiocre ….(et je suis gentille) L'Obs, Louis de Funès, icône pour tous
  • L'application Colorimètre numérique n'est certainement pas la plus populaire dans macOS, mais son icône vaut le coup d'œil… En particulier sur macOS Big Sur. Il y a comme un petit problème de gravité, à moins qu'Apple ait enfin fini par plier les règles de la physique à sa volonté ! MacGeneration, Dans macOS Big Sur, cette icône se rit des lois de la physique | MacGeneration
  • Comme tous les SBC sur FIFA Ultimate Team, il y a des critères à respecter pour réussir ces défis qui proposent des récompenses en échange de joueurs. Les icônes sur FUT sont très recherchés car leur cartes ont de très bonne statistiques et en plus, vous pouvez les caser dans n'importe quel équipe car elles n'ont pas de liens rouges avec les autres joueurs. Dexerto.fr, La solution la moins chère pour compléter le SBC Icône Prime de FIFA 20 | Dexerto
  • C’est à cette époque que Malévitch a également la révélation de l’art de l’icône, dans lequel il voit « la forme supérieure de l’art paysan ». « Tout le peuple russe m’apparaissait en elles, dans toute son émotion créatrice », rappelle-t-il ainsi. Dans le cycle paysan des années 1910-1913, il se souvient du hiératisme et de la stylisation de l’icône, mais aussi des couleurs chatoyantes des costumes et des décors populaires. La réalisation de décors pour l’opéra futuriste Victoire sur le soleil (1913) cristallise les recherches de l’artiste et l’oriente vers une géométrisation radicale des formes et la construction de « surfaces-plans ». En décembre 1915 s’ouvre à Pétrograd une manifestation appelée à faire date : la « Dernière exposition futuriste 0,10 », où quatorze artistes d’avant-garde présentent leur œuvres. Malévitch y expose trente-six tableaux, regroupés sous la bannière du Suprématisme. Le Carré noir en est l’emblème. La toile est suspendue en hauteur, dans l’un des angles de la salle, comme les icônes dans les maisons paysannes russes. Connaissance des Arts, La révolution Malévitch : de l'art de l'icône à l'iconoclasme | Connaissance des Arts
  • Jeudi 2 juillet, Hachalu Hundessa, icône du peuple Oromo, a été inhumé. Le meurtre de ce chanteur, lundi 29 juin, a provoqué des émeutes, ajoutant à la tension politique dans le pays. Courrier international, Pleurs et fureur en Éthiopie lors des funérailles de l’icône des Oromos

Traductions du mot « icône »

Langue Traduction
Anglais icon
Espagnol icono
Italien icona
Allemand symbol
Chinois 图标
Arabe أيقونة
Portugais ícone
Russe значок
Japonais アイコン
Basque ikonoa
Corse icona
Source : Google Translate API

Synonymes de « icône »

Source : synonymes de icône sur lebonsynonyme.fr
Partager