La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « locuteur »

Locuteur

Variantes Singulier Pluriel
Masculin locuteur locuteurs

Définitions de « locuteur »

Trésor de la Langue Française informatisé

LOCUTEUR, -TRICE, subst.

LING. Personne qui parle, qui produit des énoncés. Anton. scripteur.L'objet du discours et le locuteur (l'objet du discours n'étant que la vision du locuteur) définissent la nature de l'expression (Guiraudds Langage,1968, p. 449).
Locuteur natif. ,,Sujet parlant sa langue maternelle, considéré comme ayant intériorisé les règles de grammaire de sa langue`` (Ling. 1972).
En appos. La communication, (...) la relation, que le langage établit entre les sujets locuteurs (Traité sociol.,1968, p. 256).
REM.
Locutif, -ive, adj. et subst. masc.,,[De la] première personne grammaticale, (p. opposition à l'allocutif [deuxième personne] et au délocutif [troisième personne]). Il y a une différence capitale entre les pronoms locutifs et allocutifs d'une part, les délocutifs de l'autre; mais cette différence tient à la nature même des trois personnes grammaticales`` (Dam.-Pich. t. 6 1930).
Prononc. et Orth. : [lɔkytœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Étymol. et Hist. 1911-27 (Dam.-Pich. t. 1, § 54). Empr. au lat.locutor « celui qui parle ». Bbg. Niedermann (M.). À propos de fr. interlocuteur. Vox rom. 1953/54, t. 13, pp. 16-23.

Wiktionnaire

Nom commun - français

locuteur \lɔ.ky.tœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : locutrice)

  1. (Linguistique) Personne qui parle ; émetteur de l’énonciation.
    • Si le sujet énonçant – le locuteur – s’engage, s’il prend place dans le champ symbolique du langage et si l’autre, le locutaire, reçoit de ce fait une place, tous les deux, locuteur et locutaire, se constituent dans un rapport d’interdépendance. — (Pellegrin-Rescia Marie-Louise, « Énoncer l’éthique ou la puissance du performatif », Nouvelle revue de psychosociologie, 2007/1 (n° 3), page 135-148. DOI : 10.3917/nrp.003.0135. → lire en ligne)
    • Sur le plan délocutoire, le locutif et l'allocutif représentent en effet la transposabilité dans le monde extérieur (chosalité) dont jouissent les deux éléments du monde subjectif, locuteur et allocutaire. — (Jacques Damourette & Édouard Pichon, Des mots à la pensée : Essai de grammaire de la Langue Française, J.-L.-L. d'Artrey Éditeur, 1930, Tome 1, page 308)
  2. (Linguistique) Personne capable de s’exprimer dans une langue donnée.
    • Les néologismes sont en effet des constructions momentanées, la plupart du temps non reprises, et qui rapidement disparaissent. Ceux qui, au contraire, ont la faveur des locuteurs s'instituent en langue grâce au processus de lexicalisation. — (Guy Cornillac, De la nécessité de concevoir pour l'esquimau un dictionnaire sans mots, dans les Actes : La "découverte" des langues et des écritures d'Amérique, Paris, 7-11 septembre 1993, A.E.A., 1995, page 204)
    • La francophonie mondiale se fonde surtout sur le bloc des locuteurs de français langue seconde. — (Alex Vanneste, Le français du XXIe siècle : introduction à la francophonie, Garant, 2005, p. 65.)
    • A la fin du XVIIIème siècle, le nombre de locuteurs de français a été estimé à moins de trois millions sur une population de 28 millions d'habitants (cf. Grégoire 1794). — (Sophie-Anne Wipfler, Le gaga: Langue d'autrefois? Une étude linguistique synchrone (Das gaga: Sprache von damals? Eine synchrone linguistische Analyse), thèse de doctorat de philosophie, Universität Mannheim, 4 novembre 2019, page 42)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « locuteur »

Du latin locutor, dérivé de loqui (« parler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « locuteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
locuteur lɔkytœr

Fréquence d'apparition du mot « locuteur » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « locuteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « locuteur »

  • Le téléphone n'est pas un traitement de texte. Il ne donne au locuteur qu'une seule chance.
    Alain de Botton — Petite philosophie de l'amour
  • À bientôt 89 ans, Cristina Calderon est la dernière locutrice native du peuple yagan, ethnie indigène de la terre de feu chilienne, à la pointe sud du continent américain. Avec «mamie Cristina», comme l'appellent ses proches, un pan important de cette langue amérindienne risque de disparaître.
    LEFIGARO — «Mamie Cristina», la dernière locutrice de la langue yagan
  • "Je n'ai jamais voulu apprendre (la langue yagan), car on se moquait de moi" petit, confie à l'AFP cet homme au physique massif, dont la mère, Cristina, 92 ans, est la dernière locutrice yagan.
    LaProvence.com — France - Monde | Au Chili, les indigènes du bout du monde luttent pour leur survie | La Provence
  • A bientôt 89 ans, Cristina Calderon est la dernière locutrice native du peuple yagan, ethnie indigène de la Terre de feu chilienne, à la pointe sud du continent américain.
    Le Point — Chili: la dernière locutrice yagan, ethnie du bout du monde - Le Point
  • Les maladies importées, l’alcoolisme, l’appropriation de leurs terres et le métissage firent le reste. Née en 1928 sur l’île Navarino, Cristina Calderón est aujourd’hui la seule descendante directe des Yagans et la dernière locutrice de leur langue. Heureusement, dans la baie Wulaia, où en 1859, à la suite d’une incompréhension, des Yagans massacrèrent l’équipage d’un bateau, un musée rend enfin hommage à ce peuple et à sa culture.
    La Croix — Au bout du monde, le cap Horn
  • Ce à quoi les jeunes enfants excellent, c'est l'apprentissage implicite : écouter les locuteurs natifs et les imiter.
    BBC News Afrique — Apprendre une nouvelle langue : quel est le meilleur âge pour tout apprendre - BBC News Afrique
  • Le gallo, quant à lui, avance petit à petit grâce à l’association des enseignant•e•s en gallo Cllâssiers qui propose à de nombreuses écoles la méthode de gallo « 15 minutes de gallo par jour », initiant ainsi les élèves de ces écoles. L’option gallo reste cependant trop rare sur toute la Haute-Bretagne et les possibilités de continuer d’apprendre la langue en quittant le collège ou le lycée sont maigres. Il est aujourd’hui nécessaire d’ouvrir de nouveaux cursus en gallo, de l’initiation à l’immersion afin de former de nouveaux•elles locuteur•rice•s qui pourront, ensuite enseigner la langue à leur tour.
    7seizh.info — Réforme du Bac : nos langues fragilisées - 7seizh.info
  • Les types de Reconnaissance automatique de la parole couverts sont: Système de reconnaissance vocale dépendant du locuteur, Système vocal indépendant du locuteur,
    Instant Interview — Mondial Reconnaissance automatique de la parole Avantages du marché, l’évolution à venir, des occasions d’affaires et les investissements futurs 2026 | Sensory, Nuance Communications, Lumenvox Llc, Telisma S.A/On Mobile Global Ltd., Raytheon Bbn Technologies – Instant Interview
  • « D’un point de vue scientifique il est extrêmement peu probable que ce mot veuille dire mangeur de viande crue », précise Marc-Antoine Mahieu. Selon le linguiste, l’hypothèse la plus solide vient d’un linguiste qui avait démontré que cela voulait dire « locuteur d’une langue étrangère ». Une autre hypothèse soutient que cela voudrait dire « fabricant de raquettes à neige ». Rien de forcément très offensant donc.
    « Esquimaux » : On vous explique pourquoi le mot blesse les Inuits et les Groenlandais
  • Deux grammaires, quelques heures d’enregistrement et une poignée d’ouvrages, voilà tout ce qu’il reste de l’oubykh, une langue des bords de la mer Noire. Ce parler a disparu aux débuts des années 1990, avec la mort de son dernier locuteur. Comme l’oubykh, une douzaine de langues ne sont plus jamais prononcées et meurent chaque décennie, à un rythme qui s’accélère d’après les linguistes.
    La Croix — Que se passe-t-il quand une langue disparaît ?
Voir toutes les citations du mot « locuteur » →

Traductions du mot « locuteur »

Langue Traduction
Anglais speaker
Espagnol altavoz
Italien altoparlante
Allemand lautsprecher
Chinois 扬声器
Arabe مكبر الصوت
Portugais alto falante
Russe оратор
Japonais スピーカー
Basque hizlari
Corse parlante
Source : Google Translate API

Synonymes de « locuteur »

Source : synonymes de locuteur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « locuteur »

Combien de points fait le mot locuteur au Scrabble ?

Nombre de points du mot locuteur au scrabble : 10 points

Locuteur

Retour au sommaire ➦