La langue française

Laïus

Sommaire

  • Définitions du mot laïus
  • Étymologie de « laïus »
  • Phonétique de « laïus »
  • Citations contenant le mot « laïus »
  • Traductions du mot « laïus »
  • Synonymes de « laïus »

Définitions du mot « laïus »

Trésor de la Langue Française informatisé

LAÏUS, subst. masc.

Fam. Discours, exposé; en partic. long développement verbeux et creux. Que penses-tu de ces laïus à perte de vue à la Chambre (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1906, p. 144).Il a commencé tout un laïus : « Ne pas trop mépriser les chemins battus... le profit, l'assouplissement qu'on gagne à se soumettre aux disciplines, etc. » (Martin du G., Thib., Sorell., 1928, p. 1235).Le dimanche, un séminariste prononçait un petit laïus qui passait pour une méditation et quelquefois ne manquait pas de drôlerie (Billy, Introïbo,1939, p. 78):
... ces femmes cérébrales sont très désarmées, au fond. Il faut coucher deux ou trois fois avec elles, gentiment, puis les aider. Surtout, il ne faut pas leur faire perdre confiance dans ce qu'elles croient facilement être leur principal défaut. − Quoi donc? − Le baratin, le laïus. Abellio, Pacifiques,1946, p. 63.
REM. 1.
Laïusser, verbe intrans.,fam. Faire un laïus; parler d'abondance. Voir Lévy-Pinet 1894, p. 183.
2.
Laïusseur, subst. masc.,fam. Celui qui fait un laïus; personne qui parle d'abondance, bavard. Laïusseur (...) exprime une nuance péjorative : c'est un laïusseur « c'est un homme qui parle trop » (Cohen, Lang. Éc. Polytechn.,1908, p. 188).
Prononc. : [lajys]. Étymol. et Hist. 1842 (De La Bédollierre, Français peints par eux-mêmes, t. 5, Les Écoles militaires, p. 116). Du nom de Laïus (époux de Jocaste et père d'Œdipe), les élèves de Polytechnique ayant eu, en 1804, pour premier sujet littéraire un Discours de Laïus (v. Esn.). Fréq. abs. littér. : 42.

Wiktionnaire

Nom commun

laïus \la.jys\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Souvent péjoratif) Long discours, exposé, long développement verbeux et creux, baratin.
    • Que penses-tu de ces laïus à perte de vue à la Chambre. — (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1906, page 144)
    • À défaut du sens de ce discours, elle comprenait qu’il pouvait rentrer dans le genre commun des « laïus » et scènes de reproches ou de supplications dont l’habitude qu’elle avait des hommes lui permettait, sans s’attacher aux détails des mots, de conclure qu’ils ne les prononceraient pas s’ils n’étaient pas amoureux, que du moment qu’ils étaient amoureux, il était inutile de leur obéir, qu’ils ne le seraient que plus après. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 135)
    • Ah ! Ce n’était que verbiage livresque et littérature que j’essayais de fignoler du fond même de ma misère, c’était du laïus ! Je reste là peut-être une demi-heure, hoquetant et marmonnant, cramponné à la porte. — (Knut Hamsun, La Faim, traduction de Georges Sautreau, 1961, page 202)
    • À la fin de son laïus, Honecker demande s’il y a des questions. — (Olivier Guez et Jean-Marc Gonin, La Chute du Mur, Le Livre de Poche, 2011, ISBN 978-2-253-13467-1)
  2. (Souvent péjoratif) Exposé un peu convenu, qui semble manquer de sincérité ou de vérité. Note : Souvent accompagné de l'adjectif petit.
    • Le dimanche, un séminariste prononçait un petit laïus qui passait pour une méditation et quelquefois ne manquait pas de drôlerie. — (André Billy, Introïbo, 1939, page 78)
    • En fait, j'ai vu des infopubs américaines doublées en français plus convaincantes que son petit laïus. — (Patrick Senécal, Malphas 1: Le cas des casiers carnassiers, Éditions Alire, Montréal, 2011, page 9)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

LAÏUS (la-ius) s. m.
  • Un discours, dans l'argot des jeunes gens de l'École polytechnique. Piquer un laïus, prononcer un discours. Dans le dialecte de l'École, tout discours est un laïus ; depuis la création du cours de composition française en 1804, l'époux de Jocaste, sujet du premier morceau oratoire traité par les élèves, a donné son nom au genre, De la Bédollière, les Français peints par eux-mêmes, t. V, p. 116.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « laïus »

(1804) Du latin Laius, du grec ancien Λάϊος, Láïos (« le Gauche »), fils de Labdacos, roi mythologique de Thèbes et père d’Œdipe. Le Discours de Laïus, concernant la réponse de Laïus à Œdipe, fut le sujet de composition du premier concours d’entrée à Polytechnique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « laïus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
laïus laiy

Citations contenant le mot « laïus »

  • « Tous ces efforts n’ont pas été inutiles. » Le laïus est devenu habituel, le rendez-vous également, toutes les deux à trois semaines depuis la mi-mars : en direct de la résidence présidentielle d’Olivos, en banlieue cossue de Buenos Aires, Alberto Fernandez annonce aux Argentins les prochaines étapes dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Le président péroniste de centre gauche, au pouvoir depuis sept mois, a une nouvelle fois présenté, vendredi 17 juillet, les « bons chiffres » de l’Argentine, comparés à ceux de pays voisins. Le Monde.fr, En Argentine, le confinement assoupli, l’épidémie loin d’être terminée
  • QUIZ - «Faire un laïus», «l’exactitude est la politesse des rois»... Savez-vous d’où viennent ces formules? Le Figaro.fr, Seul un amoureux de l’histoire obtiendra un 10/10 à ce test
  • L’embrasement du brandon au bastion des Frontignes à Antichan a rassemblé une bonne cinquantaine de personnes le week-end dernier. Les organisateurs ont pris soin d’appliquer toutes les mesures sanitaires qu’impose aujourd’hui la crise. Le spectacle s’est terminé par un mini feu d’artifice, et comme le veut la tradition, l’Union sportive et culturelle antichanaise a invité l’assistance à partager quelques grillades dans la cour de la mairie où toutes les générations étaient représentées. L’occasion pour tous d’entendre Mathieu Fauré, membre de l’association Eth Ostau Comenges, lequel a fait un petit laïus sur l’histoire du brandon aujourd’hui classé au patrimoine immatériel de l’Unesco. Une belle ambiance durant cette manifestation estivale, qui malgré le contexte de la Covid-19, a toutefois pu être mise sur pied, et rassemblé petits et grands. ladepeche.fr, Antichan-de-Frontignes. Les villageois au bastion pour l’embrasement du brandon - ladepeche.fr
  • "Nous avons perdu un Spirou de souche et de cœur mais la vie continue", souligna d’entrée de laïus Patrick Marcq alors que le fiston, Grégory, assume désormais les fonctions de CQ. Ce dernier n’est d’ailleurs pas le seul à vouer une fidélité indéfectible au matricule 704. Les frangins Lattuca, Filippo et Salvatore, seront respectivement T2 du noyau de la P1 et T1 du groupe appelé à militer en P3. (...) DH Les Sports +, Au RFC Houdinois, Patrice Scelso prône l’esprit de famille - DH Les Sports+
  • On le sait, après la réouverture des agences le 11 mai, la ruée sur les biens s’est produite un peu partout dans le pays. Trois mois de confinement (à peu de chose près), ça vous pousse n’importe quel acheteur dans les bras de n’importe quel agent (à peu de chose près). Et les décisions de vente, vu l’afflux de la demande et le manque de nouvelles offres sur le marché, n’ont pas traîné puisque beaucoup de signatures ont été recueillies durant les visites alors même que l’agent immobilier n’avait pas terminé son laïus (à peu de chose près là aussi…). Le Soir Plus, À quelle sauce va être mangé l’immobilier cet été? - Le Soir Plus

Traductions du mot « laïus »

Langue Traduction
Anglais speech
Espagnol habla
Italien discorso
Allemand rede
Chinois 言语
Arabe خطاب
Portugais discurso
Russe речь
Japonais スピーチ
Basque hizkera
Corse discorsu
Source : Google Translate API

Synonymes de « laïus »

Source : synonymes de laïus sur lebonsynonyme.fr
Partager