Justement : définition de justement


Justement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

JUSTEMENT, adv.

D'une manière juste.
A. − [P. réf. à justice]
1. [Correspond à juste I A 2 a] Conformément à la justice. Juger, châtier, récompenser, indemniser justement; agir justement envers qqn; droit justement acquis; punition justement infligée. Une révolution s'accomplit dans l'état de la société; elle est mieux réglée, les droits et les biens sont répartis plus justement entre les individus (Guizot, Hist. civilisation, leçon 1, 1828, p. 25).Ô vous qui m'écoutez, Dieux et Divinités! Punissant justement le crime et l'injustice (Crémieux, Orphée,1858, I, 7, p. 52).Son bonheur, si justement mérité, ne lui fait pas d'envieux (Verne, 500 millions,1879, p. 253):
1. ... M. le général Billot, à plusieurs reprises, l'a dit à la Chambre : « Dreyfus a été justement et légalement condamné! » Martin du G., J. Barois,1913, p. 391.
2. [Correspond à juste I A 2 b] Légitimement, à juste titre. Comparer, noter, observer, remarquer, répliquer justement; être justement admiré, apprécié, choisi, connu, écouté, estimé; être justement accusé; être justement célèbre, fameux, fier. À peine la réflexion amère dont tu t'es offensée si justement m'est-elle échappée que je m'en suis repenti (Hugo, Lettres fiancée,1822, p. 169).Ce penchant à l'immobilisme qu'on lui a souvent et justement reproché dans le passé (Durkheim, Division trav.,1893, p. xxix).On a dit justement de cette méthode qu'elle est une méthode de pionniers (Mounier, Traité caract.,1946, p. 24):
2. Pour bien faire sentir que la langue est une institution pure, Whitney a fort justement insisté sur le caractère arbitraire des signes... Saussure, Ling. gén.,1916, p. 110.
B. − [P. réf. à justesse]
1. [Correspond à juste I B 1] Conformément à la réalité. Appeler, nommer, qualifier, traduire justement qqc.; parler justement de qqc. Quel autre a mieux parlé que lui [Bossuet] et des vices et des vertus? Quel autre a plus justement estimé les choses humaines? (Chateaubr., Génie, t. 2, 1803, p. 99).Dès la matinée du 20, le général commandant la 2earmée avait justement apprécié la situation, mesuré tout le danger (Foch, Mém., t. 1, 1929, p. 62).Peut-être ai-je déjà forcé quelque chose de ce qu'alors je ressentais si justement (Camus, Env. et endr.,1937, p. 101):
3. Dans aucun de ses calculs il ne paraît s'être trompé; il a justement évalué la force de résistance des pays, la valeur des gens, leurs réactions, le parti qu'on en pouvait tirer... Gide, Journal,1940, p. 35.
En partic. Conformément à une norme esthétique. Cet homme est un géant; − mais si justement proportionné et équilibré, qu'on ne s'aperçoit pas d'abord de sa stature (Farrère, Homme qui assass.,1907, p. 61).
2. [Marque une coïncidence, une corrélation] Précisément. Synon. juste (v. ce mot II A 3).À quoi bon jeter feu et flamme justement aujourd'hui plutôt qu'hier? (Dumas père, Intrigue et amour,1847, I, 1, p. 192).La gardienne, qui ne devait jamais quitter sa pensionnaire, venait justement de s'absenter (Zola, DrPascal,1893, p. 69).Ah! fit-elle, c'est vous!... vous venez à propos, j'ai justement à vous parler (Rolland, J.-Chr., Matin, 1904, p. 214).Tu me croiras si tu veux, mais tout ce que tu me dis là, je le disais justement ce matin à Sénac (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 195):
4. dona lucrezia : Accordez-moi sa vie. Vous m'aviez bien accordé sa mort. Qu'est-ce que cela vous fait? S'il me plaît de lui pardonner. C'est moi qui suis l'offensée. don alphonse : C'est justement parce qu'il vous a offensée, mon amour, que je ne veux pas lui faire grâce. Hugo, L. Borgia,1833, II, 1repart., 4, p. 96.
[En début de phrase]
À ce moment précis. − Filons, filons, disait Nana qui était habillée. Justement, Zoé rentrait, criant : − Madame, je renonce à ouvrir... il y a une queue dans l'escalier (Zola, Nana,1880, p. 1143).Laisse-moi donc tranquille! répliqua Bruet; le monde de Nevers! Qui est-ce qui connaît cela? Justement la porte s'ouvrait. L'huissier entra, apportant une carte et des dépêches (Estaunié, Empreinte,1896, p. 133).
Il se trouve précisément que. Ils étaient prêts à attester tout ce que l'on voudrait devant les juges. − Justement, madame, interrompit Rouletabille, il ne s'agit point de juges et nous n'en voulons pas (G. Leroux, Parfum,1908, p. 114):
5. ...dès que j'aurai commencé à parler, vous allez me prendre pour un fou. − Mon Dieu, monsieur, cela dépend de ce que vous allez me dire. − Justement, monsieur, ce que je vais vous dire est bizarre. Maupass., Contes et nouv., t. 2, Homme de mars, 1889, p. 1178.
3. [Avec une valeur restrictive] Tout justement. Synon. vieilli de tout juste (v. juste II A 4).Seulement, à peine. De pauvres petits bourgeois sachant tout justement lire, écrire et chiffrer (Jouy, Hermite, t. 1, 1811, p. 207).
Prononc. et Orth. : [ʒystəmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1174-76 « conformément à la justice » (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, 623 ds T.-L.); 2. 1225-50 « avec précision » (Venus, 239b ds T.-L.); 3. 1265 « de façon légitime » gaignier bien et justement (Brunet Latin, Trésor, éd. Fr. J. Carmody, II, 28, p. 198); 4. 1580 « précisément (marquant l'opportunité) » (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, I, XX, p. 107). Dér. de juste* adj.; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 5 088. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 725, b) 3 977; xxes. : a) 10 071, b) 11 125.

Justement : définition du Wiktionnaire

Adverbe

justement - \ʒys.tə.mɑ̃\

  1. Avec justice.
    • Il a jugé justement. - Il a agi justement. - Il a été puni justement.
  2. Dans la juste proportion, ni plus ni moins qu’il ne faut, précisément.
    • Voilà justement ce qui vous manque. - Vous arrivez justement à l’heure qu’il faut. - C’est justement cette explication que je désirais.
    • Gisèle me demanda où elle pourrait la trouver, car elle avait justement quelque chose à lui dire. « Quoi donc ? — Des choses qui se rapportent à de petites camarades à elle. — Quelles camarades ? Je pourrai peut-être vous renseigner, ce qui ne vous empêchera pas de la voir. — Oh ! des camarades d’autrefois, je ne me rappelle pas les noms », répondit Gisèle d’un air vague, en battant en retraite. Elle me quitta, croyant avoir parlé avec une prudence telle que rien ne pouvait me paraître que très clair. Mais le mensonge est si peu exigeant, a besoin de si peu de chose pour se manifester ! S’il s’était agi de camarades d’autrefois, dont elle ne savait même pas les noms, pourquoi aurait-elle eu « justement » besoin d’en parler à Albertine ? Cet adverbe, assez parent d’une expression chère à Mme Cottard : « cela tombe à pic », ne pouvait s’appliquer qu’à une chose particulière, opportune, peut-être urgente, se rapportant à des êtres déterminés. — (Marcel Proust, La Prisonnière, 1923)


 (traductions à préciser ou à vérifier)

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Justement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JUSTEMENT. adv.
Avec justice. Il a jugé justement. Il a agi justement. Il a été puni justement. Il signifie aussi Dans la juste proportion, ni plus ni moins qu'il ne faut, précisément. Voilà justement ce qui vous manque. Vous arrivez justement à l'heure qu'il faut. C'est justement cette explication que je désirais.

Justement : définition du Littré (1872-1877)

JUSTEMENT (ju-ste-man) adv.
  • 1Avec justice. Ma raison justement condamne ma colère, Rotrou, Bélis. V, 6. Ô père [dit Jésus], tous les hommes sont dus à votre vengeance ; mais une victime de ma dignité peut bien remplir justement la place même d'une infinité de pécheurs, Bossuet, 2e sermon, Passion, 2. Dieu se soustrait justement lui-même à ceux qui le quittent, et punit leur égarement volontaire en les frappant d'aveuglement, Bossuet, Élévat. sur myst. I, 11. J'ai tué justement un injuste adversaire, Voltaire, Mérope, IV, 2.
  • 2Avec raison, sur de bons motifs. Et pouvant justement l'égaler [Colbert] à Mécène, Boileau, Épître IX. Et vous [Hermione] pouvez justement vous flatter D'une mort [de Pyrrhus] que leurs bras n'ont fait qu'exécuter, Racine, Andr. V, 3. Cet odieux Romain que votre cœur abhorre, Si justement haï, si coupable envers vous, Voltaire, Brut. III, 5.
  • 3Précisément, à point nommé. L'Auvergne est justement ce qu'il faut à ma sœur, Hauteroche, Bourg. de qualité, III, 1. Mais en venir de but en blanc à l'union conjugale… et prendre justement le roman par la queue, Molière, Préc. sc. 5. Voici Clitandre encor, madame. - Justement, Molière, Mis. II, 4. J'ai reçu votre lettre justement comme j'allais à Vitré, Sévigné, 23 oct. 1675.

    Tout justement, même signification. Et c'est tout justement la cour du roi Pétaud, Molière, Tart. I, 1. Mlle du Plessis est tout justement comme vous l'avez laissée, Sévigné, 31 mai 1671.

HISTORIQUE

XIVe s. [Charnieres] … qui bien furent seant, Et qui moult justement vont gentement fermant, Guesclin. 9095.

XVe s. Plusieurs gens… ont parlé… des guerres de France et d'Angleterre, qui pas justement n'en savoient ou sauroient à dire, si requis et examinés en estoient, Froissart, I, I, 1. Il estoit assiz [par ses possessions] justement entre le roy et le duc, Commines, III, 11.

XVIe s. Il n'y a justement que quinze jours que j'ay…, Montaigne, I, 73. Il dict avoir justement tué l'assassin de son pere, Montaigne, I, 255. En ce pays nul n'est qui comparer Se peut à toy pour justement tirer [tirer à l'arc], Amyot, Comm. discerner le flatt. de l'ami, 58.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « justement »

Étymologie de justement - Littré

Juste, et le suffixe ment ; bourg. jeusteman.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de justement - Wiktionnaire

De juste et -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « justement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
justement ʒystœmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « justement »

  • Butler, justement, ne pourra peut-être pas reprendre la saison sans le moindre nom sur son maillot comme il l'aurait voulu. Une idée qui intéressait une trentaine de joueurs dans la ligue, Jaylen Brown en tête, selon Yahoo. Malheureusement, la NBA est en train d'étudier la conformité de cette éventuelle prise de position. BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, Jimmy Butler n'aura sans doute pas le droit de jouer sans son nom
  • Un joli succès à l'image de la belle amitié qui unit Kendji Girac au co-auteur du morceau, Slimane. C'est justement sur ce sujet que l'interprète d'Andalouse a choisi de s'exprimer dans une interview dédiée à l'élaboration de la chanson Habibi, et publiée sur Instagram. "Il écrit très bien avec beaucoup d'âme et il me connaît par coeur donc je pense que là d'où l'on vient un peu tous les deux, il peux lire en moi facilement", a-t-il ainsi confié. "On a beaucoup de points communs quand même. C'est un garçon sympa, je suis très content de travailler avec lui parce que je sais qu'il va me faire quelque chose aux petits oignons. En plus il aime bien cuisiner. Il ne faut pas chercher trop loin alors qu'on peut avoir quelque chose de magnifique juste à côté de soi. (...) Il sait ce que je veux, il sait ce que je veux dire aussi, il connaît mon histoire. Je trouve que c'est une bonne personne", a continué Kendji Girac. , "Il me connaît par cœur" : Kendji Girac raconte sa relation avec Slimane (vidéo) - Voltage - Connectée à Paris
  • C’est la différence originelle entre les modes française et italienne : la première vient de la couture parisienne, tandis que la seconde émane d’un tissu industriel réparti dans toute la botte. Et, pour cette « Digital Fashion Week », plusieurs marques ont choisi de mettre justement en scène des usines et ateliers. Le Monde.fr, Usine, atelier, siège social... les nouveaux podiums de la Milan Fashion Week
  • Les gens faibles ne sont pas inoffensifs. Leur faiblesse peut justement être leur force. De Philip Roth / Indignation
  • C’est justement quand on a de l’humeur qu’on déguise le moins ses sentiments. De Théodore Leclercq / Proverbes dramatiques
  • C'est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. De Paulo Coelho / L'Alchimiste
  • Les proverbes se contredisent. C'est cela justement, la sagesse populaire. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Le sens de la vie c'est justement de s'amuser avec la vie. De Milan Kundera / Risibles amours
  • Rêver de la vie, c'est justement ce que j'appelle : "être éveillé". De Friedrich Nietzsche / Ainsi parlait Zarathoustra
  • C'est justement ça, vivre, c'est avoir des problèmes et les résoudre... De Roger Fournier / Moi, mon corps, mon âme, Montréal etc...
  • Le secret de la vie c'est justement de ne pas trop penser. De Diane Giguère / Le Temps des jeux
  • La mort n'est-elle pas cela justement, un sommeil sans obligation et sans peine. De Gabrielle Roy / La montagne secrète
  • Peut-être est-ce justement le signe de la mort ; quand la pensée s'arrête. De Melvin Gallant / Le chant des grenouilles
  • La caractéristique des inventeurs, c'est justement de ne rien trouver. De Gilles Archambault / La fleur aux dents
  • Les gens les plus ordinaires sont justement ceux qui aiment le plus facilement. De Roger Fournier / Le Cercle des arènes
  • Le grand secret consiste justement en ce que le moyen est plus important que la fin. De Nicolas Berdiaev
  • Ce sont justement les vérités les plus simples que l'homme découvre en dernier. De Ludwig Feuerbach
  • Un gilet pare-balles ne protège justement pas les balles. De Ylipe / Textes sans paroles

Traductions du mot « justement »

Langue Traduction
Corse esattamente
Basque zehazki
Japonais 丁度
Russe именно
Portugais exatamente
Arabe بالضبط
Chinois 究竟
Allemand genau
Italien esattamente
Espagnol exactamente
Anglais exactly
Source : Google Translate API

Synonymes de « justement »

Source : synonymes de justement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « justement »



mots du mois

Mots similaires