La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « lardon »

Lardon

Variantes Singulier Pluriel
Masculin lardon lardons

Définitions de « lardon »

Trésor de la Langue Française informatisé

LARDON, subst. masc.

A. − Morceau de lard long et mince servant à larder une pièce de viande; petit morceau de lard, généralement frit, servant à assaisonner certains plats. Mettre des lardons dans un bœuf à la mode (Ac.1935).Il avait baissé la voix, et les lardons qui sifflaient joyeusement dans la marmite la couvraient de leur bruit de friture bouillante (Zola, Ventre Paris,1873, p. 687).Je retirai le civet du feu (...) la sauce fut aux trois quarts renversée sur le carreau avec nombre de lardons et de petits oignons (France, Pt Pierre,1918, p. 127).V. lardoire ex. de Viard.
B. − P. anal.
1. Pop. et fam.
a) Enfant. Une nourrice portant quatre lardons (Barbusse, Feu,1916, p. 37).Les parents sont bien fiers d'avoir produit un lardon (...) mais lorsqu'il s'agit de l'élever avec un peu d'intelligence, adieu (Montherl., J. filles,1936, p. 954):
1. ... Marcelle (...) a eu un client qu'avait un bébé sur les bras, un petit môme encore tout plissé, (...) il hurlait, (...) eh bien! le père, il gueulait (...) qu'elle le foute dans la cheminée s'il chialait, le lardon, ce n'était pas le moment de rigoler... Aragon, Beaux quart.,1936, p. 358.
Rem. On relève un ex. du fém. lardonne. Des porcs à lunettes se penchaient vers leur lardonne (car on voyait dans la salle [de concert] des enfants de six ans, amenés là sans doute en punition de quelque faute très grave) (Montherl., op. cit., p. 1043).
b) Personne obèse et petite. Le vieux lardon se trémousse (...) tout autour de la barrière... il voulait regarder par-dessus... il était nabot (Céline, Mort à crédit,1936, p. 298).Ce bon gros lardon qu'est le petit paysan napolitain (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 95).
2. Emplois techn.
a) AGRIC. Pincée de mycélium prise sur des pains de blanc de champignon de couche et introduite dans le fumier servant à sa culture (d'apr. J.-L. Carpentier, Le Champignon de couche, Paris, Baillière, 1971, p. 89). V. aussi champignon ex. 3.
b) JEUX. ,,Carte insérée frauduleusement dans un jeu`` (Littré).
c) TECHNOLOGIE
,,Morceau de fer rapporté sur une crevasse formée sur une pièce en la forgeant`` (Barb.-Cad. 1963). Il craignait qu'au bout la soudure ne soit pas nette; (...) je lui ai dit : Si c'est ça que tu crains, mais, mon vieux, j'y collerai un bon lardon (Poulot, Sublime,1872, p. 169).Il est (...) nécessaire de boucher hermétiquement le vide [laissé entre le cadre en cornière et le bord tombé des tôles d'une cloison étanche d'un navire] en y refoulant une cale de forme convenable ou lardon et en matant (Croneau, Constr. nav. guerre, t. 2, 1892, p. 40).
,,Pièce longue et étroite qui fait partie de la potence dans une montre à roue de rencontre`` (Chesn. 1857).
C. − Au fig., vx. Raillerie, sarcasme piquant. Que voulez-vous? nous sommes dans les lazzis, dans les lardons, dans ce qui est éternel en France contre tout pouvoir qui y donne prise (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 7, 1864, p. 182).Le président Devienne lui a répondu [au Prince Napoléon] spirituellement et lui a sanglé en douceur quelques lardons abominables (Mérimée, Lettres duchesse de Castiglione,1869, pp. 112-113):
2. ... le mari n'était déjà plus très jeune, et peu après le bruit vola qu'Ami servait d'enfant de chœur à ce nouvel office que le vieil apostat disait. De quoi les gens faisant maints brocards et lardons. Tharaud, Chron. frères enn.,1929, p. 161.
Prononc. et Orth. : [laʀdɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1erquart xiiies. « petit morceau de lard qu'on introduit dans une viande » (Reclus de Molliens, Roman de Carité, 102, 11 ds T.-L.); 2. 1460-66 « raillerie piquante » (Martial d'Auvergne, Les Arrêts d'Amour, éd. J. Rychner, 41, 74, p. 180); 3. 1713 « carte insérée frauduleusement dans un jeu » (Hamilton, Grammont, 3 ds Littré); 4. 1765 technol. « pièce de métal introduite dans une fissure pour la boucher » (Encyclop.); 5. 1878-79 arg. « enfant » (La Petite lune, no6, p. 2). Dér. de lard*; suff. -on*. Fréq. abs. littér. : 30.
DÉR.
Lardonner, verbe trans.,,Découper un morceau de lard en (...) lardons`` (Clém. Alim. 1978). [laʀdɔne], (il) lardonne [laʀdɔn]. 1resattest. a) 1432 « garnir » (Enq., Arch. Ind.-et-Loire ds Gdf.), b) 1530 « se moquer, railler » (Débat de Charité et d'Orgueil, Poé. fr. des 15eet 16es., XI, 302, ibid.), c) 1803 « lancer des lardons » (Boiste); de lardon, dés. -er.

Wiktionnaire

Nom commun - français

lardon \laʁ.dɔ̃\ masculin

  1. (Cuisine) Petit morceau de lard coupé en long, qu’on introduit dans la viande avec une lardoire.
    • Certains plats restent à la carte toute l’année : frisée aux lardons, bouquet de crevettes sauce cocktail, gambas flambées au pastis, bavette d’aloyau à l’échalote, tête de veau sauce gribiche […]. — (Petit Futé Seine-et-Marne, 2008, page 103)
    • Mettre des lardons dans un bœuf à la mode.
  2. (Figuré) (Familier) Raillerie piquante contre quelqu’un.
    • Lancer des lardons à quelqu’un.
    • Poursuivre quelqu’un de ses lardons.
  3. (Technique) Petit morceau de métal servant à boucher une fissure ou à reforcer une pièce.
    • Le forgeron chauffe le fer, lui donne une chaude, c'est-à-dire le soumet à un feu violent, le bat, le martèle, le forge, l ' écrouit (c.-à-d. le bat à froid), le larde (c.-à-d. lui met un lardon , morceau de renforcement), [...]. — (Jean Humbert, Le français en éventail, Éd. Panorama, 1961)
  4. (Horlogerie) Pièce de métal plate, longue et fine et qui constitue la potence d’un échappement à roue de rencontre ou à verge.
    • La vis sert à faire mouvoir le lardon de la potence qui porte le trou où entre le pivot de la roue de rencontre; ce mouvement du lardon est pour servir à former l’échappement, & à rendre égales les chûtes de la roue de rencontre. — (ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS)
  5. (Figuré) (Familier) (Argot) Enfant en bas âge.
    • Pour se faire des finances
      On fabrique des lardons
      On touche l’assurance
      Et les allocations
      — (Boris Vian, Le Petit Commerce, 1955)
    • Des trucs qu’on n’ose plus lire aux lardons d’à présent, crainte qu’ils vous balancent le bouquin à la frime en vous traitant d’horribles. — (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, II, 1)
    • — Père Igor : Mais alors, ça veut dire qu’on ne me soupçonne pas ! C’est génial ! Je n’ai plus besoin de me cacher ! Je vais pouvoir retourner au village et reprendre le catéchisme…
      — Sœur Marie-Thérèse : Ah parce que c’est lui qui se farcit les lardons ?
      — (Maëster, Sœur Marie-Thérèse des Batignolles, La Guère Sainte, Drugstore, 2008, ISBN 978-2226175601)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LARDON. n. m.
Petit morceau de lard coupé en long, qu'on introduit dans la viande avec une lardoire. Tailler des lardons. Mettre des lardons dans un bœuf à la mode.

LARDON se dit, figurément et familièrement, d'une Raillerie piquante contre quelqu'un. Lancer des lardons à quelqu'un. Poursuivre quelqu'un de ses lardons.

Littré (1872-1877)

LARDON (lar-don) s. m.
  • 1Petit morceau de lard coupé en long qu'on pique dans la viande avec une lardoire. Mettre les lardons loin à loin, près à près.
  • 2 Fig. et familièrement. Brocard, sarcasme, raillerie piquante contre quelqu'un. J'eus la prudence de tenir cette affaire secrète, pour éviter la honte d'un éclat, sans parler des lardons que les railleurs m'auraient donnés, Lesage, Guzm. d'Alfar. VI, 7. Mme de Pompadour et le bon homme Tournemine appelaient Crébillon, Sophocle ; et moi, on m'accablait de lardons ; oh, le bon temps que c'était ! Voltaire, Lett. d'Argental, 1er février 1762. On agaça la petite, je pris sa défense ; aussitôt les lardons tombèrent sur moi, Rousseau, Conf. VII.

    Être le lardon du quartier, en être la plus mauvaise langue.

  • 3Nom qu'on a donné longtemps à de petites gazettes de Hollande, à cause des lardons ou traits piquants qu'elles contenaient. Sa Majesté nous fit lire le lardon de Hollande, qui était excellent, Dangeau, I, 26 (13 juin 1684). Il se fait applaudir dans tous les lardons et les journaux de la Hollande, Bossuet, Lett. quiét. 164. Ces nouvelles raisonnées auxquelles nous avons donné le nom burlesque de lardons, Abbadie, Déf. de la nation britannique, La Haye 1693, in-12, p. 27.

    L'auteur de l'Avis important aux réfugiés leur reprochait… l'invention des lardons ; mais on voit à l'historique qu'au sens de brocard le mot est du XVIe siècle.

    Par extension, le lardon scandaleux, la médisance qui court. Votre oncle, si l'on croit le lardon scandaleux, N'a pas été toujours impotent et goutteux, Regnard, Lég. univ. IV, 7.

  • 4 Terme de jeux. Carte insérée frauduleusement dans un jeu. Toutes les cartes étaient également malheureuses pour le perdant [qui changeait de jeux] ; il n'y rencontrait que des lardons ; et en dernier il avait beau montrer quinze [au jeu du quinze], cela ne servait de rien, Hamilton, Gramm. 3.
  • 5 Terme d'armurier. Pièce de fer insérée et soudée à l'extérieur d'un canon de fusil pour boucher une fissure.

    Terme de serrurerie et de forges. Morceau de fer ou d'acier qu'on introduit dans les crevasses qui se forment dans les pièces pendant qu'on les forge.

    Terme d'horloger. Pièce longue et étroite qui fait partie de la potence dans une montre à roue de rencontre.

HISTORIQUE

XIIIe s. Je ne sui mie pleiges, se trop les esgardon, Que nous ne soions pris comme ras au lardon, J. de Meung, Test. 1288.

XVIe s. Mettre sur chascune escuelle deux lardons, Ménagier, II, 5.

XVIe s. Jamais homme ne passoit à la Fleche qui n'eut son lardon [brocard], Despériers, Contes, XXVIII. Les gardes lors eurent grand'envie de lui bailler du roux de billy, dont les lardons sont de bois, et de le faire crocheteur, Bouchet, 34e serée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lardon »

Diminutif de lard.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(fin XIIe siècle) Dérivé de lard, avec le suffixe -on. Le sens de « mioche » apparaît en 1878.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lardon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lardon lardɔ̃

Fréquence d'apparition du mot « lardon » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « lardon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « lardon »

  • Nous vous présentons une idée incroyablement simple et savoureuse pour casser votre routine en matière de cuisine. Les patates douces sont bien connues pour apporter une touche sucrée, rappelant ainsi l'origine des gaufres. Toutefois les épices, le fromage et les lardons de poulet nature apportent la touche salée de cette recette. Ces gaufres vous donneront toute l'énergie dont vous avez besoin. Accompagnez votre assiette d'une salade de jeunes pousses et le tour est joué !
    Demotivateur — Recette gaufres de patates douces aux lardons de poulet
  • Il faut toujours avoir des lardons dans son frigo : ils permettent de préparer une multitude de recettes faciles, pratiques et rapides… Et pas seulement celle de la quiche lorraine !
    Femme Actuelle — Que faire avec des lardons : nos recettes et astuces : Femme Actuelle Le MAG
  • Tous les jours durant la période de confinement, nous vous proposons une fiche recette à télécharger. Aujourd’hui, c’est l’heure de la quiche aux poireaux et lardons.
    Journal L'Union — Cuisiner quand on est confiné: la quiche aux poireaux et aux lardons
  • 4.  Répartissez la moitié du beurre persillé dans le fond d'un plat à gratin, ajouter des petits pois, puis les lardons, le gruyère, le reste du beurre persillé et enfournez pour 15 minutes.
    Magazine Gastronomie et Vins | Des petits pois, des lardons, c’est tout bon
  • Des lardons de saumon, commercialisés par les enseignes Carrefour, système U et Casino ont été retirés de la vente  depuis le 12 juin pour cause de contamination par la bactérie responsable de la listériose. 
    Consommation | Des lardons de saumon vendus chez Carrefour, U et Casino potentiellement contaminés
  • Coupez la poitrine en gros lardons. Mettez-les dans une casserole d’eau froide. Portez à ébullition, faites cuire 10 min et égouttez.
    MYTF1 — Recette Frisée aux lardons à l'asiatique - Petits Plats en Equilibre | TF1
  • Dans une poêle chaude, faites revenir les lardons jusqu'à les colorer. Retirez et réservez.   
    Salut Bonjour — Gnocchis au brocoli et lardons | Salut Bonjour

Traductions du mot « lardon »

Langue Traduction
Anglais bacon
Espagnol tocino
Italien bacon
Allemand speck
Chinois 培根
Arabe لحم خنزير مقدد
Portugais bacon
Russe бекон
Japonais ベーコン
Basque hirugiharra
Corse bacon
Source : Google Translate API

Synonymes de « lardon »

Source : synonymes de lardon sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot lardon au Scrabble ?

Nombre de points du mot lardon au scrabble : 7 points

Lardon

Retour au sommaire ➦