La langue française

Linge

Sommaire

  • Définitions du mot linge
  • Étymologie de « linge »
  • Phonétique de « linge »
  • Citations contenant le mot « linge »
  • Images d'illustration du mot « linge »
  • Traductions du mot « linge »
  • Synonymes de « linge »

Définitions du mot linge

Trésor de la Langue Française informatisé

LINGE, subst. masc.

A. − Au sing. [Précédé de l'art. déf. ou partitif]
1. Pièce de tissu de lin; p. ext. tout ou partie des pièces de tissu employées aux usages domestiques.
Linge de cuisine. Tabliers et torchons utilisés dans une cuisine. Linge de lit. Draps, taies d'oreiller et de traversins. Linge de maison. Draps, nappes, serviettes, torchons. Linge de table. Nappes et serviettes. Pour que leurs filles deviennent de bonnes ménagères, il convient qu'elles ne sachent que faire la soupe et compter le linge de cuisine (Senancour, Obermann, t. 2, 1840, p. 55).Des rayons se succédaient pour chaque sorte de linge, le linge de maison, le linge de table (Zola, Bonh. dames,1883, p. 783).Mrs Southey donna à Harriet, si incompétente en choses du ménage, de très bons conseils sur la cuisine et le blanchissage. Même elle lui prêta du linge de lit et de table (Maurois, Ariel,1923, p. 104).
SYNT. Linge de batiste, de chanvre, de coton, de linon, de nylon, de soie; linge brodé, damassé; battre, blanchir, bouchonner, égoutter, empeser, envelopper, essanger, encrer, étendre, laver, marquer, mouiller, rincer, savonner, sécher, tremper, tordre le linge; ouvrer, plier, raccommoder, ranger, ravauder, repasser, repriser du linge; linge blanc, douteux, éblouissant, frais, humide, propre, sale; linge fin; gros linge; ballot, paquet, pile, tas de linge; armoire, coffre, corde, panier, pince, sac à linge.
Loc. verb. fig.
Porter, prendre comme un paquet de linge sale. Porter, prendre sans ménagement. Un mort à la tête ensanglantée, que quatre hommes portent par les bras et les jambes, comme un paquet de linge sale (Goncourt, Journal,1871, p. 808).
Laver* son linge sale en famille.
2. Linge de corps et p. ell. linge. Vêtements de dessous et certaines pièces accessoires de l'habillement. Porter du linge fin; avoir du linge sale. Il (...) avait changé de linge, et mis une cravate de satin noir combinée avec un col rond, de manière à encadrer agréablement sa blanche et rieuse figure (Balzac, E. Grandet,1834, p. 53).Lui, si soigneux jusque-là dans le choix de son vêtement, marqua d'étranges faiblesses. Il tolérait les plis, les taches, la poussière. Il abandonnait au hasard et son linge et ses cravates (Duhamel, Terre promise,1934, p. 104):
... j'ai vu (...) deux petits garçons (...). Tous deux étaient en loques, sans linge, sans chaussettes, le visage hâve et non lavé, souriant quand même. Gide, Journal,1914, p. 465.
Fam. [Souvent à propos d'une femme] Avoir du (beau) linge. Être élégamment vêtu. Ils ont du beau linge, de la fierté, ils ne saluent point (Michelet, Journal,1835, p. 199).
Arg. et pop. [Le plus souvent à propos de femmes] Du beau linge. Une société élégante. Les convives (...) du beau linge (...) nanas parfumées, sapées (A. Boudard, Le Corbillard de Jules, Paris, La Table ronde, 1979, p. 236).
Vx. Ouvrière en linge. Synon. lingère.Mademoiselle Pinson, ouvrière en linge, qui était leur voisine (Musset, Mimi Pinson,1845, p. 219).
Loc. verb. Travailler en linge. Faire des travaux de lingerie. Elle travaillait en linge, rue Montmartre, elle a fait des chemises à ton père (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 188).
B. − Au sing. et au plur. [Précédé de l'art. indéf. (ou parfois déf.)]
1. Vieilli, région. Pièce d'étoffe employée à divers usages. Synon. usuels torchon, serviette, chiffon.Astiquer, essuyer, frotter, laver, nettoyer, tamponner avec un linge. Il me faut (...) un grand linge pour ensevelir une pauvre fille qui se meurt (Janin, Âne mort,1829, p. 199).Il est professeur de langues orientales à l'institut. Il se lève à trois heures du matin, et, quand sa tête éclate sur des hiéroglyphes, la bonne a l'ordre de lui envelopper le front dans un linge imbibé d'eau fraîche (Renard, Journal,1892, p. 123).Dévorant à belles dents (...) les œufs durs, le jambon froid apportés de chez soi, le pain bis enveloppé d'un linge blanc (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 87).
En partic. Pièce d'étoffe blanche utilisée dans la liturgie eucharistique. Linges d'autel; linge sacré. Sur le lit, tel qu'un linge sacré, offert à l'adoration des croyants, elle avait étalé le corsage en ancien point d'Alençon (Zola, DrPascal,1893, p. 165).Ils baisent le sol; les petites filles soulèvent pieusement les linges de l'autel (Barrès, Greco,1911, p. 77).
2. Expressions
a) Blanc, pâle comme un linge; d'une blancheur, d'une pâleur de linge. Extrêmement pâle. Son pauvre visage maigri, d'une pâleur de linge, dans le ruissellement noir de ses cheveux, dont les boucles tombaient jusqu'aux épaules (Zola, Page amour,1878, p. 960).
b) ,,Il n'a pas plus de force qu'un linge mouillé; c'est un linge mouillé. Il est d'une faiblesse extrême de corps ou de caractère`` (Ac.).
Prononc. et Orth. : [lε ̃:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1erquart xiies. « toile de lin, morceau de toile » (1etrad. fr. du Lapidaire de Marbode ds P. Studer et J. Evans, Agn. Lapidaries, 418); 1570 spéc. « morceau de toile, serviette pour essuyer, frotter » (Ch. Estienne et J. Liébault, Maison rustique, p. 189 d'apr. FEW t. 5, p. 357 a; cf. éd. 1591, p. 121 vo); 2. ca 1225 désigne le linge de corps (Guillaume le Maréchal, 9112 ds T.-L.); 1remoitié xiiies. « chemise » (Enfances Guillaume, éd. P. Henry, 2455); 1798 linge de corps (Ac.); 3. 1549 désigne le linge de table (Arch. nat. KK 286, fol. 130 vods Gay); 1688 linge de table (Arch. nat. KK 1004, no5, ibid.). Substantivation de l'adj. a. fr. linge « de lin, de toile » (1erquart xiies. linge drap, 1retrad. fr. du Lapidaire de Marbode, éd. citée, 407 - encore au xvies., Hug.), du lat. lineus « de lin, de toile »; cf. lange* adj. puis subst. en a. français. Fréq. abs. littér. : 2 489. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 749, b) 4 850; xxes. : a) 5 138, b) 3 403.
DÉR.
Lingé, -ée, adj.,fam. Habillé avec élégance. Le monsieur de toutes les fêtes et de toutes les villégiatures, (...) parfumé, lingé comme un dandy de Londres (Lorrain, Sens. et souv.,1895, p. 305).En entrant, j'aperçois un beau jeune garçon frisé, lingé, pommadé, peint et poudré. C'est Lucien Daudet (Renard, Journal,1910, p. 266).[lε ̃ ʒe]. 1resattest. a) 2emoitié xives. « de lin, de toile » cote ... lingee (Liv. du chev. de La Tour, C. CXXII, Bibl. Elzev. ds Gdf.), ex. isolé, b) 1850 arg. « bien vêtu » (d'apr. Esn.), 1878 id. être lingé « porter du linge blanc » (Rigaud, Dict. jargon paris., p. 203); de linge, suff. * (cf. aussi le m. fr. linger « de lin » 1408 ds Gdf.).
BBG. Sain. Arg. 1972 [1907], p. 250.

Wiktionnaire

Nom commun

linge \lɛ̃ʒ\ masculin

  1. Tissu de fil ou de coton servant à l’usage du corps ou à des emplois domestiques.
    • Linge de toile ; linge de flanelle, de soie.
    • Linge uni, ouvré, damassé.
    • Blanchir, repasser, faire sécher du linge ; mettre du linge à la lessive ; coudre du linge ; marquer du linge.
    • Armoire au linge.
    • Le linge blanc m’apporte des idées de bonheur de l’ancienne France. La nappe blanche des laboureurs de Le Nain, de la Pourvoyeuse de Chardin. La chemise blanche des paysans, le dimanche. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 121)
    • Révérente dans son caraco gris, […], Léonie s’activait à repriser du linge de corps en bonne toile de chanvre très ancienne. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Comme linge de rechange, nous avons en tout et pour tout deux mouchoirs. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  2. Vêtement de dessous à l’origine en fil ou en coton.
    • Lui, si soigneux jusque-là dans le choix de son vêtement, marqua d’étranges faiblesses. Il tolérait les plis, les taches, la poussière. Il abandonnait au hasard et son linge et ses cravates. — (Georges Duhamel, Vue de la Terre promise, 1934)
  3. Morceau de tissu dont on se sert pour nettoyer en frottant.
    • Passer un linge sur une toile cirée, sur une glace, sur une vitre.
  4. (Québec) (invariable) Vêtement.
    • Qu’est devenu le beau linge qu’on t’a payé ? On dirait que tu sais plus comment t’habiller. — (Noir Silence, "On jase de toi")

Forme de verbe

linge \lɛ̃ʒ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de linger.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de linger.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de linger.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de linger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de linger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LINGE. n. m.
Tissu de fil ou de coton servant à l'usage du corps ou à des emplois domestiques. Linge de toile. Linge uni, ouvré, damassé. Blanchir, repasser, faire sécher du linge. Mettre du linge à la lessive. Changer de linge. Blanchisseuse de gros linge, de linge fin ou, simplement, de gros, de fin. Coudre du linge. Marquer du linge. Armoire au linge. Linge d'autel, Le corporal, la pale, le purificatoire, petites pièces de toile de lin servant à la messe. Linge de corps, Chemises, mouchoirs, etc. Linge de table, Nappes, serviettes, etc. Linge de lit, Draps, taies d'oreillers, etc. Linge de cuisine, Tabliers, torchons, etc. On dit, particulièrement, en parlant du Linge de corps, Elle a du beau linge. Par extension, Linge de flanelle. Linge de soie. Il désigne encore un Morceau de linge dont on se sert pour frotter, nettoyer. Passer un linge sur une toile cirée, sur une glace, sur une vitre. Il est blanc, elle est blanche comme un linge, se dit de Quelqu'un qui a blêmi subitement. Il n'a pas plus de force qu'un linge mouillé, Il est d'une faiblesse extrême de corps ou de caractère. On dit figurément, dans le même sens, C'est un linge mouillé. Prov. et fig., Il faut laver son linge sale en famille, Il ne faut pas mettre le public dans la confidence de fâcheuses affaires domestiques.

Littré (1872-1877)

LINGE (lin-j') s. m.
  • 1Toile de lin, de chanvre ou de coton, employée aux divers besoins du ménage. Ouvrière en linge. Vieux linge. Linge sale. Il faut à son corps [de Jésus mort] cent livres de baume du plus précieux, et un linge très fin et très blanc pour l'envelopper, Bossuet, 1er serm. Pâq. préamb. Tout ce fatras fut du chanvre en son temps ; Linge il devint par l'art des tisserands ; Puis, en lambeaux, des pilons le pressèrent, Il fut papier…, Voltaire, Dict. phil. Livres, sect. 2. Quel est votre état ? - Je file et je travaille en linge, Genlis, Théât. d'éduc. Aveugle de Spa, 7.

    Gros linge, les draps, les nappes, les serviettes, les chemises, etc. Linge fin, les collerettes, les manches, manchettes, etc. Blanchisseuse de gros linge, de linge fin, ou, simplement, blanchisseuse de gros, blanchisseuse de fin.

    Il n'a pas plus de force qu'un linge mouillé, ou c'est un linge mouillé, c'est-à-dire il est d'une faiblesse extrême.

    Elle est blanche comme un linge, se dit d'une personne qui a beaucoup pâli pour une cause quelconque.

    Linge de corps, linge qui sert à la personne même, comme chemises, draps, etc. par opposition à linge de maison, qui comprend les nappes, serviettes, etc.

    Linge de table, nappes, serviettes. On a donné particulièrement le nom de linge aux toiles destinées pour le service de la table ; il y a du linge plein et du linge ouvré, à grain d'orge, à œil de perdrix, damassé, et sur lequel on exécute les mêmes dessins que sur les étoffes de soie, Dict. des arts et mét. Lingère. Le linge orné de fleurs fut couvert pour tous mets D'un peu de lait, de fruits et des dons de Cérès, La Fontaine, Phil. et Baucis.

    Linge de lit, draps, taies d'oreiller, etc.

    Linge de cuisine, tabliers, torchons, etc.

    Linges sacrés, linges sur lesquels on dispose l'eucharistie pendant le saint sacrifice, et qui sont consacrés à cet usage par une bénédiction particulière ; tels sont les nappes d'autel, les corporaux, la palle.

  • 2 Particulièrement. Linge se dit du linge de corps. Il a beaucoup de linge. Se mettre en linge. Elle est sans linge. Il ne porte que du beau linge.

    Changer de linge, mettre sur soi du linge blanc, ou du linge sec quand on sue.

  • 3Un morceau de linge. Se frotter avec des linges chauds. Par le linge fatal imbu du sang de Nesse, Rotrou, Herc. m. III, 1. On voyait plusieurs de ces chefs, blessés depuis la Moskowa, l'un le bras en écharpe, l'autre la tête enveloppée de linges, soutenir les meilleurs, retenir les plus ébranlés…, Ségur, Hist. de Nap. IX, 10.

    Vieux linge, linge usé dont on se sert comme de chiffon et pour les pansements. Un mouchoir et des gants… Lui pendaient au côté, qui semblaient, en lambeaux, Crier, en se moquant : vieux linges, vieux drapeaux ! Régnier, Sat. X.

    Petit linge, fragments de linge dont on se sert pour des usages analogues.

    Linge à barbe, serviette dont le barbier entoure le col de celui à qui il fait la barbe. C'est aussi le morceau de linge sur lequel on essuye le rasoir.

    PROVERBE

    Il faut laver son linge sale en famille, c'est-à-dire il ne faut pas mettre le public dans la confidence des mauvaises affaires domestiques, surtout des dissensions.

HISTORIQUE

XIIe s. De chiers linges dras, Th. le mart. 102.

XIIIe s. Il puet estre frepier et vendre et achater… peleterie viez et nueve, et freperie viez et nueve, linge ou lange viez ou nueve, Liv. des mét. 202.

XVe s. Il se despouilla jusques aux draps linges, Perceforest, t. V, f° 137.

XVIe s. Les coffrets de medecine accomplis, le linge usé et les œufs pour les blessez, D'Aubigné, Hist. III, 87.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LINGE, s. m. (Gramm.) il se dit en général de toute toile mise en œuvre. Il y a le linge de table, le linge fin, le gros linge, le linge de jour, le linge de nuit, &c. Voyez l’article Toile.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « linge »

Provenç. linge ; espagn. lienzo ; du lat. linteum, qui vient de linum, lin. Linge était aussi adjectif : drap linge, étoffe de lin, et alors il vient de l'adjectif latin linteus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin lineus (« de lin, en lin »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « linge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
linge lɛ̃ʒ

Citations contenant le mot « linge »

  • Aujourd’hui, le terme de scandale est banalisé. A la télévision, sur Internet, dans les livres, tout le monde déballe son linge sale avec moult détails. Plus rien ne choque vraiment. De Cate Blanchett / Elle - 19 Février 2007
  • On rince les bébés dans deux eaux de rinçage tièdes, puis on les sèche dans un linge éponge. Ne jamais les frotter ni les tordre. De Anonyme / Le Nouvelliste - 27 Août 1954
  • Douane - Formalité indispensable permettant à un monsieur que vous ne connaissez pas de plonger la main dans votre linge sale en vous laissant le soin de le remettre en ordre devant cinquante personnes. De Pierre Daninos / Vacances à tous prix
  • Le plus important n'est pas ce que nous faisons, mais l'esprit qui nous meut. Faire la lessive ou écrire un roman, bien souvent le romancier sera moins grand et méritant que la femme qui bat son linge. De René Bazin
  • Certains croient se libérer de leur passé en se lavant les mains cent fois par jour. Moi, j'ai besoin de laver mon linge sale sur la place publique et de partager mes obsessions. De Prince / L'Express, 19 octobre 2006
  • J'ai glissé cette lettre dans mon imitation, un vieux livre qui appartenait à maman, et qui sent encore la lavande, la lavande qu'elle mettait en sachet dans son linge, à l'ancienne mode. De Georges Bernanos / Journal d'un curé de campagne
  • Laver son linge sale en famille. Anonyme,
  • Il faut laver son linge sale en famille. De Proverbe français
  • Laver son linge sale en famille en utilisant pour la lessive les cendres des aïeux. De Jules Renard
  • Quand la fête est passée, on a des dettes et du linge sale. De Proverbe alsacien
  • Ménagères ! Ne faites plus blanchir votre linge : faites-le noircir ; il ne se salira plus ! De Pierre Dac / L’os à moelle - Décembre 1938
  • On lave son linge sale en famille, mais si on est tout seul on peut aussi aller au Lavomatic. De Michèle Bernier / Le Petit Livre de Michèle Bernier
  • Étends ton mari comme du linge sur la terrasse : si ton destin est de le garder, il ne s’envolera pas. De Proverbe arabe
  • Il est toujours important de lever la tête quand tu marches. La vie, ça ne se passe pas par terre. Tu lèves les yeux et tu aperçois du linge aux balcons et des enfants aux fenêtres, un peu de joie, de la misère quelquefois... De Youri Djorkaeff
  • Le cancer dont l'homme, ce grand scientifique, cherche en vain à percer les secrets alors que, Dieu merci, il a triomphalement percé ceux de la machine à sécher le linge et ceux de l'action du vent sur les cerfs-volants. De Jacques Sternberg / Lettre ouverte aux Terriens
  • C'est beaucoup de choses l'image : une belle gueule, un beau parler, une poignée de main ferme, un regard droit, du linge bien repassé, l'air d'avoir toujours envie de se trouver là où on est et de penser profondément ce que l'on dit. De Jean Dion / Le Devoir - 18 Mai 2000
  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Séchoirs à linge. En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Séchoirs à linge est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Rapport sur le marché Séchoirs à linge mondial 2020 – Couvrant l’impact du COVID-19, informations financières, développements, analyse SWOT par les meilleures entreprises mondiales | Panasonic, Samsung, Siemens, LG, Iris – Journal l'Action Régionale
  • Alors qu’il était en fonction, un lave-linge a pris feu dans la salle de bain d’une habitation à Marcoing, lundi matin. Le couple va être relogé. La Voix du Nord, Un lave-linge prend feu à Marcoing, deux personnes relogées
  • Ce Rapport présente une analyse complète du marché mondial de Feuille de linge pour la période de prévision. De même, le rapport inclut les estimations de la taille du marché en les interprétant à travers des paramètres tels que les taux de croissance annuels, les taux de croissance annuels composés, les opportunités en dollars absolus et l’indice BPS. Le rapport se compose d’une série de chapitres et de sous-sections qui fournissent des informations valides et vérifiées. Journal l'Action Régionale, Marché mondial des draps de linge 2020 – Henkel, LG HouseholdHealth Care, Clean Control Corporation, Travelon, Charlie’s Soap – Journal l'Action Régionale
  • Le trafic de linge leur permettait d'arrondir leurs fins de mois. Mais après leur passage devant la justice la facture promet d'être lourde. Quatre hommes, âgés de 42 à 56 ans, ont été interpellés, mardi matin à Paris (XIXe), Créteil (Val-de-Marne), Nanterre (Hauts-de-Seine) et Trappes. Ils sont soupçonnés d'avoir, depuis plus d'un an, mis en oeuvre et participé a un important trafic de linge au préjudice d'une société des Clayes-sous-Bois (Yvelines) pour un montant qui s'élève à 500 000 euros. leparisien.fr, Ile-de-France : fin de partie pour les trafiquants de linge de maison - Le Parisien
  • Taille du marché mondial Sèche-linge Electricité Commercial 2020 fournit une analyse approfondie par le statut historique et actuel du marché / industries pour lindustrie mondiale Sèche-linge Electricité Commercial. En outre, le rapport de recherche catégorise le marché dans le monde entier Sèche-linge Electricité Commercial par segment par le joueur, le type, lapplication, Channel Marketing, et de la région. Sèche-linge Electricité Commercial Rapport sur le marché suit également les plus récentes dynamique du marché, comme facteurs déterminants, les facteurs de retenue, et nouvelles de lindustrie comme les fusions, les acquisitions et les investissements. Rapport de recherche marketing Sèche-linge Electricité Commercial fournit la taille du marché (valeur et volume), la part de marché, le taux de croissance par types, les applications et les moissonneuses-batteuses méthodes qualitatives et quantitatives pour former des prévisions micro et macro. , Sèche-linge Electricité Commercial Tendance du marché, et le rapport Prévisions 2020 Emphase sur les principaux acteurs, la méthodologie de recherche, profit, capacité, production et prévisions 2025 – Derrière-l'Entente.com
  • Le rapport sur les prévisions du marché mondial Sèche-linge alimentaire 2020-2024 présente une ventilation précise de l’industrie en fonction du type, des applications et des régions de recherche. Les stratégies de croissance adoptées par ces sociétés sont étudiées en détail dans le rapport. La section taille du marché donne les revenus du marché Sèche-linge alimentaire, couvrant à la fois la croissance historique du marché et la prévision de l’avenir. , Marché mondial du Sèche-linge alimentaire 2020 – Perspectives de croissance, impact COVID-19, étude approfondie, part, taille, revenus, perspectives, croissance massive et prévisions 2024 – The Fordactu

Images d'illustration du mot « linge »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « linge »

Langue Traduction
Anglais laundry
Espagnol lavandería
Italien lavanderia
Allemand wäsche
Chinois 洗衣房
Arabe غسيل ملابس
Portugais lavanderia
Russe прачечная
Japonais ランドリー
Basque garbitegia
Corse lavanderia
Source : Google Translate API

Synonymes de « linge »

Source : synonymes de linge sur lebonsynonyme.fr
Partager