Latent : définition de latent


Latent : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LATENT, -ENTE, adj.

A. − Qui n'est pas manifeste, qui reste caché, mais demeure susceptible d'apparaître, de se manifester à un certain moment. Conflit, danger latent; haine, inquiétude, révolte, tension latente. Elle est toujours latente, dans le peuple, la violence (Bourget, Actes suivent,1926, p. 71).Il y a d'excellentes dispositions latentes en France et dans l'empire (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 291).L'anti-parlementarisme encore latent aujourd'hui chez beaucoup de salariés (Reynaud, Syndic. Fr.,1963, p. 65):
1. ... tous les luthériens, sans exception, ne quittant ce monde que pour entrer, aussitôt après, en paradis, quelle insolence de croire qu'ils peuvent avoir besoin de secours pour y pénétrer! J'ai remarqué souvent la férocité latente sous la prétendue douceur de ces hérétiques. Bloy, Journal,1903, p. 159.
En partic. Caché, secret. Les amours de Douce et de Grace étaient latents. Rien n'en revenait à mess Lethierry, et rien n'en rejaillissait sur Déruchette (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 110).
B. − Spécialement
1. BOT. Œil latent. Œil qui, dans les arbres cultivés, demeure à l'état rudimentaire et peu apparent. (Dict. xixeet xxes.) Chez une espèce cependant, le Vitis Labrusca, les vrilles sont continues; chaque nœud en porte une. À l'aisselle de la feuille se développent les bourgeons. Un même nœud porte deux sortes d'yeux, un œil latent dont le départ en végétation n'aura lieu qu'au printemps suivant sa formation et un œil qui peut se développer l'année même et donner naissance à un rameau secondaire, le prompt-bourgeon (Levadoux, Vigne,1961, p. 13).
2. LING. Phonème latent; consonne, voyelle latente. ,,Phonème qui n'apparaît pas dans la chaîne parlée, mais dont on est obligé d'invoquer la présence dans le système de la langue pour expliquer certains phénomènes`` (Ling. 1972). Le phonème dit « h aspiré » n'existe plus en français, mais sa présence comme consonne latente explique l'absence de liaison à l'initiale de certains mots comme héros, etc. (Ling.1972).
3. MÉD. [En parlant d'un agent pathogène ou d'une maladie] Qui existe dans l'organisme mais ne se manifeste par aucun trouble clinique (cf. Méd. Biol. t. 2 1971). Infection, maladie latente. Un virus latent peut se transformer en virus proliférant par irradiation, par action chimique, ou quelquefois spontanément (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 625):
2. Chez l'homme et chez les animaux porteurs de ces tuberculoses latentes , il n'est donc jamais possible de préciser ni le mode d'infection, ni la porte d'entrée des bacilles... Calmette, Infection bacill. et tubercul.,1920, p. 119.
4. PHYS. Chaleur latente. ,,Chaleur accompagnant un changement d'état`` (Laitier 1969). Chaleur latente de sublimation. Les chaleurs de fusion et de volatilisation étaient autrefois qualifiées de latentes parce qu'on les supposait dissimulées dans les corps (Herdner, Constr. et conduite locomot., t. 1, 1887, p. 21):
3. Le procédé Picard et Weibel (...) paraît être celui qui a donné les meilleurs résultats. Il repose sur la récupération de la chaleur latente de vaporisation et de la chaleur spécifique de l'eau par la compression mécanique de la vapeur et sa condensation, d'où résulte une grande économie de combustible. Ch. Durand, Industr. minér. Lorr.,1893, p. 26.
5. PSYCHANAL. Contenu latent. ,,Ensemble de significations auquel aboutit l'analyse d'une production de l'inconscient, singulièrement du rêve`` (Lapl.-Pont. 1967).
Prononc. et Orth. : [latɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1370-72 « caché, non apparent » (Oresme, Éthiques, VIII, 3, éd. A. D. Menut, p. 416 : que tele benivolence ne soit pas latente et oculte); 2. a) 1690 art vétér. vices latents (Fur.); b) 1814 méd. (Nysten : péripneumonie latente); 3. 1789 phys. chaleur latente (Moniteur, t. 2, p. 385); 4. a) 1834 bot. embryons latents (Jourdan, Dict. des sc. nat., cite Turpin); b) 1867 œil latent (Littré); 5. 1945 psychanal. contenu latent (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception, p. 196). Empr. au lat.latens « caché, secret, mystérieux », part. prés. de latere « être caché, obscur, inconnu ». Au sens 3, empr. à l'angl. latent heat, expr. créée vers 1757 par le physicien écossais Joseph Black (1728-1799), v. NED, s.v. heat. Fréq. abs. littér. : 371. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 149, b) 508; xxes. : a) 572, b) 833.

Latent : définition du Wiktionnaire

Adjectif

latent

  1. Non apparent, qui ne se manifeste pas, sous-jacent.
    • Ne peut-on pas admettre […], que les êtres exceptionnels qui apparaissent de loin en loin dans une famille, ne sont que le fait de l’éclosion spontanée de qualités supérieures restées latentes chez leurs prédécesseurs ? — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
  2. (Par extension) Caché.

Adjectif

latent

  1. Latent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Latent : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LATENT, ENTE. adj.
Qui n'est pas apparent. Des dangers latents. Une haine latente. État latent se dit de la Période pendant laquelle un phénomène, une maladie, etc., se décèle mal. Chaleur à l'état latent. Fièvre typhoïde à l'état latent.

Latent : définition du Littré (1872-1877)

LATENT (la-tan, tan-t') adj.
  • 1 Terme technique. Qui est caché. Chaleur latente, chaleur qui n'est point sensible au thermomètre (voy. CALORIQUE).

    Terme de médecine. Maladie latente, maladie dont le diagnostic est obscur, qui ne présente pas de symptômes caractéristiques.

  • 2 Terme de médecine vétérinaire. Vices latents, maladies latentes, certaines maladies des chevaux, dont les symptômes peuvent rester longtemps cachés. La pousse, la morve et la courbature sont des vices latents.

    Terme de jardinage. Œil latent ou expectant, œil resté à l'état rudimentaire, peu apparent et ne se trouvant que sur le vieux bois ; il peut rester inactif plusieurs années.

  • 3Dans le langage général. Qui n'est pas apparent. Une désaffection latente s'était emparée du peuple. Des dangers latents.

HISTORIQUE

XIVe s. Encore y convient adjouster que tele begnivolence ne soit pas latente et occulte, Oresme, Eth. 232.

XVe s. Gens instruits, plaisans topicqueurs, Remplis de cautelles latentes, Coquillart, les Droits nouveaux.

XVIe s. Cela monstre une malignité latente et cachée, Amyot, Com. refréner la colère, 13. Est-ce quelque vertu latente, et proprieté specifique absconse dedans les marmites, qui les moynes y attyre ? Rabelais, Pant. IV, 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Latent : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

LATENT, adj. (Jurisprud.) signifie occulte, & qui n’est pas apparent : on appelle vice latent celui qui n’est pas extérieur, & ne se connoît que par l’usage : par exemple, en fait de chevaux, la pousse, la morve, & la courbature sont des vices latens dont le vendeur doit la garentie pendant neuf jours.

Les servitudes latentes sont celles qui ne sont pas en évidence, comme un droit de passage. Il n’est pas nécessaire de s’opposer au decret pour des servitudes apparentes, telles que des rues & égouts, mais bien pour les servitudes latentes. Voyez Decret & Servitude. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « latent »

Étymologie de latent - Littré

Lat. latentem, qui est caché, de latere, être caché.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de latent - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin latens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « latent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
latent latɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « latent »

  • On évalue encore les bilans financiers sans faire de distinction entre les actifs libres d’impôt et les actifs sur lesquels pèse un impôt latent. C’est une aberration. Pourtant, la différence est immense entre 100 000 $ en CELI et 100 000 $ en REER. Le premier vaut beaucoup plus.  Le Journal de Montréal, Cher, l’impôt au décès! | Le Journal de Montréal
  • Pour lui, la priorité est de «déconditionner» les enfants face au racisme latent que subissent également les Autochtones noirs. Ces derniers sont parfois surnommés «abid» ou «oussif», qui signifient littéralement «esclave». Le Journal de Montréal, «Black Live Matters» ne mobilise guère au Maghreb, malgré un racisme «ordinaire» | JDM
  • Depuis dimanche 12 juillet, seize militaires et civils ont été tués à la frontière nord de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan, dans la zone contestée du Nagorny-Karabakh. La crise économique azerbaïdjanaise ne fait que raviver un conflit latent depuis trente ans, dans lequel s’engouffrent la Russie et la Turquie. La Croix, Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’envenime
  • C'est pourtant implacable : pour emprunter et dépenser plus sans solliciter davantage les finances publiques de ses membres, l'Europe doit développer ses revenus. Le débat, latent depuis des années, a été relancé ces derniers mois par la Commission européenne, avec l'appui de certains pays, France en tête, et du Parlement européen. Comme l'explique l'eurodéputé centriste (ALDE) belge Gerard Deprez, « le financement actuel du budget de l'Union est à bout de souffle. Les contributions des budgets nationaux sont sévèrement comprimées par les politiques d'assainissement budgétaire. Ce système est incapable, en l'état, de compenser les pertes de revenus liées au Brexit et de faire face aux nouveaux défis, comme le climat, la lutte contre le terrorisme, la gestion des migrations et la défense ». Les Echos, Plan de relance : l'Europe au défi de développer ses ressources propres | Les Echos
  • En général, on apprend beaucoup des animaux avec lesquels on vit, même les poissons. Ils sont comme un miroir qui reflète les émotions et les comportements latents que nous n’osons voir. De Guadalupe Nettel / La vie de couple des poissons rouges [nid:3432679]
  • A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles, Je dirai quelque jour vos naissances latentes. De Arthur Rimbaud / Voyelles
  • Le temps, ce coquillage au bruit de mer latent. De Suzanne Charoux-Mamet / L'Infini dans le temps

Traductions du mot « latent »

Langue Traduction
Corse latenti
Basque ezkutuko
Japonais 潜在
Russe латентный
Portugais latente
Arabe كامن
Chinois
Allemand latent
Italien latente
Espagnol latente
Anglais latent
Source : Google Translate API

Synonymes de « latent »

Source : synonymes de latent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « latent »



mots du mois

Mots similaires