La langue française

Palabre

Définitions du mot « palabre »

Trésor de la Langue Française informatisé

PALABRE, subst.

A. − [En Afrique noire] ,,Assemblée coutumière, généralement réservée aux hommes, où s'échangent les nouvelles, se discutent les affaires pendantes, se prennent les décisions importantes`` (Inventaire des particularités lex. du fr. en Afrique noire, 1983).
Arbre à palabres. ,,Arbre sous lequel se réunissent les gens du village pour discuter. Allons nous asseoir sous l'arbre à palabres`` (J. David, Dict. du fr. fondamental pour l'Afrique, Paris, Didier, 1974).
B. − P.anal., le plus souvent au plur.
1. Discussion longue et difficile en vue d'un résultat précis. Obtenir qqc. après maintes palabres. Le Commandant me dit que ce sont des pèlerins, se rendant à la Mecque, et qu'ils marchandent le prix de leur passage (...) ils sont accoutumés aux marchés des soukhs, aux rabais obtenus après de longs palabres (Maurois, Mes songes, 1933, p.271).À Lumbreras (...), il nous faut de longues palabres (...) pour payer très cher un peu de jambon racorni et une miche de pain de l'autre semaine (T'Serstevens, Itinér. esp., 1933, p.73):
. ... j'allais une fois le mois à Cracovie procéder aux emplettes nécessaires pour nos universités et nos théâtres. Je n'en avais obtenu l'autorisation qu'après un bon semestre de palabres, non sans insistance et sans ruse... Ambrière, Gdes vac., 1946, p.319.
2. Discussion interminable et souvent oiseuse. Palabre politique; aimer la palabre. J'avais beaucoup d'amis et nul n'a eu plus que moi le goût des palabres sans fin, des confidences, des lettres (Mauriac, Écrits intimes, Commenc. d'une vie, 1932, p.11).Quant à moi, (...) je mesurais ce que ces palabres avaient de vain et de conventionnel, puiqu'elles n'avaient pas pour objet la seule solution valable: se rétablir outre-mer (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p.54).
Prononc. et Orth.: [palɑ:bʀ ̥], [-abʀ ̥]. ,,L' a est assez long et fermé dans les finales -abre et -avre (...) toutefois cette prononciation n'est pas absolument générale, notamment pour palabre et cinabre`` (Mart. Comment prononce 1913, p.32). Étymol. et Hist.1. 1604 [éd.] «parole grandiloquente» (Feu-Ardent, Entremangeries ministrales, p.278); 2. a) 1728 [éd.] «discours d'un nègre» (Labat, Nouvelle relation de l'Afrique occidentale, Paris, t.2, p.240); b) α) 1752 fém. plur. «petits présents faits aux rois noirs par les commerçants européens» (Trév.); β) 1842 «conférence dans laquelle on offre ces présents» (Ac. Compl.); c) 1842 fém. ou masc. «discours long et inutile» (ibid.). 1 empr. directement à l'esp. palabra «parole», de l'a. esp. parabla «id.» (v. Cor.-Pasc.), du lat. parabola, v. parabole1et parole; 2 empr. à l'esp. palabra par l'intermédiaire des Africains commerçant avec les Français après avoir commercé avec les Espagnols. Voir FEW t.7, p.605b. Fréq. abs. littér.: 57.

Wiktionnaire

Nom commun

palabre \pa.labʁ\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Pourparlers entre indigènes, ou avec eux, dans les pays exotiques.
    • Le bon sens d’un chef de tribu n’a-t-il pas éclaté souvent dans les palabres, pour l’émerveillement de nos explorateurs ? — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • Et elles tenaient une palabre où elles se demandaient si Aou irait au bal en pagne ou si son mari lui donnerait une robe aussi belle que celle de madame Kobanké. — (Maurice Bedel, Le Mariage des couleurs, II, 6, 1951)
  2. (Par extension) Discussion longue et vaine.
    • Quelle diversité dans mes journées ! La classe de Louis-le-Grand, les palabres de l’œuf à la coque, ma cellule communiste du quai de Javel, le tennis d’Auteuil, le salon de Tante Reine, la bibliothèque de l’Oncle… — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • À peine les députés novices ont-ils consenti, après moult palabres, à approuver la suppression de la fameuse réserve parlementaire. — (La fronde des novices, Le Canard Enchaîné, 19 juillet 2017, page 2)

Forme de verbe

palabre \pa.labʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe palabrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe palabrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe palabrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe palabrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe palabrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALABRE. n. des deux genres
. Pourparlers entre indigènes, ou avec eux, dans les pays exotiques. Par extension, il se dit d'une Discussion longue et vaine.

Littré (1872-1877)

PALABRE (pa-la-br') s. f.
  • 1Discours long et inutile.
  • 2Présent que les commerçants font aux petits rois de la côte d'Afrique.

    Conférence dans laquelle se font ces présents.

HISTORIQUE

XVIe s. Palabre, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PALABRE, s. f. (Commerce) On appelle ainsi sur les côtes d’Afrique, particuliérement à Loango de Boirie, à Melindo & à Cabindo sur celles d’Angola, ce qu’on nomme avanie dans le levant, c’est-à-dire, un présent qu’il faut faire aux petits rois & aux capitaines negres, sur le moindre sujet de plainte qu’ils ont réellement, ou qu’ils feignent d’avoir contre les Européens qui font la traite, sur-tout lorsqu’ils se croient les plus forts. Ces palabres se payent en marchandises, en eau-de-vie & autres choses semblables, suivant la qualité de l’offense, ou plutôt la volonté de ces Barbares. Voyez Avanie, Diction. de commerce. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « palabre »

(1601) De l’espagnol palabra (« parole »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. palabra, parole.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « palabre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palabre palabr

Citations contenant le mot « palabre »

  • L'oiseau ne fait jamais palabre avec l'arbre, car il finit toujours par s'y poser. De Proverbe ivoirien
  • Quel jour se lèvera demain sur le Mali? Difficile de répondre à cette interrogation tant que les cinq chefs d’Etats de la sous-région, arrivés à Bamako ce jeudi 23 juillet au chevet d’un Mali mal en point socio-politiquement parlant, n’auront pas obtenu du M5 et de Ibrahim Boubacar Keïta, de mettre, chacun, un peu d’eau dans son bissap. Le raidissement des positions n’augure pas d’une sortie de crise des plus faciles. Pire, l’enlisement devient plus que probable, si l’on s’en tient au peu d’informations que laissent suinter les murs du grand hôtel de la capitale malienne ou a été érigé l’arbre à palabre. L’Ivoirien Alassane Ouattara, le Sénégalais Macky Sall, le Ghanéen Nana Akufo-Addo, le Nigerian Muhammadu Buhari, et le Nigérien Mahamadou Issoufou, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), auraient, ni plus ni moins réchauffé et servi à leurs interlocuteurs du M5-RFP, les propositions faites par la récente la mission de la CEDEAO conduite par l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan, dans l’attente d’un sommet extraordinaire de l’organisation sous-régionale, projeté pour la semaine prochaine. Et c’est là que les négociations risquent de bloquer, car ce plan de sortie de crise de la «mission Goodluck» avait été rejeté en bloc par la contestation. , Mali: faites vos jeux, plus rien ne va! – Malijet

Traductions du mot « palabre »

Langue Traduction
Anglais palaver
Espagnol palabrería
Italien chiacchiere
Allemand palaver
Chinois 帕拉韦
Arabe تملق
Portugais palavrório
Russe лесть
Japonais 口蓋
Basque palaver
Corse palaveru
Source : Google Translate API

Synonymes de « palabre »

Source : synonymes de palabre sur lebonsynonyme.fr

Palabre

Retour au sommaire ➦

Partager