Ilote : définition de ilote


Ilote : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ILOTE, subst.

A. − [Dans l'Antiq.] Esclave des Spartiates, principalement chargé des travaux ruraux, et dont la condition était, selon les historiens grecs, très pénible :
Clemenceau disait avec sa concision laconique qu'Homère était le poète des Lacédémoniens, parce qu'il prêche la guerre, et Hésiode celui des Ilotes, parce qu'il prêche l'agriculture. À Sparte, Hésiode pour avoir chanté l'agriculture, était regardé comme le poète des Ilotes. Barrès, Cahiers, t. 4, 1904, p. 25.
[P. réf. à la tradition selon laquelle les Spartiates enivraient les ilotes pour inciter, par le spectacle qu'ils donnaient, les enfants à la sobriété] Ilote ivre. Allan me jeta ici (...) un coup d'œil glacial, amusé, imperceptiblement dédaigneux, − et je me sentis soudain l'ilote ivre toisé par un fils de prince, un fils de roi, par un des égaux (Gracq, Beau tén.,1945, p. 147).Comme les Spartiates montraient à leurs fils un ilote ivre, il arrive que je lui montre mon pays, pour qu'elle voie ce qu'elle ne doit pas être (Montherl., Maître Sant.,1947, II, 1, p. 624).
B. − P. anal.
1. Personne en état de dépendance vis-à-vis d'une autre personne. Ma belle-mère aussi serait supportable. Cette malheureuse ilote, absolument terrorisée par les gros sourcils noirs et la barbe blanche de son vieux fleuve d'époux (Coppée, Vingt contes nouv., t. 2, 1883, p. 142).Il avait chargé son ilote d'acheter le somptueux vêtement japonais (Colette, Fin Chéri,1926, p. 217).
2. Personne réduite à la misère, à la déchéance physique ou morale. Sénécal continuait : l'ouvrier, vu l'insuffisance des salaires, était plus malheureux que l'ilote, le nègre et le paria, s'il a des enfants surtout (Flaub., 1reÉduc. sent.,1845, p. 176).Des nations entières sont devenues des espèces d'ilotes par l'usage immodéré de ces stimulants [tels que l'opium] et par celui des liqueurs fortes (Delacroix, Journal,1849, p. 274).
REM.
Ilotiser, verbe trans.Réduire à l'état d'ilote. Nous serons très prochainement, nous chrétiens, domestiqués, ilotisés, réduits en servitude (Goncourt, Journal,1886, p. 562).
Prononc. et Orth. : [ilɔt]. Att. ds Ac. dep. 1798. Formes hilote (Littré, Lar. Lang. fr.) et hélote (Lar. 20e). Étymol. et Hist. 1. Av. 1593 hist. gr. (Amyot, trad. de Plutarque d'apr. Ritter ds B. Inst. genevois, t. 36, p. 440); 1595 (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, I, III, p. 35); 1794 fig. ilote ivre (Chénier, Bucoliques, p. 214); 2. 1788 (Lanjuinais, Le Préservatif, I, p. 145 ds Brunot t. 6, p. 132, note 1 : d'exclusions en exclusions, nous deviendrons peu à peu comme des « Ilotes » chez les Spartiates); 1793 « personne opprimée » (Robesp., Discours, Marc d'argent, t. 7, p. 168). Empr. au lat.Ilotae (gr. ε ι ́ ω ς, -ω τ ο ς, plur. ε ι ́ λ ω τ ε ς) « Les Ilotes », habitants de Laconie réduits à l'esclavage par les Spartiates, envahisseurs doriens. Fréq. abs. littér. : 67.

Ilote : définition du Wiktionnaire

Nom commun

ilote \i.lɔt\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire) Habitant de la Laconie réduit à l’esclavage par les Spartiates.
    • Les spartiates enivraient leurs ilotes pour dégoûter leurs enfants de l’ivresse.
  2. (Littéraire) (Figuré) Personne asservie, réduite à la misère et à l’ignorance.

Adjectif

ilote \i.lɔt\ masculin et féminin identiques

  1. Esclave.
    • Mais, non; ne croyons pas que jaloux de ses droits,
      Le peuple que l’on vit détrôner tant de rois,
      À qui l’Europe doit ses plus chères doctrines,
      Consente à provoquer les sanglantes matines
      Dont jadis la Sicile a vu souiller ses bords,
      Et fasse un peuple ilote, ou règne sur des morts!
      — (François-Réal Angers, La Voix d’une ombre, 1838)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ilote : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ILOTE. n. m.
Nom que les Spartiates donnaient à leurs esclaves. Les Spartiates enivraient leurs ilotes pour dégoûter leurs enfants de l'ivresse.

Ilote : définition du Littré (1872-1877)

ILOTE (i-lo-t') s. m.
  • 1Nom d'esclaves, dans la république de Sparte, qui cultivaient les champs de leurs maîtres, leur remettaient une partie déterminée du produit, et les accompagnaient à la guerre comme serviteurs ; c'étaient les anciens habitants du pays subjugués par les Doriens victorieux.
  • 2 Fig. Celui qui est réduit, dans une société, au dernier état d'abjection ou d'ignorance.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ilote »

Étymologie de ilote - Littré

Εἱλώτης ou εἵλως ; on le tire de Ἕλος, ville de Laconie conquise peu après l'invasion des Doriens ; mais, comme les habitants de cette ville se nomment d'ordinaire Ἑλεῖοι, ou Ἑλεάται, Müller préfère l'étymologie εἵλως, participe de ἕλω, prendre : proprement, le pris, le captif. L'Académie ferait mieux de mettre l'h comme aux mots dérivés de mots grecs qui ont l'esprit rude ; mais elle suit le latin qui écrit ilotæ, à tort.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de ilote - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Via le latin Hilotae (« id. »), du grec ancien Εἵλωτες, Heílôtes, du nom de la bourgade d’Hélos située au sud de Sparte en Laconie (Grèce).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ilote »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ilote ilɔt play_arrow

Citations contenant le mot « ilote »

  • Si on en croit l’étymologie, le bon manager, c’est donc celui qui a une bonne main, qui est apte à conduire et à piloter avec agilité. Invité en 2015 dans l’émission Philosophie sur Arte, Ghislain Deslandes est revenu sur les évolutions du mot « management » en rappelant que le terme apparaît dans la langue française avec le vocable de « ménagerie ». The Conversation, « Travailler comme un chien » : de la ménagerie au management
  • Jérémy Forestier : «Je reste un pilote privé » Courrier picard, Jérémy Forestier : «Je reste un pilote privé »
  • En effet, toutes les grandes équipes des Championnats d’Endurance, celles du Mondial WEC. et également de l’Européenne de l’ELMS. se sont inscrites, mélangeant pilotes professionnels, épaulés par les tous meilleurs spécialistes de ce pilotage sur simulateur sur la plateforme rFactor 2 ! Autonewsinfo, ’24 HEURES DU MANS’… VIRTUELS : UN PLATEAU EXCEPTIONNEL AVEC ALONSO, LECLERC, VERSTAPPEN, PAGENAUD, BUTTON, VERGNE, MONTOYA… ! | Autonewsinfo
  • Amaury Lambert, ​mathématicien et chercheur à Sorbonne Université. Il p​ilote actuellement une grande enquête nommée "AlCov2" pour évaluer le risque de contamination du coronavirus au sein d’un même foyer.  Europe 1, Coronavirus : "La probabilité d'attraper le virus de l'un de ses proches serait de 15%"
  • Notre modernité tardive, avec son machiavélisme froid, a détruit la maisonnée de nos pères et mères pour y substituer une agora concentrationnaire qui menace toute forme d’intimité. Véritables ilotes, sans attaches, ni liens filiaux, les consommateurs laissent le soin à une caste de politicards de présider aux destinées d’une polis pervertie par les forces du grand Capital. À contrario, les patriotes de l’antique cité grecque participaient à la magistrature d’un pouvoir qui n’avait pas été confisqué par des métèques, c’est-à-dire des forces extérieures à la cité. La polis représente, in fine, la prise de la parole au sein d’une agora qui rassemble tous les citoyens libres qui composent cette authentique société. L’oikos représente le lieu de l’intimité familiale, un espace en soustraction vis-à-vis de la polis, véritable matrice de la naissance et du travail nécessaire à la survie biologique. En outre, l’espace familiale est le lit d’une tradition propre à une lignée qui tentera de s’illustrer au cœur des débats qui président aux destinées de la cité. La cellule familiale, de l’aveu de Arendt, représente « un lieu que l’on possède pour s’y cacher ». Voilà pourquoi l’oikos est inviolable, malgré le fait que ses membres fassent partie de cette cité qui représente l’espace des échanges humains. Le vivre-ensemble n’est possible qu’au gré de la symétrie démocratique, d’une participation de tous aux affaires courantes de la polis, alors que l’intimité familiale, l’oikos, permet au citoyen de se ressourcer auprès des membres de son clan. Dedefensa.org, Dedefensa.org | Les Carnets de Patrice-Hans Perrier | Vers une authentique renaissance de la cite

Traductions du mot « ilote »

Langue Traduction
Corse helot
Basque helot
Japonais ヘロット
Russe илот
Portugais hilota
Arabe الحلزون
Chinois lot
Allemand helot
Italien helot
Espagnol ilota
Anglais helot
Source : Google Translate API

Synonymes de « ilote »

Source : synonymes de ilote sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires