La langue française

Litière

Sommaire

  • Définitions du mot litière
  • Étymologie de « litière »
  • Phonétique de « litière »
  • Citations contenant le mot « litière »
  • Images d'illustration du mot « litière »
  • Traductions du mot « litière »
  • Synonymes de « litière »

Définitions du mot litière

Trésor de la Langue Française informatisé

LITIÈRE, subst. fém.

A. −
1.
a) Couche de paille ou d'autres matières végétales souples et absorbantes qu'on étend pour le couchage des animaux. La chaude litière de l'étable (Pergaud, De Goupil,1910, p. 64).
b) Couche de choses, de débris qui jonchent le sol. Des sommes fabuleuses passent de main en main. Le sol est jonché de feuilles de couleur, comme un champ de courses. À cette litière d'ordres jetés viennent s'ajouter les serpentins déroulés du ticker, indiquant les cotes (Morand, New-York,1930, p. 59).
PÉDOL. Résidus végétaux (feuilles et brindilles) encore inaltérés ou peu altérés qui couvrent le sol (d'apr. Agric. 1977).
2. Faire litière. Coucher. Janin à l'endroit de Rachel ne compte pas (...) c'est affaire d'argent et de lit, si elle lui faisait pension ou si elle avait fait litière quelconque, l'animal ne brairait plus (Sainte-Beuve, Corresp., t. 5, 1843, p. 64).
3. Au fig. Faire litière de.Sacrifier une chose de valeur à quelque chose. Quand on vit que je faisais litière des talents supérieurs à une médiocrité avérée, (...) on me pria (...) d'envisager le théâtre à un autre point de vue que celui de la tragédienne préférée (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 82).Il sentait une secrète sympathie pour cet homme qui faisait ainsi litière de tout respect humain à cause d'une femme (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 486).
Vx. Répandre à profusion, dilapider, galvauder une chose de valeur. Et puis, au fait, qu'aurait-on à craindre? (...) Que je courusse encore après la gloire? Je m'en suis gorgé, j'en avais fait litière (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 820).
B. − Lit généralement couvert et clos, posé sur deux brancards et porté soit à bras d'hommes, soit par des bêtes de somme. Nous avancions vers le désert. Devant nous cheminait le prince, porté sur une litière fermée; nul de nous ne pouvait le voir (Gide, El Hadj,1899, p. 346).
Synon. de civière, brancard.Mais quelques hommes s'étaient éloignés; ils revinrent avec des branches coupées. Alors, en une minute, une litière fut faite (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Souv., 1882, p. 169).
Prononc. et Orth. : [litjε:ʀ]. Ac. 1694 litiere, Ac. 1740 -iére, dep. 1762 -ière. Étymol. et Hist. 1. a) Fin xies. judéofr. « couche d'objets » (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 89); b) 1150 « couche de paille pour les bêtes » (Le Conte de Floire et Blancheflor, éd. J. L. Leclanche, 1432); ca 1200 faire litière de (en parlant de pers.) « couvrir le sol des cadavres (des ennemis) » (Aliscans, éd. E. Wienbeck, W. Hartnacke, P. Rasch, CXXI, a 3); xiiies. « jouir (d'une femme) » (Marguet Convertie ds Jubinal, Nouv. recueil, t. 1, p. 318 : Maint home font de vous litière); fin xvies. av. 1614 « faire usage habituellement » (Brantôme, Rodomontades espaignolles, VII, 74 ds Hug.); 1611 « mépriser, faire peu de cas de » (Cotgr.); 2. a) ca 1155 « brancard, civière (pour transporter des blessés ou des morts) » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 8884); b) 1311 « sorte de chaise à porteurs » (Arch. du Pas-de-Calais ds Gay); c) 1680 au fig. en litière « à l'abri des indiscrets » (Mmede Sévigné, Lettres, éd. M. Monmerqué, t. 6, p. 408). Dér. de lit*; suff. -ière*; cf. b. lat. lect(u)arius, adj. (dér. de lectus « lit ») « qui a trait au lit » et neutre plur., subst., lect(u)aria « litière » et « literie ». Fréq. abs. littér. : 425. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 602, b) 770; xxes. : a) 713, b) 450.

Wiktionnaire

Nom commun

litière \li.tjɛʁ\ féminin

  1. Paille ou autre espèce de fourrage que l’on répand dans les écuries, dans les étables pour que les bêtes puissent s’y coucher.
    • Lorsque Hans, c’était le nom que le comte donnait à son cheval, eut été attaché à l’une des places vacantes, que sa litière eut été confortablement garnie de paille, son auge d’avoine et son râtelier de foin, le chevalier songea alors à lui-même, […]. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • « Quand faucheras-tu donc le pré de la Cure ? L’herbe pourrit sur pied ; ça ne fera même pas de la litière. Les Berle ont fauché avant nous ; ils ont eu le soleil, eux ! Il n’y en a que pour les mêmes. M’entends-tu ? Quand tu resteras là à te regarder les doigts ! » — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 147)
  2. (Vieilli) Sorte de lit ordinairement couvert, porté sur des brancards par des chevaux, des mulets et quelquefois des hommes.
    • La cour était pleine d’écuyers, de valets, de chevaux et de litières, car, ainsi que nous l’avons dit, il y avait fête à Godesberg. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Ils escortaient une litière richement tapissée, qui s’arrêta en face du roi. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre XI)
    • Je la laissai s’arranger dans sa lettica et je m’installai de mon mieux dans la mienne. Ces voitures, sans roues, sont portées par deux mules, l’une à l’avant et l’autre à l’arrière. Cette sorte de litière ou de chaise est d’un usage ancien. J’en vis bien souvent de semblables figurées sur des manuscrits français du quatorzième siècle. Je ne savais pas alors qu’une de ces voitures serait un jour à mon usage. Il ne faut jurer de rien. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 55.)
    • Derrière eux vient une litière fermée recouverte de maroquin et pourvue, devant et derrière, de brancards entre lesquels marchent des mules richement harnachées. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 118)
    • Passionné par le jeu, il rédigea une méthode sur la pratique des dés et fit même installer dans sa litière ce que nous apellerions aujourd’hui un damier de voyage qui restait stable malgré le cahotement de la route. — (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012, page 54)
  3. (Biogéographie) (Écologie) (Pédologie) Matière organique des débris végétaux amassée sur le sol.
    • La restitution de K est assurée, à parts à peu près égales, par le pluviolessivage des feuilles jaunissantes (24 kg/ha/an), la litière des arbres (27 kg/ha/an) et la strate herbacée (26 kg/ha/an), […]. — (Productivité des écosystèmes forestiers : actes du Colloque de Bruxelles organisé par l'Unesco et le Programme biologique international (27-31 octobre 1969), Unesco, 1971, p.537)
    • Disposant de peu d’énergie, les plantes du sous-bois ne peuvent produire que de très petites graines et ces dernières, lorsqu’elles germent, mourraient si elles se laissaient enfouir sous la litière (...) — (Luc Jacquet et Francis Hallé, Il était une forêt, Actes Sud, 2014, p.38)
    • En supprimant les feuilles mortes dans les parcs et jardins sous les arbres et arbustes et même entre les plantes vivaces, les souffleurs appauvrissent la terre, l'assèchent, détruisent la litière et ses habitants (invertébrés) et donc privent les oiseaux insectivores et les autres prédateurs de leur nourriture.— (Les souffleurs de feuilles mortes sont néfastes pour les oiseaux des parcs et des jardins, ornithomedia.com, 15 octobre 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LITIÈRE. n. f.
Paille ou autre espèce de fourrage qu'on répand dans les écuries, dans les étables pour que les bêtes puissent s'y coucher. Faire la litière aux chevaux, aux vaches, etc. Ce cheval est sur la litière, Il est malade ou estropié à ne pouvoir sortir de l'écurie. Fig., Faire litière d'une chose signifiait autrefois La prodiguer, la répandre avec profusion. On dit encore aujourd'hui Faire litière de son honneur, Faire peu de cas de son honneur, le fouler aux pieds. Il se disait et se dit encore quelquefois d'une Sorte de lit ordinairement couvert, porté sur des brancards par des chevaux, des mulets et quelquefois des hommes.

Littré (1872-1877)

LITIÈRE (li-tiè-r') s. f.
  • 1Lit couvert porté sur deux brancards, par deux ou plusieurs chevaux ou mulets, l'un devant, l'autre derrière. Vous y allez donc en litière, quelle fantaisie ! j'ai vu que vous n'aimiez les litières que quand elles étaient arrêtées ; vous êtes bien changée, Sévigné, 48. Mme de la Fayette arriva avant-hier de Chantilly en litière ; c'est une belle allure ; mais son côté ne peut souffrir le carrosse, Sévigné, 8 juill. 1676. La duchesse était assise en une litière à six chevaux blancs, Marchangy, Tristan le voyageur, ch. 78.

    Fig. Tête-à-tête, secret, par comparaison avec le tête-à-tête d'une litière. Avez-vous jamais vu des fins et des commencements d'histoires comme celles-là [les affaires des poisons] ? il faudrait faire un petit tour en litière sur tous les événements, Sévigné, à Guitaut, 18 mai 1680. Voilà ce qui entretient mes réflexions dans ces bois où je rêve souvent ; ce serait bien une litière si nous y étions, Sévigné, 17 juill. 1680.

  • 2Chez les anciens Romains, voiture portée par des hommes. Lucile le premier… Vengea l'humble vertu de la richesse altière, Et l'honnête homme à pied du faquin en litière, Boileau, Art p. II.
  • 3Espèce de chaise à porteurs dans laquelle on s'étendait sur un matelas.
  • 4 Par extension, lit de paille ou de fourrage bien sec, placé sur le sol des écuries et étables pour protéger les animaux contre le froid, favoriser leur repos, absorber les excréments liquides, etc. Litière fraîche. Vieille litière. Elles [des mules] avaient, dans les écuries du couvent, de la litière jusqu'au ventre, Lesage, Guzm. d'Alf. VI, 1. Pour litière on ne leur donne [aux chevaux] en Perse que du sable et de la terre en poussière bien sèche, sur laquelle ils reposent et dorment aussi bien que sur la paille, Buffon, Quadrup. t. VIII, p. 64.

    Litière sautée, se dit de la litière des étables, quand on a enlevé le crottin, en la remuant avec une fourche.

    Ce cheval est sur la litière, il est malade ou estropié à ne pouvoir sortir de l'écurie. Je ne vous dirai point qu'ils [vos chevaux] sont sur la litière ; les pauvres bêtes n'en ont point, et ce serait mal parler, Molière, l'Avare, III, 5.

    Par extension. Être sur la litière, être malade au lit ou incapable d'agir par suite de fatigue ou par l'effet d'une âge avancé.

    Fig. Faire litière d'une chose, la prodiguer, la répandre avec profusion, comme on répand la litière sous les animaux. C'est un homme qui fait litière de pistoles, Corneille, Ment. IV, 7. Ce capitaine fait litière d'argent ; c'est un marquis de vingt mille livres de rente, Brueys, le Grondeur, III, 2.

    Il signifie aussi sacrifier misérablement. Faire litière de son honneur. Tout en ménageant certains termes trop grossiers pour l'honneur de l'épiscopat et des maximes du royaume, il [Fénelon] fit litière de l'un et de l'autre, Saint-Simon, 46, 29.

  • 5 Terme de magnanerie. Le résidu de la feuille non mangée et les excréments des vers.

HISTORIQUE

XIIe s. À son tinel [avec sa massue] fist de Turs tel lietiere, Que sus la terre cuert li sans com riviere, Bat. d'Aleschans, V. 6293.

XIIIe s. Que cest bois ne te soit à tousjours mais litiere [tombeau], Berte, X. Blanchefleur la royne [ils] ont en litiere mis Entre deux palefrois, ib. XCIX. Puis [ils] establerent les cevaux [chevaux] ; Moult les firent bien aaisier Et de litiere et de mangier, Fl. et Bl. 1430. Si come li rois et li archevesques de Rains s'en revenoient, si les prist maladie grans, et furent mis en litiere et furent portés jusques à Monpansier, Chr. de Rains, p. 177.

XIVe s. Aux chiens qui vienent des bois et de la chasse fait l'en lictiere devant leur maistre, Ménagier, I, 7. À mestre Girart d'Orliens, paintre, pour cause de la façon d'une litiere, De Laborde, Émaux, p. 366.

XVe s. Et leur amenoit on devant leurs hostels le foin, l'avoine et la litiere, dont ils estoient bien servis et à bon marché, Froissart, I, I, 32. Une litiere chevaucheresse que deux chevaux portoient, De Laborde, Émaux, p. 366.

XVIe s. Ceux qui ont amené ces inventions sont les courtisans, qui en portent cependant une dure penitence, n'y ayant année que telles despenses redoublées n'en envoyent une douzaine à la littiere, Lanoue, 161. Le secours de Dieu, duquel vous devez estre certains quand vous ferez litiere de vostre vie pour garder la foi inviolablement, D'Aubigné, Hist. III, 22. Depuis son jeune age il avoit fait litiere de toute crainte de Dieu, D'Aubigné, ib. III, 468.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « litière »

De lit.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, letière ; bourg. liteire ; prov. leisiera, littiera ; catal. llitera ; esp. litera ; du bas-latin lectaria, qui vient de lectus, lit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « litière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
litière litjɛr

Citations contenant le mot « litière »

  • Les patrons sont comme les chats dans une litière. Instinctivement ils remuent tout pour cacher ce qu’ils ont fait. De Scott Adams / Le Principe de Dilbert
  • La litière est sûrement l’une des choses les plus importantes pour un chat, puisque c’est là qu’il fait ses besoins. L’entreprise PLUTO Electronics a conçu une litière auto-nettoyante très design qui facilitera votre quotidien si vous possédez un chat chez vous. Baptisée Circle Zero, n’allez pas penser qu’il s’agit d’une simple et banale litière, ce serait une offense pour son designer, Hae Min Yang. Avec son aspect futuriste, elle ramasse automatiquement les déchets et les place ensuite dans une poubelle. De plus, elle est très simple d’utilisation et ne comprend aucun paramètre compliqué. Vous n’aurez plus à vous soucier de changer quotidiennement la litière de votre animal de compagnie. Daily Geek Show, Cette litière pour chats ultra design se nettoie toute seule
  • Réhabiliter les couchages libres dans les grands troupeaux et proposer des litières malaxées et compostées, tel a été le thème présenté par le groupe de travail Eurodairy(1) lors du colloque international organisé par le RMT bâtiments d’élevage de demain, en février à Lille. S’agit-il d’un retour en arrière ou d’un nouveau concept innovant ? L’agrandissement des troupeaux, l’allongement du temps de présence en bâtiment et le manque de disponibilité en paille, associés à des problèmes de temps et conditions de travail expliquent le développement des logettes au détriment des aires paillées. Réussir lait, Premier bilan des litieres malaxées compostées pour vaches laitières | Réussir lait
  • Le Chat est l'un des animaux les plus propres de la planète. Il faut dire qu'il a fait de la chasse, la sieste et son hygiène des éléments importants pour son bien-être. D'ailleurs, votre côté négligé, propre à l'homme n'est pas quelque chose qu'il apprécie, loin de là. Néanmoins, il se peut qu'il ait lui-aussi ses travers en urinant ailleurs que dans sa litière. Si vous avez du mal à expliquer ce comportement, vous cherchez quand même à le comprendre. On vous donne quelques explications. Blasting News, Chat : S’il n'urine pas dans sa litière, ce n’est pas forcément de sa faute
  • La propreté de votre Chat est un élément très important à son bien être. Une pelage luisant ou des pattes toujours propres sont des éléments essentiels à son être et son développement personnel, nous ajouterons à cela se petites siestes crapuleuses. Si votre boule de poils apprécie être clean, il aimerait que vous en fassiez autant. Tant avec votre propre hygiène qu'avec sa litière. Il est vrai qu'avoir un matou à la maison, c'est aussi en prendre soin et pas uniquement quand on en a envie. Si votre félin vit en appartement, vous devez régulièrement changer sa litière. Néanmoins, vous ne savez pas toujours quel est le bon moment pour le faire. Blasting News, Chat : Il ne faut pas nettoyer sa litière uniquement quand vous trouvez qu'elle est sale
  • Dans ce contexte, diverses alternatives existent pour réduire ou supprimer la paille pour la litière de ses animaux., en voici un certain nombre. Réussir bovins viande, Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande | Réussir bovins viande
  • Les pattes au sec ! La litière doit rester sèche. Humide, elle peut en effet favoriser l’apparition de parasites internes et de parasites externes, comme la gale des pattes. Il faut privilégier une litière très absorbante comme la litière Coco Magalli, qui peut également être utilisée en couvre sol sur le parcours de promenade des poules pour éviter qu’elles évoluent dans la boue. Même par temps pluvieux, la litière Coco sèche très vite. A l’intérieur du poulailler on peut également utiliser la litière végétale composée ultra-absorbante Magalli, au cacao et au yucca pour neutraliser les mauvaises odeurs et absorber l’ammoniac. On évitera par contre les litières à base de sciure de bois, dont les particules très fines peuvent endommager les voix respiratoires des poules ou la paille qui garde l’humidité. Le Journal Catalan, Dix astuces pour prendre soin de ses poules ! - Le Journal Catalan
  • Le rapport sur le marché mondial La litière agglomérante Chat comprend le paysage de la concurrence impliquant une analyse des parts des principaux acteurs du marché La litière agglomérante Chat en fonction de leurs revenus et d’autres facteurs importants. Le rapport sur les tendances du marché La litière agglomérante Chat est l’un des ajouts les plus complets et les plus importants aux études de recherche. Il propose une recherche et une analyse détaillées des aspects clés de la part de marché mondiale de La litière agglomérante Chat. Le rapport examine la taille du marché La litière agglomérante Chat, sa part, les tendances, les plans de développement, la croissance, l’analyse des moteurs, le plan d’investissement et la structure des coûts. , Marché La litière agglomérante Chat 2020 | Croissance de l’industrie, taille, part, segments, développement futur, revenus, fabricants et rapport de recherche sur les prévisions 2025 – athleduweb.be
  • Le rapport sur le marché mondial Autonettoyante Boîte de litière comprend le paysage de la concurrence impliquant une analyse des parts des principaux acteurs du marché Autonettoyante Boîte de litière en fonction de leurs revenus et d’autres facteurs importants. Le rapport sur les tendances du marché Autonettoyante Boîte de litière est l’un des ajouts les plus complets et les plus importants aux études de recherche. Il propose une recherche et une analyse détaillées des aspects clés de la part de marché mondiale de Autonettoyante Boîte de litière. Le rapport examine la taille du marché Autonettoyante Boîte de litière, sa part, les tendances, les plans de développement, la croissance, l’analyse des moteurs, le plan d’investissement et la structure des coûts. , Marché Autonettoyante Boîte de litière 2020 Taille de l’industrie, part, opportunités commerciales, facteurs de croissance, tendance des prix et prévisions 2025 – athleduweb.be

Images d'illustration du mot « litière »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « litière »

Langue Traduction
Anglais litter
Espagnol camada
Italien rifiuti
Allemand wurf
Chinois 垃圾
Arabe قمامة
Portugais lixo
Russe мусор
Japonais ごみ
Basque zaborrik
Corse litter
Source : Google Translate API

Synonymes de « litière »

Source : synonymes de litière sur lebonsynonyme.fr
Partager