Immortalité : définition de immortalité


Immortalité : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMMORTALITÉ, subst. fém.

A. − Qualité, état de celui ou de ce qui est immortel.
1. [À propos d'une divinité ou d'une pers. envisagée princ. dans sa nature physique] Synon. impérissabilité.La recette de l'immortalité ne put être trouvée (...). L'homme ne put pas, sans doute, rester longtemps dans son illusion de devenir immortel sur la terre à l'aide de la médecine (C. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 41).Embrasser Dieu (...) participer à sa glorieuse immortalité (Barrès, Cahiers, t. 12, 1919, p. 196).
2. [À propos d'un principe spirituel] Cette disposition de l'homme à tout croire quand il ne voit rien, à saisir toutes les branches d'espoir quand tout lui échappe, dont le législateur adroit a su profiter pour établir le dogme d'une vie future, et l'opinion de l'immortalité de l'ame (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 485).Immortalité de notre être. Vous êtes, donc vous serez. Car, étant, vous participez de l'être, c'est-à-dire de l'être éternel et infini (P. Leroux, Humanité, t. 1, 1840, p. 244) :
1. L'argument usité pour exempter la personne de la décomposition et de la mort, terme de tout organisme, se fonde sur une distinction de nature entre la conscience, une, simple et inaltérable, dit-on, et les organes composés dissolubles, mortels. De là les anciennes démonstrations de l'immortalité [it. ds le texte] de l'âme. Renouvier, Essais crit. gén., 2eessai, 1864, p. LXVI.
SYNT. Immortalité personnelle; dogme, idée, preuve(s), problème, sentiment de l'immortalité; croyance à/en l'immortalité, foi dans/en l'immortalité.
B. − P. ext. [À propos d'une espèce animale ou végétale, d'un organisme ou d'éléments organiques] Qualité, état de ce qui se perpétue ou semble se perpétuer indéfiniment, à travers une succession ininterrompue d'organismes ou d'éléments semblables. Synon. pérennité.La vie est courte, mais on revit dans ses enfants. L'auteur de la nature nous a accordé cette immortalité sur la terre (A. France, P. Nozière,1899, p. 132).L'atome n'est que le dernier refuge où l'être, rendu à ses éléments premiers, poursuivra une sorte d'immortalité sourde et aveugle, de mort immortelle (Camus, Homme rév.,1951, p. 48) :
2. ... la loi de mortalité a une valeur générale chez les êtres pluricellulaires. Tout organisme de ce genre peut être considéré comme double : il comprend une partie caduque, périssable, le corps ou soma; une autre, vivace, immortelle, le germen. C'est grâce à l'immortalité des cellules germinales que l'espèce peut indéfiniment se perpétuer. J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 112.
C. − P. hyperb. Qualité, état de ce qui dure ou semble durer tel quel pendant très longtemps.
1. [À propos d'un inanimé concr.] Synon. incorruptibilité, indestructibilité, solidité.Immortalité de la matière. Éminences (...) couvertes de cèdres, emblêmes de l'immortalité végétale, ou de chênes-châtaigniers, non moins anciens (Crévecœur, Voyage, t. 2, 1801, p. 265).La perpétuité de l'existence, l'immortalité des choses? (Flaub., Smarh,1839, p. 39).
2. [ À propos d'un inanimé abstr.] Synon. constance, durabilité, immuabilité, indéfectibilité, indissolubilité, invariabilité, permanence, persistance.Un amour qui ment, qui ment à son immortalité, et qui se proclame éphémère et vain, et qui se laisse convaincre par son propre mensonge au point de décroître, de vieillir, de mourir (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 228).
D. − Au fig. Durée très longue de quelqu'un ou de quelque chose dans la mémoire humaine. Anton. oubli.Immortalité d'une découverte, d'un livre; donner l'immortalité. Je ne voudrais pas mourir sans avoir laissé dans une mémoire après moi cette prolongation de notre existence dans l'existence d'un autre, qu'on appelle un sentiment, seule immortalité à laquelle je crois (Lamart., Raphaël,1849, p. 170).Il est assez puéril de croire à l'immortalité, puisque les temps approchent où la mémoire des hommes, surchargée du prodigieux chiffre des livres, fera banqueroute à la gloire (Bourget, Essais psychol.,1883, p. 18) :
3. ... si l'on était poète, artiste, écrivain, philosophe, on visait les générations même lointaines, on songeait à la postérité jusqu'à la prolonger si loin dans la perspective qu'elle en devenait immortalité. Il en résultait les plus grandes conséquences pour les œuvres : on faisait des choses durables... Valéry, Regards sur monde act.,1931, p. 207.
En partic. Qualité de membre de l'Académie française. L'approche de l'immortalité académique ne va pas sans tristesse. Non que nous nous sentions le moins du monde devenir Dieu (Mauriac, Journal 1,1934, p. 45).
REM.
Immortaliste, adj.,hapax. Qui relève de la croyance à une certaine forme d'immortalité. L'homme qui meurt entrait pour lui dans la vraie vie. Mais pas plus que toutes les conceptions immortalistes qui succédèrent à la sienne, le désir d'immortalité des Égyptiens n'échappait à l'irrésistible besoin d'assurer une enveloppe matérielle à l'esprit toujours vivant (Faure, Hist. art,1909, p. 41).
Prononc. et Orth. : [im(m)ɔ ʀtalite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1220 « qualité de l'être immortel » (Dialogues du pape Grégoire, 196, 6 ds T.-L.); 2. 1532 « qualité de ce qui demeure sans fin dans la mémoire des hommes » (Rabelais, Pantagruel, éd. V. L. Saulnier, VIII). Empr. au lat.immortalitas « immortalité ». Fréq. abs. littér. : 1 075. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 606, b) 1 571; xxes. : a) 918, b) 952. Bbg. Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1917-18, t. 30, p. 65 (s.v. immortaliste).

Immortalité : définition du Wiktionnaire

Nom commun

immortalité \i.mɔʁ.ta.li.te\ féminin

  1. Qualité, état de ce qui est immortel ; de ce qui n'est pas soumis à la mort
    • Le livre de M. Charles Baudelaire intitulé Les Fleurs du Mal est un défi jeté aux lois qui protègent la religion et la morale. […] À côté de ces pièces et de quelques autres où l’immortalité de l’âme les plus chères croyances du christianisme sont mises à néant, il en est d’autres qui sont l’expression de la lubricité la plus révoltante. — (Rapport de la Direction Générale de la Sûreté publique du 7 juillet 1857, au Ministre de l’Intérieur)
    • S’il y a au monde un fait certain, ferme et durable, c’est la croyance de l’homme en son immortalité. — (Constantin de Piétri, De l’Existence de Dieu et de l’immortalité de l’âme, 1842)
    • Il ne s'agit pas d'escamoter la mort par un rêve d'immortalité. — (Bruno Chenu, Disciples d'Emmaüs, Bayard, Paris, 2003, p. 101)
    • J'avais seize ans et des poussières. Je connaissais depuis deux ans l’immense pouvoir de l’immortalité des amants. — (Louise Anne Bouchard, Clélia fait enfin amende honorable, Éditions de l’Age d’Homme, 1997, p. 9)
  2. (Figuré) Prolongation sans fin du souvenir d’un homme, d’une œuvre.
    • Un auteur qui travaille pour l’immortalité.
    • Des actions dignes de l’immortalité.
    • Les grands poètes méritent l’immortalité.
    • Aspirer à l’immortalité.
  3. (Héraldique) Nom donné au bûcher enflammé qui sert de nid au phénix.
    • D’azur au phénix d’or sur son immortalité de gueules, accompagné en chef de trois besants d’or, qui est de Drouville → voir illustration « phénix avec immortalité de gueules »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Immortalité : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMORTALITÉ. n. f.
Qualité, état de ce qui est immortel. L'immortalité de l'âme. L'immortalité des esprits. L'immortalité des bienheureux. L'immortalité bienheureuse. Figurément, il signifie Prolongation sans fin du souvenir d'un homme, d'une œuvre. Un auteur qui travaille pour l'immortalité. Des actions dignes de l'immortalité. Les grands poètes méritent l'immortalité. Aspirer à l'immortalité. Aller à l'immortalité.

Immortalité : définition du Littré (1872-1877)

IMMORTALITÉ (i-mmor-ta-li-té) s. f.
  • 1Qualité, état de ce qui est immortel. Tu sais par quels travaux J'ai [moi, Hercule] acquis l'immortalité, Fénelon, Tél. X. Quand l'immortalité de l'âme ne serait que douteuse, au lieu qu'elle paraît assurée, tout homme de bon sens doit trouver certainement que cela vaut bien la peine d'en courir le risque, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. IV, p. 435, dans POUGENS. Le dogme consolant de l'immortalité, Delille, Convers. Prologue. Hélas! dans le séjour de l'immortalité, De haine et de vengeance on n'est point tourmenté, Chénier M. J. Gracques, II, 4. … Comme un juste mourant et fier de son supplice Espère dans la mort et croit à ta justice ; Comme la vertu croit à l'immortalité, Comme l'œil croit au jour, l'âme à la vérité, Lamartine, Harm. I, 5. On dirait que son œil [de l'homme mourant] qu'éclaire l'espérance Voit l'immortalité luire sur l'autre bord ; Au delà du tombeau sa vertu le devance, Et, certain du réveil, le jour baisse, il s'endort, Lamartine, Harm. II, 10. Témoin de ta puissance [ô Dieu] et sûr de ta bonté, J'attends le jour sans fin de l'immortalité, La mort m'entoure en vain de ses voiles funèbres ; Ma raison voit le jour à travers ses ténèbres, Lamartine, Médit. I, 16.
  • 2Durée perpétuelle dans le souvenir des hommes. Peu, même des grands cœurs, tireraient vanité D'aller par ce chemin à l'immortalité, Corneille, Hor. II, 3. Cette immortalité que donne un beau trépas, Corneille, Poly. II, 2. Ne croyez point, ma fille, que son souvenir [de M. de Turenne] fût fini ici quand votre lettre est arrivée ; ce fleuve qui entraîne tout n'entraîne pas si tôt une telle mémoire ; elle est consacrée à l'immortalité, Sévigné, 206. Pleurez sur ces faibles restes de la vie humaine [le tombeau et ses honneurs], pleurez sur cette triste immortalité que nous donnons aux héros, Bossuet, Louis de Bourbon. Vous vous flattez peut-être en votre vanité D'aller comme un Horace à l'immortalité, Boileau, Sat. IX. Je vois revivre le siècle d'Auguste et les temps les plus polis et les plus cultivés de la Grèce ; il fallait que tout fût marqué au coin de l'immortalité sous le règne de Louis…, Massillon, Louis le Grand. Il n'est point de prince ni de grand, malgré la bassesse et le déréglement de ses mœurs et de ses penchants, à qui de vaines adulations ne promettent la gloire et l'immortalité, Massillon, Petit car. Gloire. M. Tschirnhaus ne l'était pas [ambitieux], il n'aspirait point par ses veilles à cette immortalité qui nous touche tant et nous appartient si peu, Fontenelle, Tschirnhaus. Trois mille ans ont passé sur la cendre d'Homère, Et depuis trois mille ans Homère respecté Est jeune encor de gloire et d'immortalité, Chénier M. J. Épître à Voltaire. Cette insatiable passion de la gloire, cet instinct puissant qui pousse l'homme à la mort pour chercher l'immortalité, Ségur, Hist. de Nap. IX, 8.

    Il se dit aussi en mauvaise part. [Des calomniateurs] Au défaut du carcan qu'ils ont trop mérité, Subiront dans mes vers leur immortalité, Chénier M. J. Sur la calomnie.

  • 3 Terme de blason. Immortalité, phénix sur son bûcher.

HISTORIQUE

XIIIe s. C'est Dex ki tout a en ballie [en son pouvoir], Ki sire est d'immortalité, Ki por nous prist humanité, Gui de Cambrai, Barl. et Jos. p. 41.

XIVe s. Le desir qu'il avoient à Romulus leur roy, oÿe et fete foi de son immortalité, fut assez attemprez, Bercheure, f° IV.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

IMMORTALITÉ. - HIST. Ajoutez :

XIIe s. La immortalité de l'espir [l'homme] at avoc l'angele, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 196.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « immortalité »

Étymologie de immortalité - Littré

Lat. immortalitatem, de immortalis, immortel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de immortalité - Wiktionnaire

Emprunté au latin immortalitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « immortalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immortalité imɔrtalite play_arrow

Citations contenant le mot « immortalité »

  • L’immortalité biologique existe, on peut l’observer dans la nature. C’est la capacité pour un organisme de rajeunir et de vieillir éternellement. Il devient un être immortel biologiquement mais il reste sensible aux agressions extérieures. Dans la nature, il n’y a qu’un exemple, c’est la méduse Turritopsis nutricula. C’est l’exemple d’immortalité biologique absolu parce qu’elle peut vivre sous deux formes : la forme polype et la forme méduse. Elle a cette propriété extraordinaire de refuser de mourir. Quand elle est dans les conditions de stress, des conditions dangereuses, elle repasse à l’état de polype, elle inverse le processus de vieillissement. Quand les conditions extérieures sont meilleures, elle peut redevenir méduse. Elle est potentiellement immortelle. , Immortalité biologique : « Repousser les limites de la mort ne me paraît pas impossible », estime Hélène Merle-Béral
  • The Old Guard de Gina Prince-Bythewood (Sortie Netflix le 10/07) : Sous la houlette d’une guerrière nommée Andy (Charlize Theron), un groupe secret de mercenaires très soudés et dotés du don d’immortalité se bat depuis des siècles pour protéger le monde des mortels. Mais lors d’une mission d’urgence, les extraordinaires capacités de l’équipe sont soudain révélées au grand jour. Face à la convoitise de tous ceux qui tentent de dupliquer et monnayer leurs pouvoirs hors du commun, Andy et la jeune Nile (Kiki Layne) tentent coûte que coûte d’éliminer les lourdes menaces qui pèsent alors sur leur groupe. Basé sur le roman graphique à succès de Greg Rucka et réalisé par Gina Prince-Bythewood (LOVE & BASKETBALL, BEYOND THE LIGHTS), THE OLD GUARD est une histoire solide, brutale et bourrée d’action qui démontre que vivre éternellement n’est pas une mince affaire. Unification France, Netflix - Bandes annonces : 17 juillet 2020 - Unification France
  • L’immortalité, un mythe ancien Dans les monde des esprits qui peuplent les pratiques chamaniques depuis la naissance de nos civilisations, en Egypte ancienne, dans toute la mythologie grecque puis romaine, l’immortalité apparaît comme le privilège absolu des dieux. Par leur existence permanente, à la fois dans et en dehors de notre monde, les dieux se démarquent de notre condition humaine de simple mortels. Les religions monothéiste n’échappent pas à ce mythe de l’immortalité, que ce soit à travers celle d’un Dieu unique ou celle de nos âmes qui, selon le Dieu de leur religion, se seront suffisamment efforcées de gagner le Paradis loin de l’Enfer. De fait, si l’on n’est pas certain de se trouver du bon côté une fois dans l’au-delà, il devient plus que légitime de vouloir être immortel. Honnêtement, dans les conceptions médiévales de l’Enfer nous menaçant de brûler dans un feu éternel sous les tortures de démons, qui aurait envie de se réjouir de la mort ? Paradoxalement, le déclin relatif des religions dans nos sociétés hyperconsuméristes (relatif car 60% des personnes dans le monde pratiquent une religion selon une étude citée dans Le Monde en 2015) n’a pas pour autant effacé ce mythe. En fait, la quête à l’immortalité par la grâce des dieux ou d’un Dieu unique, s’est simplement déplacée sur la quête de la technologie à la rescousse de la jeunesse éternelle. Jeune et beau de préférence, Kairos kai Logos disaient les Grecs. Toutefois, si les Anciens étaient vénérés (je laisse au masculin, Aristote à l’époque estimant que les femmes n’avaient pas d’âme), du moins respectés pour leur sagesse, aujourd’hui les plus anciens, riches ou pauvres, ne peuvent plus vivre avec nous dans des appartements peu adaptés, mal équipés, peu médicalisés. Vieillir est perçu comme un symbole de décrépitude, de mort proche. Aux Etats-Unis, le mythe du corps parfait est toujours bien présent. Et c’est dans ce pays (dont dans la Sillicon valley) que le transhumanisme connaît sans doute le plus de supporters : pour échapper à une perception de la mort comme fin ultime, doit-on passer par un matérialisme suprême ? Echapper à la finitude de notre matière par une recherche sur la matière ? L'ère de la transition, Peut-on (vraiment) vouloir être immortel? – L'ère de la transition
  • En effet, dans un monde où l’immortalité n’est plus un rêve mais bien une réalité, beaucoup de personnes vont vouloir s’approprier ce pouvoir ou du moins expérimenter dessus. Un constat plutôt difficile pour Hanbei puisqu’il n’a pas l’air de tiré vraiment profit de la sienne. Bien que mis au rang de protagoniste, l’histoire aura plutôt tendance à décrire notre samouraï comme un être étranger aux yeux des autres personnages, quelqu’un qui n’a pas sa place dans ce monde. ActuGaming.net, Sekiro - Hanbei L'immortel : Présentation et avis sur le manga de Mana Books
  • Cette immortalité est assurée pour le grand maître de la musique du 7e art, bien au-delà d’un bon, d’une brute et d’un truand et des fameux westerns spaghettis de Sergio Leone dont il a forgé l’univers sonore. Bien au-delà aussi des Oscar, deux seulement : un Oscar d’honneur en 2007 et, finalement, un « vrai » en 2016, à 87 ans pour sa musique des Huit salopards, de Quentin Tarantino. Le Devoir, L’immortel Morricone | Le Devoir
  • Charlize Theron revient dans une bande-annonce survitaminée pour la promotion de The Old Guard, qui sortira le 10 juillet prochain. L’occasion de voir l’actrice sud-africaine distribuer quelques châtaignes et philosopher sur son immortalité. Journal du Geek, The Old Guard : castagne et immortalité dans un nouveau trailer trépidant
  • Edmond Desca. Trois adjectifs synonymes le définissent : volontaire, déterminé, opiniâtre (1). Le labeur ne lui fait pas peur : glaise, terre cuite, bronze, pierre, marbre, ne représente pour lui qu’une lutte farouche contre le temps et les matériaux à dompter. Le jugement sur l’homme ne souffre pas la demi-mesure : perfectionniste, ambitieux, orgueilleux, sensible, jaloux de ses amis et confrères, obsédé par son œuvre. Mais aussi généreux, fidèle à son épouse, l’artiste peintre Alice Honorine Gruilé, son égérie qui lui sert de modèle. Un patriotisme à fleur de peau inspire sa trajectoire, la rage de vaincre les formes, les "tripes" de ce personnage le rendent aussi sympathique que peut l’être ce génial tourmenté. Quelques pièces majeures : "Revanche" à Vic-en-Bigorre, "1792" appelée "Danton", "Les Torrents" et les animaux de la fontaine du Marcadieu, à Tarbes, "La lutte pour la vie" et "L’Immortelle", aujourd’hui à Vic-en-Bigorre. Pourquoi cette femme pleure-t-elle sur les malheurs de notre pays ? En 1916, le patriote Desca souffre du récit de la féroce boucherie de Verdun où les vagues ennemies de fer et de feu s’abattent sur nos Poilus. Pour que l’immortalité de la France soit comprise par les visiteurs, il sculpte cette fleur jaune de nos contrées qui ne fane pas après la cueillette. Depuis l’Antiquité, elle est utilisée contre les hématomes, les brûlures et les rhumes. En 1914-1918, son odeur sert à purifier l’air des hôpitaux de campagne et ce n’est que récemment, par les crèmes et les huiles essentielles, que l’on redécouvre ses innombrables autres vertus médicinales. Donc, elle porte bien son nom… L’Immortelle. La symbolique de cette dernière œuvre, inconnue des Bigourdans, est éclaircie. La ville de Paris, sollicitée par Alice Desca, l’achète pour 7 000 F - 11 385 € d’aujourd’hui - après le décès de son mari, le 24 juin 1918, à l’âge de 63 ans. "L’Immortelle" sera placée au Petit-Palais en 1921, puis au Dépôt d’Auteuil en 1948, enfin au Dépôt des Œuvres d’Art de la ville de Paris, à Ivry, en 1976. Amoureux de l’Art, une petite visite s’impose… nrpyrenees.fr, Edmond Desca et "L’Immortelle" - nrpyrenees.fr
  • Au fond, personne ne croit à sa propre mort, et dans son inconscient, chacun est persuadé de son immortalité. De Sigmund Freud
  • Plus grands sont l'immortalité et l'esprit de jouissance, plus il y a de cercueils et moins il y a de berceaux. De Bohumil Hrabal / Trains étroitement surveillés
  • L'immortalité peut être bien mesquine. De Roger Dalton / Taberna y otros lugares
  • Un jour de loisir, c'est un jour d'immortalité. De Proverbe chinois
  • Une bouchée du fruit d'immortalité vaut mieux qu'une indigestion d'abricots. De Proverbe chinois
  • Je crois à l'immortalité et pourtant je crains bien de mourir avant de la connaître. De Raymond Devos
  • La première condition de l'immortalité est la mort. De Stanislaw Jerzy Lec / Les pensées mal peignées
  • Transmettre la vie, c'est admettre l'immortalité. De Henry Bordeaux / Les Roquevillard
  • L’immortalité est inutile : avoir vécu suffit. De Raymond Ruyer / Question de...
  • Le fromage - le saut du lait vers l’immortalité. De Cliff Fadiman
  • Le fait d’être né augure mal de l’immortalité. De George Santayana
  • Ceux qui nient l'immortalité de l'âme se rendent justice. De Robespierre
  • L'immortalité c'est de travailler à une oeuvre éternelle. De Ernest Renan
  • Je ne veux pas atteindre l’immortalité grâce à mon oeuvre. Je veux atteindre l’immortalité en ne mourant pas. De Woody Allen / Woody Allen and his Comedy (Edward Lax)
  • D'où viens-tu ? Combien de temps restes-tu ici-bas ? Pourquoi faire ? Les tilleuls exhalent une senteur immortelle. Ina Seidel, Consolation Trost
  • Tu n'es pas né pour mourir, immortel oiseau ! John Keats, Ode à un rossignol Ode to a Nightingale
  • Ô mon âme, n'aspire pas à la vie immortelle, mais épuise le champ du possible ! Pindare, Troisième Pythique, 61 (traduction Puech) Cimetière marin de Paul Valéry
  • La mort est le commencement de l'immortalité. Maximilien de Robespierre, À la Convention nationale, Discours du 8 thermidor an II
  • Je suis très charmé de me croire immortel comme Dieu même. Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, Mes pensées
  • Notre idée de l'immortalité, ce n'est guère que la permission pour quelques-uns de continuer à vieillir un peu une fois morts. Louis Poirier, dit Julien Gracq, Préférences, José Corti
  • Cette femme-là* est ivre du sentiment d'immortalité, et je vous la garantis prosternée devant l'image de la postérité. Denis Diderot, Lettres, à Falconet
  • Il* écrivait à la diable pour l'immortalité. François René, vicomte de Chateaubriand, Vie de Rancé
  • […] Transmettre la vie, c'est admettre l'immortalité. Henry Bordeaux, Les Roquevillard, Plon

Traductions du mot « immortalité »

Langue Traduction
Corse immortalità
Basque hilezkortasuna
Japonais 不死
Russe бессмертие
Portugais imortalidade
Arabe خلود
Chinois 不朽
Allemand unsterblichkeit
Italien immortalità
Espagnol inmortalidad
Anglais immortality
Source : Google Translate API

Synonymes de « immortalité »

Source : synonymes de immortalité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « immortalité »



mots du mois

Mots similaires