La langue française

Irrémissible

Sommaire

  • Définitions du mot irrémissible
  • Étymologie de « irrémissible »
  • Phonétique de « irrémissible »
  • Citations contenant le mot « irrémissible »
  • Traductions du mot « irrémissible »
  • Synonymes de « irrémissible »
  • Antonymes de « irrémissible »

Définitions du mot « irrémissible »

Trésor de la Langue Française informatisé

IRRÉMISSIBLE, adj.

A. − Qui ne mérite pas de rémission, de pardon, en particulier en raison de préceptes religieux. Synon. condamnable, impardonnable.Crime irrémissible. Ce Sarazin, a-t-il continué, a déserté du camp de Boulogne, portant tous mes secrets aux Anglais : cela pouvait avoir des suites fort graves. Sarazin était général, son acte fut hideux, irrémissible (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 1054).Offenser l'amour-propre d'une belle sur le retour est une injure irrémissible; et l'amour-propre masculin n'est guère moins vindicatif (Amiel, Journal,1866, p. 56).Déclarer que Jésus est possédé de l'esprit immonde, c'est un blasphème contre le Saint-Esprit et un péché irrémissible (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 332).
P. exagér. Inexcusable, déplacé. Il a exposé jadis un petit Orphée, inspiré par des vers étonnamment médiocres et qui accusaient chez ce peintre un irrémissible mauvais goût en peinture comme en poésie (Huysmans, Art mod.,1883, p. 60).
B. − Qui a un caractère définitif, irréversible. Synon. irrémédiable.L'homme chaste tardivement enflammé ne pardonnait pas un aussi irrémissible échec de ses désirs (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 129).Certes tu es dans les mêmes ténèbres et non d'autres, que moi. Mais pour moi je suis jugée, condamnée d'une sentence irrémissible! (Claudel, Repos 7ejour,1901, II, p. 820).La division nette, tranchée − et vraiment irrémissible, celle-là − qu'il y a parmi la foule d'un pays, entre ceux qui profitent et ceux qui peinent (Barbusse, Feu,1916, p. 329).
En partic. [En parlant de l'issue d'un processus] Fatal. Une mort irrémissible :
Les artères de l'individu vieillissant ne sont pas toujours calcifiées, ni ses os friables; les processus d'atrophie et de sclérose cellulaires, quoique fréquents passé un certain âge, n'ont rien d'obligatoire, d'irrémissible; et le plus expert des histologistes serait bien empêché, sur l'examen microscopique d'un tissu, d'assigner un âge approximatif à l'organisme dont il provient. J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 115.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. À cette expérience de l'irrémédiable, de l'irrémissible, nous accédons par le regret (J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 180).
C. − Que l'on ne peut remettre, différer. Vous pensez bien que, si je n'ai pu vous aller voir à Versailles, c'est que j'étais dans des travaux irrémissibles; à peine alors pouvais-je aller voir la Diva! (Balzac, Corresp.,1839, p. 576).
Prononc. et Orth. : [ir(r)emisibl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1234 (Charte de Robert de Dreux ds A. Thierry, Monuments de l'hist. du Tiers-État, t. 4, p. 710 : cas irrémissibles et dignes de grans pugnicions). Empr. au lat. chrét.irremissibilis « irrémissible, irréparable ». Fréq. abs. littér. : 51.
DÉR.
Irrémissiblement, adv.D'une manière irrémissible, sans rémission. a) [Correspond à supra A] Est-ce que la France a deux intérêts, deux intérêts ennemis, incompatibles, à jamais irréconciliables? S'il en était ainsi, pleurons sur elle! Elle serait irrémissiblement jugée, condamnée (Lamart., Corresp.,1831, p. 162).P. exagér. Dis-moi s'il existe encore du baume en Judée et si tu me juges irrémissiblement stupide (Valéry, Corresp. [avec Gide], 1891, p. 127).b) [Correspond à supra B] Il remarqua que la société maintient irrémissiblement en dehors d'elle deux classes d'hommes, ceux qui l'attaquent et ceux qui la gardent (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 213).En partic. Il y a ici un très savant oculiste (...). Il dit que si elle ne se fait pas opérer assez promptement [Madame de Montijo], elle sera irrémissiblement aveugle (Mérimée, Lettres Panizzi,1865, p. 116).[ir(r)emisibləmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1reattest. 1521 inremissiblement (Fabri, Rhét., fol. 13 vods Gdf. Compl.); de irrémissible, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 13.
BBG. Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 445 (s.v. irrémissiblement).

Wiktionnaire

Adjectif

irrémissible \i.ʁe.mi.sibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne mérite pas de miséricorde, ni de rémission.
    • Le mariage serait un crime irrémissible de la part d’un templier ; mais les petites folies que je puis commettre seront vite absoutes à la prochaine assemblée de notre ordre. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Les corsaires qui commandaient le navires furent donc très satisfaits ; ils le furent peut-être un peu moins... quand ils apprirent que les capitaines qui ne dressaient pas un inventaire fidèle de leurs prises commettaient, eux, un vol irrémissible, s'ils ne restituaient pas aux armateurs tout ce qu'ils détournaient. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, pages 49-50)
    • On m’a raconté qu’un homme que j’ai connu, et qui s’est suicidé, se rappelait avoir conçu, dès sa première enfance, une haine irrémissible à l’égard de son père, du jour qu’il l’avait entendu péter. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 88.)
    • Plutôt que d’une élection, l’ancien patron de l’UMP, Jean-François Copé - qui voue à Wauquiez une haine irrémissible - estime qu’il conviendrait de parler d’une «désignation». — (Alain Auffray, Un parti qui cherche sa raison d’être, dans Libération, n° 11319 du 14 octobre 2017, page 3)
    • C’est, à travers ces simples images, le sentiment d’une perte irrémissible qui étreint le spectateur et le laisse inconsolable. — (Jacques Mandelbaum, « High Life » : Claire Denis sonde le désir en apesanteur, Le Monde. Mis en ligne le 6 novembre 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IRRÉMISSIBLE. adj. des deux genres
. Qui ne mérite point de miséricorde, de rémission. Faute irrémissible. Crime irrémissible. Le cas est irrémissible.

Littré (1872-1877)

IRRÉMISSIBLE (i-rré-mi-ssi-bl') adj.
  • Qui ne mérite point de rémission, de pardon. Et veux-tu rendre seul ton crime irrémissible ? Corneille, Poly. V, 3. S'il [Henri III] n'eût fait tuer que le duc de Guise, il en eût eu meilleur marché ; mais attaquer la sacrée pourpre [faire tuer le cardinal de Lorraine], c'était un crime irrémissible, Fénelon, Dial. des morts mod. 16. Il lui fait un crime irrémissible d'avoir dit que Bayle est un grand homme, Voltaire, Dict. phil. Lois (Esprit des). Aux yeux de certaines personnes, c'est un tort irrémissible, Ch. de Bernard, la Cinquantaine, § 1.

HISTORIQUE

XVIe s. Lesquelz se sentans coupables de cas irremissibles se cachoient, Amyot, Pompée, 43.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

IRRÉMISSIBLE. Ajoutez :

Le péché irrémissible, le seul péché qui ne puisse être pardonné, le péché contre le Saint-Esprit. Ce mot, dans cette acception étroite, joue un assez grand rôle dans la théologie protestante française.

HISTORIQUE

Ajoutez :

XIIIe s. Cas irremissibles et dignes de grans pugnicions, Rec. des monum. inédits de l'hist. du tiers état, t. IV, p. 710.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « irrémissible »

(XIIIe siècle) Du latin irremissibilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. irremissibilis, de in… 1, et remittere, remettre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « irrémissible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irrémissible iremisibl

Citations contenant le mot « irrémissible »

  • Le rapport de force semble irrémissible jusqu’à ce que les engins s’arrêtent devant un tronc saillant, amoché mais toujours sur pied. C’est comme un précipité, une bulle cauchemardesque détachée de son ensemble, qu’agissent ces premières images, annonciatrices du film à venir. Car c’est bien de destruction et de résistance qu'il est question. Les Inrockuptibles, “Viendra le feu”, un film mystique et enfiévré
  • Il n'est qu'une chose horrible en ce monde, un seul péché irrémissible, l'ennui. De Oscar Wilde / Le Portrait de Dorian Gray
  • Via cette vidéo, le militant socialiste trouve irrémissible l’entremise de l’Ambassadeur des États unis au Mali et le représentant des États unis dans le sahel en faveur du pouvoir. « Nous sommes écœurés de constater que des représentations diplomatiques outrepassent leurs missions. Nous voulons parler de l’Ambassadeur des États-Unis au Mali et du représentant des États-Unis dans le sahel. Ils se sont adonnés à un exercice qui aurait pu déclencher un incident diplomatique », a-t-il spécifié. Et de clarifier à tous que ceux-ci sont des amis à IBK. Des gens qui, selon lui, ont cultivé leur amitié avec le pouvoir jusqu’à oublier leurs véritables missions. D’après lui, ces Ambassadeurs américains falsifient l’histoire du Mali. À tous les pays et représentations diplomatiques qui sont en complicité avec IBK, Mariko se demande s’ils acceptent de vivre la même situation que vivent les Maliens en ce moment : manque d’école, de santé, de sécurité… , Oumar Mariko en colère : « Les représentations diplomatiques des USA outrepassent leurs missions » - Bamada.net
  • Le jeune frère Touré Issiaka, certainement instrumentalisé et abandonné à son sort, s’est illustré par un acte inqualifiable, exécrable, répugnant du point de vue des valeurs non seulement humaines, mais aussi démocratiques et républicaines, qui plus est, dans une aire géographique qui n’est pas sa terre natale, en situation irrégulière, où l’application de la loi est impitoyable, implacable, irrémissible, en dehors de tout sentimentalisme. Connectionivoirienne.net, Un conseil utile au Rdr-rhdp pour le salut de Touré Issiaka...en Côte-d’Ivoire - Connectionivoirienne.net
  • Tous ceux qui aiment les marques du groupe Richemont et qui sont en contact tant avec leurs directions qu’avec leurs personnels savent que la crise que traverse le groupe est très grave et que le mal-être s’est durablement installé. Managers, cadres et employés sont démotivés. Le désespoir n’est pas loin. Tous les signaux sont au rouge. Ce n’est pas le tout de virer une DRH qui n’avait que le défaut de se croire dans le monde d’avant ! L’actionnaire doit agir vite et frapper fort s’il ne veut pas voir son empire entrer dans une irrémissible et fatale décadence… , SANS FILTRE #26 (accès libre) « S’il vous plaît, Monsieur l’Actionnaire, nettoyez à fond vos écuries d’Augias »
  • Les questions soulevées par les rapports du féminin et du masculin sont la conséquence de l’évolution des sciences en général et des sciences humaines en particulier (ethnologie, anthropologie, sociologie, études de l’imaginaire, psychologie et psychanalyse, etc). Depuis lors, cette dyade qu’est  le féminin/masculin est l’objet de remise en question des usages dominants car un siècle de mouvements d’émancipation n’a pas suffi à libérer la condition des femmes, dans bien des contextes sociaux, de la domination masculine (patriarcat, phallocratie, misogynie). Or, au sein des imaginaires sous-tendant la dyade féminin/masculin, qui offre une catégorisation en apparence irrémissible et définitive mais dont les frontières sont en fait poreuses, émergent des figures, des re-symbolisations qui subvertissent et remettent en cause les fondations de nos cultures en les ouvrant sur de nouveaux circuits de construction de sens. Ces figures et ces re-symbolisations subvertissent le destin rigide du paradigme, y introduisent un trouble durable et élargissent à l’infini les orbitales du couple féminin/masculin. Nous pensons notamment au mystique andalou Ibn Arabi (1165-1240) pour qui l’homme est marqué par la féminité qui est, elle-même, diffuse dans l’univers: « l’on ne peut compter sur un lieu s’il n’est pas mis au féminin ». La figure de l’androgyne réunit, elle aussi, le féminin et le masculin dans une cohérence non dénuée de trouble où chaque forme partage avec son contraire des propriétés antithétiques et communes. G. Durand relève à titre d’exemple que dans le symbole du Tai Ki des taoïstes, toutes les figures analogues et opposées renferment une fraction de l’autre. , Les imaginaires du féminin/masculin. Permanences et métamorphoses
  • Le Chancelier des ordres académiques et le Directeur de thèse de Monsieur Abane ne sont pas les seuls mis en cause. Je dénonce, par cette Lettre, les Membres du jury de Concours CAMES qui l’ont fait Major. Je demande une nouvelle expertise de ce dossier, parce que ce que je lis de ce candidat (sa thèse et ses ouvrages) n’est pas digne de figurer au menu des débats dans une compétition de ce niveau. Je les accuse sinon de favoritisme, du moins d’une négligence irrémissible, en coaction, et j’attends un procès contre ma personne, advenant qu’ils contestent mes déclarations. Ce procès en diffamation sera, au moins, l’occasion que le public évalue, lui aussi, les règles (très sélectes, en principe) d’élection et de promotion aux titres et grades réputés du Concours CAMES, ainsi que certaines pratiques peu orthodoxes qui y ont cours.  camer.be, CAMEROUN :: « LES MINABLES PROPULSÉS » Et la grande blessure de la fonction publique :: CAMEROON
  • Face à l’adversité, Danielle Fournier oppose la recherche des routes qui la délivreraient d’un marasme étouffant, de cette sensation d’oppression qui la submerge de façon irrémissible. Le Devoir, «Abandons»: Danielle Fournier résiste et marche | Le Devoir
  • Cette parole affirme l’existence, insiste sur la présence irrémissible de celle qui va, au creux de la vie, dans son épicentre, affirmant ses droits. La grande sobriété de ces poèmes surligne la luminosité qui s’en dégage, la résolution tranquille de s’affirmer chez celle qui, coûte que coûte, en pleine conscience, sans obscurité, va et traverse l’existence : « Maintenant, être une femme et être noire est un programme au moins deux fois plus chargé parce qu’il faut veiller constamment à ne pas se faire voler sa tendresse », dit-elle dans son prologue, alors que, précisément, la poète réussit à en combler sa poésie. Le Devoir, «La femme cent couleurs»: Lorrie Jean-Louis devant les identités marquées | Le Devoir

Traductions du mot « irrémissible »

Langue Traduction
Anglais irremissible
Espagnol irremisible
Italien irremissibile
Allemand unlösbar
Chinois 不可接受的
Arabe غير مسموح
Portugais irremissível
Russe непростительный
Japonais 許せない
Basque irremissible
Corse irremissibili
Source : Google Translate API

Synonymes de « irrémissible »

Source : synonymes de irrémissible sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « irrémissible »

Partager