La langue française

Flèche

Sommaire

  • Définitions du mot flèche
  • Étymologie de « flèche »
  • Phonétique de « flèche »
  • Évolution historique de l’usage du mot « flèche »
  • Citations contenant le mot « flèche »
  • Images d'illustration du mot « flèche »
  • Traductions du mot « flèche »
  • Synonymes de « flèche »

Définitions du mot flèche

Trésor de la Langue Française informatisé

FLÈCHE1, subst. fém.

I.
A.− Arme de jet composée d'un fût (de bois) muni d'une pointe aiguë à une extrémité, d'un empennage à l'autre, et que l'on lance principalement à l'aide d'un arc ou d'une arbalète. Flèche acérée, empoisonnée, enflammée, meurtrière; pluie, nuée, salve de flèches, en pointe de flèche, en fer* de flèche. Une longue flèche siffla, puis une autre; (...) mais les coups, mal dirigés (...) passaient au-dessus de sa tête (Flaub., Salammbô,t. 1, 1863, p. 91).Sans parler des crocodiles, des tigres et des jaguars, il y avait eu les moustiques, la fièvre jaune, le vomito negro, les flèches au curare (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 190):
1. Tell hésite encore long-temps dans une affreuse anxiété : tantôt il regarde Gessler, tantôt le ciel, puis tout à coup il tire de son carquois une seconde flèche et la met dans sa ceinture. Il se penche en avant comme s'il vouloit suivre le trait qu'il lance, la flèche part, le peuple s'écrie : − Vive l'enfant! Le fils s'élance dans les bras de son père, et lui dit : − Mon père, voici la pomme que ta flèche a percée, je savois bien que tu ne me blesserois pas. Staël, Allemagne,t. 3, 1810, p. 13.
P. métaph. Au fond de notre cœur, tes yeux dépassent tous les ciels, leur cœur de nuit. Flèches de joie, ils tuent le temps, ils tuent l'espoir et le regret, ils tuent l'absence (Éluard, Donner,1939, p. 69).La pluie (...) oblique, par courtes flèches, (...) frappait les carreaux (Guèvremont, Survenant,1945, p. 151).
Rem. Flèche désigne aussi une petite tige de bois munie d'un embout en caoutchouc, tirée par les carabines ou pistolets à flèches pour enfants.
1. Expr., loc. et proverbes fig.
a) Loc. verb. fig. Faire flèche de tout bois (cf. bois C 4 a). Ne plus savoir de quel bois faire flèche. ,,Ne savoir plus à quel moyen recourir ou être dans une grande nécessité; ne savoir plus comment subsister`` (Ac.) :
2. ... si vous pouvez intercéder pour nous, joignez-vous à moi, fit-il en prenant un air piteux, pour obtenir de monseigneur le Grand-Maître une ordonnance de paiement des sommes qui sont dues à mon père, car il ne sait de quel bois faire flèche... Balzac, Martyr calv.,1841, p. 136.
Proverbe vieilli. Tout bois n'est pas bon à faire flèche. ,,Il faut savoir distinguer et choisir les personnes et les moyens qu'on veut employer`` (Ac. 1835, 1878).
b) En flèche
Loc. à valeur adj.
Très rapide. L'évolution en flèche du Brésil et (...) la grande consommation du café dans le monde entier (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 345).Ce fut alors le départ en flèche de la course aux centrales nucléaires (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 108).
Loc. à valeur adv. (avec un verbe de mouvement). Très rapidement. Cet avion monte en flèche. − Chopine! Té, Chopine! Il sut l'éveiller. Elle fila en flèche, sauta aux naseaux du cheval qui se cabra (Pourrat, Gaspard,1931, p. 225).
Au fig. L'épidémie sembla reculer (...). Puis tout d'un coup, elle remonta en flèche (Camus, Peste,1947, p. 1267).J'étais restée auprès de Maman dont la température montait en flèche (H. Bazin, Aimer,1956, p. 90).Les valeurs d'uranium montaient en flèche (Goldschmidt, Avent. atom.,1962p. 109).
c) Loc. verb. Faire flèche. Atteindre son but, faire mouche. À travers cette confusion, pas un de mes mots ne porte, ne fait flèche (A. Daudet, Contes lundi,1873, p. 237).On ne parvient pas (...) à trouver phrase qui fasse flèche et se détache d'un confus magma (Gide, Feuillets,1937, p. 1289).
2. Emplois fig. (le plus souvent dans des syntagmes figés). Ce qui frappe d'une manière brutale. Synon. coup, blessure.[Le comte Octave :] − ... M'avez-vous surpris quand je bondis d'espérance, quand je me tords sous les mille flèches du désespoir (Balzac, Honorine,1843, p. 346).Si parfois je fais entendre encore les accords de ma lyre, ce sont les dernières harmonies du poète qui cherche à se guérir de la blessure des flèches du temps ou à se consoler de la servitude des années (Chateaubr., Mém.,t. 2, 1848, p. 290).Chez ce dur jeune homme, dont la peau semblait tannée par les terribles misères où il a dû se plonger, la flèche d'or du succès est allée toucher le cœur (Barrès, Cahiers,t. 7, 1909, p. 251).
En partic.
[P. réf. à la mythol. gréco-romaine; la flèche comme symbole de la vengeance divine ou du caractère soudain de la passion amoureuse] De sorte que, percés des flèches d'Apollon, Tous ces monstres, partout, de la tête au talon, En souvenir du sombre et lumineux désastre, Ont maintenant la plaie incurable d'un astre (Hugo, Légende,t. 2, 1859, p. 585).Un Amour rieur, regardant et apprêtant sa flèche (Zola, Curée,1872, p. 479).Pris dans l'âge incertain où l'être pourvu de l'attribut viril semble encore l'ignorer et hésiter entre un geste d'enfant et celui d'une femme, Cupidon décochait une flèche au hasard (Boylesve, Leçon d'amour,1902, p. 14).Quelque hôte de passage avait dessiné un cœur percé d'une flèche, avec un nom : « Fanny... » (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 498).
[P. réf. à l'hist. antique] La flèche du Parthe (p. allus. hist. aux guerriers parthes qui lançaient leurs flèches en s'enfuyant). Trait piquant, sarcasme, lancé à la fin d'une discussion, avant de se séparer :
3. Quant aux tissus, vous verrez sur place ce que vous pouvez en offrir. Enlèvement par vos soins, bien entendu. Il lâcha, toujours flegmatique, une flèche de Parthe, dont on ne sut si elle était voulue ou non : − Je sais que vous avez pour cela des facilités spéciales... David ne releva pas. Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 312.
[P. réf. à la philos. gr.] LOG. Argument de la flèche. ,,L'un des arguments de Zénon d'Élée dits « contre le mouvement ». Il est ainsi rapporté par Aristote : Si tout ce qui occupe une étendue égale à la sienne est en repos, et si une flèche qui vole occupe toujours une étendue égale à la sienne, à chaque instant, une flèche qui vole est immobile`` (Lal. 1968; ds dict. xixeet xxes.) :
4. Zénon! Cruel Zénon! Zénon d'Élée! M'as-tu percé de cette flèche ailée Qui vibre, vole, et qui ne vole pas! Le son m'enfante et la flèche me tue! Ah! le soleil... Quelle ombre de tortue Pour l'âme, Achille immobile à grands pas! Valéry, Charmes,1922, p. 151.
3. Au fig. Critique acerbe, raillerie mordante envoyée à l'adresse d'une personne en vue de la blesser :
5. J'ai vécu longtemps dans l'illusion d'un accord général, alors que, de toutes parts, les jugements, les flèches et les railleries fondaient sur moi, distrait et souriant. Du jour où je fus alerté, la lucidité me vint, je reçus toutes les blessures en même temps et je perdis mes forces d'un seul coup. Camus, Chute,1956, p. 1514.
B.− P. méton. ou p. ext.
1. Objet, figure, représentant de manière stylisée une flèche. Grille à flèches, flèche du drapeau. [Les] hautes grilles seigneuriales d'acier bleu, à flèches et buissons dorés (Nodier, Trésor Fèves,1833, p. 53).Vos cheveux, noués au-dessus de la nuque et traversés d'une flèche de diamant, se tordaient avec une violence adorable (France, Lys rouge,1894, p. 295).Mairie, les 19 et 20 novembre. Le mariage. Le drapeau sans flèche. La mariée, je l'appelle presque « Madame » pour la prier de s'asseoir (Renard, Journal,1904, p. 934).
Flèche d'une balance. Longue aiguille (en forme de flèche) fixée au milieu du fléau et qui oscille devant un arc gradué afin d'indiquer le poids des marchandises. (Ds DG, Rob., Lar. Lang. fr.)
Spéc., HÉRALD. ,,Meuble de l'écu qui représente une verge de bois, armée d'un fer pointu en dard, avec deux ailerons ou rangs de plumes, un de chaque côté, au bout opposé au fer`` (Grandm. 1852; attesté également ds DG, Lar. Lang. fr.).
2. Signe (figurant une flèche) et servant à attirer l'attention ou à indiquer une direction (le nord, un cours d'eau, une route, etc.) soit sur une carte géographique, un plan, soit sur la voie publique, dans un édifice, etc. Les lignes de force sont indiquées par des flèches sur les principales figures (Arts et litt.,1935, p. 2809).Un anarchiste (...) avait tracé une grande flèche, en direction du crucifix laissé intact, et écrit : « Cervantès, il t'a sové » (Malraux, Espoir,1937, p. 847).En entraînant l'observateur dans le sens de la flèche (Danjon, Cosmogr.,1948, p. 26).
P. métaph. Chez Céline avec le Voyage au bout de la nuit, dont le succès fut étonnant en 1933, et qui donne par son titre, ses excès, son absolu, la flèche indicatrice de ce mouvement. (Arts et litt.,1936, p. 3811).
En partic.
AUTOM. Petit signal mobile de forme allongée placé de chaque côté d'une voiture automobile et servant à indiquer ses changements de direction. Il est distrait au volant de son auto et laisse souvent ses flèches de direction levées, même après qu'il ait effectué son tournant (Camus, Peste,1947, p. 1238).
Rem. Les clignoteurs ou clignotants sont maintenant beaucoup plus utilisés.
LING. ,,Dans le système de notation de la grammaire générative, la flèche donne l'instruction de réécrire l'élément à gauche de la flèche par l'élément (ou la suite d'éléments) écrits à droite de la flèche. Si la règle de réécriture est de la forme SN → D + N, la flèche indique que le syntagme nominal (SN) doit être converti dans la suite d'éléments : D (déterminant) suivi de N (nom)`` (Ling. 1972; attesté également ds Lar. encyclop. Suppl. 1975).
II.− P. anal.
A.− [P. anal. de forme]
1. Objet terminé en pointe et dressé verticalement. Le pal (...) est un instrument aigu placé sur le haut de nos monuments, et qui ne ressemble pas trop mal à ces flèches de paratonnerre que vous avez inventées, vous autres Européens, comme pour défier le destin à chaque instant (Janin, Âne mort,1829, p. 117).
Lit à flèche. Le lit à colonnes chastement drapé de vieille perse à ramage était remplacé par une couchette de noyer garnie du rideau à flèche (Nerval, Filles feu, Sylvie, 1854, p. 615).
Spécialement
a) ARBOR. Partie principale et verticale de certains arbres ou plantes, et qui en constitue la tête. La flèche d'un peuplier, d'un cyprès, de la canne à sucre. Favoriser le développement de la flèche, et par conséquent la formation d'une bonne tête (Gressent, Créat. parcs et jardins,1891, p. 551).L'axe vertical qui constitue la flèche de l'arbre (Plantefol, Bot. et biol. végét.,t. 1, 1931, p. 441).
b) BOT. Flèche d'eau. Nom vulgaire donné à la sagittaire à cause de ses feuilles (en forme de flèche) dressées au-dessus de l'eau. La rivière déborde en bas, (...) les flèches d'eau et les autres herbes tranchantes y viennent à foison (Erckm.-Chatr., Hist. paysan,t. 1, 1870, p. 381).
c) ARCHIT. Partie pointue et ouvragée, de forme le plus souvent octogonale, pyramidale ou conique, qui surmonte un clocher, une tour. La flèche de Notre-Dame de Paris, de la cathédrale de Rouen, de la cathédrale de Strasbourg. La vieille tour, construite entre le chœur et la grande nef, élevait juste au-dessus sa flèche en charpente et son pesant beffroi (Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 233):
6. ... une chose magnifique vous apparaît tout à coup. C'est l'abbaye de Notre-Dame de l'Épine. Il y a là une vraie flèche du quinzième siècle, ouvrée comme une dentelle et admirable... Hugo, Rhin,1842, p. 28.
d) MAR. ,,Partie effilée d'un bas mât au-dessus de son capelage`` (Gruss 1952). ,,Voile hissée le long des mâts de flèche`` (Gruss 1952). Pencroff avait gréé sa voile de flèche, et (...) il marchait suivant une direction rectiligne, relevée à la boussole (Verne, Île myst.,1874, p. 338).
Rem. On rencontre ds la docum. flèche, subst. masc. ,,Voile qui s'établit au-dessus de la brigantine dans l'espace compris entre la corne et la partie haute du mât`` (Soe-Dup. 1906). À huit heures la brise fraîchissant, j'ai fait amener le flèche, ne gardant que la misaine et le foc (Maupass., L'Inutile beauté, Livre de bord, Paris, Libr. de France, 1935 [1890], p. 29).
2. Objet de forme allongée et qui avance en pointe.
a) Spécialement
AGRIC. Aiguille d'un char, d'une charrue. Cf. age, haie :
7. ... dans (...) la charrue berbère (...) le soc et le coutre de fer s'adaptent à la flèche et à un double emmanchement, dont l'un sert à l'homme pour diriger l'instrument et l'autre sert de timon pour l'attelage. Vidal de La bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 286.
ARTILL. Flèche d'un affût de canon. Pièce allongée qui prolonge vers l'arrière l'affût et dont l'extrémité porte la bêche, qui s'enfonce dans le sol pour limiter le recul (d'apr. Logos) :
8. ... les deux servants de la bouche (...) glissèrent (...) l'obus, dont les ailettes grinçaient le long des rainures. (...) Honoré voulut pointer lui-même ce premier coup, à demi couché sur la flèche, manœuvrant la vis de réglage pour trouver la portée... Zola, Débâcle,1892, p. 310.
GÉOGR. Flèche littorale. ,,Accumulation littorale en cordon libre, de forme allongée, disposée plus ou moins parallèlement à la ligne générale du rivage`` (George 1970). Des flèches de sable gris où des langues d'écume se glissaient vaguement sous la brume (Gracq, Syrtes,1951, p. 20).
FORTIF., vx. ,,Petit ouvrage composé de deux côtés, qu'on élève vis-à-vis des angles saillants ou rentrants du chemin couvert, à l'extrémité de son glacis`` (Ac.). Synon. bonnette2.
MOYENS DE TRANSP. Timon que l'on adapte à la place des brancards pour atteler deux chevaux. À Épernay, au relais, le cheval se met à chevaucher la flèche de la voiture, non sans péril pour nous (Michelet, Journal,1842, p. 413).Mais au bout de ces trois ou quatre pas, le cheval [de gauche] enchaîné s'abat, tombe sur la flèche, qu'il brise (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 696).
TECHNOL. Flèche de grue. ,,Partie de la charpente d'une grue supportant le point d'attache de la partie qui sert à soulever les charges`` (Noël 1968).
b) En flèche
[En parlant d'un cheval] :
(Chevaux placés) les uns derrière les autres et non de front :
9. ... le banquier, allongeant un fouet immense, lançait les deux chevaux, attelés en flèche, le premier un petit alezan doré, au trot de souris, le second un grand bai brun, un stepper, qui trottait les jambes hautes. Zola, Nana,1880, p. 1382.
Cheval attelé en flèche. Cheval attelé seul, devant des chevaux attelés de front qu'il renforce.
− Domaine milit.En avant :
10. Cette action ennemie était, du reste, tellement prévue que la 6. Armée, très en flèche de ce côté, n'avait maintenu que de faibles avant-postes au nord du canal de l'Ailette. Foch, Mém.,t. 2, 1929, p. 37.
Au fig. À l'avant-garde. Une personnalité très connue pour son anticonformisme et ses prises de position en flèche (C. 25.2.64 ds Gilb.1971).À la mode. Dans certaines stations (de sports d'hiver) en flèche, le prix des terrains peut centupler en dix ans (M. 24.12.65, ds Gilb.1971).
B.− [P. réf. à la flèche tendue sur un arc] Distance verticale entre deux points.
1. GÉOM. Perpendiculaire abaissée du milieu d'un arc sur la corde qui le sous-tend. (Ds DG, Ac.).
P. ext.
a) ARCHIT. ,,Hauteur, distance verticale de la clef d'une voûte au-dessus de ses naissances. On dit aussi montée`` (Noël 1967).
b) BALIST. Flèche d'une trajectoire. ,,Hauteur qui sépare le point le plus haut de la trajectoire d'un projectile du plan horizontal dans lequel est contenu le point d'origine du tir`` (Logos).
2. MÉCAN. Flèche d'un ressort. ,,Distance séparant le centre d'un ressort fléchi du point où ce centre se trouvait quand le ressort était au repos`` (Logos).
Prononc. et Orth. : [flε ʃ]. Enq. /fleʃ/. Ds Ac. dep. 1694. Accent grave pour la 1refois ds Ac. 1740. Étymol. et Hist. 1. a) [Fin xies. fleche « trait qu'on lance avec un arc ou une arbalète » (Raschi Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, no488 : fleches « tiges de flèches »)]; ca 1160 (Enéas, 1478 ds T.-L.); b) ca 1300 faire fleche du meillor fust « mettre tout en œuvre pour réussir dans une entreprise » (Guillaume de La Villeneuve, Les Crieries de Paris ds Fabliaux, éd. Barbazan et Méon, t. 2, p. 286, 194); c) 1835 « signe figurant une flèche et servant à indiquer un sens » (Ac.); 2. a) 1380 flesche « ce qui avance en pointe comme une flèche posée sur un arc » (Comptes Hotel Roi Fr., p. 84 ds IGLF : brancart garni de flesches, de roues et de limons); de nouv. 1573 fleche de navire « poulaine » (Dupuys); b) géom. 1553 flèche (Alberti, De Re aedificatoria, mis en français par Jehan Martin, p. 12 ds IGLF); attest. isolée, de nouv. 1690 (Fur.); 3. 1690 « comble pyramidal ou conique d'un clocher, d'une tour » (ibid.). Prob. du frq. *fliukka « flèche, trait », forme restituée d'apr. le m. néerl. vlieke « penne, rémige; arme de trait » (Verdam) et de l'a. b. all. fliuca « arme de trait » (cf. Galée, Vorstudien zu einem altniederdeutschen Wörterbuche, p. 77). D'apr. Falk-Torp (s.v. flitsbue) le subst. *fliukka lui-même dér. d'un anc. verbe germ. *fleukkon, de *fleugnôn « voler », serait apparenté à l'a. h. all. flucki « arme de trait » Le mot flèche, désignant d'abord la tige de la flèche puis, par synecdoque, l'arme elle-même, a évincé son ancien concurrent saiete, saete « flèche » d'usage cour. en a. fr. (mil. xiies. ds T.-L.) mais dont nous n'avons plus trace que dans les mots savants sagette*, sagittaire*, sagittal* et sagitté*, empr. au lat. Fréq. abs. littér. : 1 617. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 775, b) 2 937; xxes. : a) 1 901, b) 1 791. Bbg. Archit. 1972, p. 112. − George (K.E.M.). Notes lexicol. et étymol. Fr. mod. 1968, t. 36, pp. 64-66. − Gougenheim (G.). Flèche et saiete. Fr. mod. 1948, t. 16, p. 210. − Lebel (P.). Flèche. Fr. mod. 1947, t. 15, pp. 292-294.

FLÈCHE2, subst. fém.

Pièce de lard levée sur le côté du porc, de l'épaule jusqu'à la cuisse. Du plafond tombait sinistrement au bout d'un croc de fer une longue flèche de lard (Gautier, Fracasse,1863, p. 59).
Prononc. : [flε ʃ]. Étymol. et Hist. 2emoitié du xives. fleche de lart « pièce de lard sur le côté du porc, de l'épaule à la cuisse » (Arch. Nord, B 3328, fol. 17 ds IGLF). Croisement de l'a. pic. flec « pièce de lard » (ca 1250, Doon de Mayence, éd. A. Pey, 10595), empr. au m. néerl. vlecke de même sens (Verdam), et de l'a. fr. fliche « id. » (1174-77, Renart, éd. M. Roques, 4079) refait sur le norm. flique (encore attesté de nos jours; cf. FEW t. 15, 2, p. 144a), lui-même directement issu de l'a. nord. flikki « pièce de lard sur le côté du porc » (De Vries). La forme -che au lieu de -que est à rattacher au passage du norm. -que au fr. -che.

Wiktionnaire

Nom commun 1

flèche \flɛʃ\ féminin

  1. Trait qu’on lance avec un arc ou une arbalète.
    • Les flèches sifflaient de toutes parts.
    • Cet objet a la forme d’un fer de flèche, est taillé en fer de flèche : Il a la forme d’un triangle échancré à sa base.
  2. Signe indicateur en forme de flèche sur les plans, les voies publiques.
    • Suivez les flèches rouges.
  3. Symbole en forme de flèche utilisé dans un schéma, un organigramme.
  4. (Par analogie) Objet en forme de flèche.
    • Elle avait une flèche d’or dans les cheveux.
  5. (Figuré) Propos acerbe, piquant, voire vexant.
    • Mais les succès de ces convertisseurs bénévoles devaient être considérables, à en juger par les récriminations qu'il souleva de la part des auteurs des Évangiles et par les flèches que leur décochent les satiriques latins, …. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  6. Longue pièce de bois cambrée qui joint le train de derrière d’une voiture à chevaux avec celui de devant.
    • La flèche se rompit.
  7. (Belgique) Sorte de pantographe en forme de hampe équipant les tramways.
    • Le receveur descendit de la voiture pour remettre la flèche sur la caténaire.
  8. Partie d’un clocher qui surmonte la tour ou la cage, et qui est en pointe, en pyramide.
    • Mon cœur battit quand j’aperçus enfin les flèches de Notre-Dame.
    • C’est la cathédrale de Rouen qui serait entièrement gothique si elle ne baignait pas l’extrémité de sa flèche centrale dans la zone de la renaissance. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • Les flèches aiguës sont rares en Espagne, et la tour à quatre pans est la forme la plus ordinaire des clochers. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  9. (Armement) Pièce allongée de l’affût d’une pièce d’artillerie (notamment un canon) soutenant celle-ci à l’arrière, terminée par une bêche enfoncée dans le sol pour limiter le recul.
  10. (Géométrie) La flèche d’un arc : Le segment reliant les milieux d’un arc et de sa corde, dans un cercle.
  11. (Botanique) Flèche d’eau. Autre nom de la sagittaire.
  12. (Botanique) Fleur de la canne à sucre.
  13. (Familier) Personne qui est particulièrement astucieuse et rapide à la réflexion.
    • Le pauvre, c’est pas une flèche !
  14. (Familier) (Ironique) (parler gaga) Personne qui se distingue par sa maladresse, sa lenteur, etc.
    • Toi, t’es vraiment une flèche !
  15. (Billard) Une des parties centrales de la queue.
  16. (Technologie) Écart imposé à un renfort, destiné à empêcher l’objet renforcé de fléchir.
  17. (Automobile) (Désuet) Indicateur de direction à bras articulé, remplaçé aujourd'hui par le clignotant
  18. (Vieilli) (Agriculture) Age de la charrue.
  19. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Il saisit la flèche de son pantalon. Je leur montrerai ça, oui, déclara-t-il, et je leur dirai, aux gretchen : Vous voyez ça, eh bien ! c’est pas pour vos gueules, mes vieilles. — (Jean-Louis Bory, Mon village à l'heure allemande, Flammarion, 1945, page 109)
  20. (Escrime) Technique d'attaque au fleuret et à l'épée.
  21. (Héraldique) Meuble représentant l’objet du même nom dans les armoiries. Elle est généralement posée en pal, pointe vers le chef.
    • De gueules à la flèche renversée d’argent accostée de deux tours du même maçonnées de sable, ouvertes du champ, qui est de Vire du Calvados
  22. (Mécanique) Structure reliant le point d’attache d’une remorque à son châssis.
  23. (Jeu de dames) Ensemble de trois pions, de même couleur, groupés sur une même diagonale du damier.

Nom commun 2

flèche \flɛʃ\ féminin

  1. (Charcuterie) Barde de lard levée de l’épaule jusqu’à la cuisse sur le flanc du porc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLÈCHE. n. f.
Trait qu'on lance avec un arc ou une arbalète. Le fer, le bois d'une flèche. Tirer une flèche. Flèche acérée. Flèche empoisonnée. À coups de flèches. Cet objet a la forme d'un fer de flèche, est taillé en fer de flèche, se dit de Ce qui ressemble à un triangle échancré à sa base, parce que le fer des flèches a ordinairement cette forme. Faire flèche de tout bois, Mettre tout en œuvre pour réussir dans une entreprise. Ne savoir plus de quel bois faire flèche, Ne savoir plus à quel moyen recourir ou Être dans une grande nécessité, ne savoir plus comment subsister. Fig., C'est la flèche du Parthe, se dit d'un Trait piquant que quelqu'un décoche à la fin d'une conversation, d'une discussion, par allusion aux Parthes, qui tiraient leurs flèches en fuyant. Il se dit, par analogie, de Certaines choses qui sont faites en forme de flèche. Elle avait une flèche d'or dans les cheveux. Des rideaux soutenus par une flèche. La flèche d'un lit. Il se dit particulièrement de Certains signes représentant une flèche, dont on se sert dans les cartes géographiques, dans les plans, sur les voies publiques, etc., pour indiquer le côté du nord, la direction d'un courant d'eau, la direction du vent ou la route à suivre. D'une façon générale, il se dit de Tout signe indicateur en forme de flèche. En termes de Géométrie, La flèche d'un arc, Le rayon qui passe par le milieu de la corde de l'arc. Il se dit aussi d'une Longue pièce de bois cambrée qui joint le train de derrière d'une voiture avec celui de devant. Une voiture qui porte sur la flèche. La flèche se rompit. Il désigne en outre la Partie d'un clocher qui surmonte la tour ou la cage, et qui est en pointe, en pyramide. Flèche de charpente. Flèche de pierre. On dit aussi, mais plus rarement, Aiguille. Il s'est dit, en termes de Fortification, d'un Ouvrage composé de deux côtés, qu'on élève vis-à-vis des angles saillants ou rentrants d'un chemin couvert, à l'extrémité de son glacis. On dit aussi Bonnette. En termes de Botanique, Flèche d'eau. Voyez SAGITTAIRE. Atteler en flèche, se dit d'un Cheval que l'on ajoute en avant d'un attelage, soit pour faciliter une montée, soit par manière d'élégance.

Littré (1872-1877)

FLÈCHE (flè-ch') s. f.
  • 1Tige de bois armée d'un fer aigu qu'on lance avec un arc ou une arbalète. Les peuples de Crotone sont adroits à tirer des flèches, Fénelon, Tél. x. Vous savez que les flèches d'Hercule, qui tua ce perfide centaure [Nessus], avaient été trempées dans le sang de l'hydre de Lerne, et que ce sang empoisonnait ces flèches, en sorte que toutes les blessures qu'elles faisaient étaient incurables, Fénelon, ib. X. La malheureuse Troie tombera, a-t-il dit ; mais elle ne peut tomber qu'après qu'elle aura été attaquée par celui qui tient les flèches d'Hercule, Fénelon, ib. Laisse-moi seul mourir par la flèche du Maure, Voltaire, Tancr. IV, 6. Vous n'avez pas oublié les curieuses expériences que M. de Réaumur avait tentées avec les flèches empoisonnées des Américains ; un ours piqué par une de ces flèches mourut, je crois, en une demi-minute, Bonnet, Lett. div. Œuv. t. XII, p. 378, dans POUGENS.

    Cet objet a la forme d'un fer de flèche, est taillé en fer de flèche, se dit de ce qui ressemble à un quadrilatère très aigu, dont deux petits côtés sont rentrants, à la différence du fer de lance où ces deux petits côtés sont saillants.

    Fig. C'est la flèche du Parthe, c'est un trait piquant lancé au moment où l'on se retire ; par allusion aux Parthes qui tiraient en fuyant.

    Fig. Tout bois n'est pas bon à faire flèche, il faut savoir choisir les personnes quand on veut les employer.

    Fig. Faire flèche de tout bois, mettre tout en œuvre pour arriver à quelque fin.

    Il ne sait plus de quel bois faire flèche, il est sans ressource, sans moyens de subsister, ou il ne sait comment se tirer d'un embarras. Desmarets ne savait plus de quel bois faire flèche ; tout manquait et tout était épuisé, Saint-Simon, 196, 127.

  • 2 Fig. Ce qui est comparé à une flèche. Une mâle vigueur Toujours impénétrable aux flèches de l'erreur, Voltaire, Henr. IV. Mille bacheliers, mille licenciés ont jeté les flèches de l'école contre ce rocher inébranlable, Voltaire, Princ. d'action, ch. 18.

    Les flèches de la colère de Dieu, fléaux qu'il envoie aux hommes pour les punir.

    Les flèches de l'Amour, les impressions qu'il produit dans les cœurs.

  • 3Signe en forme de flèche dont on se sert dans les cartes de géographie, dans les plans, etc. pour indiquer le côté du nord, ou la direction d'un courant, et surtout celle des rivières.
  • 4Certaines choses représentant une flèche, ou faites en forme de flèche. La flèche d'un lit. Elle avait une flèche d'or dans ses cheveux.

    Flèche de savon, morceau de savon taillé en flèche, que les nourrices introduisent dans l'anus des enfants pour provoquer une selle.

  • 5Longue pièce de bois cambrée qui dans un carrosse joint le train de derrière avec celui de devant.

    Portion de la charrue qui porte en arrière les mancherons, vers le milieu les étançons et le coutre, et en avant l'attache de l'avant-train, ou, dans les araires, le régulateur.

  • 6La partie d'un clocher qui surmonte la tour ou la cage et qui est en pointe. Flèche de charpente. Flèche de pierre. La flèche de Strasbourg. Les yeux du voyageur viennent d'abord s'attacher sur cette flèche religieuse, dont l'aspect réveille une foule de sentiments et de souvenirs, Chateaubriand, Génie, III, I, 16.

    On dit quelquefois mais plus rarement aiguille.

    Le chapiteau pointu d'une cloche.

  • 7 Terme d'eaux et forêts. La tige, le tronc d'un arbre. Tel le mapou, dont le tronc de quatre ou cinq pieds de diamètre, sur une flèche de quarante, servait à former des canots d'une seule pièce, Raynal, Hist. phil. X, 3.

    Celle des branches d'un arbre qui, par sa direction, doit être considérée comme la tige. Les arbres qui ont perdu dans leur jeunesse leur flèche ou montant principal, Buffon, Exp. sur les végét. 3e mém.

    Pousse de la canne à sucre et de quelques autres plantes dont les tiges sont droites et fermes.

  • 8 Terme de chirurgie. Cautérisation en flèche, celle qui consiste à traverser la base des tumeurs de part en part avec des languettes de pâte de chlorure de zinc.
  • 9 Terme de fortification. Petit ouvrage, dit aussi bonnette, qu'on élève vis-à-vis des angles saillants ou rentrants du chemin couvert et qui est composé de deux côtés.
  • 10Pièce de bois à laquelle s'attache chacune des deux chaînes d'un pont-levis.

    Dans la machine dite manége, barres ou leviers horizontaux qui sont insérés dans le treuil, et auxquels les chevaux sont attelés.

    Flèche de grue, l'arbre de la grue.

  • 11 Terme de marine. La pointe du mât supérieur d'un navire, pointe qui s'élance au ciel.

    Flèche d'éperon, nom donné autrefois, dans les bâtiments latins, galères, galiotes, polacres, etc. à la pièce principale de l'éperon, dont la saillie hors de la proue pouvait justement être comparée à celle du trait près de quitter l'arc, Jal

    Flèche-en-cul, petite corne gréée au sommet du mât de perroquet de fougue, ainsi dite parce qu'elle était au-dessus de la poupe, Jal

  • 12Flèche de polissoir, morceau de bois, courbé en arc, qui sert à presser le polissoir contre la glace.
  • 13 Terme de jeu de trictrac. Languettes pointues de couleurs alternantes qui divisent, du côté de chaque joueur, la table du trictrac.

    On dit quelquefois mais plus rarement lame.

  • 14 Terme de géométrie. Flèche d'un arc de cercle, la perpendiculaire menée du milieu de la corde à l'arc. La courbe de cette voûte a deux mètres de flèche.

    Hauteur du segment détaché d'une sphère par un plan qui la coupe.

  • 15Piquet que les arpenteurs fichent en terre, toutes les fois qu'ils emportent leur chaîne.
  • 16Ficelle que le tapissier de haute lice entrelace dans les fils de la chaîne, pour les tenir toujours à égale distance.
  • 17Chacun des petits brins de bois placés entre les plis du papier qui fait le fond d'un éventail.
  • 18 Terme d'astronomie. Petite constellation de l'hémisphère boréal.
  • 19Flèche de pierre, bélemnite.
  • 20Le mollusque nommé aussi calmar.

    Flèche de mer, le dauphin.

HISTORIQUE

XIIIe s. Car vous i avez mis [en mon cœur] et le fer et la flesche, Audefroi le Bastard, Romancero, p. 13. La meillore et la plus isnele De ces floiches et la plus belle, la Rose, 939.

XVe s. Les arbres qui là estoient haults, que le tronc ou la flesche du moindre avoit bien soixante pieds de long, Perceforest, t. I, p. 27.

XVIe s. Plusieurs ne sçauront de quel bois faire flesche, Rabelais, Prognost. Pant. 3. Le petardier appliqua son petard, mais une meurtriere l'emporta au fossé avec sa flesche, D'Aubigné, Hist. III, 408.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. FLÈCHE. Ajoutez :
21 Terme d'artillerie. Dans certains affûts, pièce ou réunion de pièces, placée suivant l'axe de l'affût, dans laquelle est engagée la vis de pointage et qui porte, à une de ses extrémités, la lunette qui reçoit la cheville ouvrière de l'avant-train.

Pièce occupant une position analogue et portant aussi une lunette pour la cheville ouvrière, dans les arrière-trains de certaines voitures : caisson, forge, chariot de batterie.

22Barre qui fait mouvoir le bocard. Une usine d'amalgamation établie sur le type australien, avec 15 flèches de bocard, Journal offic. 4 oct. 1873, p. 6194, 2e col.
23 Terme militaire. En flèche, en une position avancée qui fait comme une pointe sur le terrain de l'ennemi. Le général Frossard, justement inquiet de la situation avancée qu'il occupait à Sarrebruck, télégraphiait, le 5 août, à l'empereur : " qu'il se trouvait un peu en flèche, que le deuxième corps serait beaucoup mieux sur les plateaux de Forbach à Sarreguemines, Gaz. des Trib. 6-7 oct. 1873, p. 962, 1re col. Le maréchal s'exprimant sur la position en flèche si dangereuse du général Frossard, ib.
24 Arbre à la flèche, l'aloe dichotoma, L. Baillon, Dict. de bot. p. 247.
25 Branche à fruit conservée plus ou moins longue sur la vigne, dite aussi courgée, vinée, pleyon, archet, aste, sautelle, tiret, etc. Dubreuil, Culture du vignoble, Paris, 1863, p. 88.

REMARQUE

La flèche, en fortification, a, comme le redan, deux faces qui se coupent en formant un angle saillant. Elle est plus petite ; la longueur de ses faces ne dépasse pas trente mètres.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « flèche »

(Nom commun 1) Du vieux-francique *fliukka (cf. moyen néerlandais vliecke, vieux saxon fliuca), proprement « celle qui vole », apparenté au néerlandais vliegen « voler ».
(Nom commun 2) Contamination par le précédent de l’ancien français fliche, de l’ancien scandinave flikki.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, fliche ; provenç. flecha ; catal. fletxa ; espagn. flecha ; portug. flecha, frecha ; ital. freccia ; piémontais, flecia ; du flamand flitz, flitsch, flèche ; moyen haut allem. flitsch ; allem. mod. Flitz-pfeil.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « flèche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flèche flɛʃ

Évolution historique de l’usage du mot « flèche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flèche »

  • La bonne flèche du bon arc voudra que l'archer vise haut. Georges Clemenceau, Démosthène, Plon
  • La flèche tirée ne revient jamais. De Proverbe turc
  • Pourquoi s'en prendre à la flèche, quand le tireur est présent ? De Proverbe indien
  • Comme une flèche, sur l'arc est placée la pensée. De Anonyme / Veda
  • Quand tu lances la flèche de la vérité, trempe la pointe dans du miel. De Proverbe arabe
  • La flèche que tu lances contre un juste reviendra sur toi. De Proverbe araméen / Paroles d'Ahiqar
  • Sur la flèche qui l'atteint l'oiseau reconnaît ses plumes. De Esope / Fables
  • Mieux vaut suivre la flèche que la recevoir. De Robert Barberis / La rencontre
  • Le baiser est flèche, et la volupté est jet d'eau. De Malcolm de Chazal / Sens Plastique
  • Pourquoi l’homme sans arc devrait-il chercher des flèches ? De Proverbe tamil
  • Chaque flèche n’atteint pas sa cible, chaque prière n’est pas exaucée. De Hazrat Ali
  • On ne voit pas plus revenir la parole échappée de la bouche que la flèche échappée de l'arc. De Abu Shakour / Les Premiers Poètes persans
  • Illustre. Idéalement placé pour les flèches de l'esprit, de l'envie et du dénigrement. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Les flèches percent le corps, et les mauvaises paroles l'âme. De Baltasar Gracian y Morales / Oraculo manual
  • On reconnaît toujours les pionniers : ce sont eux qui gisent face contre terre, loin devant vous avec une flèche plantée dans le dos. De D. Estrige
  • Notre-Dame de Paris : la flèche du consensus Le Monde.fr, Notre-Dame de Paris : la flèche du consensus
  • « Sachons sortir des sentiers battus, des idéologies et sachons nous réinventer, moi le premier. » On se souvient des mots d’Emmanuel Macron, le 13 avril dernier. On sait à présent que le président de la République a renoncé à réinventer la flèche de Notre-Dame. Détruite… SudOuest.fr, Édito : pour la flèche, pas de réinvention
  • La partie extérieure de la flèche antérieure, qui était médiévale, avait été démontée au XVIIIe siècle. Nous disposons de peu d’informations sur cet épisode - même la date n’est pas tranchée. Les éléments de la souche, eux, ont été conservés. Viollet-le-Duc les étudie, les décrit, les dessine, puis les reproduit en y apportant cependant quelques adaptations structurelles pour rendre la flèche plus robuste. Pour l’extérieur, il s’inspire des représentations graphiques de la flèche médiévale et d’autres édifices anciens connus. C’est donc une vraie démarche de restauration. Cette flèche est conforme au Moyen Age tel qu’on le comprend au XIXe siècle. La démarche de Viollet-le-Duc n’est nullement une création. Libération.fr, Olivier de Châlus : «La flèche de Viollet-le-Duc est conforme au Moyen Age tel qu’on le comprend au XIXe siècle» - Libération
  • Révélatrice. C'est ainsi qu'Etienne Klein définit la période que nous venons de vivre. Quelques semaines durant, la flèche du temps s'est trouvé inversée. L'occasion pour le physicien et spécialiste du temps d'étudier, in vivo, nos réactions face à ce temps qui s'était arrêté. France Inter, "Le confinement a renversé la flèche du temps" - Etienne Klein, physicien et spécialiste du temps
  • C’est en rénovant cette partie de l’église, qu’il a fallu prendre la décision de restaurer le vieux clocher. Il fallait déposer la flèche avec beaucoup de précaution de façon à ne pas l’abîmer plus ! Celle-ci est bien arrivée dans les ateliers de l’entreprise Bacouel afin de la refaire à l’origine. , Somme : la flèche du clocher de l'église Saint-Pierre et Saint-Paul enlevée pour restauration | L'Éclaireur du Vimeu
  • Emmanuel Macron, qui avait envisagé de doter Notre-Dame d’une nouvelle flèche contemporaine, a désormais «la conviction» qu’il faut restaurer la cathédrale et sa flèche à l’identique, a annoncé l’Elysée ce jeudi. , Culture - Loisirs | Macron est finalement convaincu qu’il faut restaurer Notre-Dame et sa flèche à l’identique
  • Au sommaire : Emmanuel Macron a donné son accord pour construire une flèche à l'identique pour Notre-Dame. Et le grand retour de Carla Bruni avec une première chanson en français depuis 7 ans. - Avec : Jacques Maillot, fondateur de Nouvelles frontières. Marie-Anne Soubré, avocate. Et Mourad Boudjellal, ancien président du Rugby club toulonnais. - Les Grandes Gueules, du vendredi 10 juillet 2020, présenté par Olivier Truchot, sur RMC et en simultané sur Numéro 23. RMC, Les tendances GG : Une flèche à l'identique pour Notre-Dame, Macron dit oui ! - 10/07
  • Les sapeurs-pompiers sont intervenus à 9h30 ce lundi 6 juillet pour secourir un ouvrier qui venait de faire un malaise dans la structure de la flèche de la cathédrale d’Amiens, à 40 mètres de hauteur. France 3 Hauts-de-France, Un ouvrier victime d'un malaise dans la flèche de la cathédrale d’Amiens, évacué par les sapeurs-pompiers
  • Quand Le Bras Frères remporte trois lots de l’appel d’offres du chantier de rénovation de Notre-Dame (la flèche de Viollet-le-Duc, la charpente médiévale, les couvertures), Yves Macel a le sentiment qu'il s'agit de la « consécration » de sa carrière. « Il n’y a pas de mots pour décrire ce que nous ressentions, dit-il. Nous nous apprêtions à démonter les couvertures en plomb et changer certaines pièces de bois de la charpente », la fameuse « forêt », conçue sous Saint-Louis. On connaît la suite : répétée soigneusement durant des mois, la restauration tant espérée ne pourra jamais débuter. , Yves Macel, le charpentier qui s'apprêtait à restaurer la flèche de Notre-Dame
  • Dans les posts Facebook, dans un mail, sur Instagram ou encore dans une présentation, il est courant d’utiliser des symboles et des emojis. Un bonhomme qui pleure, des coeurs ou encore des flèches, les possibilités sont infimes. Le problème c’est qu’il faut toujours rechercher ces symboles, car ils ne sont pas directement intégrés aux claviers des ordinateurs ! Il faut donc faire des recherches ou taper une combinaison de touches. Siècle Digital - Actualités internationales du marketing et du digital, Copy Arrow : l'outil pour facilement trouver les symboles de flèches
  • Alors que les travaux de la Cathédrale Notre-Dame reviennent régulièrement dans l’actualité, un autre vaste chantier se tient actuellement en Île-de-France : Celui de la flèche de la Basilique Saint-Denis. Le projet devrait prendre une dizaine d’années. Franceinfo, Basilique Saint-Denis : la flèche restaurée pierre par pierre
  • PARIS, 9 juillet (Xinhua) -- "Un large consensus se dégage" pour une reconstruction à l'identique de la flèche de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, a déclaré jeudi la ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot. , France : large consensus pour une reconstruction à l'identique de la flèche de Notre-Dame-de-Paris (ministre)_French.news.cn
  • La flèche qui signale le festival sera-t-elle installée cette année? Un très gros doute plane. Photo archives P. L. Nice-Matin, Verra-t-on la flèche géante blanche sur le mont Péleré cette année? - Nice-Matin

Images d'illustration du mot « flèche »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « flèche »

Langue Traduction
Anglais arrow
Espagnol flecha
Italien freccia
Allemand pfeil
Chinois 箭头
Arabe سهم
Portugais seta
Russe стрелка
Japonais
Basque gezi
Corse freccia
Source : Google Translate API

Synonymes de « flèche »

Source : synonymes de flèche sur lebonsynonyme.fr
Partager