La langue française

Supplique

Définitions du mot « supplique »

Trésor de la Langue Française informatisé

SUPPLIQUE, subst. fém.

A. − Demande, prière instante. Synon. requête, supplication.Les suppliques implorantes, telles que le Kyrie (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 74).Mounnezergues semblait bien décidé par son mutisme souriant à lui extraire une supplique entièrement énoncée. Pierrot accoucha donc:Je venais voir s'il n'y aurait pas du boulot pour moi au cirque Mamar (Queneau, Pierrot, 1942, p. 150).
B. − Spécialement
1. DR., cour. ,,Demande ou exposé adressé à l'autorité compétente sous forme précative, pour obtenir certains avantages non contraires aux lois et faisant appel à l'équité et à la bienveillance, plutôt qu'aux principes juridiques stricts`` (Cap. 1936). Le 14 novembre 1885, les enfants de Pierre Vaux adressaient à Jules Grévy, président de la République, une nouvelle supplique pour obtenir la réhabilitation de leur père (Clemenceau, Iniquité, 1899, p. 487).La supplique du contribuable qui demande un dégrèvement parce qu'il n'a plus de quoi vivre (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 520).
2. RELIG. CATH. ,,Demande écrite adressée à la Curie Romaine (...) en vue d'obtenir un rescrit de grâce ou un rescrit de justice`` (Foi t. 1 1968); demande adressée au pape. Dans le Mercure, longue supplique de Peladan au Pape « pour la réforme des canons en matière de divorce » (Bloy, Journal, 1903, p. 206).Il adressait au pape des suppliques à fendre l'âme (A. France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 456).
Prononc. et Orth.: [syplik]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1629 « requête écrite présentée à une autorité pour solliciter une grâce, une faveur » (Cardinal de Richelieu, lettre fin oct. ds Lettres, instructions publiques et papiers d'État, éd. Avenel, t. 3, p. 459); 2. 1798 « demande, prière quelconque » (Ac.). Empr. à l'ital.supplica, att. dep. le xvies. (B. Davanzati, Fr. Sassetti ds Tomm.-Bell.), déverbal de supplicare « supplier »; cf. l'hapax m. fr. supplic « requête » (1340 ds P. Varin, Arch. admin. de la ville de Reims, t. 2, p. 850) directement dér. du lat. supplicare (supplier*). Voir Bl.-W.1-5et FEW t. 12, p. 449. Fréq. abs. littér.: 74.

Wiktionnaire

Nom commun

supplique \sy.plik\ féminin

  1. Requête qu’on présente pour demander quelque grâce.
    • Présenter sa supplique.
    • Une supplique tendante à…
    • Ayez égard à ma supplique, ayez égard à ma prière, à ma demande.
    • Dans les églises, sur les pages de suppliques au pied des statues, il était écrit « faites que mon père trouve un travail ». — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 196.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUPPLIQUE. n. f.
Requête qu'on présente pour demander quelque grâce. Présenter sa supplique. Une supplique tendante à... Fig. et fam., Ayez égard à ma supplique, Ayez égard à ma prière, à ma demande.

Littré (1872-1877)

SUPPLIQUE (su-pli-k') s. f.
  • Requête pour demander une grâce. Présenter une supplique. Si ma supplique au pape et ma lettre au cardinal Passionei sont prêtes au départ de la poste, je les mettrai sous les ailes de mes anges, Voltaire, Lett. d'Argental, 21 juin 1761.

    Fig. et familièrement. Ayez égard à ma supplique, ayez égard à ma prière.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SUPPLIQUE. Ajoutez : - HIST. XIVe s. À leur supplic et requeste (1340), Varin, Archives administratives de la ville de Reims, t. II, 2e partie, p. 850.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SUPPLIQUE, s. f. (Gram. Jurisprud.) est un acte qui contient quelque supplication ou réquisition faite à un supérieur, comme la supplique que fait au pape celui qui requiert de lui la provision d’un bénéfice : cette supplique commence en ces termes : beatissime pater supplicat humiliter sanctitati vestrœ devotus illius orator N…, &c. C’est au bas de cette supplique que le pape ou le préfet met la signature qui tient lieu de provision. Voyez Provision, Signature.

On appelle aussi supplique la réquisition qu’un gradué fait au recteur pour avoir sa nomination, à l’effet d’obtenir un bénéfice en vertu des ses grades. Voyez Gradués.

Enfin l’on appelle encore supplique la démarche que fait un candidat qui supplie dans quelque faculté, pour y subir un examen ou autre acte. Voyez Baccalauréat, Examen, Licence, These, Université. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « supplique »

(1629)[1] De l’italien supplica[1] ; voir supplier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Supplier. On trouve dans le même sens supplition.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « supplique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
supplique syplik

Citations contenant le mot « supplique »

  • La supplique « à genoux » de l’IATA, exhortant les passagers ayant vu leur vol annulé durant la pandémie de Covid-19 d’opter pour un avoir plutôt que le remboursement en espèces du billet d’avion afin de protéger la trésorerie des compagnies aériennes, ne passe décidément pas. Les Entreprises du Voyage (EdV) ont à leur tour dénoncé le soutien du lobby industriel à ce « comportement délictueux ». Air Journal, Remboursements : EdV et les genoux de la Camorra | Air Journal
  • Abraham Isaac Brisac, alors chef de file de la communauté israélite de Lunéville, avait adressé une supplique en ce sens à Louis XVI. Ce dernier donna son autorisation, en 1784, à la communauté juive lunévilloise en même temps qu’il autorisa les juifs de Nancy à disposer, eux aussi, de leur synagogue. , Le "Savez-vous" du jour | Savez-vous où a été construite la première synagogue du royaume de France ?

Vidéos relatives au mot « supplique »

Traductions du mot « supplique »

Langue Traduction
Anglais petition
Espagnol petición
Italien petizione
Allemand petition
Chinois 请愿
Arabe عريضة
Portugais petição
Russe петиция
Japonais 嘆願
Basque eskaera
Corse petizione
Source : Google Translate API

Synonymes de « supplique »

Source : synonymes de supplique sur lebonsynonyme.fr

Supplique

Retour au sommaire ➦

Partager