La langue française

Jaseur

Sommaire

  • Définitions du mot jaseur
  • Étymologie de « jaseur »
  • Phonétique de « jaseur »
  • Citations contenant le mot « jaseur »
  • Traductions du mot « jaseur »
  • Synonymes de « jaseur »
  • Antonymes de « jaseur »

Définitions du mot jaseur

Trésor de la Langue Française informatisé

JASEUR, -EUSE, adj.

A. − [Correspond à jaser A; en parlant d'un oiseau] Qui émet des successions de petits cris. Des bouvreuils jaseurs, pour payer leur écot, Vocalisent, perchés sur un coquelicot (Banville, Cariat.,1842, p. 36).
Emploi subst. masc., ZOOL. Jaseur de Bohème. ,,Passereau arboricole, dont les ailes portent de curieuses plaquettes cornées de couleur rouge`` (Cuisin 1969). Les jaseurs sont des oiseaux timides, ils se cachent dans les buissons les plus épais (Ac.1878).
B. − P. anal.
1. Vieilli. [Correspond à jaser B 1; en parlant d'une pers.] Qui parle abondamment, parfois pour le plaisir de parler, qui parle trop. Et le doux rossignol, chantant dans l'ombre obscure, Enseignait la musique à toute la nature, Tandis qu'enfant jaseur aux gestes étourdis (...) Je portais sous mon bras, noués par trois ficelles, Horace et les festins, Virgile, et les forêts (Hugo, Rayons ombres,1840, p. 1121).Mireille et Vincent, le fils du chanteur, restent seuls, attardés et jaseurs, sur le seuil de la maison (Lamart., Cours litt.,1859, p. 256).
Emploi subst. Tâtés à ce sujet, les jaseurs fieffés de la troupe s'étaient bien gardés de souffler mot (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 50).
[En parlant du lang. de qqn] J'ai entendu dès l'entrée cette voix glapissante et spirituelle, jaseuse, jamais sérieuse qu'hypocritement (Sainte-Beuve, Poisons,1869, p. 96).La soirée fut toute rieuse, toute égayée du bavardage joliment jaseur de Nello (E. de Goncourt, Zemganno,1879, p. 253).
2. Littér. [En parlant d'un inanimé concr.] Entre le laurier-rose et le lotus jaseur Glisse amoureusement le grand Cygne rêveur (Rimbaud, Poés.,1871, p. 45).Le vent du Rhin secoue sur le bord les osiers Et les roseaux jaseurs et les fleurs nues des vignes (Apoll., Alcools,1913, p. 112).
Prononc. et Orth. : [ʒ ɑzœ:ʀ], [-a-], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1534 (Rabelais, Gargantua, XI, éd. R. Calder et M.A. Screech, p. 86 : Monsieur le jaseur); 2. 1556 corbeau jaseur (C. Marot, Métamorphoses d'Ovide, II ds Œuvres, éd. A. Grenier, t. 2, p. 217); 1731 (M. Catesby, The Natural history of Carolina... Histoire naturelle de la Caroline... ds R. Ling. rom. t. 44, 1980, p. 234). Dér. du rad. de jaser*; suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Adjectif 1

jaseur

  1. Qui jase.
    • …, je crains que vous n’ayez choisi un sot jaseur et importun pour vous servir de guide. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Nom commun 1

jaseur \ʒa.zœʁ\ masculin (pour une femme on dit : jaseuse)

  1. Celui, celle qui jase.

Nom commun 2

jaseur \ʒa.zœʁ\ masculin

  1. (Ornithologie) Genre de passereaux dentirostres et migrateurs qui habitent principalement dans les forêts de sapins. On les trouve essentiellement en Europe du Nord.
    • La chatte était tapie au pied tu pommier, à guetter deux jaseurs boréaux agrippés à leur tranche de lard.— (Henning Mankell, Les chaussures italiennes, trad. Anna Gibson éd. Seuil, 2009, page 28)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JASEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui jase. Il se dit, en termes de Zoologie, d'un Genre de passereaux qui habitent principalement dans les forêts de sapins.

Littré (1872-1877)

JASEUR (ja-zeur, zeû-z') s. m.
  • 1Celui, celle qui jase. C'est un grand jaseur, une grande jaseuse. Voilà une drôlesse qui a langue bien pendue à ce qu'il me semble, et vous êtes aussi furieusement jaseuse, Dancourt, les Curieux de Compiégne, sc. 14.
  • 2Celui qui est sujet à redire ce qu'il entend. Jaseur, Est-ce à toi de parler avec les gens d'honneur ? Th. Corneille, Galant doublé, I, 4. Est-ce que vous me prenez pour une jaseuse ? Dancourt, Moul. Javelle, sc. 7.
  • 3 S. m. pl. Terme de zoologie. Les jaseurs, genre d'oiseaux (passereaux dentirostres). Les jaseurs seraient-ils chassés de temps en temps de leurs demeures par des disettes locales qui les forcent d'aller chercher ailleurs une nourriture qu'ils ne trouvent point chez eux ? Buffon, Ois. t. VI, p. 155.
  • 4 S. f. Jaseuse ou petite jaseuse, nom vulgaire du tirica, espèce de perruche à queue courte.

HISTORIQUE

XVIe s. Une fontaine jazeresse Murmure, Ronsard, 570. Tu ne peulx t'eschapper à la prise d'un babillard, ains te laisses proumener à ce jaseur, sans avoir la fermeté de luy ozer dire…, Amyot, De la mauvaise honte, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « jaseur »

 Dérivé de jaser avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Jaser. Ronsard a dit souvent jazard.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « jaseur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jaseur ʒazœr

Citations contenant le mot « jaseur »

  • Sur le domaine de Camerises St-Philippe, du rang Saint-Philippe à Saint-Anselme, les 8300 plants de camerises sont recouverts d’immenses filets blancs. Tout autour, dans les arbres longeant les terres, on peut entendre le chant du jaseur des cèdres, qui raffole de cette baie bleutée joyeusement acidulée. Radio-Canada, Le plaisir acidulé de la camerise | ICI Radio-Canada.ca
  • Un excellent gin tonic, où l’on reconnaît bien le genièvre rehaussé d’un léger goût d’agrumes, voilà le Waxwing Gin bohémien d’Artist In Residence, élaboré à partir de leur gin Waxwing. Très chic dans sa canette colorée ornée d’un jaseur boréal. 7 % d’alcool/vol. Le Journal de Québec, 10 canettes pour le deck | Le Journal de Québec
  • C’est oiseau ravit les ornithologues de toute l’Europe. Plumage chamarré, allure altière, le jaseur compte parmi les plus "exotiques" des oiseaux européens. Un nordique rarement observé en France, excepté lors d’invasions où des milliers d’oiseaux fuient la famine. Rencontre sur ses terres d’origine. , L'OISEAU MAGAZINE n°133 parution fin décembre - Actualités - LPO
  • Puis, au cœur de ce paysage extraordinaire qui me rappelle la Bretagne de mon enfance, bercée par le chant jaseur des cèdres et par le vol des colibris, je retrouve une harmonie, un apaisement. La gentillesse et l’humanisme des Québécois contribuent grandement à ce ressourcement intérieur, tandis que les marées, les vents et les nuages m’aident à m’imprégner toujours plus de la mobilité de la nature et à rester, depuis le balcon de bois, en lien avec l’univers. La Croix, Fabienne Verdier : « Ma dévotion à la peinture brûle, éprouve »
  • Avec sa figure marron, son masque noir et sa huppe au vent, le jaseur boréal s’avère l’un de nos oiseaux les plus racés. Nord Info - Journal de la ville de Blainville, Ste-Thérèse et les environs sur la rive-nord, Le jaseur du Nord
  • C’est une invasion toute pacifique qui n’échappe certes pas aux regards avertis mais qui peut susciter la curiosité du néophyte, surtout quand il s’agit d’un oiseau. Gros comme un étourneau, le menton orné d’une bavette et la tête coiffée d’une huppe beige et fournie, le jaseur boréal est un passereau originaire de Scandinavie aux humeurs vagabondes quand la disette hivernale sévit dans sa taïga natale. , Jura | Le jaseur boréal, l’oiseau venu du froid de passage dans les Vosges et le Jura

Traductions du mot « jaseur »

Langue Traduction
Anglais waxwing
Espagnol ala de cera
Italien waxwing
Allemand seidenschwanz
Chinois 蜡翅
Arabe شمع
Portugais asa de cera
Russe свиристель
Japonais ワックスウィング
Basque waxwing
Corse cera
Source : Google Translate API

Synonymes de « jaseur »

Source : synonymes de jaseur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « jaseur »

Partager