La langue française

Instance

Sommaire

  • Définitions du mot instance
  • Étymologie de « instance »
  • Phonétique de « instance »
  • Citations contenant le mot « instance »
  • Traductions du mot « instance »
  • Synonymes de « instance »

Définitions du mot instance

Trésor de la Langue Française informatisé

INSTANCE, subst. fém.

A. − Sollicitation vive, pressante. Demander avec instance(s); céder aux instances de qqn; faire de pressantes instances à/auprès de qqn; sur les instances de qqn. Les Papes adjurent les catholiques d'aller tous à saint Thomas d'Aquin. À de si fortes instances a-t-on répondu avec un amour assez généreux de la vérité? (Maritain, Primauté spirit.,1927, p. 175):
1. Je dis qu'Ambroise m'aime et me veut épouser. Depuis plus de deux ans, je sais le refuser. J'élude chaque jour une nouvelle instance, Croyant que mes délais lasseront sa constance : (...) Mais aujourd'hui surtout, il devient plus pressant... Collin d'Harl., Vieux célib.,1792, III, 4, p. 72.
2. ... nous demandons aux Socialistes, comme d'ailleurs aux Communistes (...) avec instance, avec un désir passionné d'entente : qu'ils considèrent qu'un saint Augustin, (...) un Claudel appartiennent à une famille d'esprits avec lesquels ils devraient être fiers d'avoir partie liée pour cette grande tâche qu'est la transformation d'un monde où l'homme a toujours été dégradé et asservi. Mauriac, Bâillon dén.,1945, p. 441.
Rem. Sauf dans le syntagme avec instance, cet emploi du mot au sing. est vieux.
B. − DROIT
1. Ensemble des actes d'une procédure ayant pour objet de saisir une juridiction d'un litige, d'instruire la cause et d'obtenir un jugement. Introduire, ouvrir une instance; être, entrer, se mettre en instance; être en instance de divorce; être condamné aux frais de l'instance; exploit introductif d'instance; affaire en instance. Il s'en était suivi un procès, et, après quatre ans d'instances, (...) les bourgeois avaient obtenu du roi Charles VI (...) des lettres-patentes (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr.,1828, p. 173).Elle reçut (...) une citation à comparaître devant l'official de Toul (...). On conta que, pendant l'instance, son fiancé (...) s'était désisté de sa demande en justice (France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 85):
3. Ce tribunal doit juger les actes d'intelligence avec l'ennemi, sous les formes et garanties légales : droits de la défense, possibilité d'instance auprès de la Cour de cassation, recours au chef de l'État. De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 38.
P. ext.
En instance. En attente. Courrier en instance. Dossier administratif en instance (Admin.1972).Certains ne parviennent jamais à (...) choisir entre tout ce qui n'est pas encore, à se résigner au jamais plus. Ils restent de perpétuels « rêveurs éveillés » encombrés d'idées irréalisées, de velléités en instance, de rêves errants (Mounier, Traité caract.,1946, p. 344).
En instance de (littér.). En attente de. Le devenir est un être en instance d'avenir (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 27).Je me sentais de trop, donc il fallait disparaître. J'étais un épanouissement fade en instance perpétuelle d'abolition (Sartre, Mots,1964, p. 78).
2. Degré de juridiction. Tribunal d'instance. Mon père (...) était (...) avoué de 1reinstance au Tribunal de la Seine (Martin du G., Souv. autobiogr.,1955, p. xli).V. appel ex. 35, 39 :
4. En cas d'appel du jugement rendu en première instance, le tribunal d'appel pourra, s'il le juge nécessaire, interroger de nouveau (...) la personne dont l'interdiction est demandée. Code civil,1804, art. 500, p. 92.
Loc. cour. En dernière instance. Finalement, en dernier lieu. En dernière instance, il est apparu que la cellule, avec son noyau, n'était que le point central où se tenaient et duquel rayonnaient divers ferments (Gaultier, Bovarysme,1902, p. 283):
5. ... la vie est la nécessité de base. Elle alimente les virtualités de l'inconscient et leurs conflits, elle donne au caractère ses directions privilégiées; c'est en elle que tout se résoud [sic] en dernière instance. Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 385.
P. ext. Autorité, organisme ayant un pouvoir de décision. Il pouvait sembler salutaire que les causes des conflits menaçants fussent évoquées par l'instance internationale [l'O.N.U.] (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 200).Mesure (...) reconnue indispensable par toutes les instances administratives (...), notamment par le Conseil économique et le Conseil d'État (Réforme hospit.,1959, p. 7):
6. ... il fut puni de quinze jours de prison et de huit jours de cellule qui devinrent en s'élevant vers les instances supérieures de la hiérarchie militaire trente jours de prison et quinze jours de cellule. Nizan, Conspir.,1938, p. 95.
C. −
1. ,,Catégorie, domaine particulier de facteurs ou de fonctions`` (Foulq.-St-Jean 1962). Ainsi tout, sujet, ligne, couleur, mouvement, lumière, combine ses instances pour aboutir à un résultat unique qui se résout en nous par un choc sensible (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 232):
7. Comme tous les grands verbes, sortir de demanderait des recherches nombreuses où l'on réunirait, à côté des instances concrètes, les mouvements à peine sensibles de certaines abstractions. Bachelard, Poét. espace,1957, p. 109.
2. PSYCHOL. Composante essentielle de la personnalité. Une éducation sévère, qui crée, comme chez un Robespierre ou un Guizot, une instance morale anormalement rigoureuse (Mounier, Traité caract.,1946, p. 240):
8. ... la vanité, la concupiscence sourdent de la voix mondaine et ses cris d'adoration auprès de l'orgue ne sont que les cris de l'instance charnelle... Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 102.
En partic., au plur. ,,Les trois facteurs constitutifs de la personnalité [chez Freud] : le ça, le moi et le sur-moi`` (Lar. Méd. t. 2 1972). Freud, insistant de plus en plus sur l'instance propre du sur-moi (Breton, Manif. Surréal., 2eManifeste, 1930, p. 113).
D. − PHILOSOPHIE
1. ,,Nouvel argument par lequel on insiste, réfutant l'objection faite à un premier argument`` (Goblot 1920). Répondre à une instance.
2. PHILOS. DU LANG. Instances du discours. ,,Actes discrets et chaque fois uniques par lesquels la langue est actualisée en parole par un locuteur`` (É. Benveniste, Problèmes de ling. gén., t. 1, Paris, Gallimard, 1966, p. 251).
Prononc. et Orth. : [ε ̃stɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1240 « sollicitation » (Epître S. Jérôme, 3131 ds T.-L.); b) 1265 à l'instance de « à la sollicitation de » (Z. fr. Spr. Lit., t. 84, p. 340); 1564 avec instance « en insistant d'une manière pressante » (Thierry); 2. a) 1370-72 « poursuite en justice » (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, V, 10, p. 292, note 4); b) 1549 première instance « poursuite d'une action devant un premier juge » (Est.); 1804 tribunal de première instance (Code civil, art. 49, p. 11); c) 1938 « autorité, organisme ayant un pouvoir de décision » (Nizan, loc. cit.); 3. 1636 « objection, nouvel argument qui a pour objet de détruire la réponse faite au premier » (Monet). Empr. au lat.instantia « imminence, proximité, application assidue, demande pressante », dér. de instans, -antis (instant* adj.). Fréq. abs. littér. : 623. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 699, b) 579; xxes. : a) 402, b) 646.

Wiktionnaire

Nom commun 1

instance \ɛ̃s.tɑ̃s\ féminin

  1. Sollicitation pressante. Note : Dans ce sens, il s’emploie surtout au pluriel.
    • Seulement, comme elle n'entendait ni le polonais ni le français, et que moi je n'entendais pas le moldave, elle ne pouvait faire près de moi des instances bien pressantes en faveur de son fils. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • M. Willy rassura la susceptibilité de Marco en lui demandant des travaux de bibliothèque, moyennant quoi elle acceptait de petits honoraires, consentait, quand je l’en priais avec instances, à partager impromptu notre repas. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 14.)
    • Mais je n'ai fait au Ciel nulle dévote instance / Qui n'ait eu pour objet votre convalescence. — (Molière, Tartuffe ou l'Imposteur, acte III, scène 3)
    • Il est de toute première instance que nous façonnions nos idées comme s'il s'agissait d'objets manufacturés. — (Léo Ferré, La Solitude)
  2. (Droit) Poursuite en justice.
    • L’instance était pendante à tel tribunal.
    • Il y a instance entre tel et tel.
    • Former une instance.
    • Suivre une instance.
  3. Organisation qui a pouvoir de décider.
    • La sociobiologie pourrait n'être qu'un avatar amusant de l'histoire des religions ou des pseudo-sciences. Malheureusement ses excès et la place qu'elle a usurpée dans les médias et dans les instances scientifiques de quelques pays tend à faire oublier les progrès considérables de la neurobiologie, de la physiologie du comportement et de l'éthologie animale et humaine. — (André Langaney, Biologie du comportement ou sociobiologie ?, dans Sciences sociales et défi de la sociobiologie, études éditées par Gérald Berthoud, Revue européenne des sciences sociales, 1985, t.23, n°69, p.85)
    • Surtout, ils se sont tous rencontrés dans le cadre du scoutisme traditionnel catholique, instance de socialisation dont la mention revient dans l’ensemble de leurs discours. — (Josselin Tricou, « Entre masque et travestissement : Résistances des catholiques aux mutations de genre en France: le cas des "Hommen" », dans la revue Estudos de Religião, vol. 30, n° 1, jan.-avr. 2016, p. 53)
  4. Élément psychique de la personnalité.
    • Pourvu que personne ne nous voie, supplie en moi une instance qui fait de la résistance, celle de Renée la clandestine. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 380)

Nom commun 2

instance \ɛ̃s.tɑ̃s\ féminin

  1. (Programmation orientée objet) Copie d’un objet appartenant à une classe donnée, qui a ses données propres, et donc se comporte indépendamment, bien qu’avec les mêmes règles, des autres objets de la même classe.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSTANCE. n. f.
Sollicitation pressante. Faire instance auprès de quelqu'un. Avec instance. Dans ce sens, il s'emploie surtout au pluriel. Faire de grandes instances, de vives instances, des instances pressantes auprès de quelqu'un. Je l'en ai sollicité avec toutes les instances possibles. Céder aux instances de quelqu'un. Il signifie aussi, en termes de Droit, Poursuite en justice. L'instance était pendante à tel tribunal. Il y a instance entre tel et tel. Former une instance. Suivre une instance. Faire vider une instance. Péremption d'instance. Reprise d'instance. Première instance, Poursuite d'une action devant un premier juge. Tribunal de première instance, Tribunal du premier degré qui connaît de toutes les contestations en matière civile, à partir d'une certaine somme. Les tribunaux de première instance prononcent, dans certains cas, en dernier ressort. Avoué près le tribunal de première instance. On dit de même Juge de première instance.

Littré (1872-1877)

INSTANCE (in-stan-s') s. f.
  • 1Soin extrême, pressant. Et notre plus grand soin, notre première instance Doit être à le nourrir [l'esprit] du suc de la science, Molière, F. sav. II, 7.
  • 2Sollicitation pressante. Demander avec instance. Et son amour même m'a fait instance De presser les moments d'une telle alliance, Molière, F. sav. II, 3. On ne sait pas faire instance pour obtenir la délivrance des passions, Massillon, Carême, Prière 1.

    Instances, au pluriel, en ce sens, est présentement plus usité que le singulier. Faire de vives instances. Ses instances furent pressantes. Peut-être que la personne infortunée qui corrompit la première votre innocence crie actuellement dans le lieu de son supplice [enfer], et fait des instances de rage auprès de son juge pour qu'il lui soit permis de venir vous montrer ce spectre affreux qui alluma autrefois dans votre âme encore pudique des désirs impurs, Massillon, Carême, Riche.

  • 3Nom qu'on donne à tout procès où il y a demande et défense. L'instance était pendante à tel tribunal. Former une instance. L'instance est périmée. Reprise d'instance. Je me la suis fait adjuger pour les frais d'une instance que j'ai eu l'esprit de faire durer dix-sept ans, et le fond du procès n'est pas jugé encore, Dancourt, Vacances, sc. 3.

    Terme de pratique. Instance par défaut, celle qui se poursuit lorsque le défendeur ne se présente pas.

    Première instance, poursuite d'une action devant le premier juge. Il perdit son procès en première instance.

    Tribunal de première instance, tribunal inférieur qui connaît de toutes les contestations en matière civile, à partir d'une certaine somme. Avoué près le tribunal de première instance.

    On dit de même : juge de première instance.

    Terme d'ancienne jurisprudence. Instances sommaires, procès qui s'instruisaient par écrit dans l'espace de six jours, en conséquence d'une requête présentée à la cour.

  • 4 Terme de l'école. Argument nouveau qui a pour objet de détruire la réponse faite au premier. Voilà une bonne instance. Que répondez-vous à cette instance ? Les instances de Gassendi contre les Méditations de Descartes. Comme a fort bien répondu Sénèque à cette sorte d'instance [adressée à Épicure], La Mothe le Vayer, Vertu des païens, II, Épicure.
  • 5Cas, fois (acception qui a vieilli). Mon cheval tombe sur moi par deux instances, Chaulieu, Lett. inéd. p. 95 (édit. de 1850).

HISTORIQUE

XIVe s. Et Tarquinius ha mis grant instance que les comices fussent hastez, Bercheure, f° 19, recto. S'il enchauçoit [poursuivait] les anemis par trop grant instance, Bercheure, f° 50, recto. À instance de partie, Ordonn. des rois, t. VII, p. 545.

XVe s. Ceux qui tenoient les frontieres à l'instance du jeune roi d'Angleterre n'en estoient mie resjouis, Froissart, II, II, 4. Si assembloit le duc d'Anjou de tous lez [côtés], en instance de ce voyage, si grand avoir que merveilles, Froissart, II, II, 129. À ceste propre instance qu'ils donnerent sus nous, donna le comte de Gaiazze sus l'avant garde, Commines, VIII, 6.

XVIe s. De present estoyt le dict roy en la roche Clermauld, et là, en grande instance, se remparoyt luy et ses gens, Rabelais, Garg. I, 78. À nostre instance, le vieil Macrobe monstra ce que estoyt spectacle et insigne en l'isle, Rabelais, Pant. IV, 25. Erreurs desquelles on debvroit, à toute instance, combattre la naissance et le progrez, Montaigne, I, 37. Elle sollicita son mary avecques extreme instance de…, Montaigne, I, 252. L'instance encommencée, ils se sont portez pour appelans en la court de parlement, Marguerite de Navarre, Lett. 159.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INSTANCE, s. f. (Jurisprud.) signifie en général la poursuite d’une action en justice.

On comprend quelquefois sous le terme d’instance toutes sortes de contestations portées en justice ; c’est en ce sens que l’on dit être en instance avec quelqu’un ; cependant quand on parle d’une instance, on entend ordinairement une affaire appointée, soit sur une demande, soit sur un appel verbal.

Instance appointée, est celle où les parties doivent écrire & produire.

Instance d’appointé à mettre, c’est lorsque le juge ordonne que les parties remettront leurs pieces. Voyez Appointement.

Instance de licitation, est celle qui a pour objet la licitation d’un immeuble indivis entre plusieurs copropriétaires. Voyez Licitation.

Instance d’ordre, est celle où l’on fait l’ordre & distribution du prix d’un immeuble vendu par decret entre les créanciers opposans.

Instance de partage, est celle qui a pour objet le partage d’un immeuble commun & indivis.

Instance périe ou périmée, est celle qui est comme non avenue par le laps de trois années sans aucune poursuite de part ni d’autre. Voyez Péremption.

Instance de préférence, est celle où l’on discute entre les créanciers saisissans & opposans lesquels doivent être payés les premiers sur une somme de deniers, soit comme privilégiés, ou comme premier saisissant. Voyez Préférence.

Premiere instance se dit de la poursuite qui se fait d’une action devant le premier juge.

Instance de saisie & arrêt, voyez Saisie & Arrêt.

Instance de saisie-réelle, voyez Decret & Saisie-réelle.

Instance sommaire, c’étoit une instruction qui se faisoit en six jours à la barre de la cour : ces sortes d’instructions ont été abrogées par l’ordonnance de 1667, tit. II, art. ij. Voyez Cause & Procès. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « instance »

(Nom 1) Du grec ἔνστασις, puis du latin instantia (« assiduité, zèle », « insistance, instances, demande pressante »).
(Nom 2) De l’anglais instance (« cas, exemple »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. instancia, instanssa ; ital. istanza ; du lat. instantia, de instans, instant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « instance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
instance ɛ̃stɑ̃s

Citations contenant le mot « instance »

  • Toute l'histoire repose, en dernière instance, sur le corps humain. De Roland Barthes / Michelet par lui-même
  • Dans la vie il y a deux expédients à n’utiliser qu’en dernière instance : le cyanure ou la loyauté. De Michel Audiard / Le Gentleman d’Epsom
  • La mort est la plus sûre compagne de toute de l'homme, la seule sur qui tu peux compter en dernière instance pour t'arracher aux dangers de la vie. De Antonine Maillet / Pélagie-la-charrette
  • Le magistrat Pierrot Bankenge Mvita a été nommé ce vendredi par Félix Tshisekedi, président du tribunal de grande instance Kinshasa-gombe. Il était juge président dans l’affaire Vital Kamerhe et Jamaal Samih  en remplacement du juge Raphaël Yanyi décédé. Actualite.cd, RDC : Pierrot Bankenge Mvita, nommé président du tribunal de grande instance Kinshasa-gombe | Actualite.cd
  • Mais la représentante du parquet général s’y est opposée au vu de la gravité des faits. Il aurait fait preuve d’une «vraie énergie criminelle» : «Il a acheté de la viande hachée et y a ajouté le raticide avant de le déposer sur le toit.» Il n’aurait pas non plus parlé au propriétaire ni à la police avant d’agir. «Il a tué un être vivant. Ni plus ni moins», soulèvera encore la parquetière avant de demander la confirmation de la peine prononcée en première instance. Mais elle ne s’oppose pas à ce que les six mois de prison soient transformés en travaux d’intérêt général (TIG). Le Quotidien, Chiot empoisonné au raticide : le voisin exprime ses remords lors de son procès en appel | Le Quotidien
  • De ce fait, trois candidats devront combler la vacance au sein de l’instance d’accès à l’information. En l’occurrence le choix d’un troisième candidat dans la catégorie de juge administratif.  Et ce en application du 2e paragraphe de l’article 43 de la loi organique relative au droit d’accès à l’information. L'Economiste Maghrébin, L'instance d'accès à l'information: Trois candidats sélectionnés
  • considérant que ce procédé ne figurait pas dans les statuts de l'instance fédérale... http://www.lebuteur.com, Equipe d'Algérie : Le MJS refuse d'autoriser la FAF à organiser une AGEx

Traductions du mot « instance »

Langue Traduction
Anglais instance
Espagnol ejemplo
Italien esempio
Allemand beispiel
Chinois 实例
Arabe هيئة
Portugais instância
Russe пример
Japonais インスタンス
Basque esate
Corse istanza
Source : Google Translate API

Synonymes de « instance »

Source : synonymes de instance sur lebonsynonyme.fr
Partager