La langue française

Indigner

Sommaire

  • Définitions du mot indigner
  • Étymologie de « indigner »
  • Phonétique de « indigner »
  • Citations contenant le mot « indigner »
  • Traductions du mot « indigner »
  • Synonymes de « indigner »

Définitions du mot indigner

Trésor de la Langue Française informatisé

INDIGNER, verbe trans.

A. − Emploi trans. Remplir d'indignation. On comprend combien de pareilles avanies, qui se renouvelaient à chaque bourgade, indignaient les voyageurs (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 316):
1. C'était une invitation qui, il y a deux ans, eût indigné M. Vinteuil, mais qui, maintenant, le remplissait de sentiments si reconnaissants qu'il se croyait obligé par eux à ne pas avoir l'indiscrétion de l'accepter. Proust, Swann,1913, p. 149.
B. − Emploi pronom. et passif. Éprouver de l'indignation. Je fus violemment indigné et je me souvins que mon père l'appelait un homme léger (Stendhal, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 52).S'indigner ici est à peu près aussi raisonnable que de déclamer contre le froid, contre le brouillard ou contre le verglas (Alain, Propos,1921, p. 343):
2. Je m'ennuie tellement avec eux, ils sont vraiment comme les enfants qui aiment surtout les histoires qu'ils connaissent déjà, et répètent à chaque fois que je les vois les mêmes choses, en riant et s'indignant de la même façon. Triolet, Prem. accroc,1945, p. 339.
1. [Suivi d'une prép.]
Être indigné par, être indigné/s'indigner contre, de + subst.Vous étiez indignée, vous, ma sœur farouche, de l'intérêt que j'accordais à un homme (Sand, Lélia,1833, p. 155).Je suis indigné par les opinions littéraires du gars Proudhon dans son livre la Justice (Flaub., Corresp.,1859, p. 309):
3. − « Retire donc cela », lui dit Mâtho, « je sais que tu es un brave! » car il était si écrasé par l'injustice des dieux qu'il n'avait plus assez de force pour s'indigner contre les hommes. Flaub., Salammbô, t. 2, 1863, p. 60.
Être indigné/s'indigner de +inf.Taine s'indigne de voir Jean-Jacques peiner sur son style − mais si Jean-Jacques ne voulait que mieux plier ce style à sa pensée? (Paulhan, Fleurs Tarbes,1941, p. 80).
2. [Suivi d'une subordination] Être indigné/s'indigner que.Je sais qu'un critique a été indigné que je ne lui aie pas fait de visite (Flaub., Corresp.,1874, p. 129):
4. ... s'il s'enorgueillissoit de la voir si belle (...), il s'indignoit qu'aux transports d'admiration qu'elle excitoit, on osât joindre le nom de Lusignan, et que cet arrogant souverain eût le droit de tenir de son triomphe, la faveur de se placer auprès d'elle... Cottin, Mathilde, t. 2, 1805, p. 156.
Prononc. et Orth. : [ε ̃diɳe]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1330 indigné « qui éprouve de l'indignation » (Renart le Contrefait, éd. G. Raynaud et H. Lemaître, t. 1, p. 260 a); 1352-56 soi indigner contre « éprouver de l'indignation contre » (Bersuire, T. Liv., BN 20312 ter [xives.], fol. 19 a ds Gdf. Compl.); 2. 1366 trans. dir. « braver » (doc. ds Du Cange, s.v. indignare); 3. 1611 « provoquer l'indignation » (Cotgr.). Empr. au lat.indignari « s'indigner »; cf. les verbes de formation pop. : a.fr. soi endeignier « s'indigner » (1130-40 part. passé, Wace, Conception, 463 ds Keller, p. 119 b) et m.fr. soi endaigner « (d'un tissu humain) s'enflammer » (xvies. [ms.] Lanfranc [BN fr. 1323] fol. 20 ds Littré), ce dernier issu de l'accept. méd. du lat. de basse époque : « s'envenimer, s'enflammer ». Fréq. abs. littér. : 2 014. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 056, b) 4 293; xxes. : a) 3 688, b) 2 292.

Wiktionnaire

Verbe

indigner \ɛ̃.di.ɲe\ transitif intransitif pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’indigner)

  1. Remplir quelqu’un d’indignation.
    • Cette action indigna tout le monde contre lui.
    • Je suis indigné de sa conduite.
    • Je suis indigné que vous ayez manqué à votre ami.
  2. (Pronominal) Être plein d'indignation.
    • Ils s’indignèrent de ce joug honteux.
    • On lui a fait des propositions dont sa vertu s’est indignée.
    • S’indigner contre quelqu’un.
    • S’indigner contre une injustice.
    • Il s’indigne de voir que la vérité est souvent bafouée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDIGNER. v. tr.
Remplir quelqu'un d'indignation. Cette action indigna tout le monde contre lui. Je suis indigné de sa conduite. Je suis indigné que vous ayez manqué à votre ami. On emploie souvent S'INDIGNER DE, CONTRE QUE ou DE CE QUE, à la place de Être indigné de. Ils s'indignèrent de ce joug honteux. On lui a fait des propositions dont sa vertu s'est indignée. S'indigner contre quelqu'un. S'indigner contre une injustice. Il s'indigne de voir que la vérité est souvent bafouée.

Littré (1872-1877)

INDIGNER (in-di-gné) v. a.
  • 1Exciter l'indignation. Je sens que ma faiblesse et t'indigne et t'outrage, Voltaire, Mérope, V, 4.
  • 2Être indigné, éprouver de l'indignation. Il est indigné qu'on lui ait préféré un tel homme. Ces fameuses victoires [de Cromwell] dont la vertu était indignée, Bossuet, Reine d'Anglet. Je suis encore plus indigné de tout ce que je vois que de tout ce que je lis, Voltaire, Lett. d'Argental, 4 mai 1761.
  • 3S'indigner, v. réfl. Être indigné, éprouver de l'indignation. Elle [Rome] s'indignerait de voir sa créature à l'éclat de son nom faire une telle injure, Corneille, Nicom. I, 2. Je l'admirais moi-même, et mon cœur combattu S'indignait qu'un chrétien m'égalât en vertu, Voltaire, Zaïre, IV, 5. Eh bien ! cette bonté, qui s'indigne et se lasse, Voltaire, Mérope, V, 2. Ils luttent en grondant, ils s'indignent du frein, Delille, Énéide, I.

REMARQUE

Être indigné ou s'indigner se construit avec de et l'infinitif : il est indigné, il s'indigne d'être oublié ; ou avec que et le subjonctif : il est indigné, il s'est indigné qu'on lui ait fait ce passe-droit.

HISTORIQUE

XIVe s. Et aussi estoit chascuns indignés de ce que Romulus avoit ouvert et habandonné l'asile dessus dit aus fames aussi comme aus hommes, Bercheure, f° 10. Et se escusa que nus [nul] ne se devoit merveiller ne contre luy soi indigner, se il demandoit et desirroit avoir le royaume, Bercheure, f° 19, recto. Icellui bastard se mist à garant ou [au] pourpris des freres meneurs à Lille, ou quel lieu en indignant [bravant] justice et les amis du dit mort, se monstroit orgueilleusement, Du Cange, indignare. Le dit Pierre avoit jà pieça une femme, laquelle il n'aimoit point, ains la indignoit moult et mesprisoit, Du Cange, ib. Le mire [médecin], devant parfait nettoiement du panicle [périoste], consolida la plaie dehors ; dont le panicle s'endaigna, et fu cause de spasme, Lanfranc, f° 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indigner »

(Siècle à préciser) Du latin indignari (« regarder comme indigne, s’indigner ») ; l’ancien français avait endaigner → voir daigner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. indignar, endignar ; espagn. indignar ; ital. indegnare ; du latin indignari, de indignus, indigne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « indigner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indigner ɛ̃diɲe

Citations contenant le mot « indigner »

  • Quand je cesserai de m’indigner, j’aurai commencé ma vieillesse. De André Gide / Nouveaux prétextes
  • Déicide : s’indigner contre, bien que le crime ne soit pas fréquent. De Gustave Flaubert / Dictionnaire des idées reçues
  • L'art est d'arriver au rendez-vous juste à temps pour s'indigner du retard de l'autre. De Anonyme / Liverpool Echo
  • La société la plus barbare serait peut-être celle où, chacun étant traité à son mérite, le pauvre n'aurait même pas la ressource de s'indigner. De Jean Rostand / De la vanité
  • Depuis la mise en place du nouveau gouvernement, des manifestations féministes ont eu lieu et des tribunes se sont succédé pour s'indigner de la nomination au ministère de l'Intérieur de Gérald Darmanin, visé par des accusations de viol, ou dénoncer les propos passés d'Éric Dupond-Moretti.  LaProvence.com, Politique | Violences conjugales : le numéro 3 LR reproche à Dupond-Moretti son "silence" | La Provence
  • Malheureusement, le chanteur américain d'origine portoricaine n'a pas reçu que des messages de félicitations. En effet, nombreux ont été les internautes à s'indigner contre le comportement de l'artiste qui, selon eux, n'a pas choisi de renvoyer le cerf dans son habitat naturel. "Libère-le !" , "Ce n'est pas normal qu'il soit enfermé", "Il ne devrait pas être là", "Il ne mérite pas d'être gardé comme animal de compagnie", ont ainsi écrit plusieurs d'entre eux. Pour autant, l'ex de Jennifer Lopez n'a fait que montrer et raconter sa situation actuelle. À aucun moment, il n'a déclaré que son intention était de garder l'animal auprès de lui. Pour l'heure, il n'a pas encore réagi à la polémique, ni donné d'informations supplémentaires quant à l'avenir de ce petit cerf. Affaire à suivre... , Marc Anthony sauve un cerf et s’attire la foudre des internautes (vidéo) - Latina - La Radio Caliente
  • Dans un contexte de fragilisation de la biodiversité due aux activités humaines, les artistes ont choisi une approche constructive. Au lieu de blâmer ou de tenter d’indigner la population, ils font l’éloge de la biodiversité par une évocation des formes de vie. Beauce Média, Exposition « Sagacité: l'aube de la série Duale » - Beauce Média
  • Ils font réfléchir, voyager en pleine nature ou s’indigner… Pour s’évader cet été, “Télérama” a concocté une petite liste d’excellents podcasts, repérés ces dernières semaines. Et garantis sans coronavirus ! Télérama, Dix podcasts à l’heure d’été

Traductions du mot « indigner »

Langue Traduction
Anglais indignant
Espagnol indignado
Italien indignato
Allemand empört
Chinois 愤怒
Arabe ساخط
Portugais indignado
Russe возмущенный
Japonais 憤慨する
Basque haserre
Corse indignante
Source : Google Translate API

Synonymes de « indigner »

Source : synonymes de indigner sur lebonsynonyme.fr
Partager