La langue française

Javelot

Sommaire

  • Définitions du mot javelot
  • Étymologie de « javelot »
  • Phonétique de « javelot »
  • Citations contenant le mot « javelot »
  • Traductions du mot « javelot »
  • Synonymes de « javelot »

Définitions du mot javelot

Trésor de la Langue Française informatisé

JAVELOT, subst. masc.

A. − Arme de jet, plus courte qu'une lance, constituée d'une hampe et d'un fer acéré, qu'on lançait à la main ou à l'aide d'une machine. Être armé d'un javelot; jeter un javelot; percer de son javelot; un fer, une pointe de javelot. Je détachai du mur un trophée de piques et de javelots que je couchai par terre, et nous nous assîmes sur cette pile d'armes (Chateaubr., Martyrs, t. 2, 1810, p. 83).Entraînés sur leur char par des chevaux empanachés, ils lancent le javelot, tirent l'arc et foulent les morts aux pieds (Du Camp, Nil,1854, p. 227):
1. ... quelquefois, lorsqu'un gypaëte, posé sur un cadavre, le déchiquetait depuis longtemps déjà, un homme se mettait à ramper vers lui avec un javelot entre les dents. Il s'appuyait d'une main, et, après avoir bien visé, il lançait son arme. Flaub., Salammbô, t. 2, 1863, p. 126.
Rem. Le mot est souvent en association avec dard, javeline, lance, pilum, sagaie, trait.
B. − SPORTS. Instrument utilisé dans le lancer, discipline d'athlétisme, et constitué d'une tige munie d'une pointe métallique. Ils lancèrent le disque et le javelot, skièrent sur la neige et la mer (Colette, Belles sais.,1954, p. 92):
2. Une piste d'élan de trente à trente-cinq mètres de long et de quatre mètres de large (...) permet au lanceur d'acquérir une certaine vitesse de course avant de se bloquer au sol pour projeter le javelot. Celui-ci doit toucher le sol par la pointe pour que le jet soit reconnu valable. Jeux et sports,1967, p. 1245.
P. méton. La discipline d'athlétisme elle-même. Les femmes qui sont admises aux Jeux Olympiques depuis 1900 (tennis et golf) (...) se sont vu accorder (...) aux Jeux de Los Angeles en 1932, le 80 m haies et le javelot (Jeux et sports,1967p. 1299).
Prononc. et Orth. : [ʒavlo]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1135 javelot (Couronnement de Louis, 950 ds T.-L.). Terme dont l'aire d'origine est limitée au domaine d'oïl où l'on peut distinguer le type agn. gaveloc (dep. ca 1140 Geffrei Gaimar, Hist. des anglais ds T.-L.) et le type javelot, supra. Étant donné la localisation des formes en -oc qui semblent originelles, il paraît vraisemblable d'y voir avec H. Keller ds Z. rom. Philol. t. 83, 1967, pp. 268-279, un empr. à l'ags. zafeluc (ou plus exactement à sa var. *zafeloc, supposée d'apr. les formes de m. angl. et d'angl. mod.) « javelot léger », largement attesté dans les gl. de la fin du xeau début du xiies., d 'orig. celt., corresp. soit au cymrique gaflach « fourche, lance », soit au cymrique gaflog « fourchu », empr. dans le 1ercas à un a. brittonique *gabal-akko- (que l'on peut déduire du bret. gauloc'h, gaoloc'h « qui a de longues cuisses »), dans le 2ecas, à un a. brittonique *gabal-āk-o (que l'on peut déduire du bret. gaolek « id. », m. irl. gablach « fourchu », gaélique gabhlach « id. »), ces diverses formes remontant à un celt. primitif *gabal- « fourche ». Les formes en -ot* sont issues des formes agn. par substitution de ce suff. plus familier que la finale en -oc. Un rattachement au gaul. *gabalaccos (REW33642), *gabalus « fourche » (FEW t. 4, p. 12 a), *gabalācos (EWFS2) est moins satisfaisant du point de vue de la géogr. linguistique. Fréq. abs. littér. : 152.

Wiktionnaire

Nom commun

javelot \ʒav.lo\ masculin

  1. Espèce de dard, arme de trait qu’on lançait avec la main.
    • Dans ce moment, un sauvage […] lança à M. Norman un javelot qui pénétra par le dos et sortit par la poitrine. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • J’ai envoyé un javelot comme celui-ci au travers d’un obstacle trois fois plus solide que leurs boucliers de guerre ! — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • En diminuant le diamètre de la virole, on pouvait en faire des pointes de flèche; en barbelant la pointe, on avait une arme de jet, un javelot.— (Jules Toutain, Pro Alesia, Armand Colin, 1909, page 556)
  2. (Héraldique) (Rare) Meuble représentant l’arme du même nom dans les armoiries. Contrairement à l’arme du même nom, en héraldique, le javelot est généralement représenté avec une pointe semblable à celle de la flèche. À rapprocher de dard, épieu, lance, lance de tournoi et pique.
    • D’or au chêne de sinople, fruité d’or, un sanglier passant de sable, allumé d’argent, brochant sur le fût, un homme vêtu d’azur, chaussé de sable, se tenant devant l’animal et l’attaquant avec un javelot de gueules, et la cime de l’arbre accompagnée de trois feuilles de peuplier de gueules, qui est de la famille Olazabal d’Espagne → voir illustration « armoiries avec un javelot »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JAVELOT. n. m.
Espèce de dard, arme de trait qu'on lançait avec la main. Lancer, darder un javelot.

Littré (1872-1877)

JAVELOT (ja-ve-lo ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des ja-ve-lo-z aigus ; javelots rime avec repos, maux, travaux, etc.) s. m.
  • 1Espèce de lance qui se jetait avec la main, et aussi avec les balistes. Sans lui voir en la main piques ni javelots, Corneille, Sertor. III, 2. Hippolyte lui seul, digne fils d'un héros, Arrête ses coursiers, saisit ses javelots, Racine, Phèdre, V, 6. Les deux exercices du saut et du javelot, dont le premier consistait à sauter légèrement par-dessus un certain espace plus ou moins long, et l'autre à lancer le javelot à une certaine distance et dans un endroit marqué, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. V, p. 75, dans POUGENS. Comme un soldat vaincu brise ses javelots, Musset, Poésies, à Ulric Guttinguer.
  • 2Serpent que l'on nomme aussi dard.

HISTORIQUE

XIIe s. Après lui vait lancier maint gavelos, Raoul de C. 93. Gaverlot, Brut, I, 296.

XIVe s. Chascuns un gavelot fu en sa main tenans, Guesclin, 10371. Gavrelot, Baud. de Seb. XIII, 170.

XVIe s. Mettre leurs chappeaux au bout des javelots et de leurs espées, D'Aubigné, Hist. II, 199.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

JAVELOT, s. m. jaculus, acontias, serpens, sagittaris, (Hist. nat.) ce serpent a été ainsi nommé, parce qu’étant monté sur les arbres, il s’élance de branche en branche, & même d’un arbre à l’autre, & qu’il tombe comme un trait sur les animaux & même sur les hommes qui sont aux alentours ; il est si prompt qu’on l’a aussi appellé serpent volant : on dit qu’il se porte d’un seul saut à la distance de vingt coudées ; on lui a aussi donné le nom de cenchrias, aspisacontias, &c. Il y a différentes especes d’acontias ; Bellon en trouva un dans l’île de Rhode qui avoit trois palmes de longueur, il n’étoit pas plus gros que le petit doigt ; sa couleur étoit cendrée, tirant sur le blanc de lait ; il avoit le ventre tout blanc & le cou noir, deux bandes noires s’étendoient sur toute la longueur du dos jusqu’à la queue ; il étoit parsemé de taches noires pas plus grandes que des lentilles, & entourées d’un cercle blanc. On trouve des serpens acontias en Afrique, en Egypte, en Norvege, & dans quelques îles de la Méditerranée. Mathiole a dit qu’il y en avoit en Sicile & en Calabre, mais on en doute, il faudroit savoir si le serpent que les habitans de ces pays appellent saettone est un acontias ; on prétend que ces serpens ont un venin qui produit des effets plus violens que le venin de la vipere. Bellon, Aldrovande, Jonston. Voyez Serpent.

Javelot, (Art milit.) espece de dard, dont se servoient les anciens, & particulierement les vélites ou troupes légeres des Romains. Il avoit pour l’ordinaire deux coudées de long & un doigt de grosseur. La pointe étoit longue d’une grande palme, & si amenuisée, dit Polybe, qu’au premier coup elle se faussoit, ce qui empêchoit les ennemis de la renvoyer.

Javelot, (Art milit.) espece de petite pique qui s’élançoit sans le secours de l’arc, c’est-à-dire par la force seule du bras. Le javelot étoit plus court que la javeline ou demi-pique, dont les anciens se servoient tant à pié qu’à cheval. Voyez Armes des Romains.

Javelot, (Gymnast. athlétiq.) espece de dard que l’on lançoit contre un but dans les jeux agonistiques, & celui qui le lançoit le plus près du but étoit victorieux à cet égard. Le javelot dont se servoient les Pentathles, se nommoit ἀποτομεύς chez les Grecs, & l’exercice s’appelloit ἀκόντιον ; c’étoit un des cinq qui composoient le pentathle, suivant l’opinion la plus commune ; les quatre autres étoient la course, le saut, le disque & la lutte. Dans la suite des tems, on y admit le pugilat, en retenant néanmoins le nom de pentathle consacré par un long usage. Voyez Pentathle. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « javelot »

Ital. giavelotto ; moy. Haut allem. gabilôt ; vieux flamand, gavelote. Dérivation ultérieure incertaine. On a cité l'anglo-saxon, gaflac, lance ; le kymri, gaflac, fourche ; l'islandais, gabhla, lance. Mais javelot ne tiendrait-il pas à javelle ? et si javelle vient du latin capulus, poignée, javelot ne pourrait-il pas, à l'aide d'un diminutif, venir du bas-latin capulus, capilum, branche taillée ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Altération de l’ancien gascon gaveloc, emprunt au gaulois gabalaccos (cf. gallois gaflach « fléchette », irlandais gabhla « lance »), de gabalos « fourche » (cf. gallois gafl, ancien irlandais gabul).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « javelot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
javelot ʒavlo

Citations contenant le mot « javelot »

  • La France fut faite à coups d'épée. La fleur de lys, symbole d'unité nationale, n'est que l'image d'un javelot à trois lances. De Charles de Gaulle / La France et son armée
  • Sarah Teyssandier (UA Sens) s’est distinguée samedi 18 juillet au meeting de Fontainebleau (Seine-et-Marne). La junior première année a assommé le concours du javelot (600 grammes) d’entrée en réalisant 39,04 m au premier essai : elle a battu quatre fois son record pour le porter à 41,66 m. Elle signait ainsi, à cet instant, la sixième meilleure performance française de sa catégorie. www.lyonne.fr, Quel est l'état de forme des athlètes de l'Yonne pour leurs premières compétitions post-Covid ? - Auxerre (89000)
  • Sur le demi-fond, on retiendra les temps des Lédoniens Pierre Fieux (8’50’’55 sur 3.000 m) et de la cadette Lilou Duchas (2’22’’66 sur 800 m). Côté franc-comtois toujours, la cadette Élodie Deleglise (LA 39) a, elle, remporté le 100 m haies en 15’’64, Mahé Baigue (LA 39) a dominé le javelot cadet (52,48 m). , Sport franc-comtois | Anaelle Schnoebelen et les Dijonnais les plus en vue
  • De très bons résultats ont été enregistrés, dès le 16, avec dix triathlons à plus de 60 points pour Adèle Chapus, Morgane Roux, Vaihani Hermet, Alix Anfray, Manon Certes, Gabin Bonnal, Victor Charbonnier, Estelle Perret, Gaspard Guezet et Pablo Denouel ; la performance de la journée pour Pablo, au javelot, 38,85 m et la belle victoire au 800 en couloir, pour Kilian Saint-Chély, 2’02"80, devant son frère Hugo. Le 24, les règles sanitaires ayant été assouplies, les conditions étaient idéales pour la tenue de la compétition avec des athlètes motivés. midilibre.fr, Le SC Athétisme termine la saison - midilibre.fr
  • Laffont a disputé ensuite les deux meetings organisés au stade Bonlieu de Montélimar cette semaine, établissant dans la Drôme trois records personnels : mardi à la hauteur où l’élève de Benoit Constant se classa deuxième de la finale avec un saut à 1,66 m et sur le 110 m haies avec un temps de 15.55 (3e de la finale). Vendredi dans le second rendez-vous en semi-nocturne, Marjorie réussit à la longueur un saut à 5,83 m (3e de la finale) mais ce bond, hélas pour elle, ne fut pas homologué en raison d’un vent trop favorable. Dans des conditions difficiles ce soir-là, elle parvint toutefois à lancer son javelot à 28,56 m au deuxième essai. , Athlétisme | Trois records personnels pour la Privadoise Marjorie Laffont (ASAD)
  • Aussi difficile à croire que ce soit, malgré leur niveau de forme physique, la plupart des athlètes olympiques appartiennent à la deuxième catégorie. Il leur faut un certain temps avant de s'activer ou ils commencent la journée somnolents et déshydratés. La Canadienne Liz Gleadle, star du javelot, n'échappait pas à la règle. International Olympic Committee, L'athlète canadienne Liz Gleadle explique comment démarrer la journée "comme un olympien" - Actualité Olympique
  • Et vendredi soir, c’était place aux lanceurs. Pauline Laval (MBA) a réussi la troisième meilleure perf de sa carrière au poids (11,54 m), la cadette Emma Mongiat (MBA) a dominé le javelot (38,03 m), Paolo Wagner (MBA) a remporté le javelot cadet (47,10 m) et Floris Sagenly (MBA) le disque (36,31 m). , Sport franc-comtois | Max Lachiche et Pauline Laval déjà dans le bon tempo
  • Après des débuts en gymnastique, la Française s'était tournée vers l'athlétisme et le javelot à Montpellier avec, notamment, Jean-Yves Cochand et Magali Brisseault comme entraîneurs. Au fil des rencontres, elle s'était, ces dernières saisons, rapprochée de l'Allemagne en intégrant le groupe de Werner Daniels (entraîneur de Johannes Vetter) avec notamment Boris Henry, le mari et entraîneur de Christina Obergföll, championne du monde en 2013 de la discipline. L'Équipe, Mathilde Andraud, recordwoman de France du lancer de javelot, prend sa retraite - Athlé - L'Équipe

Traductions du mot « javelot »

Langue Traduction
Anglais javelin
Espagnol jabalina
Italien giavellotto
Allemand speer
Chinois 标枪
Arabe الرمح
Portugais dardo
Russe дротик
Japonais ジャベリン
Basque jabalina
Corse xavelina
Source : Google Translate API

Synonymes de « javelot »

Source : synonymes de javelot sur lebonsynonyme.fr
Partager