La langue française

Préluder

Sommaire

  • Définitions du mot préluder
  • Étymologie de « préluder »
  • Phonétique de « préluder »
  • Citations contenant le mot « préluder »
  • Traductions du mot « préluder »
  • Synonymes de « préluder »
  • Antonymes de « préluder »

Définitions du mot préluder

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉLUDER, verbe

A. − Empl. intrans., MUS. Essayer sa voix ou son instrument par un prélude dans le ton du morceau à exécuter; exécuter l'introduction à une pièce de musique, à une pièce de danse, ou à une manifestation solennelle. Préluder agréablement, savamment, par quelques accords. Ce musicien prélude pour prendre le ton (Ac.1798-1878).Enfin il s'arrêta au piano, se prit à préluder avec frénésie et à chanter, à demi voix, L'Estudiantina (Borel, Champavert, 1833, p.176).Elle était assise au piano (...). Après avoir préludé pendant quelques instants, elle se mit à jouer une des plus charmantes compositions de Louis Lacombe, Le soir (Sandeau, Sacs, 1851, p.61):
1. Des musiciens, de ceux qui courent les rues en Italie, et qui parfois sont excellents, vinrent planter leurs contre-basses sous les fenêtres de la Fausta: après avoir préludé, ils chantèrent assez bien une cantate en son honneur. Stendhal, Chartreuse, 1839, p.212.
[P. méton. du suj.] Les vêpres étaient terminées; l'harmonium préluda encore et toutes les voix des nonnes s'élevèrent (...), chantant le vieux Noël: Il est né le divin enfant (Huysmans, En route, t.1, 1895, p.94).
P. anal. Mais bien que le foehn rageur bousculât fleurs et nuages, on apercevait le rouge-gorge préludant sous son bouquet [d'un pommier du Japon] (Jouve, Trag., 1922, p.119).
Préluder par.Exécuter (tel morceau) pour commencer; faire les premières mesures. (Dict. xxes.). V. infra B 1 a, constr. plus usuelle.
B. − Empl. trans. indir. Préluder à (littér.)
1. [Le suj. désigne une pers.]
a) MUS. Préluder à... par.Exécuter des accords, des improvisations, un prélude servant d'introduction à une pièce musicale. Les bohémiennes préludaient à leurs chants par quelques accords et les choeurs prirent l'attention de tout le monde (G. Leroux, Roul. tsar, 1912, p.95).Maintenant elle tient l'orgue de la chapelle chaque dimanche et prélude au chant des cantiques par de courtes improvisations (Gide, Symph. pastor., 1919, p.920).
b) P. anal. S'exercer préalablement à faire quelque chose en s'essayant à un exercice plus facile; faire une chose qui en prépare, en annonce une autre. Synon. s'entraîner à, se préparer à, s'essayer.Nous avons préludé à nos désastres de 1870 par l'infériorité de notre effort intellectuel (Bourget, Essais psychol., 1883, p.40):
2. Nos critiques français, qui n'ont étudié que le monde grec et latin, ont peine à comprendre que le christianisme ait été d'abord un fait exclusivement juif. Le christianisme est à leurs yeux l'oeuvre de l'humanité entière, Socrate y a préludé... Renan, Avenir sc., 1890, p.281.
2. [Le suj. désigne une chose] Précéder en annonçant, en constituant les préliminaires, le début. Synon. annoncer, augurer, préparer, présager.Éclairs qui préludent à un orage; frissons qui préludent à une fièvre. Il y eut un moment de silence, la brusque accalmie, grosse d'angoisse, préludant à l'exercice périlleux d'un gymnaste (Courteline, Ronds-de-cuir, 1893, 1ertabl., 2, p.32).C'était comme, au travers d'une foule innombrable, ce bourdonnement qui prélude à l'étouffement total du bruit, dans la suspension de l'attente (Bernanos, Soleil Satan, 1926, p.144).Une réflexion désobligeante, qui eût préludé fâcheusement au débat nécessaire qu'il méditait depuis la veille (Aymé, Jument, 1933, p.52).
Prononc. et Orth.: [pʀelyde], (il) prélude [-lyd]. Ac. 1694 et 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist.1. 1657 «commencer, faire une chose comme essai pour en venir à une autre plus importante» (J. Loret, La Muse historique, 24 mars, 314 ds Quem. DDL t.7); 1725 préluder à qqc. (Fontenelle, Eloge du czar Pierre 1erds Littré); 2. 1673 «essayer sa voix, par une suite de tons différents avant de chanter» (Molière, Malade imaginaire, Premier intermède); 3. 1788 «précéder» (Fér. Crit.). Empr. au lat. praeludere «se préparer à jouer». Fréq. abs. littér.: 150.

Wiktionnaire

Verbe

préluder intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se préparer à faire une chose en faisant une autre chose moins difficile.
    • Va la trouver : […] qu’elle subisse comme moi les tortures qui préludent à l’enfer ! — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] dans les profondeurs mystérieuses des chaparals, les bêtes fauves, aux approches du soir, préludaient par de sourds rugissements à leurs lugubres concerts. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Les mots : « Ils ont tiré » préludent à presque tous les assassinats, ou servent de conclusion à presque tous les massacres. — (Pierre Nothomb; Les barbares en Belgique, 1915)
    • Le XIVe siècle […] s’achève, ainsi qu’il a préludé, se tord dans des convulsions religieuses atroces. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Musique) Jouer sur un instrument pour se mettre dans le ton ou pour juger si l’instrument est accordé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉLUDER (pré-lu-dé) v. n.
  • 1Essayer sa voix par une suite de tons différents avant de chanter. Avant que de chanter, il faut que je prélude un peu, Molière, Mal. imag. Interm. I, sc. 4. Quand ta voix céleste prélude Aux silences des belles nuits, Barde ailé de ma solitude [le rossignol], Tu ne sais pas que je te suis ! Lamartine, Harm. IV, 6.

    Jouer d'un instrument pour se mettre dans le ton. Qu'on les exerce à préluder en majeur et en mineur sur tous les sons de l'instrument, chose qu'il faut toujours savoir, quelque méthode qu'on adopte, Rousseau, Proj. sign. mus.

    Fig. Il y a longtemps que je pensais, avec l'auteur des Essais [Montaigne], que Cicéron est un grand musicien, mais qui prélude trop longtemps avant que de jouer sa pièce, et qui me semble, en la jouant, trop soucieux d'être écouté, Diderot, Claude et Nér. II, 17.

  • 2Improviser sur un instrument, dans le goût des préludes.
  • 3 Fig. S'essayer dans la musique, dans la poésie, dans les lettres. Il [Segrais] avait préludé à l'une et à l'autre de ces versions poétiques par des églogues publiées avant son Énéide, D'Alembert, Éloges, Segrais. …Jeune alouette, habitante des airs, Tu meurs en préludant à tes tendres concerts, Delille, l'H. des ch. I.
  • 4 Fig. Faire une chose pour en venir à une autre plus importante. Il donnait à ses soldats une expérience qui ne coûtait pas encore de sang ; il essayait leur valeur et préludait à des victoires, Fontenelle, Pierre Ier. À la petite pointe du jour, nous nous rendîmes au stade ; il était déjà rempli d'athlètes qui préludaient aux combats, Barthélemy, Anach. ch. 38. Par de malins portraits il prélude au Méchant, Chaussard, sur Gresset. Le soleil, sur son char demi-plongé dans l'onde, De ses feux en glissant effleurait notre monde, Éclairait l'orient, et sur ce beau séjour, Tout brillant de rosée, il préludait au jour, Delille, Parad. perdu, v.

    Absolument. De la façon dont ce drôle-là prélude, il ne vous promet rien de bon, Marivaux, Double inconst. I, 4.

    L'Académie n'admet pas cet emploi absolu ; mais rien n'empêche de le recevoir.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRÉLUDER, v. n. (Musique.) c’est chanter ou jouer quelque morceau de fantaisie irrégulier & assez court, pour donner le ton, ou bien pour poser sa main sur un instrument.

Mais sur l’orgue & le clavecin, l’art de préluder est quelque chose de plus considérable : c’est composer & jouer sur le champ des pieces chargées de tout ce que la composition a de plus savant en desseins, en fugues, en imitations & en harmonie. Pour y réussir, il ne suffit pas d’être bon compositeur, il ne suffit pas même de bien posséder son clavier & d’avoir la main bonne & bien exercée, il faut encore abonder de ce feu de génie & de cette présence d’esprit, qui font trouver sur le-champ les sujets les plus favorables à l’harmonie, & les chants les plus flatteurs à l’oreille. C’est par le prélude que brillent les excellens organistes, tels que les sieurs Daquin & Calviere ; & c’est par toute la profondeur de cet art, que M. le prince d’Ardore, aussi célebre parmi les plus fameux musiciens, qu’illustre & respectable parmi les plus grands seigneurs & les plus sages ministres, a fait long-tems à Paris l’admiration de tous les connoisseurs. (S)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « préluder »

(1657) Du latin praeludere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. praeludere, de prae, d'avance, et ludere, jouer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « préluder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
préluder prelyde

Citations contenant le mot « préluder »

  • Les accords répétitifs du morceau rappellent l'art de préluder, une très ancienne tradition qui date de plus de 500 ans, et qui consiste à mettre de l'ambiance, à "chauffer" la salle. rts.ch, L'art de préluder de Bach expliqué par le pianiste Ivan Ilić - rts.ch - Musiques
  • C’est là qu’intervient la thermodynamique. Si l’on fait bouillir dans une marmite close des liquides contraints, des échappements de vapeur peuvent préluder à une explosion du contenu. Telle est l’histoire de la monarchie britannique au-delà des carcans de l’ère victorienne, exposée qu’elle fut de manière croissante à l’air du temps. Le couvercle de la marmite a été soulevé par des ébullitions diverses, certaines jugées dignes de compromis acceptables, d’autres marquées par une lutte entre tabous et plaisirs, pour le plus grand profit des tabloïds, cette contre-monarchie vivant de la monarchie. Madame Figaro, Meghan et Harry saison 3, chronique d’une crise royale - Madame Figaro
  • Le retour de l’armée malienne à Kidal doit préluder au déploiement d’autres unités “reconstituées” à Ménaka, Gao et Tombouctou. Africanews, L'armée malienne est de retour dans la ville symbole de Kidal | Africanews
  • Les événements ont prouvé qu’il y avait de la part du pouvoir une volonté de s’appuyer sur un Parlement totalement conservateur, en phase avec la politique de Khamenei. Cela pourrait préluder à un retour de Khamenei au pouvoir absolu tel qu’il l’a exercé au lendemain de l’élection présidentielle de 2009 [entachée par un grand nombre de fraudes et dont le résultat a été contesté]. À l’époque, l’ Courrier international, Pour les législatives, Khamenei reprend les commandes en Iran
  • L'art de préluder de Bach expliqué par le pianiste Ivan Ilić rts.ch, Pourquoi aime-t-on la musique triste quand on est mélancolique? - rts.ch - Musiques
  • Le retour de l'armée malienne à Kidal est censé préluder au déploiement d'autres unités "reconstituées" à Ménaka, Gao et Tombouctou. VOA, L'armée malienne tente de reprendre le contrôle de Kidal, ville symbole
  • Or c’est un marché de dupes. Hostiles à toute mesure pouvant préluder à un rattachement à la République d’Irlande, les «unionistes» ont obtenu que l’Ulster continue de faire partie du territoire douanier britannique. Cela impliquait le rétablissement d’un cordon douanier entre le nord et le sud de l’Irlande. Mais cette frontière douanière a été écartée, à la demande instante de Boris Johnson. L’Irlande, dans son ensemble, va donc devenir une passoire. Le Figaro.fr, Accord sur le Brexit: «Boris Johnson a roulé l’Union européenne!»
  • L'alliance annoncée avec Volkswagen pourrait préluder à un désengagement progressif de Ford sur le Vieux continent. L'Américain n'y a pas gagné d'argent en moyenne sur dix ans. Il fabrique beaucoup en Allemagne, un pas aux coûts très élevés. Challenges, Automobile: comme General Motors, Ford pourrait-il quitter un jour l'Europe? - Challenges

Traductions du mot « préluder »

Langue Traduction
Anglais prelude
Espagnol preludio
Italien preludio
Allemand auftakt
Chinois 序幕
Arabe مقدمة
Portugais prelúdio
Russe прелюдия
Japonais プレリュード
Basque atarikoa
Corse preludiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « préluder »

Source : synonymes de préluder sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « préluder »

Partager