La langue française

Littéralement

Sommaire

  • Définitions du mot littéralement
  • Étymologie de « littéralement »
  • Phonétique de « littéralement »
  • Citations contenant le mot « littéralement »
  • Images d'illustration du mot « littéralement »
  • Traductions du mot « littéralement »
  • Synonymes de « littéralement »
  • Antonymes de « littéralement »

Définitions du mot « littéralement »

Trésor de la Langue Française informatisé

LITTÉRALEMENT, adv.

A. − D'une manière littérale, conforme à la lettre. Sa déposition [d'un navigateur], que je citerai littéralement sans me permettre d'autre observation que de comparer l'auteur avec lui-même (Voy. La Pérouse,t. 1, 1797, p. lxiii).Ces lignes que je traduis littéralement, ont inspiré à sir James Tuckett les pages les plus suaves, peut-être, de son œuvre (France, Île ping.,1908, p. 151):
1. Je travaille à mon article. Je crois que tu en seras content. Après de grandes luttes je suis revenu presque littéralement à la première rédaction. Mais je sens que j'ai tort sur un point au moins. Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p. 244.
B. − En prenant le mot au sens littéral. Elle [la Grande-Bretagne] a à peu près toutes les îles qu'avait l'Espagne, et qui, presque littéralement, étaient innombrables (Hugo, Rhin,1842, p. 451).La dernière demi-heure de leur présence fut, (...) littéralement tordu de douleurs que j'étais, un supplice que je voudrais bien ne plus avoir à recommencer (Du Bos, Journal,1927, p. 207):
2. ... [il] leur lisait quelques morceaux de la Bible, puis nous faisait tous mettre à genoux et prononçait de ferventes et longues prières. Souvent il se roulait littéralement par terre, frappait le plancher de son front et se frappait la poitrine à coups redoublés. Constant, « Cahier rouge »,1830, p. 79.
P. ext. [Le mot convenant parfaitement] Absolument, tout à fait. Un jour que je n'avais plus rien, littéralement rien, et qu'ayant dîné pour moins que rien, je me prélassais encore dans ma gondole (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 192).Ce tympan a été littéralement copié par des sculpteurs de bien moins de génie (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 841).
Prononc. et Orth. : [liteʀalmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1465 (Lett. de L. XI, II, 282 ds Gdf. Compl.). Dér. de littéral*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 541. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 393, b) 658; xxes. : a) 692, b) 1 195.

Wiktionnaire

Adverbe

littéralement \li.te.ʁal.mɑ̃\

  1. D’une façon littérale ; à la lettre ; dans le plein sens du mot.
    • Ces épîtres ont été expliquées littéralement, traduites en français et annotées par M. Em. Taillefert, professeur au Collège royal de Saint-Louis. — (Horace, Épîtres, publication en 1846)
    • La troupe se mit en marche à l’indienne, c’est-à-dire en tournant littéralement le dos à l’endroit vers lequel elle se dirigeait. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Dans celui-là, les deux puissantes agglomérations industrielles de Rouen et du Havre agirent littéralement comme des arrêtoirs, en exerçant localement assez d'attraction pour empêcher un prolétariat, voué, de toute manière, à l'exode, de s'éloigner trop de sa terre natale. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Dans la salle, trop étroite pour contenir un aussi grand nombre de gens, on s'écrasait littéralement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Mais il ne faut pas rire de la choléraphobie. Mme de Boigne affirme que quelques personnes, entre autres la comtesse de Montesquiou-Fesenac, sont littéralement mortes de peur, sans aucune maladie. — (Ange-Pierre Leca, Et le choléra s'abattit sur Paris - 1832, Albin Michel, 1982, page 104)
    • Dans un système lexical où les fibres sont les os, l’amidon est littéralement la substantifique moelle du manioc.— (Patrice Bidou, Une civilisation du manioc amer, in Le Mythe de Tapir Chamane : Essai d’anthropologie psychanalytique, 2001, page 56)
  2. (Familier) Totalement, absolument ; vraiment.
    • Mais son style de vie littéralement extraordinaire sera aussi à l’origine de la disgrâce de Jayalalitha. — (Stéphanie Tawa Lama-Rewal, Femmes et politique en Inde et au Népal : image et présence, 2004)
    • Koroibete a littéralement dansé dans la défense géorgienne. (compte rendu de match de rugby Australie-Géorgie sur le site du Rugbynitère)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LITTÉRALEMENT. adv.
À la lettre. Ce passage, pris littéralement, signifie tout autre chose que ce que l'auteur a voulu faire entendre. Traduire littéralement.

Littré (1872-1877)

LITTÉRALEMENT (li-té-ra-le-man) adv.
  • D'une façon littérale. Traduire, expliquer littéralement. Il ne faut pas prendre littéralement ce qui ne se dit que par métaphore. Rousseau, dans tous les soins qu'il prescrit à cet égard [au sujet de l'enfance] ne fait que suivre exactement le système de Locke ; il est vrai qu'il ne le cite pas, mais il le copie littéralement, Genlis, Adèle et Théod. t. I, p. 85, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « littéralement »

Dérivé de littéral avec le suffixe adverbial -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littérale, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « littéralement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
littéralement literalœmɑ̃

Citations contenant le mot « littéralement »

  • Rien de plus facile que d’effrayer un spectateur. On peut littéralement l’affoler, car la plupart des gens ont dans quelque partie de leur être une peur toute prête à éclore. De Ingmar Bergman
  • Lorsque l'homme civilisé a peur, le sol se dérobe littéralement sous ses pieds et le fait retomber dans les profondeurs de la préhistoire, des millénaires en arrière. De Eugen Drewermann
  • Des images et des sons fusent de toutes parts, immergeant totalement le visiteur et la forme ovale de l'édifice crée un huis-clos qui nous hypnotise littéralement. Vous pouvez choisir parmi 5 expositions de 50 minutes chacune et deux plus courtes de 5 à 7 minutes, appelées capsules, jusqu'au 12 septembre. Vous découvrirez ainsi diverses formes d'art, danse, musique, peinture, cinéma, grâce à cette immersion féérique  qui décloisonne les disciplines. , * Jam Capsule, un dispositif vidéo à 360 degrés littéralement hypnotique ! | Arts in the City
  • Il était 7 h 15 du matin, samedi 18 juillet, quand une dame âgée de 86 ans qui circulait sur la place de la Comédie a été littéralement plaquée au sol par un individu de 28 ans. Un témoin de la scène s’est alors précipité pour porter secours à la victime et a maintenu l’auteur des faits sur place jusqu’à l’arrivée des autorités. midilibre.fr, Montpellier : il plaque sans raison au sol une dame de 86 ans en pleine place de la Comédie - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « littéralement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « littéralement »

Langue Traduction
Anglais literally
Espagnol literalmente
Italien letteralmente
Allemand buchstäblich
Chinois 从字面上看
Arabe حرفيا
Portugais literalmente
Russe буквально
Japonais 文字通り
Basque literalki
Corse literalmente
Source : Google Translate API

Synonymes de « littéralement »

Source : synonymes de littéralement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « littéralement »

Partager